Autisme en cours d'armement

Bonsoir à tous,

Rassurez-vous, malgré le potentiel de putaclic évident du titre, je n’ai pas vraiment l’intention de pleurnicher dessus, au contraire. Mais commençons par le début.

Je suis un mâle hétéro blanc cis-genre de 23 ans et environ 1 an avant d’arriver sur ce forum j’avais le profil type du mec sans histoire : éducation normale, études normales (du genre bosser juste assez pour avoir BAC+3 sans se fouler), puis la routine métro-boulot-dodo, vous connaissez les bails.

La différence est que j’ai le syndrôme d’Asperger, un trouble autistique que j’ai découvert seulement à 17 ans et qui explique tous les problèmes sociaux que j’avais (je ne vais pas vous faire un dessin en ce qui concerne la drague :stuck_out_tongue: ) et ma vie sexuelle inexistante. Mais malgré tout, je ne m’en suis pas longtemps servi comme excuse. Après plusieurs années de remise en question et de travail sur moi-même, je me félicite aujourd’hui d’être un homme acceptable en société, même s’il y a encore des choses à régler.

J’ai d’abord découvert JM grâce à Anthox, mais je n’y faisais pas plus attention que ça. Puis 1 an avant d’aller sur ce forum j’ai découvert Tn dna, qui m’a foutu des grosses baffes de réalité dans la gueule sur le fonctionnement du monde et qui faisait régulièrement des références à notre cher JM. C’est donc tout naturellement que je suis allé virtuellement à sa rencontre en regardant ses lives.

L’inconscient collectif d’internet veut faire passer JM pour une vraie raclure, mais en regardant ses lives j’ai découvert quasiment un mentor, tellement cet homme est l’incarnation même du mâle alpha : Un mec qui dit ce qu’il veut sans retenue, qui vit de sa passion et qui témoigne une bienveillance de tous les instants envers sa communauté. C’est un homme qui donne envie de devenir meilleur, tout simplement.

Donc finalement pourquoi j’ai écrit « Autisme en cours d’armement » en guise de titre pour me présenter ?
Tout simplement car les discours de Tn dna puis de Jean-ma m’ont fait entendre le même son de cloche que lorsque j’ai été diagnostiqué Asperger.

Je veux dire par là que de mon statut d’autiste, j’ai réussi à m’élever au statut de personne agréable à vivre. Néanmoins, je reste un mâle lambda. Mais si j’ai eu la force de surpasser mon autisme, alors devenir mâle alpha est la suite logique de mon évolution, et ces temps-ci je bouffe des bouquins de développement personnel pour me donner des pistes (Réfléchissez et devenez riche, La Loi de l’attraction, la clé de la maîtrise notamment).

Sexuellement, je suis complètement novice, mais le bon côté c’est que j’ai tout à apprendre. Et c’est pour ça que je suis venu sur ce forum, pour échanger avec des gens bienveillants qui ont également l’intention de devenir meilleurs :slight_smile:.

Au plaisir, et ravi de vous rencontrer :smiley: !

8 J'aimes

Soit le bienvenue Stengarl,

Tu as compris que peu importe les troubles ou les syndromes que d’autres te donnent, va de l’avant et trace ta route.

Hey l’autiste, :wave:

Ecoute le bon vieux @WAR.

Je ne serais une nouvelle fois pas pédagogue, car je mésestime (:point_left: :« putain, il sort de loin celui la ») les gens qui brandissent l’ étendard de la miséricorde.:palms_up_together:

STEP (1)

Inscrit toi immédiatement à des cours de dance remplie de femelle, c’est un ordre, ne réfléchis pas ! Rien à foutre si tu n’aimes pas, ou tu penses que tu vas passer pour une tarlouze, exécutes !

turn off your mother focking brain, right now !

doc

Ce qu’il te faut, c’est du CONTACT.

