24h à Barcelone : le marathon de la pute

Bonjour à tout le monde,

Me voilà rentré hier de Barcelone qui est pour moi la capitale européenne des putes, une ville et une région que je connais bien à force de m’y rendre fréquemment depuis des années, je vais vous narrer ici ma toute fraîche expérience dont je suis psychologiquement à peine remis. :grinning: :es:

Ayant un rdv professionnel prévu vendredi dernier dans cette superbe ville, je me suis dit qu’il serait stupide de ne pas rester la nuit de vendredi à samedi afin de reprendre la route sereinement mais surtout de m’offrir du sexe tarifé de qualité. La prostitution étant légale et très développée dans cette région d’Espagne, plusieurs solutions s’offraient à moi, mais il me fallait un plan. Pas envie d’improviser.

Les grands bordels genre boîte de nuit ? Non, trop fréquentés le week-end. Les pisos (qui sont des appartements aménagés en mini bordels), trop hasardeux, puis j’ai le temps de choisir autant en profiter … Les sites d’escorts indépendantes ? Le choix est colossal, mais là encore une fois il y a une part de hasard que je ne veux pas prendre cette semaine. Les sites des agences d’escorts ? Hum, intéressant, le choix est pléthorique, les agences espagnoles sérieuses avec de vraies photos … puis d’un coup, l’illumination divine : et si je réactivais mon compte sur Seeking Arrangement ? Barcelone est truffé d’étudiantes, l’endroit idéal pour trouver une sugarbaby de qualité. En plus j’ai quelques jours devant moi, le temps de travailler mes potentielles “proies”. :heart_eyes:

Je réactive donc mon compte et m’acquitte des droits d’entrée mensuels de 80 euros. Je fais une recherche millimétrée (je connais parfaitement ce site et ses fonctions) : entre 18 et 23 ans, moins de 55 kg, fiche créée depuis moins de 15 jours … Et là ce sont des dizaines et des dizaines de profils qui s’offrent à moi, des sugarbabies fraîches et très jolies pour la plupart. :smiling_face_with_three_hearts:

Pour rappel qu’est ce qu’une sugarbaby ? C’est une jeune fille, plus ou moins dans le besoin, qui cherche à travers un homme plus mûr et à l’aise financièrement un “sponsor”. Ce n’est pas une escort qui va coucher et uniquement coucher, que tu réserves à l’heure, et qui enchaîne les clients. Non ! Une sugarbaby ne sort généralement qu’avec un seul sugardaddy, il ont une sorte de relation généralement discrète, et en contrepartie le sugardaddy l’aide financièrement, et souvent aussi moralement car elles cherchent chez l’homme d’expérience des conseils, de la bienveillance.

Me voilà lancé sur le site, mon profil réactivé, mon petit texte de présentation légèrement retouché et mes photos replubliées. Je lance 4 ou 5 approches, et en quelques heures j’ai plus de 10 messages de filles qui font elles même le premier pas.

Mon profil plait, je le sais car j’ai toujours eu de très bons résultats avec. Mon texte est travaillé, propre, net et sans fautes. Mes photos sont habilement choisies, mes approches toujours polies et respectueuses … De plus je sais de part toutes les filles rencontrées que les hommes sur ce site qui demande un certain pouvoir d’achat on plus souvent la cinquantaine alors que je suis un trentenaire, et que globalement je plais aux femmes dans la vie de tous les jours : donc c’est un point qui m’aide grandement.

Au fil des jours je fais un tri, c’est très dur car il y a beaucoup de superbes teens naïves avec qui j’échange sur WhatsApp ou Telegram : en 4 jours je suis arrivé à plus de 40 messages alors que je n’avais lancé que 5 filles.
Ma stratégie est simple : je veux une nuit totale pour un prix “modique”. Sachant que nous sommes sur un site de sugarbabies et non d’escorts, les filles veulent du suivi, mais pas moi … Donc ma stratégie est de leur proposer une somme mensuelle en échange d’une nuit par semaine, toutes les semaines. Psychologiquement une somme mensuelle parait plus importante que la même somme à la semaine, donc divisée par 4 … Selon les échanges que j’ai avec les différentes teens et leur niveau physique, je propose entre 600 et 1000 euros par mois. Après tout ça ne fait qu’entre 150 et 250 la nuit, un tarif très intéressant ! :stuck_out_tongue_winking_eye:

J’aime ce petit jeu de séduction qu’il y a sur ce site, c’est comme un site de rencontre classique sauf qu’ici l’homme a carrément l’avantage, c’est lui qui a l’argent, mais il faut de la séduction car ce ne sont pas des escorts et elles ne donnent pas leur cul au premier venu. Surtout moi qui ne vise que les nouvelles ! Ces petits échanges m’occupent dans les embouteillages, ou quand je fais une petite pose dans mes activités professionnelles, puis je les mets au défis de m’envoyer des photos dans des tenues qui m’excitent genre schoolgirl : un peu comme si je leur faisais passer un entretien d’embauche.

