Argent, réussite, et un peu de pouvoir

Bonjour.
J’aime bien ce forum de base on es la pour les pute mais on peut parler de tout en ayant des réponses intelligente :brain:.

Passons au vif du sujet,
La réussite sociale et l’existence dzns ce monde est principalement basé sur l’argent, la réussite au travail et le niveau social(globalement, je simplifie)

Est ce un suicide social ou un ratage dans la vie, de la lâcheté que de vouloir aller a l’inverse de cela ?

J explique le topo.
Mon rêve c’est la vie en autarcie, c’est mon but, mon rêve depuis les 16 ans (jen ai 26), sortir du système, vivre avec un minimum d’argent (d’où l’intérêt de résilience et d’autonomie meme si l’autonomie a 100% est impossible) d’interaction avec l’état et la civilisation.
Après moule recherche j’ai même trouvé des pistes pour mon métier de rêve (berger transhumant donc on es loin d’aller palper du million la

Cela peut être interpréter comme suit :
dégoût de la société donc solution de fuite, lâcheté, car possibilité d’avoir le même résultat en ayant au contraire une grosse rentrée d’argent régulière pour financer ce mode de vie mais version grand luxe.

Je suis curieux d’avoir d’autres points de vue.

1 J'aime

On pourrait en parler pendant des heures qu’est-ce que la « Réussite » dans la société que nous vivons aujourd’hui, alors tâchons de faire au plus simple.

Ce n’est pas parce que tu ne gagnes pas +10 000 € par mois, que tu travailles à la ferme ou que tu es reculé de la société que tu es un échec ou un lâche.

La réussite est un terme qu’on a inventé pour faire rentrer les gens dans une case (pour les valoriser) et virer ceux qui n’en font pas parti (pour les ignorer, voir les abuser).

En aucun cas, c’est quelque chose qu’on devrait considérer comme une norme unique.

Car nous avons tous notre propre vision de la réussite, qui peut être contradictoire avec la société où nous vivons actuellement.

Ce qui compte dans la réussite, ce n’est pas de te conformer à l’image de la « réussite » en société, mais de trouver ta propre voie et d’accomplir ce qui te tient à coeur.

Même si ça doit te conduire à te faire critiquer (car tout ceux qui réussissent professionnellement se font tous critiquer un jour ou l’autre, que ça soit d’escroc, de lâche ou ce que tu veux).

Bien sûr, il faut de l’argent, du statut social et autres pour montrer qu’on réussit dans la vie, c’est vrai et c’est indiscutable.

Mais rappelle-toi que la réussite passe avant tout par un sentiment d’accomplissement personnel, sans quoi tu peux avoir l’air de rater complètement ta vie.

2 J'aimes

L’autonomie pour ne pas dépendre du système c’est louable (autonomie en énergie, nourriture, etc…). Mais vouloir vivre comme un reclu sans contact humain cela montre quand même un vrai problème social. Phobie sociale ? inapte socialement ? difficulté de nouer des liens ? fuite de problèmes ? autre ? Si c’est ce genre de choses qui te poussent à vouloir vivre en hermite mieux vaudrait résoudre ces problèmes plutôt que de les fuir.

Se contenter d’un minimum vital, vouloir renoncer à tout projet, et rompre tout contact humain c’est un renoncement total à la vie, c’est une pulsion de mort.
Cela revient à t’infliger une mort lente. Autant prendre une corde ce sera plus rapide.

Vouloir vivre en totale autonomie du système pourquoi pas, c’est même une bonne chose.
Mais renoncer au sexe, aux femmes, à tous les plaisirs de la vie, à tout pouvoir, à tout contact social, cela revient à dire : Je me suicide

Si t’as des problèmes de personnalité ou de contact social mieux vaut que tu règles ces problèmes. Plutôt que de vouloir tout couper pour ne plus avoir à affronter tes problèmes.

Rien ne t’empeche de vivre en totale autonomie, de gagner pas mal d’argent, et d’avoir des femmes.
Tu pourrais créer des formations sur comment devenir autonome, pour montrer ton savoir faire, tes installations, ton expérience, etc…
Proposer des seminaires, ou proposer un sejour chez toi, etc…
En gros tu te sers du système pour en sortir.
Ainsi tu auras du contact social et des moyens de rencontrer des femmes, et d’avoir du sexe, même perdu dans la montagne.
Et puis si un jour le système tombe, et bien tu t’en sortiras mieux que la moyenne.
Voilà c’est juste une idée comme ça.

3 J'aimes

Merci pour ta réponse.
Tu as bien résumé la chose, on as une « norme » de la réussite qui nous est imposé depuis jeune(un bon travail, une maison un chien etc…) mais la réussite est atteinte quand on es épanouie dans sa vie.