  • toucher la chair,

  • ressentir la chaleur de ses hanches (d’une femme:princess:),

  • sentir la transpiration de petite chatte en legging…:sparkling_heart:


STEP (2)

Applique toi à aller au moins 1 par semaine à des soirées mondaine :
des expos, des conférences, opéras, des inauguration de restaurant, de bateau, de bar privé, de piscine privé, participe à des bal privé, …
Le but étant d’avoir un maximum d’interaction sociale, d’élargir ton territoire, et bien entendu d’acroittre ton Cheptel de chatte. :gift:


The most important est de participer à des évenements supérieurs à tes gains financier, ta classe sociale. :rocket:

Les bouquins sont ainsi fait pour raisonner et guider les têtes dures. (les fonceurs)

Lache moi ces merdes rapidement (lieu idéal : les chiottes),

tu as besoin d’ACTION !

action

Amicalement WARLOVE:love_you_gesture:

4 J'aimes

Yo ! Si t’as des questions hésite pas, moi je sais pas si j’ai un passé autiste, mais j’ai eu de gros problèmes sociaux, je m’en sors petit à petit et je me focus sur la drague :wink:
Chacun a un peu ses points fort sur le forum, hésite pas à poser des questions sur n’importe quel sujet, ce serai un plaisir d’y répondre !
Bienvenu

1 J'aime

Merde ! On a un point commun, j’ai moi aussi ce syndrome.

Je ne peux pas m’empêcher d’asperger les visages de teens de ma noble semence :crown: :revolving_hearts:

Dans le milieu on appelle aussi ça le syndrome COF (rien à voir avec Jean Pierre).

Bienvenue @Virgile_G1 :+1:

8 J'aimes

Bienvenue et content que tu sois dans la communauté !

Ah tu es asperger silvio? On est cousins de maladie mentale! (les asperger et les zèbres ont beaucoup de points communs, comme m’a expliqué @Axel-MAG_G1)

1 J'aime

Bienvenue à toi Stengarl et bravo pour ta présentation ! Je te félicite de ne pas te servir de ton autisme comme une excuse et de tenter de le surpasser. J’ai moi-même un ami asperger que je connais depuis des années, ce n’est pas facile pour lui non plus mais il s’est lui aussi réveillé en regardant les vidéos de JM et de tn Dna, comme quoi… :wink:
Si tu as ton bac, ton diplôme et un travail épanouissant alors tu as fait le plus difficile. Maintenant il s’agira d’aller fréquenter des lieux/activités qui te plaisent et où tu pourras trouver des femelles en quantités (yoga, équitation, club de sport, atelier d’art etc) et commencer à travailler sur ta sexualité ^^

PS : je te conseillerai de pratiquer une activité créatrice en-dehors de ton boulot (genre art, agriculture, élevage, réparation de véhicules etc) qui te permettra de développer d’autres compétences et éventuellement multiplier tes sources de revenus, cela te rendra également beaucoup plus intéressants auprès des ravissantes créatures que tu désires dans ton lit :wink:

1 J'aime

Putain mais non c’était de l’ironie :sweat_smile:

De toutes façons maintenant c’est simple, chez les moins de 20 ans tu as facilement 20 / 30 % d’autistes et surdoués hyperactifs diagnostiqués.

Je pense que les critères de diagnostic sont de plus en plus souples, ça rassure aussi les parents et flatte leur égo.

Par exemple à mon époque un gamin qui foutait le bordel en cours et / ou avait des notes de merde était un cancre, un raté, un con (au choix). Maintenant on l’envoie chez un psychologue et hop il nous revient en surdoué / hyperactif :smiley:

Les parents sont fiers car ça explique pourquoi leur gosse a des notes de merde et ne sait pas se tenir, le psy est heureux car il leur vend des séances à gogo :+1:

Franchement si je prends 10 couples autour de moi, j’en ai 6 dont les gamins ne foutent rien à l’école hormis mettre le bordel, qui ont des notes de merde, et bien les 6 sont surdoués :sweat_smile::sweat_smile::sweat_smile:

Quand je pense à tous les surdoués incompris que j’ai connu durant ma scolarité :upside_down_face:

3 J'aimes

@SilvioBerluscunni avons nous la meme mère? mes pensées sont harmonies avec les tiennes , cela devient suspect…

1 J'aime

Oula beaucoup de conneries dans ce message…

Tu as raison sur le fait qu’aujourd’hui, dès qu’un enfant est teubé et fout la merde, on cherche a lui trouver des excuses, mais les maladies mentales comme le syndrome d’asperger ou la multipotentialité ne représentent qu’1% de la population, donc ça reste très rare.

Pour ce qui est de la surdouance, le test de QI coûte minimum 150€ aujourd’hui, donc ça m’étonnerait qus tous ces parents payent autant pour un bout de papier.