Point important : cela fait 13 jours que je n’éjacule pas. 13 jours que je baise ma femme sans éjaculer, 13 jours que je me branle sans éjaculer, et tout cela dans un seul but : offrir une faciale mémorable à la teen que j’aurai retenue. Je fais ça de temps en temps, c’est un de mes délires que de retenir mon sperme plusieurs jours pour l’évacuer à un rdv organisé avec une précision chirurgicale sur un visage innocent. Ne me jugez pas, chacun ses fantasmes ! :pig:

48h avant la date prévue de mon déplacement j’en sélectionne une : Séléna.
Séléna est une petite teen blondinette de 19 ans à l’air innocente. Elle m’envoie quelques clichés relativement attractifs, même si je devine un fessier et des cuisses légèrement plus proéminentes que mes goûts habituels, mais à première vue rien de grave, un léger abus de Nutella, fréquent à son âge … :doughnut::doughnut:

Cependant un petit truc me chiffonne, ce n’est pas avec elle que j’ai le meilleur échange intellectuel, c’est important car je suis censé passer la soirée et la nuit avec elle, et évidemment on ne va pas faire que baiser. Elle ne parle pas un mot de français ni d’anglais, elle a un espagnol plutôt moyen car elle ne parle quasi que catalan … Pour ma part mon catalan est pourri, mon espagnol tout juste correct, donc nos échanges ne se font que quasi au travers de Google Traduction ce qui est loin d’être l’idéal …
La demoiselle ne perd pas pour autant le nord : consciente de son côté teen attractif, elle fait un peu monter les enchères initialement prévues de 800 euros le mois, à 1000 euros le mois. J’accepte, je ne suis pas à 50 euros près la semaine, surtout que je compte ne la voir qu’une seule semaine et disparaître ensuite tel Arsène Lupin. Puis son côté teenager innocente contrebalance ce désagrément de manque d’attrait intellectuel et ces pauvres 50 euros.

Vendredi après ma journée de travail à Barcelone je rentre à mon hôtel un peu fatigué. Entre la route, le travail, la circulation barcelonaise chaotique : je suis claqué. Je prends possession de ma suite, quasi 50 m2 en plein centre historique avec un lit king size. :clinking_glasses:

Ma teen, Séléna, est censée arriver entre 21h et 22h en sortant de la fac. Et oui, ici en Espagne, tout commence et finit plus tard qu’en France … Evidemment je lui ai dit de prendre dans son sac une tenue de schoolgirl qu’elle est allée acheter rien que pour moi, j’apprécie le geste. :sparkling_heart:

Il est 19h, je suis à mont hôtel, je sors de la douche et me prend une bière dans le minibar pour décompresser de la semaine, tout en traînant sur les sites d’escorts … Le cheptel est fou, les sites sont très nombreux et la qualité pastique des demoiselles de haute facture … Merde ? Pourquoi je regarde des sites d’escorts 2h avant l’arrivée de ma teen ? Je n’ai jamais fait ça les autres fois, mais je sais pas, j’ai un pressentiment qui me donne envie de la décommander et d’appeler une escort … :pig:

Je me ressaisi, ce ne serait pas correct de ma part. Surtout qu’elle s’est organisée pour découcher car elle vit avec son cuck de petit copain japonais … Comme à l’accoutumée j’ouvre un paquet de capotes et les dispose cachées stratégiquement dans la suite : quelques unes aux deux angles hauts du lit (sous les coussins), quelques unes entre les coussins et l’accoudoir du canapé. C’est une stratégie que j’emploie depuis 1 an ou 2 suite à une vidéo de Corda où il expliquait comment organiser sa baise : c’est devenu pour moi un rituel car c’est extrêmement pratique et ça évite de couper l’ambiance au moment de mettre la capote.

21h pile elle me dit qu’elle est à 3 min à pied, je ne peux pas vérifier la qualité du produit comme je le fais à l’accoutumée depuis la fenêtre des hôtels car je suis côté cours intérieure, tant pis. J’adore ce moment où j’ouvre la porte pour découvrir mes teens en chair et en os.