Et oui c’est clair qu’il y aura toujours des gens pour critiquer, si personne ne nous critique c’est qu’on gène pas personne ou que l’on est moux sans aucun point de vue et c’est quand on es comme cela qu’on a perdu le combat sur la vie.

Oui il y as un peu ce côté phobie social, je ne me sent plus a l’aise dans les lieux publics, pour nouer des liens ca va, j’étais un grand timide avant mais j’arrive désormais a tenir des conversations sans problème … Mais j’ai été dégouté des gens(famille qui te fait des coups de putes, amis a qui tu as tout donner qui te tourne le dos sans sourciller… Etc… C’est la vie mais j’ai du mal avec l’abandon je pense et je m’attache vite aux gens donc ca crée des déceptions) donc oui comme tu le dit il y as un travail a faire la dessus c’est clair.

J’aimerais vivre en ermite mais je sais que je ne le pourrais jamais, j’aime la solitude mais j’apprécie tout de même les moments de partage entre amis, les discussions, et bien entendu le contact féminin, et le sexe je ne pourrai renoncer a toute ces choses là.

Merci pour ces idées, je n’avais pas pensé a cela, j’avais un projet en tête de plaquer mon boulot et me barrer sur un terrain pour faire mon truc mais la tu réveil une once d’espoir, je vais essayer d’acheter un plus gros terrain avec maison pour pouvoir créer un plus gros projet d’autonomie et proposer des stages et séminaires la ca peut être jouable, merci :slight_smile:

Sans lire les réponses précédentes,

Fait ce que tu veux mec, qui a dicté ce que c’était la réussite ? Est ce que y’a une quelconque règle ici ? Quasiment pas à part les lois fondamentales comme la gravité, la survie etc…
Mais gros vie la vie que tu veux, personne ne te dois quoi que ce soit. Qui a dit qu’on se devait d’être riche et avoir une femme superbe sinon on avait raté sa vie ?

La ou j’ai envie d’ajouter une nuance, c’est, soit sur que c’est ce que tu veux, dans le sens ou tu fais pas ca pour fuir un chemin compliqué.
De ce que je lis c’est pas le cas, mais pose toi bien la question pourquoi tu veux tout ca.
Si t’en arrives à la conclusion que tu crois pas en toi, que les riches sont des personnes mauvaises, que réussir c’est mal etc…
C’est que y’a quelque chose qui cloche.
Si au contraire, tu veux faire ca parce que c’est la vie qui te rendrais le plus heureux, alors fonce.

On pense trop que y’a des règels qu’on se doit de suivre, juste parce que ca a toujours été comme ca. Mais c’est faux, la vie c’est la liberté.

Moi perso je sais que je veux de l’argent et des femmes, parce que c’est ce que je kiff, je veux pouvoir faire ce que je veux, avoir des expériences de oufs, faire des activités qui me stimulent, pouvoir faire tout ce dont j’ai envie sans retenue. Que ce soit expériences sexuelles, amicales, activité, adrénaline, objectif de vies énormes, etc…
Et c’est ce que la pluparts des gens veulent, mais y’a pas de mal à vouloir autre chose.

Vasy maintenant je lis les autres réponses

Pour revenir a ton projet de base, ca a l’air d’être une solution de fuite plutôt qu’un projet inspiré par le bonheur.
Être introvertit et avoir besoin d’être seul c’est normal, mais vouloir vivre en solitaire parce que t’as une phobie sociale, tu vas juste mourrir à l’intérieur par contre.
Une phobie ca se soigne.

C’est ouf comment énormément de gens ont des problèmes sociaux, on en compte tellement parmis ce forum.
Juste pour te dire moi aussi j’avais et j’ai encore des « problèmes sociaux » fin ca se résoud d’une manière ou d’une autre, la j’ai un niveau correct, fin je suis capable d’aller vers n’importe qui et de connecter plus ou moins facilement, même si j’ai des progrès a faire.

Mais bon ca a l’air d’être une solution de facilité pour ne pas être mal à l’aise et ne pas faire face à tes problèmes.

Tu vas pas te sentir mieux en t’isolant. Tu dis aimer les moments de partage entre potes et le contact féminin. Comment tu veux avoir des moments de partages, des vrais. Avec des amis proches que t’auras choisit et qui t’aurons choisis ? Les amis pareil ca se fait en ayant des buts commun, en vivant des choses. Pareil pour les meufs, comment tu veux avoir des meufs si tu restes renfermé sur toi même ? Impossible.

J’ai l’impression que tu te mens à toi même un peu, c’est pas clair.

Pour moi, vouloir être indépendant c’est un style de vie louable. Maintenant ca dépend de quelle état d’esprit ca vient.