En revanche, tout ce qui est dyslexie, dysorthographie… Là tu peux y aller. Dès que tu sais pas compter ou lire, on te dit que c’est pas ta faute.

Et encore une fois, je crois que les surdoués ne représentent p1s plus de 3 ou 5% de la population, donc les parents dont tu parles, se sont juste faits prendre pour des cons par des psy avares… :upside_down_face:

Pour avoir fréquenté plusieurs associations d’Asperger pendant une paire d’années, c’est malheureusement la tendance actuelle. Les parents et/ou les enfants tentent de plus en plus de trouver des raisons cliniques à leur mal-être et se planquer derrière.

Ca a beau être 1%, ça n’empêche que la majorité n’entre eux n’échappent pas à la mentalité du normie français. Quand les gens se présentent en réunion c’est le concours de celui qui a subi le plus de misère.

On surenchérit dans l’émotionnel alors que la solution se trouve dans le travail en amont, et c’est clairement une attitude d’SJW en devenir. Me concernant, depuis que j’ai arrêté de les fréquenter ça va beaucoup mieux :stuck_out_tongue:.

1 J'aime

C’est vrai en un sens. Par exemple moi, n’étant pas été diagnostiqué avant l’âge adulte, je ne me suis pas construit par rapport à ça.
Mais là où vous avez raison, c’est que de dire à l’e fant qu’il a cette particularité peut nuire à son evolution

En effet c’est suspect, quel est le patrimoine de ta famille pour voir si ce serait intéressant pour moi de l’intégrer en vue de futurs héritages ?

As tu des aïeux actuellement dans un état de santé douteux ? Merci de m’envoyer un état patrimonial et fiscal par message pv :+1:

La relation entre quotient intellectuel et intelligence est de plus en plus mis à mal car il est démontré qu’il existe plusieurs intelligences différentes, la mesure du QI est même considérée comme totalement obsolète dans plusieurs pays, ça le sera probablement chez nous aussi dans quelques années compte tenu que nous sommes souvent en retard sur ce genre de choses.

J’en sais rien s’ils ont fait des tests sur leurs chiards, je te répète simplement ce qui leur a été rapporté par des psy.

Le fait est que les classes françaises sont de plus en plus peuplées d’enfants dits surdoués, précoces, hyperactifs (car surdoués et précoces). Pour moi ce sont bien souvent des conneries, jugement personnel.

1 J'aime

Alors vrai ET faux.
Dans tous les cas, un surdoué aura un minimum de 130 de QI (si on parle du terme clinique de « surdoué »

Si ce n’est pas le cas, l’enfant (ou l’adulte) a juste une faculté particulière, un talent en somme.

Je suis d’accord avec vous sur le fait que les parents croient tous que leur môme est un génie alors qu’il mange son propre caca.

Après comme tu dis, si on prend mon exemple, je suis surdoué, mais ça m’empêche pas d’être complêtement teubé.

Par exemple, j’ai 4 vis dans la main parce que je me suis cassé le 3e métacarpe en prenant le métro à pied et en tombant sur les rails (j’ai pris le passage des techniciens sur le côté des rails entre 2 arrets).

Et y a plein d’exemples comme ca, je ôeux t’en donner des dizaines.

On peut être très intelligent sans avoir un QI élevé, et l’inverse

J’ai beau être psy et avare, je ne rentrerai pas dans le débat parce que je n’ai pas que ça a foutre.

Mais ma réponse en une vidéo

3 J'aimes

Le test de QI… et il réellement représentatif??

Créer une norme pour des gens hors norme ?
Ont devrait definir l intelligence avant de vouloir la quantifier.
De la mémoire ? De l’adaptation ? De raisonnement ? De connaissance ? De situation ? mathématiques ? De logique?

Combien de grand scientifique refus de ce soumettre a ce test de peur de décevoir ?

Cela ferait t il d eu des personnes moins compétentes ?

1 J'aime

Bonjour,
J’ai moi aussi été diagnostiqué asperger il y a 1 an donc à l’âge de 27 ans et en étant déjà papa. C’est une particularité psychologique qui a ses avantages et ses inconvénients. Il faut améliorer les défauts que cela engendre et apprendre à en tirer le meilleur.

1 J'aime