Toc toc toc, la voilà ! Je lui ouvre et c’est bien elle, avec même un air plus innocent qu’en photos. Je lui fais visiter, elle est sous le charme de la chambre et a les yeux qui brillent. Je la fais s’asseoir et lui sert un jus d’ananas puis nous commençons à discuter. Ce n’est pas évident dans ce mélange de catalan, espagnol, français pour ma part … Bref, difficile. Je me dis que la soirée va être longue.

1h30 après son arrivée, j’étais assis sur le canapé à côté d’elle, je lui caresse une mèche de cheveux et elle me saute littéralement dessus ! Elle me roule des pelles goulues … Elle est à fond cette petite ! :money_mouth_face:

Je vous passe les détails car ce texte n’est pas là pour que vous vous branliez dessus et au moment où je passe ma main dans son string je remarque qu’elle est extrêmement mouillée, parfait ! Puis elle prend son sac et se dirige vers la salle de bain pour enfiler sa tenue de schoolgirl : cette teen est bien éduquée. :angel:

Elle revient, toute mignonne malgré un fessier trop gras pour moi, je suis un peu déçu mais je l’avais décelé sur les photos, ça m’apprendra. Nous continuons les hostilités et là, au moment où je comptais la lécher, je remarque l’odeur désagréable de sa chatte … Non pas qu’elle était sale, mais pour ceux qui savent, elle sentait la chatte de grosse. Ne rigolez pas mais les grosses ou ex grosses ont une odeur de chatte spéciale et assez forte. Je n’ai jamais niqué de grosse mais quelques ex grosses et j’ai remarqué ça à chaque fois … Bordel, dans quelle merde je me suis mis ! :whale2: :scream:

Merde ! Elle est pas grosse, mais à en juger par ses cuisseaux et son postérieur,
c’est une ancienne grosse qui a gardé l’odeur de chatte de grosse. Là, blocage de ma part, je ne peux pas lécher une chatte avec une odeur de ce type. :whale2: :ambulance:

Je la baise, elle est serrée et met du cœur à l’ouvrage, mais je n’ai plus que cette odeur de chatte qui me chatouille le pif … La soirée est foutue pour moi, je suis très sensible aux odeur, 13 jours que je retiens mon sperme pour un cul flasque et une chatte à l’odeur de marée basse, voilà tout ce qui passe dans ma tête pendant que je la tamponne. Je finis en CIM, elle à genoux avec une glace derrière elle. Je choisis toujours des chambre avec de grands miroirs pour voir le cul de mes teens pendant qu’elle sont agenouillées pour recevoir leur CIM … Bon je ne vous cache pas qu’après 13 jours, elle en prend plein la gueule, mais la puissance de mon éjaculation a été grandement réduite par la pollution olfactive qui règne. :whale2::whale2:

Elle part à la salle de bain se nettoyer, et je l’entend parler au téléphone : son copain l’appelle et elle lui parle avec mon sperme sur sa face, je devine quelques mots où elle lui explique qu’elle est dans la salle de bain d’une copine chez qui elle passe la soirée ! :rofl:

Pendant ce temps temps je suis désabusé, il faut que je me débarrasse d’elle : hors de question que je dorme avec une chatte à l’odeur d’obèse dans mon lit. J’envoie un WhatsApp à Corda pour lui expliquer la situation en image et en audio, j’ai besoin de soutien dans ce genre d’urgence. Je me rhabille et je me dis que tant pis, j’ai 750 euros en espèces, je vais lui donner ses 250 euros en prétextant une urgence et je vais me commander une pute, une vraie ! :rage::crazy_face:

Je suis très déçu et en colère, bordel, 13 jours ! Plus 1 semaine à discuter avec des filles pour me commander une teen à la chatte qui pue, avec toute l’expérience que j’ai derrière moi je me sens nul.

Elle sort de la salle de bain, je lui explique qu’un client m’a appelé (alors que je faisais un audio à Corda, donc elle a entendu mais rien compris), qu’il a une urgence pour sa société et souhaite me voir immédiatement … Douteux à plus de minuit mais de toutes façons elle n’a pas le choix, elle comprend qu’il faut qu’elle parte. Je lui donne son fric, lui dis à la semaine prochaine et elle part … Elle comprend qu’un truc s’est passé, je vois l’interrogation dans ses yeux, mais tu pues de la chatte ma chérie, je ne peux ni tolérer ça ni te balancer ça dans la gueule à ton âge : ce serait trop violent, je te mens pour ton bien. :ok_hand:

Me voilà à nouveau seul, le sexe en berne et puant un mélange d’algues sèches et de hareng fumé. Je me précipite à la douche pour faire partir cette abominable odeur à grands coups de savon et même de listérine, ce que je vous déconseille sur la bite avec 48h de recul !

