Attachement rapide

Bonjour à tous,

Mon problème qui me pèse depuis que je suis petit c’est que j’ai des attentes, de faux espoirs envers les femmes dû au fait que je m’attache très vite.

Je voulais savoir si certains d’entre vous parmis cette communauté d’homme puissant ou en quête de puissance avez ce problème et comment s’en débarasser.

Merci d’avance pour réponse les frérots

4 J'aimes

Va aux putes.
Tu seras moins needy.
Et cela te motivera a gagner plus de pognon.

6 J'aimes

j’allais dire ait de l’abondance de meufs, fréquente des endroits ou il y a beaucoup de femmes et connecte avec elles,
Pour moi aller aux putes ne va pas résoudre le problème, parce qu’une pute s’en bas les couilles de toi, et tu ne vas pas connecter avec elles (arrêtez moi si je me trompe, je ne vais pas aux putes)

Alors que si t’as beaucoup de meufs dans ta vie de manière générale, tu auras des rapports beaucoup plus complexe avec elles, et de ce fait, tu verras que le concept de « femme de ma vie » est con et inexistant, et qu’il existe en fait de multiples femmes te correspondant, et en réalisant ca, tu arrêtera de te focus que sur une seule femme.
Facile à dire je sais, mais ca va t’apporter beaucoup de succès si tu y arrives.
En espérant t’avoir aider.

3 J'aimes

Oui je pense aussi qu’aller aux putes ne changera rien car actuellement je suis attaché à une femme et cela me dérange car ça diminue le focus et l’envie d’aller voir d’autre femme l’attachement c’est vraiment horrible.

1 J'aime

Mais n’y a-t-il pas une vision à adopter lorsque que fréquente une femme?

Autre conseil que je peux donner, c’est travail à fond, ou fait quelque chose que t’aime en général, focus sur toi, ton bien être, ton kiff.
Ca peut être aller au sport, aller au sauna, au golf, travailler a fond sur ton projet, développer quelque chose.

N’importe qui a un effet positif sur toi, et qui te fait être égoiste

La vision à adopter c’est que y’a pas de « femmes de sa vie » c’est du bullshit qui vient des films ca. La vision que tu devrais avoir c’est, je m’en fou si elle me kiff ou non, j’ai pleins d’autres meufs qui me kiffe et que je kiff. ( Bon pour ca il faut des meufs, et t’en a pas, moi non plus d’ailleurs )

Mais perso j’ai aucune fixette parce que je m’en fou qu’une meuf me kiff ou non, le monde est rempli d’opportunité, et si y’en a une qui passe pas, j’en aurait pleins d’autres.

3 J'aimes

Et si ca t’empeche de te focus et d’aller voir d’autres femmes, franchement force toi à aller voir d’autres femmes, et prend la décision de mettre ca de coté, et quand tu vois ces autres femmes tu prends la décision que tu vas tout faire pour passer du bon temps.

C’est en fréquentant d’autres femmes que ca va partir

1 J'aime

Très bonne approche cependant je me disais pareil en fait je me fiche d’être aimé mais je m’attache quand même

Oui je me forcerais de toute façon j’aime trop les femmzs pour m’arrêter haha

Moi je te dirais, focus sur toi, et sur ce qui te fait kiffer.
Comme je l’ai dit plus haut, taff, passion, activité, sexe, n’importe du moment que tu te détends et pense à autre chose.
Si tu kiffs te défoncer au taff par exemple, défonce toi à fond.

Et si il s’attache à la pute ?

Je pense que la meilleure des solutions
@Hakim c’est que tu fasses un gros travail mentale , savoir le pourquoi du comment .

C’est avant tout un travaille mentale sur tes émotions que tu vas devoir faire !

Ta encore une vision des femmes qui est « angélique » on va dire.

Tu es jeune aussi nan ? Tu as quel âge ?

Ca viens avec le temps, les expériences et une grosse prise de conscience

Je sais pas ce que c’est ca.
Ca veut rien dire, ou pas grand chose.

L’abondance de meufs, c’est quand t’es au level de Jean Marie.
Oui, la je suis d’accord.

