ARMA | 19 ans | Marseille | Futur Dévelopeur Web

Bonjour à tous les disciples du roi des naines.

A l’époque:

Je me permet de reprendre la phrase de @Aslino-G1 qui reflète plutôt bien le petit personnage que j’ai été il y a un temps:

A la seul différence que j’étais un emmerdeur. Un petit con en quelque sorte.
Pas méchant hein, mais un peu con quand même.
Et ceux, depuis la primaire.
J’étais en ce1 et je m’amuser à mettre des petits claquo (sortes de petites claques avec un pivot au niveau de la main, qui en position de départ est face au sol, puis à l’arrivée, ~perpendiculaire à celui-ci) derrière le crâne des cm1-2 (j’avoue que ça me fais quand même un peu rire quand j’y repense).
Il y en avais un que j’aimais bien embêter car quand il me poursuiver, il agiter sa main au dessus de sa tête en la faisant tournoyer et tout cela en faisant le bruit d’une sirène de police (c’était son rêve que de devenir policier).

Malgré tout, on se parlais quand même, je « parlais » quand même à la plupart des gens.
Surtout lorsqu’il s’agissais de jouer.

J’étais beaucoup dans mon monde en fait.

Une fois je me suis par exemple pris pour un super héros.
Je jouer seul à Star wars dans la cours de récréation, quand soudain, je vis une fille (que j’embêter de base) se faire harceler par un groupe d’au moins 5 autres filles.
Jusque là tranquille.
Ce qui m’a fait réagir c’est lorsque j’ai vu le « mec qui fait le beau » venir pour, sans surpise, faire le beau devant le groupe de fille en poussant celle qui était seul.

Je n’apprécier pas vraiment ce mec.

Donc je jouais dans mon coin et là, je vois une personne de sexe masculin en train d’attaquer le sexe opposé.
Je vois ça comme une opportunité de me défouler
et de me rapprocher au plus prêt des actions de super-man qui était mon super-héros préféré. Je fonce (littéralement, j’avais même le titre de « celui qui courrait le plus vite de la récré », trop classe haha) vers lui, il me vois, il me regarde, je le regarde, je le prend, et hop, coup de genoux dans ses dents (j’avais été punis « seulement » 5min haha, ça aussi ça m’a marqué).

Bref, pour le collège, c’était une sorte de calque de la primaire mais avec plus d’anxiété.

Le lycée fut la période la plus calme où je revis d’ailleurs des gens de mon école primaire.Dont une, pour l’anecdote, qui me dit dès qu’elle me vit « aaaa, c’est toi qui donner des coups de pieds à tout le monde », sur le coup, je me dis que ce devait être une hyperbole pour me rassurer haha.

Voilà pour ce qui est du passé, emmerdeur et engraineur de profession, un tout petit peu immature quoi, avec de bons souvenirs qui se sont entassés.

Présent:

Depuis le début du collège, je détestai l’école. Cependant, à partir du lycée ce n’est pas sans peine que ma mère me fis clairement comprendre que je devais avoir mon bac.

J’obtins donc celui-ci en économie avec mention et beaucoup lassitude vis à vis du système scolaire.

Essayant quand même de reprendre en commençant un BTS CI ( commerce international) que j’arrêtasse au bout de 2 mois environ. Je « voulais » aller à l’armée.

Enfin…surtout m’extraire du système.
En gros, j’ignorais que j’y rentrais plus que jamais en allant à l’armée.

J’ai donc passer les tests et j’ai été accepté.
Seulement, un moment de lucidité et de grâce m’a été accordé lors de l’entretien qui c’est passer avec un membre de l’armée (régiment de Lyon). Au final, il m’a raisonné et m’a fait réfléchir sur la raison de mon choix. Les études était plus faites pour moi que l’armée.

J’ai donc retenté ma « chance » en m’inscrivant à plusieurs BTS.
Entre temps, je passa une année de césure involontaire avant de reprendre à la rentrée l’un de ces BTS.

Beaucoup de réflexion, beaucoup de solitude et un problème de santé en prime (malformation congénital d’un de mes reins).

Celui-ci a put-être soigner et même partiellement sauvé, je dois être suivie tout les ans environ.

Bref, j’ai retenté un BTS que j’ai arrété au bout d’un mois. J’adore apprendre mais pas sous cette forme et pas dans le seul but d’être un « esclave ».

Rebelote, je me dis que l’armée est finalement la seul option qu’il me reste.

Jusq’au moment où je me rappela d’un métier en vogue, développeur web !
Au début, il était dur de trouver des formations de plus de 3mois qui ne coûter pas moins de 6000euros, ou que quelques choses qui durer trop de temps (5ans) et qui se rapprocher trop de ce que je détester, l’école…

Au final, j’ai réussi à trouver une « école » alternative basé sur l’apprenant.
Quelques choses de nouveau en adéquation avec la réalité et pas celle du 19ème siècle.

Donc je rentre en mars et en attendant je fais du sport avec un programme en BÉTON ARMÉE grâce à @Malik_G1.
Je me discipline grâce à JM (j’ai écris ce texte après mon 1er DW lecture de la journée) et m’inspire grâce au grands de ce fabuleux forums (Silvio, Le Doc, Chick) qui est bien plus qu’une simple interface à mes yeux, c’est une communauté de frère de couilles ayant des valeurs, des ambitions et pas de temps à perdre.
De nos jours c’est rare, ce qui rend la chose encore plus belle.

En conclusion, merci à vous et à DBL.

1 J'aime

Salut @ARMA_G1 , bienvenue parmi nous !

Je pense que tu faisais parti de l’un des types de personnes que je détestais, hyperactif, incapable de se contrôler, isolé mais avait ce genre de besoin de frapper les autres sans aucune raison valable mdr.

En espérant juste que ça aille mieux à ce niveau. Bonne journée à toi !

Hahaha,
ne t’inquiètes pas ça va bien s’passer, bien s’passer ne t’inquiètes pas.

Évidemment je me suis calmer de ce côté là, le temps a fait son œuvre :slight_smile:

Ça fait plaisir de te voir ici vieux !

Bienvenue sur le meilleur forum de l’univers ( et de loin ) :smiley:

Merci :smile:

1 J'aime