Corda me déconseille de recommander une pute aussi vite, il n’a peut être pas tort, je suis trop impulsif. Je me commande et me fais livrer à manger dans ma chambre tout en checkant les sites d’escorts … Le ventre plein, les idées un peu plus claires, je me dis qu’il vaudrait en effet mieux dormir car je suis fatigué et qu’il serait bon de recharger un peu les batteries … et là j’ai une idée de génie : mettre le réveil à 6h30 pour me faire une morning’pute ! :+1::+1::metal:

Je m’endors comme un bébé …
(la suite plus tard)

Putain mais quel périple mon ami !

Tout semblait bien partir, tu as l’appart, le lit et ton profil SeekingArrangement qui n’arrête pas de t’envoyer des notifications. La route te semblait toute tracée jusqu’à ce que ton plat préféré sur Deliveroo soit remplacé par des sushis périmés.

L’odeur de chatte pourri, il y a rien de pire pour niquer une situation. Ça s’incruste partout, t’es obligé de changer les draps, prendre 15 douches et bien te brosser sous les ongles comme un chirurgien. J’ai connu une meuf comme ça, qui n’avait rien de grosse (elle avait un IMC bas), très jeune à l’époque mais elle puait grave de la chatte. J’ai tenté une fois de descendre et je suis remonté direct. Cette fille je l’ai côtoyée pendant des années et ç chaque fois la même odeur qui transparaitrait même quand elle avait ses vêtement. Je pense que cette fille avait une mycose ou autre merde mais bordel ! fait toi soigner.

T’as bien fait de t’en être débarrassé même si faut l’avouer le situation aurait pu être pire. La fille avait l’air d’être une bonne baiseuse et toute attentionnée. T’as réussit à passer le cap de kilos en trop mais l’odeur a eu raison de la passion. Cependant j’ai bien aimé le moment post facial où elle répondait à son cuck de copain la bouche pleine de sperme.

Sinon à propos de seeking arrangement, c’est combien le minimum syndical à donner à une fille que l’on souhaite mensualiser ? J’aimerais me lancer dans la pratique mais j’ai pas 1000e a mettre dans une copine. Mes ex officielles me coutaient moins cher. J’aimerais un plan du genre une nuit ou un week-end (2 nuits) par mois avec les même critères que toi à la différence prêt que je suis sur Paris et non en Espagne.

J’attends avec impatience la suite de ton histoire.
Duracell

Sur Paris je pense que tu trouveras difficilement une sugarbaby à moins de 500 euros la nuit … Et encore avec des débutantes un peu naïves et en étant pas très regardant car les bombasses ne vont rien lâcher à moins de 1000 ou 1500 euros la semaine.

Les sugarbabies c’est du gros budget, sauf à user de ma technique mais à Paris laisse tomber, tout est très cher et la demande doit être énorme côté hommes disposés à mettre des grosses sommes … Des hommes avec des salaires à 15 ou 20 KE mensuels ou même plus il y en a beaucoup en région parisienne quand tu vois les grosses sociétés qu’il y a, et les petites parisiennes le savent très bien.

La suite ne va pas tarder !

Comme tu dis il y a de très gros poissons dans la capitale. Avec mes 2,5k mensuels je ne rivalise pas encore avec les cadres de la défense et les bobos du 16e arrondissement. J’espère si tout va bien d’ici deux ans pouvoir multiplier mon salaire par 8 ou 10 quand je serais en libéral.

J’ai crée un compte sur S.A, sur Paris, je ne trouve que de la renois ou des beurettes… Pas trop ma came. Pour l’instant Tinder marche mieux :wink:

Vivement la suite !

Super histoire j’ai adoré la lire. Toujours une belle plume avec du romantisme comme on aime et de l’humour ça fait plaisir :wink: Tu m’as tué sur le passage avec la conversation audio sur WhatsApp avec Jean-Marie que tu déguises en client pour la virer. J’ai aussi explosé de rire derrière mon écran pour le nettoyage de bite à la listérine :joy: Vivement la suite de ce marathon qui commence à pleine allure ! Faut vraiment que j’aille à Barcelone un jour bordel.

Merci les gars, vos réponses me font plaisir !
Dr Duracell je suis surpris que tu ne trouves que des blackettes et beurettes sur Paris, étonnant (enfin, oui et non …).