  1. Ca vient d’un paradigme du mec désespéré. T’as peur de quelque chose. T’es plus toi même et il te manque une partie de toi. Pas de confiance en toi tu fuis qui tu es.

  2. Ca vient d’un paradigme d’inspiration. T’es inspiré de faire tout ca parce que tu kiffs, t’adores ca et c’est ce qui te rends heureux.

Voila en gros mon avis

Salut, merci pour ta réponse et ton analyse.

Durant mon adolescence il y as eu cette phase par rapport a l’argent, une vision anti capitaliste (bouh les riches sont méchant, ils polluent, et nous dirigent dans l’ombre avec les franc maçon, j’exagère un peu hein) mais effectivement le soucis ce n’est pas l’argent, le soucis c’est comment elle est utilisée, l’argent a permis d’améliorer le troc, de procurer du confort, d’importer des produits nouveaux etc…

Comme dit plus haut il y as une grosse épines qui doit être enlevé par rapport au social mais le projet de base est tout de même porté par une envie de retour a la nature /décroissance / de se ressourcer (ca fait un peu discours de bobo qui vas faire ses vacances au Tibet pour se retrouver avec son soi intérieur :joy:) et également l autonomie cité plus haut, production de nourriture élevage, autonomie en électricité, la vie classique (course au supermarché, achat d électricité produit via le nucléaire, les impôts) j’ai l’impression de me mentir a moi même et d’aller outre mes conviction.(je ne suis pas du tout dans le trip ecolo, Thunberg…)c’est un moyen d’agir en mettant son argent ailleurs plutôt que de se battre contre l’état, je préfère également m’en retirer (légalement)

Je vais dérivé légèrement mais c’est un facteur déterminant également, je trouve que le confort, la technologie, et le surplus de choix (dans la bouffe, les jeux pour gamin, les habits) ça tue nos générations à petits feux et on perd la valeur des choses, la valeur du travail, ca pollue le mental et ca abrutis.

Il y a une motivation plus profonde que la fuite derrière ça et heureusement sinon ça risque d’empirer encore plus le soucis, la ca viendrai a s’enfermer encore plus avec ses problèmes et en plus aggraver la situation social.

Et pour la phrase que tu as citer « une once d’espoir » c’est surtout par rapport a mon travail, pour l’espoir soit je reste dans ce travail que je n’apprécie pas pour effectuer le projet d’autonomie, formation ce qui me permet d’avoir une stabilité tout en ayant un objectif ce qui est en soit plus motivant que juste aller bosser

soit je le quitte et je change de métier /région etc…

Personnellement je suis aussi attiré par le survivalisme et autonomisme (même si je n’ai pas franchi le pas).
Je n’aime pas le collectivisme, et je n’ai aucune confiance en l’état à long terme, ni à notre système actuel qui repose sur l’argent-dette.
Mais cela ne signifie pas pour autant renoncer au confort, aux plaisirs, au sexe, voir des gens etc…

Certains autonomistes ont des maisons très sympas avec tout le confort moderne.
La seule différence c’est que leur énergie est auto-produite, tout comme leurs fruits et légumes, ils ont des stocks de nourriture, des armes, etc…

Il y a de tout sur terre, des femmes biens, des connasses, des mecs sympas, des connards, des gens qui s’intéressant à des choses très diverses.
Faut juste arriver à trouver des gens avec qui on a des affinités et avec lesquels on s’entend bien.

Quand tu fais crées ou rejoins une communauté sur un thème précis , ou que tu proposes des services dans ce thème, tu as de grandes chances de rencontrer des gens qui te ressemblent avec qui tu t’entendras bien.

Il ne faut pas conclure une généralité à partir d’une simple mauvaise expérience.
Avoir une famille et amis de m*** ne veut pas dire que tout le monde est comme ça :slight_smile:

Je trouve la majorité de la population stupide et ignare, mais ce n’est pas pour cela que tout le monde est pareil. Y’a des gens de valeur, faut juste savoir les trouver, et s’entourer de gens comme ça. Et puis les buveurs de pisse (comme dit corda) et bien tu les dégages.

En parlant un peu avec les gens tu vois très vite s’ils valent la peine ou pas.

Bon les gars j’ai lu en diagonale vos discours, je suis plutôt d’accord avec la plupart.

En fait, si je devais résumer ce qu’est réellement la réussite, je dirais qu’il faut juste se poser la question : qu’est ce que je veux faire/avoir dans ma vie?
Et donc : est ce que j’ai fait/eu tout cela? Suivant le nombre de cases validées dans ta liste, tu peux en déduire ton degré de réussite dans la vie…

1 J'aime