Aborder une fille dans la rue

Salut les gars,

J’ai décidé de porter mes couilles et d’aller aborder des filles dans les rues de Paris.

J’en ai abordé trois. La première était témoin de Jéhovah donc pas trop dans le délire rencontre spontanée; mais on a eu une bonne discussion, la fille était intéressante.

Avec la deuxième j’ai foiré mon approche.

La troisième, une jolie blonde m’a donné son numéro avec le sourire.

Je suis personne pour vous dire ça, mais les gars, quand vous avez du temps, allez porter vos couilles et abordez une fille qui vous plait; ça respire le courage et je pense qu’elles le sentent.

Force à vous.

8 J'aimes

Tu a découvert le chasseur qui est en toi :grin:

2 J'aimes

Tu les a aborder dans quel endroit ?
Pourquoi celles ci ?

Entre Notre-Dame et le jardin du Luxembourg.
La première était entrain de manger, nos regards se sont croisés et elle a sourit.
La deuxième c’était par défaut, juste pour garder le rythme.
Et la troisième parce qu’elle était tout simplement magnifique, et je pouvais en aborder deux sans trois.

2 J'aimes

Décris toi physiquement s’il te plait

Je considère mon visage 5 ou 6/10
Et le corps 7,5-8/10
Et niveau style j’avais un bon flow aujourd’hui 8/10

Un témoigage inspirant.
Personnellement, j’ai enchainé les revers et excuses bidon les quelques fois ou je me suis lancé à draguer une parisienne: soit elle était déjà en couple, soit pas le temps, soit te fais les grands yeux et te fait comprendre que tu l’emmerdes rien qu’en ayant eu l’audace de lui adresser la parole.
Mais je reconnais que j’ai tendance à viser un peu trop haut…

J’ai abordé que des filles qui n’étaient pas en mouvement, ça leur empêche de me parler de temps.
Je te conseille de pas rester sur ces échecs et de retenter dès demain. Et dans la vraie vie je pense que tu peux te permettre de viser « trop » haut.

1 J'aime