Suite de mon périple barcelonais :

6h30, le réveil sonne, j’ai vraiment la tête dans le cul mais l’appel de la pute est plus fort que tout ! :muscle:

Je me fais monter un thé dans ma chambre, prend ma douche froide habituelle, m’habille, allume le pc pour commencer mes recherches. Evidemment, nous sommes à Barcelone, royaume d’Europe de la pute, les agences et sites d’annonces sont extrêmement nombreux, rien à voir avec la France.
Cependant il n’est même pas encore 8h et je sais que le cheptel sera réduit …

J’ai déjà tenté des morning putes en France, dans de grandes villes, je n’ai que rarement conclu car 95% des annonces ne répondent pas puisqu’elles dorment … Il n’y a vraiment pas la culture de la pute chez nous :roll_eyes:

Je fais un premier tri et j’ai une vingtaine d’onglets ouverts sur mon navigateur, je vire toutes les annonces d’indépendantes où à mon sens il est trop risqué de tomber sur un lapin ou un thon, je ne garde que les filles d’agences pour le côté professionnel de la structure. Je lis les profils, regarde attentivement les photos et n’en garde que 4

La première, une petite brune de 19 ans est très intéressante, j’envoie un WhatsApp à l’agence … La seconde, petite blonde de 20 ans idem, WhatsApp à l’agence également. Je n’ai même pas le temps d’envoyer un message pour la troisième que la première agence me répond en anglais et m’informe que la demoiselle désirée n’est pas dispo mais m’en propose 5 autres à aller consulter sur leur site.

J’analyse leur proposition, et une se démarque : https://www.erosguia.com/24110.html
Elle a du charme malgré que je trouve son visage un peu “brut” sur certaines photos, mais soyons sérieux, après le désastre d’hier soir je ne veux pas tenter le diable à lancer 10 000 messages WhatsApp en attendant qu’une potentielle agence me réponde de si bonne heure et booke la petite Valentina :pig:

Je suis très strict sur ma demande : livraison à domicile immédiate, tenue élégante en robe noire avec des bas et des talons. Tout est accepté, l’agence m’annonce 230 euros transport inclus, pas envie de négocier : j’accepte.

L’agence m’annonce qu’elle arrivera dans 30 minutes, valide mon hôtel et le numéro de chambre. Parfait ! 5 minutes après le téléphone de la chambre sonne, la réceptionniste (une véritable bonnasse que j’aurais bien sauté) me demande en Espagnol si j’ai bien demandé à ce qu’une certaine Valentina me rejoigne, ce à quoi je réponds oui, et elle raccroche en me remerciant ! Je remarque donc que l’agence a vérifié si je n’étais pas un fake avant de faire partir sa fille, preuve de sérieux.

J’en profite pour me promener un peu autour de l’hôtel et prendre l’air, Barcelone malgré sa taille importante est très calme de bon matin, en Espagne la vie commence vers les 10h …
Dans l’ascenseur 5 minutes avant l’heure prévue un message WhatsApp m’indique qu’elle arrive dans 5 minutes ! Quelle ponctualité, je suis sur le cul. D’habitude les escorts en France sont toujours en retard et ne s’en excusent que très rarement, là c’est l’inverse, ils me préviennent de leur ponctualité parfaite !

De retour dans la chambre, je fais les 100 pas durant ces interminables 5 minutes, frustré d’hier soir j’ai terriblement envie de baiser … :pig:

On frappe à la porte, j’adore ce moment là où je vais découvrir mon joujou … j’ouvre doucement la porte et là c’est un véritable choc visuel :heart_eyes::heart_eyes::heart_eyes::heart_eyes: : une magnifique brune toute fine, parfaitement maquillée, dans une robe noire moulante extrêmement sexy, portant sur petit sac à main Louis Vuitton au poignet me fait son plus grand sourire avec de magnifiques yeux coquins :smiling_face_with_three_hearts::smiling_face_with_three_hearts:

Les amis, des putes j’en ai eu, cela fait 10 ans que j’en consomme … Mais là, force est d’avouer que c’est de loin la plus belle jamais vue … Les photos sont vraiment en sa défaveur, la vidéo est déjà plus proche de la réalité … Mais encore, avec cette tenue, ce petit visage angélique et coquin, c’est une véritable bombe.
Je le répète, les photos sont 10 fois inférieures à ce qu’elle est réellement … Je n’ai rarement vu une fille aussi belle et sachant se mettre autant en valeur avec élégance et raffinement. :heart_eyes:

Je suis un peu sous le choc, limite impressionné. Moi, l’homme aux 1000 putes, impressionné par une gourgandine. J’ai l’impression d’avoir rajeuni de 10 ans, quand j’allais voir mes premières putes et que j’étais stressé …

Bref, je me ressaisis et lui propose à boire. Nous nous installons dans le canapé et discutons comme nous pouvons en Espagnol, nous rions pas mal et je la sens joueuse … Puis je me lève pour poser un verre, elle se lève aussi et m’embrasse à plein bouche …

Cette fille embrasse divinement bien, mes mains se ballade sur elle, ses fesses sont incroyables … Dans cette tenue genre jeune secrétaire sexy, elle est terriblement bandante … Elle dégrafe doucement ma chemise, passe ses mains sur mon torse, dégrafe ma ceinture et commence à me sucer à genoux les yeux dans les yeux …

Cette fille, dans cette tenue si sexy, ma bite dans la bouche et me fixant est une véritable oeuvre d’art. Je ne sais pas si dieu existe mais durant un instant je l’ai remercié d’avoir créé une divinité pareille.

