Alcool et erection

On entend souvent dire que alcool et sexe ne font pas bon ménage
Malgré tout ca dépend des gens
Je ne parle pas de un verre ou 2, mais plutot d’une soirée arrosé. Ca peut aller jusqu’à 6/7 verres.
Comme j’ai pas de meuf, c’est souvent des plans de fin de soirée. Même si la meuf est bonne ca marche pas pour moi. Stress ou alcool?
Et pour vous ca fonctionne?

Tout est une question de limites et de dosage.

Et 6 verres de quoi ? 6 verres de vodka n’auront pas le même effet que 6 verres de vin.

Moi à moins d’être vraiment torché (ce qui ne m’arrive plus depuis longtemps), boire 3 ou 4 verres de vin (blanc que je préfère amplement au rouge) n’influencent pas mon érection.

Si socialement dans la soirée nous consommons des alcools plus forts (whisky, vodka), j’en reste généralement à 2 verres pour ne pas devenir victime des effets de l’alcool.

Quand je dis victime c’est quand tu n’es plus vraiment toi même après l’absorption d’un produit et que surtout tu ne maîtrises plus à 100% les choses. Je déteste ne pas maîtriser, c’est pareil pour tout produit qui alterne tes sens (alcool, drogues).

L’alcool en plus d’être un plaisir quand on sait choisir des excellents produits et en consommer de façon espacée est un excellent lubrifiant social depuis de nombreuses années.

Donc si je devais te donner des conseils :

  • Utilise les effets de lubrification sociale de l’alcool pour agrémenter tes soirées comme tu le fais déjà MAIS apprends à connaitre tes limites afin d’en avoir les bienfaits (lubrification sociale) sans les méfaits (ne plus te maîtriser totalement, ne pas arriver à bander). Tu as forcément un point de non retour d’alcoolémie tout comme le point de non retour qui précède l’éjaculation. Apprends à le voir venir. Accessoirement ça te permettra d’éviter de finir ivre, de faire / dire n’importe quoi, et de passer pour un gros blaireau. Rien de plus pitoyable qu’une personne saoule.

  • Consomme uniquement des produits d’excellente qualité, donc à l’avenir bois peu mais meilleur. En plus ça te permettra d’échanger et de montrer aux personnes présentes que tu es un homme de goût, affirmé et cultivé.

  • Apprends à connaitre les alcools que tu aimes gustativement ET que ton corps tolère parfaitement (pour ma part les excellentes vins blancs, whisky, vodka), quitte à refuser de boire si ceux de ta liste ne sont pas disponibles au lieu où tu te trouves.

En fait je reste toujours dans le contrôle. Ca fait bien longtemps que je n’ai pas été ivre. Mais à 4h du mat, au pieu avec de l’alcool dans le sang, y’a rien à faire. Le coté prévisible de l’acte le rend moins excitant aussi.
Le problème de nos société, c’est que c’est souvent en soirée qu’on sort rencontré des gens. Et à moins d’être dans une relation, l’acte sexuel est toujours le soir, tard.

Il est vrai qu’entre la fatigue et l’alcool ce genre de situation cumule les points négatifs pour la forme physique.

Ce n’est pas la société qui est à mettre en cause, mais plus le cercle social dans lequel tu évolues (lié à ton âge, ton statut, ton lieu de résidence, tes choix, etc. …).

Il peut m’arriver de sortir le soir et d’y faire des rencontres charnelles, mais en aucuns cas rentrer à 4h du matin. Maximum minuit on rentre pour passer à la baise si baise il doit y avoir.

Aucun code social n’impose de rentrer aviné au beau milieu de la nuit pour enchaîner sur une baise qui aura en effet toutes les chances d’être mauvaise avec la fatigue, l’alcool, et le manque de fraîcheur de la demoiselle après toute une journée + nuit à macérer dans son string.