Axel - 23 / NYC / Etudiant / Athlète

Bonjour à tous l’équipe. J’habite actuellement à l’épicentre de la pandémie qui dévoile la vraie nature de nos démocraties: New York. Je suis aux US pour un stage de 8 mois dans une boite de conseil comme tout bon étudiant en école de commerce…Mais patiemment, j’étudie, j’apprends les techniques et les savoirs qui m’aideront à m’émanciper (domination, marketing, coding, self-control…).

La crise actuelle a définitivement fixé mon choix : je souhaite vivre en homme libre et loin de la France, du moins pas dans cet état…Comment peut-on accepter des taux d’imposition si élevés pour si peu de bénéfices…Le système de santé? Seul réponse à une épidémie enfermé tout le monde sous peine d’amende, empêcher des familles de se réunir…La retraite ? Un vaste mirage…La sécurité peut-être ? J’ai grandi en quartier sensible, la police ne peut même plus accéder à ces endroits…

Pour revenir à mon histoire. J’ai pratiqué l’athlétisme à haut-niveau pendant plus de 10 ans avec des performances au niveau national en demi-fond et cross-country. Le sport m’a appris la discipline, la maîtrise de moi-même et le goût pour l’effort et le travail. Ayant grandi dans un quartier, j’ai eu la chance de rencontrer des personnes issus d’un autre milieu au lycée et c’est eux qui m’ont vraiment encouragé à avancer dans la vie plutôt que les profs ratés, écoeurés d’être là pour un salaire si misérable et qui te poussent juste à la médiocrité…Donc à la fin de mon lycée j’ai décidé d’intégrer une classe préparatoire pour développer autre chose en moi que ce que j’avais vu sur les stades d’athlé. Quoi que certaines personnes et certains journaux (Le Monde ect…) en pensent, la classe préparatoire aux Grandes Ecoles est une école de la rigueur, de la volonté et de l’excellence à la française…Seul les plus forts mentalement, intellectuellement et méthodologiquement peuvent espérer en sortir grandit et la méritocratie y existe encore (du moins plus qu’ailleurs dans l’éducation nationale).

Bref…Je sors de ce cursus pour me retrouver en école de commerce et au bout de quelques années je me rends compte qu’on est en train de m’entuber (pour rester poli…). Ce qu’on me vend, un bel emploi à Paris à la défense dans un bureau de merde pour rembourser le prêt de mon école et du bel appartement que j’aurais acheté en banlieu parisienne. Prendre le métro puant tous les matins, sucer mes managers pour augmenter un salaire divisé par 2 par l’Etat sous-prétexte que j’habite à Paris cette magnifique ville où mes proches, moi, ma copine (polonaise d’ailleurs, je valide complètement) risquent de se faire agresser pour un rien…Insupportable comme idée. Je me réconforte en me disant que je suis encore jeune et vigoureux que je peux le supporter en partie le temps de m’émanciper. Mais je compte être proactif et monter dès aujourd’hui des projets pour être financièrement indépendants. J’apprends beaucoup en ce moment auprès des américains. Il y a enormément d’entrepreneurs à NYC, les mecs sont des battants et passent à l’action sans trop réflechir chaque jour. Il bosse, bosse et rebosse en gardant un esprit positif. C’est cet esprit là que je compte ramener en France et coupler à la discipline militaire de JM et au soutien (enfin) d’une communauté d’hommes avec des valeurs respectables, je compte bien tout péter.

Pour vous la communauté, je suis prêt à apporter tous mes savoirs et les contacts que j’ai pu acquérir.

Bonne journée à tous.

Axel

3 J'aimes

Bonjour Axel et bienvenue à toi.

Cela fait plaisir de lire un message d’une telle maturité pour une personne de ton âge. Je suis passé également par une école de commerce (EM Lyon) et c’est une bonne chose que tu ais déjà pris conscience d’une éventuelle voie de garage, tu gagneras du temps.

Si tu as besoin de nouer des contacts sur New York avec d’autres français, un de mes frères y vie depuis plus de vingt ans, il a 38 ans, c’est un entrepreneur avec pleins de contacts très intéressants (il a notamment un excellent bar/resto Français, l’Aoc east, je lui fait un peu de pub ! https://aoceast.com). Il possède un excellent mindset, c’est la personne la plus bienveillante que je connaisse au monde avec notre autre frère. Passe le voir de ma part dès que le dé-confinement sera effectif, tu ne seras pas dessus. C’est le patron, il s’appelle Jérôme.

Salutations
David

1 J'aime

Bonjour David.

Merci beaucoup pour ton retour ça fait plaisir !

Ça pourrait être très intéressant, beaucoup de mes amis sont rentrés à cause du coronavirus. Très bonne publicité, ça a l’air d’une excellente adresse, je ne manquerai pas d’y aller dès que possible ! Je te tiens au courant.

Bonne journée !