Quelques minutes après je la fais se relever, la réembrasse et je la fais reculer doucement vers le lit, elle se couche dessus et non, ce n’est pas ça que je veux … Je la saisis par la taille et la fais se mettre en levrette au bord du lit … Je remonte délicatement sa jupe pour découvrir une superbe petite paire de fesses habillée d’un simple string noir à dentelles, et ses magnifiques jambes vêtues de bas noirs à dentelles eux aussi, se terminant pas ses talons. Elle a vraiment poussé tout dans son moindre détail … Ce petit fessier me faisant de l’œil, je baisse son string et lui bouffe littéralement le cul avec l’appétit d’un somalien devant un bol de riz ! J’alterne entre son cul et sa chatte, à en juger par la quantité de cyprine ainsi que, cette fois, l’odeur parfaite de ses attributs et sa cyprine, la miss apprécie : en voilà une qui n’aura pas besoin de lubrifiant . :ok_hand:

Au bout d’un moment elle se retourne et me reprend en bouche, à 4 pattes sur le lit, les fesses à l’air avec sa robe tout juste remontée … Quelle superbe vue, cette fille sait parfaitement se placer pour se mettre en valeur, son corps et ses postures sont de véritables oeuvres d’art … Sa façon si particulière de sucer, mêlant aspiration, léchage de la bite et des couilles, alternance de douceur et de moments plus rapides font que je suis obligé de la calmer un petit peu sinon je vais lui refaire le portrait beaucoup trop tôt à mon goût.

Les amis, j’ai plus souvent du mal à éjaculer que l’inverse, pratiquant le sexe tao depuis un long moment je maîtrise parfaitement mon éjac, mais elle, elle fait tellement tout parfaitement qu’elle me repousse dans mes limites ! Cela faisait très longtemps que ça ne m’était pas arrivé.

S’en est suivi un 69 endiablé et ensuite toutes les positions possibles que j’avais en tête, bien au chaud dans son petit minou … Je lui ai littéralement fait prendre toutes les positions possibles sur tous les endroits possibles : sur le lit, au bord du lit, au pied du lit, sur le canapé, sur le sol, contre la table … Je n’en pouvais plus d’admirer son corps parfait, ses magnifiques seins, son visage parfait (juvénile et coquin) … Mêlant moment tendres et moments hards le tout dans des baisers langoureux. J’ai souvent du retourner la lécher pour ne pas envoyer trop tôt la purée tellement elle maîtrisait parfaitement son corps et ses positions, ainsi que le rythme. En main, son corps était absolument parfait : une accroche parfaite sur ses fesses, ses hanches ses seins … Un corps fait pour l’amour.

J’ai terminé en éjaculant sur ses seins, elle couchée sur le lit, moi au bord du lit, elle me branlait d’une main et se masturbait de son autre main … (oui j’ai oublié de préciser : elle avait deux mains !)

Malgré mon éjaculation de la veille au soir la quantité de sperme sur ses seins fût énormissime, je pense qu’elle est allée chercher au plus profond de moi même, probablement des vieux stocks que mes couilles gardaient au cas où. Du sperme de 20 ans d’âge.

J’étais épuisé, elle aussi, elle m’embrassa longuement et tendrement … J’avais largement mangé l’heure payée … Elle partit à la douche et en ressorti toute parfaite, comme à son arrivée.

Je l’ai raccompagné dehors jusqu’à ce que son taxi arrive, un immense silence a envahi le hall de l’hôtel lorsqu’elle le traversa, tous les hommes présents se sont tus et retournés, bouches bées, devant cette magnifique créature habillée sexy sans être vulgaire, d’une élégance rare se déplaçant de façon sûre d’elle avec la grâce d’un félin, son petit sac à bout de bras … Seul le bruit de ses petits talons résonnaient dans ce lieu …

Elle m’embrassa à nouveau, devant le regard médusé de ce public improvisé, et s’engouffra dans son taxi.

