Arthur, 22 ans, S'élever n'est pas négociable

Bonjour à tous,

Je suis ici principalement pour DBL, même si je m’intéresse également aux autres programmes.
Si certains veulent discuter de sujets particuliers, je vous décris mon parcours rapidement:

  • Licence de Physique théorique et chimie, dans le sud de la France, dont 1 an en Erasmus à Budapest. J’ai effectué une thèse de fin de licence sur l’investigation de chaleur anormale dans le coeur d’un des réacteurs nucléaire de Hongrie (en France la thèse en fin de licence ca ne se fait plus mais dans pratiquement tous les autres pays Européens, c’est encore le cas).

-Master en Ingénierie de l’Energie à Barcelone, spécialisé en Renouvelables mais on aborde tout en details (après l’année à l’étranger je ne voulais surtout pas retourner vivre en France, j’ai donc trouvé un moyen d’étudier directement à l’étranger)

-Actuellement, je travail sur ma thèse de fin de master (en anglais tout est « thèse » mais en gros c’est un mémoire) sur l’Intelligence Artificielle pour la prédiction de consommation électrique, ca fait plus classe en anglais, même si je suis un amoureux de la langue française.

-Je prévois dès septembre de commencer un Doctorat dans cette même université à Barcelone, dans le cadre d’un projet européen, dans la continuation de mon sujet de thèse de Master.
En parallèle, je vais m’inscrire à un Master de Philosophie à distance, sans doute dans une Université parisienne. Cela m’a toujours intéresser et j’ai quelques facilités ce qui devrait me permettre de mener à bien les deux projets en parallèle (par exemple j’ai eu 20/20 en philo au Bac)

J’ai donc grandi en France (Paris et 2 villes du Sud), vécu 1 an à Budapest (en anglais), et cela fait déjà 1 an et demi à Barcelone (en anglais et espagnole) et je compte y vivre encore 3 ans.

Ensuite, j’espère allez travailler aux Etats-Unis (ou Asie mais je préférerais d’abord USA) quelques temps, avec de gros salaires et primes pour pouvoir mettre suffisamment de côté et placer ce jolie petit pactole dans un placement sécurisé à 2% par mois (1M d’euros placé? 20 000 euros par mois, net). Je sais bien qu’il existe de meilleurs placements mais alors naît la possibilité (même minime) de perdre l’argent.

Hors, venant d’une famille qui a connu des importants hauts et des bas (comme la plupart), je veux jouer la sécurité en revenu et placement principal, pour être sur que plus jamais moi et ma famille manqueront.
Bien sur, l’idée de monter des business à côté me plait et je guette les opportunités le long de mon parcours.

Sinon, je suis ceinture marron de Kick boxing, j’aimerais bien reprendre pour aller chercher la ceinture noire, et j’ai fais un peu de modeling (mannequin photo), mais je manque de pratique.

Je suis très curieux, j’essaye d’apprendre de tout et de tous, et donc ceux qui voudraient qu’on s’élèvent l’un l’autre sur un sujet sont les bienvenues.

Je sais que c’était un peu long, mais je voulais essayer d’être complet!
Hâte de discuter et d’échanger avec vous la communauté!

Merci JM pour ce que tu fais,

2 J'aimes

c’est évident, et pour avoir le background en énergie renouvelables également, je peux te dire que on ne peut s’en passer, c’est une nécessité, à moins qu’on veuille recommencer à vraiment bruler du charbon comme l’Allemagne, la Chine…
Ce qui serait, d’un point de vue environmental vraiment désastreux pour le coup.

Ahah c’est vrai mais c’est pas forcément ce que je veux non plus.
Et oui c’est ambitieux pour un ingénieur tu as raison, mais il y à 2 points à considérer:

  • j’ai pris l’example de 1M, c’est une sorte d’objectif (pas final mais conséquent), mais cela marche également avec 500 000euros (10 000/mois) , 300 000 euros (6000/mois), ce qui est beaucoup plus facilement atteignable
    -Je ne vais pas être seulement ingénieur, mais également docteur, hors aux Etats-unis c’est très
    valorisé, surtout lié à l’IA puisque cela démontre que tu as fais de la recherche dans ce domaine, que tu es en quelque sorte à la pointe des dernières avancées, et c’est très important pour les entreprises compétitives. Les très gros salaires (pour le développement de l’IA dans les domaines de l’informatique, la sécurité…) sont eux très avantagé, la plus grosse prime pour une seule personne chez google c’était 100M de dollars, mais il y a eu également beaucoup de prime d’1M ou presque. Je ne prétends pas avoir le capacités pour atteindre ce genre de poste, ni même l’envi. Mais dans les autres domaines, les docteurs en IA qui viennent d’autres domaines que l’informatique touchent entre 100 000 et 220 000 dollars par an de salaire, avec en moyenne surtout entre 150 000 et 170 000 USD/an. La Chine offre les mêmes salaires, voire plus élevé car moins attractive que les USA, et en plus le prix de la vie en chine est ridicule comparé à San Francisco, NY ou la silicone vallée, et bien souvent il y a des avantages supplémentaire comme l’appartement de fonction etc. Ce qui permet de mettre plus de côté.
    Si on rajoute potentiellement à cela des projets extérieurs pour générer ci et là des revenues. Je pense donc objectivement que c’est faisable. C’est donc mon plan principal pour devenir rentier.

je suis tout à fait d’accord, mais ca reste incertain. Mais je serais ravi d’apprendre là dessus ici.

1 J'aime

Du Très Lourd :ok_hand:

1 J'aime

Cela dépend, Ingénieur dans une GAFAM tu commences à 150k$ mini / an (Silicon Valley)
Bon le niveau de vie est très élevé aussi
Après la sélection est rude, sinon en contractor, c’est plus 80k$/an.
Perso à Paris, contractor pour Apple j’ai commencé en sortie d’école à 65k€/an.

En 5 ans tu peux avoir le M easy si tu fais les bons placements en parallèle je pense.

:wink:

PS : voici pour mon cas personnel, tu as eveillé ma curiosité je viens de le faire :

Voilà ce que j’ai touché juste avec mon taff en 1 an pile poil.
Net d’impôts, et en plus j’ai eu un salaire très réduit un gros mois pendant ma période hôpital.

Puis sur Paris J’avais 1300e de charges / mois, soit 15 600€ cette année là.
En ayant ensuite des dépenses du quotidien réfléchis, y a de quoi s’amuser en Bourse / Crypto :wink:

Cheers !

2 J'aimes

Concernant les allemands, ils ont une approche très rationnelle. Pourquoi se priver d’avoir le beurre et l’argent du beurre avec des français qui espèrent une compensation qui n’arrivera jamais… je n’ai pas connaissance de cas où ils nous ont rendus la pareille récemment.

Pour la fuite des cerveaux, c’est effectivement malheureux. Je pense qu’on a encore assez de ressources de manière général pour renverser la vapeur, mais ce sera associé à des décisions politiques qui ne sont pas dans l’ère du temps. En tout cas plus on attend, plus la machine ralentie.
Et le système éducatif et le spirit qui permet de sortir des esprits brillants ou innovants suivront dans la foulée et là on aura tout perdu…

PS: il va falloir que j’apprenne à me servir de la fonction citation…

2 J'aimes