Mais c’est pas parce que ta des femelles autour de toi dans un lieu prècis, pendant un moment donné, que c’est de « l’abondance ».

Oui et Non

Tu peux. Ca dépend de la fille, de la connection émotionnelle qui tu peux créer en très PEU de temps avec elle.

YES :+1:

Baiser une meuf, pute or not pute, te feras te détacher de la femelle que tu es en train de « piedestaliser »

Elle ne doit pas être « le centre » de ta vie.
Tu dois la faire passer APRES

  1. Toi / Ta santé
  2. Travail / Projets
  3. Femelles

YES :+1:

Tu t’attaches comme un morpion qui réclames sa dose d’affection.
C’est pas bon ca
Tu comprend ?

C’est pour toi, ne le prend pas mal

Le temps, les experiences et focus sur toi
:point_up_2: :cowboy_hat_face:

1 J'aime

Pour moi l’abondance c’est la capacité à attirer des femmes naturellement, donc oui, c’est une compétence qui se travaille.
L’abondance c’est un peu le résultat après un long travail sur ses compétences sociales, c’est un cadeau une fois que t’as développer ces capacités.

Et oui en donnant ce conseil je pense pas que ca lui arrivera honnêtement, même si je lui souhaite très fort. Mais j’espérais lui donner l’inspiration de commencer à avoir ça en tête au moins, plutôt que de rester dans sa spirale.

Ouais c’est ca le concept de la sainte pute je suppose, après peut être qu’aller aux putes rend moins needy, je sais pas. Mais je pense que c’est un peu comme se doper pour avoir un bon physique, c’est la « mauvaise manière » d’arriver à ce résultat. ( je parle hypothétiquement sans avoir essayer donc bon)

Ce qui revient de toute manière, c’est focus sur toi, mais c’est juste la base, en toute circonstance faut se focus sur soi, pas que quand on est en peine amoureuse :wink:

Tu es dépendant affectif. Il faut que tu travailles sur ton autonomie à ce niveau là c’est à dire apprendre à vivre et être heureux seul, développer ta confiance en toi, tes passions, tes projets etc.
Il faut faire ce travail avant de se mettre en couple sinon ça va foirer à tous les coups.
On ne construit rien avec de attentes trop grandes et de l’idéalisation.
Plus jeune j’étais comme toi et je me suis obligée à rester célibataire pendant 2 ans et cultiver mon jardin ! Maintenant je n’utilise plus les hommes pour remplir le vide de mon existence !

2 J'aimes

En quoi ça te dérange d’avoir moins envie d’aller voir d’autres femmes ?

Mes débuts avec les femmes

J’ai eu ce problème quand j’étais plus jeune, disons 14-15ans. J’étais pas du tout à l’aise avec les filles, j’étais aux antipodes de ce qu’on pourrait appeler le mec populaire.

Je me suis finalement sevrer grâce à deux choses

  1. L’égo
  2. J’ai arrêté de déshumaniser les femmes

Le problème

Si on écoute la télévision (Dieu soit loué c’est pas mon cas) on s’imagine que la femme est toujours vu comme un objet sexuel, qu’elle est dégradée, un vulgaire bout de viande.

En fait on se rend vite compte que le phénomène est majoritairement inverse, chaque fois qu’une femme est déshumanisée, c’est presque systématiquement parce qu’elle est encensée, adulée, admirée, désirée par des mecs incapables de lui adresser la parole, par des mecs qui se sont convaincus qu’ils ne sont pas méritant, pas à la hauteur.

Les solutions

L’égo

Comme je le disais, je me suis libéré grâce à l’égo, un jour j’ai eu une réalisation, j’étais bon dans ce que je faisais, par rapport au standards actuels de la société j’étais considéré comme relativement brillant.

Je lis beaucoup, j’ai des histoires intéressantes à raconter, j’ai fais des choses non conventionnelles dans ma vie, je suis capable de synthétiser des notions complexes, de produire une pensée et surtout j’ai fais le travail nécessaire pour savoir qui j’étais: quelle était ma vision politique, qu’est-ce que je tolère ou non, quels étaient mes domaines de prédilection, qu’est-ce que je trouve beau ou laid.

En bref, y’a plus brillant que moi. Mais dans 99% des cas, je ne suis pas franchement impressionné par les gens que je rencontre.

Le jour où j’ai pleinement réalisé que je gagnais 5 fois plus que la fille jolie (mais lambda), que mes revenus allait inévitablement croître ce qui n’était pas le cas de son atout principal.

Je suis alors arrivé à la conclusion suivante C’était tout bonnement absurde d’admirer cette fille.

Humanisation des femmes

Le dernier conseil est plus terre à terre. Quand j’étais enfant disons 4-10ans. Je jouais avec des filles, la puberté n’étais pas encore arrivé et la dynamique de séduction non plus.

J’ai donc pu constater comme tout le monde que les filles, avant d’être des filles, ne sont que des êtres humains avec leurs peurs, leurs hontes et leur fierté.

Elles ont peur de vieillir, peut d’être rejetées, elles cherchent aussi à tirer avantage de leur situation.

Quand elles se réveillent le matin, elles ont des cernes sous les yeux, un visage fatigué.
Elles vont au toilette et leur système interne fait la même chose que le tiens.
Quand elles font du sport, elles transpirent, puent.

Une fille aussi jolie soit elle, un 9/10 ou même un 10/10, en apparence si parfaite, quand vient 23h et qu’elle se retrouve seule dans son lit, elle est face à elle-même, ses craintes, ses peurs, sa solitude, elle aussi elle a des regrets profonds sur ses choix passés, elle aussi elle doit assumer les conséquences de ce qu’elle a fait auparavant.

C’est parce que je les ai vraiment humanisé que j’ai arrêté d’idéaliser les femmes, que j’ai compris l’hypergamie.

C’est aussi comme ça que j’ai compris que l’idéalisation est une grossière erreur.

Conclusion

En tant qu’homme je ne veux pas être avec une femme qui a pour seul argument le fait qu’elle m’idéalise. C’est ennuyant au possible.

On veut tous une partenaire qui existe, avec sa propre pensée, ses propres envies, ses propres peurs.

C’est peut-être marrant 1h d’être avec une femme qui ne vit que pour vous, et puis on réalise rapidement que ça manque de saveur, on aspire à autre chose, on a besoin d’inattendu, de surprise et ça, ça ne peut venir que de la part de quelqu’un qui vit aussi pour lui-même.

Pour une femme c’est pareil, un homme qui ne s’accomplit pas, qui n’a rien d’autre à mettre sur la table que son attachement et son admiration, c’est ennuyant, indésirable.

Quand on fait l’effort conscient d’humaniser une femme, la magie s’envole, elle n’en demeurera pas désirable, drôle, intelligente, mais au moins c’est bien une femme que vous allez essayer de séduire, pas une chimère.


TLDR: Il faut humaniser les femmes.

2 J'aimes

J’avais le même problème. Cela venait du fait que je cotoyais très peu de femmes (presque aucune en fait) et donc dès que j’en rencontrais/embrassais/baisais une, je me faisais des films et m’y attachais trop.

Ce que veut dire Cizia dans « abondance de femme », c’est qu’il faut en cotoyer plusieurs afin de ne pas focaliser toute notre attention sur une seule, et aussi surtout permettre de recevoir plusieurs source d’attention (quand une ne répond pas a tes messages, une autre t’en envoie par exemple). Et c’est comme ca que fonctionne les meufs, elle ont énormément de source d’attention , et tu n’en es qu’une parmi tant d’autres.

Si tu te focalise sur une seule meuf :
-Tu vas passer pour un needy en manque d’affection, et ca risque de la repousser
-Tu vas souffrir quand elle te calculeras pas

Et les putes ne comblerons pas ce manque d’affection / attention.

Baise sa soeur, tu ne seras plus attaché qu’à elle mais à sa famille entière.

C’est plus sain.

5 J'aimes

Je suis désolé. Je lis pas tous les commentaires donc peut-être que mon conseil est une répétition de ce qui a déjà pu être dit.

Dans ma vie j’ai beaucoup réfléchi autour du fait d’avoir des attentes avec les gens. Je me suis vite rendu compte que c’était souvent un poison.
C’est normal d’avoir des attentes envers quelqu’un qui a pris un engagement de manière explicite. Le reste du temps c’est un peu un poison social qui t’empeche d’etre toi même et surtout qui enraie ton indépendance.

Quand j’ai une attente envers quelqu’un, je procède ainsi:

  1. J’analyse: Est-ce que c’est attente provient d’un sentiment sain? Est-ce que c’est quelque chose qui me ferait réellement du bien? Qui me permettrait de grandir?
    Ou est-ce que cette attente vise seulement à satisfaire de bas instincts reptiliens? Si c’est le cas je suis fixé. En générale, le fait d’avoir fait ce constat me suffit à laisser tomber cette attente.
    Si c’est une attente saine je passe à 2.

  2. Je transforme cette attente envers l’autre en une attente envers moi-même.

Rappelle-toi de DBL: « C’est de TA faute! »
Si la personne ne satisfait pas tes attentes c’est de ta faute. Donc à toi de faire ce qu’il faut pour qu’elles soient satisfaites.
Si tu fais des arts martiaux tu as déjà peut etre vu quelqu’un se facher contre le maitre car il pensait passer sa ceinture cette fois là, mais il ne l’a pas passé. Cette personne avait placé ses attentes sur son maitre au lieu de les avoir placé en lui même. S’il avait fait ce qu’il faut pour passer sa ceinture il l’aurait eue. Mais il a cru qu’il suffirait « d’attendre » sur son maitre.
N’attends jamais rien de personne. Attends de toi-même. Sois exigeant avec toi-même.

  1. Je hiérarchise cette attente.
    J’ai maintenant réalisé que j’avais une nouvelle attente envers moi-même. Je dois maintenant revoir la liste des attentes que j’ai envers moi-même et définir les priorités.

Je ne l’ai jamais fait par écrit mais peut-être que ce serait une super bonne idée de le faire.

Voila. C’est mon premier conseil, à savoir, comment je fais éviter d’avoir des attentes envers les autres.

2ème conseil.

Quand tu définis tes priorités, tu dois avoir une certaine ligne de conduite.

Par exemple, une femme que tu connais depuis 3 mois ne peut jamais passer avant les membres de ta famille et les autres choses solides qui font les piliers de ton identité.

  1. Savoir mettre ses priorités c’est sexy. Quand tu es dans un super processus de séduction avec une meuf et que tu lui mets gentiment un vent parce que ta mère passe en priorité, ou ton boulot, ou un ami proche, tu lui montres que t’es quelqu’un de valeureux et loyal. Et elle aura envie de pouvoir profiter de cette loyauté

  2. Pas savoir mettre ses priorités, c’est justement le défaut des mecs « gentils ». Le gars qui aide tout le monde, qui va construire des écoles en Afrique et qui aide toutes les gonzesses de la classe pour leurs devoirs mais qui laisse crever sa grand-mère dans un home et qui renie son frère parce qu’il a un strabisme. La lie de l’humanité.

  3. Savoir mettre ses priorités, c’est essentiel pour garder un focus. C’est ce qui te permet justement de conserver un équilibre émotionnel. C’est ce qui te permet de ne pas être déçu par les autres. être déçu par soi-même c’est dur aussi. Mais au moins tu peux faire quelque chose de cette frustration là: t’améliorer.

  4. Sois indulgent avec toi-même. Je suis entrain de te donner un conseil pour mieux gérer ta vie et tes émotions. Un conseil très difficile à tenir. Donc sois pas trop dur avec toi-même.
    Le plus important, et j’aurai gagné si c’est le cas, c’est que mes conseils te fournissent une grille de lecture qui te permette de mieux comprendre quoi améliorer et comment te comporter.

Désolé pour le pavé. T’es courageux de me lire :sweat_smile:

Exact, une rotation de meufs que t’as sous la main, c’est très saint

Franchement on se complète bien les gars je trouve ^^