Je dois l’avouer, de toutes les putes que j’ai eu, elle est ma numéro 1, et de loin …:heart:

Fin du périple. Retour en France, les couilles et l’esprit léger. :sunny:

1 J'aime

Fantastique une fin heureuse, tout est bien qui finit bien !

Ça fait énormément plaisir d’apprendre que même un professionnel aguerri du sexe tarifé peut toujours être surpris et vivre un moment exceptionnel avec une jeune gourgandine. Même si parfois les expériences peuvent être décevantes, ça donne de l’espoir de savoir qu’un tel moment de fraîcheur peut arriver :stuck_out_tongue:

Quelle journée sur Barcelone, ça passe d’un extrême à l’autre. De Séléna la malodorante vers Valentina la bombe. Sur les photos il est possible de lui reprocher son menton un peu trop carré et son nez un peu trop large, mais les autres détails de son visage et de son corps sont très beaux et bien proportionnés. Elle est top tier. Elle méritait bien une éjaculation façon grand cru français en remerciement de sa prestation !

Excellente histoire, c’était un plaisir de la lire avec toujours un belle pointe d’humour qui fait mouche. Tu gères très bien les transitions et l’action ne se perd pas, ça défile continuellement. Le choc a du être dur pour Séléna à l’odeur forte quand elle a appris que son sugar daddy avait des remords de son action et préférait ne pas la revoir, écrasé par la culpabilité. :joy:

Je le répète moi aussi je trouvais certains petits détails du visage d’un niveau «moyen» mais en réalité son visage est nettement plus fin et très beau, rien à voir.

La vidéo est plus parlante même si en dessous de la réalité, son corps est superbe, et en réel son visage l’est réellement aussi. Un petit minois fin, coquin, juvénile. Les photos n’en sont pas le reflet. Visage et corps je lui donne 9.5 sur 10, et crois moi je suis difficile, à la simple vue des photos je donnais tout juste un 7.

En tous cas c’est une pute que je reverrai assurément, ce qui est très rare car les putes pour moi sont synonyme de pluralité et il est très rare que j’en revoie une deux fois, même si elle était bien.

Quand je veux un truc un peu plus suivi en dehors de mon couple je trouve une amante que je fréquente quelques semaines … Mais les teups, one shot.

Séléna pour une fois je n’ai même pas pris le temps de lui balancer un mensonge pour ne plus la revoir, le feeling n’était pas au rdv et son odeur vaginale une insulte à l’amour. Elle a donc simplement écopé d’un blocage et d’une suppression WhatsApp en bonne et due forme. En temps normal je suis gentleman mais face aux odeurs je ne peux pas …

Tout fini bien dans cette histoire, bien que ça ai commencé avec une mauvaise expérience. Le plus dommage c’est que tes 13 jours d’abstinence, tout cette énergie accumulée, elle n’en aura que peu profité.

C’est un très bon choix d’escort que tu as fait Silvio. Je vois que tu aimes le style latina (en même temps où tu habite ce serais dommage). Parfois il ne suffit de pas grand chose pour qu’une rencontre puisse chaviré du mauvais comme du bon coté : un détail physique, l’attitude, la façon de parler. Parfois ça fait mouche et ce je ne sais quoi contribue à limite faire oublier tout ce qu’on a connu avant … on en parle de l’ocytocine ?!

Je peux apprécier et baiser quelques blondes de temps à autres, d’ailleurs parfois quand je vais aux putes je me dis je veux une blonde et rien d’autre, pour changer.

Mais il est vrai que ma première attirance va vers les latines, asiats et même certaines métisses qui peuvent être sublimes, extrêmement sublimes mêmes … Les petites beurettes peuvent être très jolies et féminines aussi (j’en ai eu des incroyables) mais trop de différences culturelles et trop fourbes en règle générale (il y a quelques exceptions dans les familles aisées et cultivées avec de bonnes situations, mais ça reste très rare, c’est généralement plus la soeur de Mounir le vendeur de shit à la sacoche Lacoste. Mais c’est un petit plaisir personnel que d’éjaculer dans la bouche de la soeur de Mounir après l’avoir sodomisée, lui qui met un point d’honneur à ce qu’elle reste innocente et pure). En plus je trouve que les beurettes sont comme les slaves : elles vieillissent généralement pas très bien.

C’est ainsi, moi, j’aime les petits culs caramélisés.

1 J'aime

Superbe tu m’as vendu du rêve à part pour ta grosse et son odeur de crevette! Je vais en Catalogne la semaine prochaine et j’aimerais profiter de ce déplacement pour essayer ma première pute… c’est Une première expérience un peu stressante et gênante donc aurais tu des recommendations d’endroits ou agences sérieuses? Merci par avance pour ton aide!

Stressante mais pourquoi gênante ?
Je n’ai jamais éprouvé la moindre gène en côtoyant des putes. Au contraire, je suis heureux de leur offrir également un moment de respect et de douceur.

Je vois de quoi @Berrichon parle.
Si je me trompe pas

Tu t’en souviens peut-être pas ou t’es pas passer par la case bordel où il faut se forcer à aller voir la fille pendant que les autres te regardent faire

«Bonbonbonjour, c’est euuuh c’est combien …?»

Alala c’était il y a bien longtemps

Et gênante on connais les a prioris… «c’est sale, c’est caca, ça se fait, t’es un enfoiré, chuuut pas le dire» etc etc…

C’est pas contre toi @Berrichon car vous êtes plusieurs à me demander plein de trucs dont beaucoup en privé, mais moi les putes j’y suis toujours allé à l’aventure pour me forger mon expérience.

Que ce soit mon premier bordel, ma première pute de rue, ma première pute de nationale, ma première pute beurette dans une cité, ma première pute haut de gamme, ma première baby … en France ou à l’étranger j’y suis allé avec ma bite et mon couteau faire mes propres expériences.

Donc pourquoi pas t’aiguiller un peu, mais il y a 50 types de prostitution différentes à Barcelone (immenses clubs, petits clubs, bars, indépendantes, agences, rue etc. …), et pour des budgets allant du camé sdf avec des passes à 10 euros à des soirées à 8000 euros pour les jet setters et quataris qui amarent leurs yoats dans les marinas de Barcelone.

Donc déjà affine tes choix mon ami.

Il est clair que les premières fois où l’on pousse la porte d’un bordel, seul, on en mène pas large. Moi maintenant j’y vais comme à la boulangerie.

Rien à voir avec aller voir une pute solo dans son appart lambda et discret qui t’attend.

Idem en Espagne dans les appartements (légaux) des indépendantes regroupées dans le même lieu, tu es dans une résidence et tu galères à trouver le bon étage, le bon bâtiment ou la bonne porte devant le regard amusé des habitants qui papotent devant entre voisins et qui te disent que les putes c’est au dessus la deuxième porte à droite alors que t’as rien demandé mais que c’est marqué sur ton front.

Il faut vivre ces choses pour être un punter aguerri. Et c’est là tout le charme : l’inconnu, dans le pire comme dans le meilleur. Si tu maîtrises tout avant le rdv avec ta pute ça tue la magie.

Évidemment de temps en temps aller voir une copine pute que tu as déjà baisé, avec qui tu as tes petites habitudes ça peut ponctuellement faire du bien après un coup dur, mais ce qui nous anime avant tout, nous, amoureux des Putes, c’est le goût de l’aventure et de la découverte de l’autre.

Par exemple je pense que @Jeanma a progressé comme moi jusqu’à devenir un grand gourmet de sexe tarifé Slave, il n’a pas écumé les forums avant d’aller voir ses première putes en Russie. Il est allé à l’aventure jusqu’à trouver quel punter il est, quels endroits il aime, quelles parts d’âme il veut mettre dans ses Putes pour trouver son propre équilibre.

Aujourd’hui il sait, nous savons.
Tout comme @Chick_Norris, @Dr_Duracell, et nous avons pourtant des habitudes putesques différentes mais nous nous connaissons nous même de nos expériences et personnalités.

L’équilibre putesque est très personnel, il est en nous, à toi de trouver le tien.

3 J'aimes

putain c’est tellement beau :sparkling_heart::sob:

En pute comme en business, il le plus important c’est de se lancer.

Ca mériterait un post spécial : Ma première pute

Sans doute que je rédigerais ça ce soir !

1 J'aime

Excellente idée.

Ma première pute était ignoble et avait ses règles.

Pas très élogieux pour moi mais j’ai vraiment commencé tout en bas pour finir tout en haut dans le milieu putesque. J’ai gravi tous les échelons : à l’ancienne.

1 J'aime

Je fais comme toi, a l’exception de deux petites choses
1 J’éjacule dans la bouche et je recherche une fille qui acceptent d’avaler.
2 Je n’arrive pas à tenir autant que 13j, mais suffisamment pour bien remplir sa bouche.

J’ajouterais que je demande à la dite victime de se faire des couettes pour l’occasion.
Et je tire tres fort sur les couettes quand je relâche ma pression dans sa bouche
Ne me juge pas, on a chacun son fantasme.

1 J'aime

Et bien si je te juge : tu es homme de bon goût :ok_hand: