Bref topo de ma situation : HELP !

Super réactivité de l’ami JeanMa, je me sais être le souffle investigateur de cette rubrique, alors hop hop hop, le sujet.

Être extrêmement peu conventionnel, mes histoires impliquant d’autres mammifères n’ont jamais été simples… Alors, imaginez la difficulté quand en plus de cela, le mammifère est une femelle…

Avec le temps on apprend les us et coutumes de ses congénères, alors on fait « semblant » ce permettant sa singularité dans un cercle qui nous conforte. Quand on en vient à aimer, à “vivre” avec une tierce personne, il faut bien arrêter de faire semblant, une vie de mensonges ne serait pas épanouissante…

Mes relations ne durent presque jamais plus de trois mois, seule une relation, détaillée sur mon post de présentation, a duré plusieurs années. Souvent, je suis victime de mes propres exigences, bah ouais copain, si je dois passé ma vie avec une femme, je la veux « à la hauteur » alors si je découvre que ce n’est pas le cas, pourquoi continuer ? Je n’ai AUCUNE difficulté à trouver des partenaires sexuelle, pour quoi resté avec toi si tu ne m’apportes pas plus que ta petite chatte et 3 bouts de tendresse par-ci par-là ?

Lorsque je sens une fille à la hauteur, c’est elle qui me quitte et c’est là-dessus que je veux travailler, sur ma propre personne, car il est trop facile, beaucoup trop facile de rejeter la faute sur les autres, le monde ou ces filles, bah ouais, les mêmes prétextes sans cesse reviennent, pas ou peu clichés, il doit bien y avoir du vrais là-dedans :

  • La fille se sent épier, scanner et vie dans la crainte de rater quelque chose ( alors que l’erreur est humaine, mais il est vrai que j’analyse beaucoup tout ce qui se passe autour de moi, je me montre perfectionniste, vielle habitude)
  • La fille ne se sent « pas à la hauteur », alors que diantre, je t’ai choisi comme partenaire, tu es à la hauteur à mes yeux
  • La fille ne « tient pas le rythme » : oui je ne dors presque pas, et j’veux presque toujours faire quelque chose, mais je n’exige pas la même chose de l’autre, je te propose un weekend c ‘est cool, mais si tu ne veux pas ou es trop fatigué de ta semaine on reste sur place, je m’en fout y’a mille trucs à faire chez moi, chez toi, ensemble ou séparément…

Tout ça, je l’explicite toujours, j’essaie de poser des mots sur les craintes de l’autre, avouant même parfois que ce sont des symptômes liés à ma précocité, j’ai l’impression de faire le maximum, pour donner un exemple : une de mes relations (somme toute peu nombreuse) m’a expliqué un jour qu’elle aimait bien cuisiner avec et pour son partenaire, au quotidien je me lève tôt, et ma journée commence par un brin de ménage et la confection d’un copieux petit déjeuner pour moi, et pour la personne ayant dormis chez moi quand il y en a une. Le reste de mes plats sont souvent préparés à l’avance, vieille habitude que j’ai su changer pour elle… J’ai vraiment l’impression de faire les efforts nécessaires au quotidien, je reste à l’écoute, essaye de m’adapter à la vie à deux sans pour autant tout accepter…

Mes relations, toujours, foirent… Si vous avez des suggestions et/ou questions, je suis là, prêt à les écouter et à répondre…

Bonjour,

A mon sens je pense que tu manques de détachement. Les femmes sont des êtres émotionnels, et les hommes nous sommes + rationnels. Toi par contre, tu as l’air d’être TROP rationnel, trop cartésien, trop dans le calcul.

Laisse aller un peu plus les choses, je pense qu’elles sont besoin de + de légèreté avec toi afin d’avoir leur dose d’émotionnel. Même si tu as préparé et calculé certaines choses, fais en sorte que ça ne se voit pas.

* La fille se sent épier, scanner et vie dans la crainte de rater quelque chose ( alors que l’erreur est humaine, mais il est vrai que j’analyse beaucoup tout ce qui se passe autour de moi, je me montre perfectionniste, vielle habitude)
Arrête de trop analyser, ou soi plus discret. Tu te bouffes la tête mais surtout tu la leur bouffe. En plus ça sert à rien à un niveau trop extrême et c’est même antiproductif.

* La fille ne se sent « pas à la hauteur », alors que diantre, je t’ai choisi comme partenaire, tu es à la hauteur à mes yeux
Là ce sont des conneries, un argument de merde pour te larguer mais il n’y a rien de vrai là dedans. Au contraire, si une femme trouve un homme d’un niveau très “haut” à son échelle de valeur, elle fera tout pour le garder car elle sait que c’est un mâle supérieur avec tous les avantages et le confort qui vont aller avec (à partir de là tu pourras tout lui demander, elle ne te refusera rien). Donc celles qui t’ont dit ça ont été les moins honnêtes.

* La fille ne « tient pas le rythme » : oui je ne dors presque pas, et j’veux presque toujours faire quelque chose, mais je n’exige pas la même chose de l’autre, je te propose un weekend c ‘est cool, mais si tu ne veux pas ou es trop fatigué de ta semaine on reste sur place, je m’en fout y’a mille trucs à faire chez moi, chez toi, ensemble ou séparément…
Tu es hyperactif et elles non. C’est comme quand tu mets dans la même pièce un introverti et un extraverti : l’extraverti pompe toute l’énergie de l’introverti, c’est pour cette raison que ces derniers sont épuisés à passer du temps avec des extravertis.

Canalise toi, mets toi à la méditation, laisse un peu plus couler les choses pour offrir aux femmes de l’émotionnel et ne pas avoir l’impression de vivre avec un robot ou un ingénieur. Ça leur fera du bien mais ça te fera aussi du bien. Je ne te demande pas non plus d’envisager de devenir un putain de hippie à vivre dans la passivité, mais de rééquilibrer un peu les “doses” dans ta vie.

Je suis direct et cash exprès afin que ça soit imagé, pour t’expliquer les grandes lignes de mon avis.
Tu as déjà l’intelligence de te remettre en question là où beaucoup diraient que toutes les femmes sont des connes.

Merci pour ce premier retour, je vais le prendre en compte et essayer d’opérer les changements que je juge judicieux.

Ce truc de “tout scanner”, je l’ai depuis toujours et ce fut même plus jeune un élément important de survie pour moi (au sens littéral), c’est ce qui doit être le plus ancré en moi et je crois que ce sera le changement le plus difficile de tous si je m’essaye à “moins le faire”.

Pour le reste je ne suis pas hyperactif, au moins d’un point de vue médical, mais la méditation m’a souvent intéressé et tu n’es pas le premier à me le conseiller. Pour le moment je n’y parviens pas, je n’arrive pas à me “calmer” ou à me focus sur une seule chose (physique ou non), ce qui se rapproche le plus de la méditation pour moi c’est la lecture. Je ne me refuserais pas à une méthode pour y parvenir si quelqu’un souhaite m’en communiquer une.

Des séances d’hypnose sur des thèmes ciblés sur les points que tu veux améliorer peuvent t’aider.
Tu peux en trouver d’excellentes sur Youtube ou plusieurs sites internet.

Moi j’y suis très réceptif et je m’en fais de temps à autres sur des thèmes différents aux périodes où je veux modifier quelque chose, c’est une aide supplémentaire à l’action que d’amener des messages à ton subconscient.

Salut Weak,

Je vais développer une piste psychologique par rapport à ton problème de te mettre avec une partenaire sur le long terme. J’ai l’impression qu’on partage certains défauts ce qui rend l’analyse plus facile.

En psychologie il existe des tests de la personnalité très robustes qui permettent de mesurer des aspects de ta personnalité par rapport à une population. Le consensus scientifique global sur les traits de la personnalité indique qu’il existe 5 grands traits de la personnalité qui sont mesurables via des tests comme le NEO-PI. Et avec ton message, j’ai l’impression que tu es quelqu’un qui est très consciencieux. Je peux me tromper bien sur, car c’est juste une impression que j’ai. La « conscience » est donc un des 5 grands traits de la personnalité.

Une personne qui sera très consciencieuse voudra constamment travailler, être active, que les choses soient propres et carrées… A l’inverse une personne qui sera très peu consciencieuse sera allergique au travail, sera très hédoniste, vaudra en faire le moins possible et ça la gênera pas que ce soit le bordel et sale autour d’elle. Et dans cette description il n’y a pas de morale, il n’y a pas un côté qui est bien et un côté qui est mal, les deux présentent des défauts. Ainsi, si tu es trop consciencieux tu peux avoir des défauts comme une volonté compulsive de travailler/nettoyer et une incapacité à profiter des « temps morts » dans ta vie car tu veux constamment être dans l’action. Et le problème avec ça, c’est que si tu es avec une partenaire qui est à l’opposé sur ce spectre de la « conscience », ça ne fonctionnera pas car vous allez trop souvent tomber en conflit sur votre niveau d’activité.

Donc déjà je dirai que pour du long terme il faut éviter des partenaires qui sont trop peu consciencieuses car la sauce ne prendra pas. Et ensuite par rapport à ta personnalité, tu ne pourras que très difficilement en changer les aspects mais tu peux canaliser tes défauts. Tu peux te forcer à apprécier un peu plus les « temps morts » dans ta vie, à te mettre à des activités de relaxation, à poser un peu le cerveau quand tu sens que tu sur-analyses une situation.

J’espère que ça te sera utile car j’essaie d’appliquer ces propres conseils pour moi-même haha.

Super conseils Silvio. Par rapport à l’hypnose j’ai beaucoup apprécié le live de Jean-Marie qui avait traité ce sujet et je vais lire le bouquin qu’a recommandé l’intervenant. Amener des messages à son inconscient est très puissant. Pour les séances d’hypnose en vidéo Youtube est-ce que tu aurais des recommandations de vidéos s’il te plait ? :slight_smile:

Merci pour ta réponse Bobby, je connais en grande partie mon profil psy, j’ai commencé par passer le WAIS il y a environ 8 ans, résultats pour le moins édifiants. J’ai ensuite explorer beaucoup de pistes et de tests de façon plus indépendant ( sans payer un psy spécialisé 400 euros comme pour le WAIS ^^).

Je sais que je peux peu de choses face à certains “défauts”, mais je reste optimiste quand au fait de toujours s’améliorer =)

Cette séance a été la première que j’ai fait dans ma vie (1ère faite sérieusement en fait) il y a 4 ans, et qui m’a donné envie de continuer tellement j’ai apprécié et accroché, d’ailleurs il m’arrive encore de la refaire :
https://www.youtube.com/watch?v=lRmw8ime9i4

Sinon il y a aussi la chaine de Benjamin Lubszynski où il y a beaucoup de séances et j’accroche vraiment à sa manière de faire :

C’est très personnel l’hypnose, certains n’accrochent pas peut-être parce que la façon de procéder dans la séance ne leur est pas adaptée, il faut essayer jusqu’à trouver ses hypno thérapeutes favoris.

Après il y a d’autres sites avec des podcasts que j’ai en favori mais déjà commence par la première et ensuite pourquoi pas chez Lubszynski. Si une séance t’apporte du positif répète la régulièrement, les effets n’en seront que meilleurs.

J’ai un métier soumis à la pression du chiffre (que je m’inflige, la qualité de vie de ma famille et les putes ne se paient pas toutes seules), au stress, à la négociation … et l’hypnose m’apporte plus de sérénité, confiance, détachement ou bien me sert de soupape quand j’ai trop tiré sur la corde et que je n’arrive plus à trouver la tranquillité.

Ciao Silvio,

Comment as-tu concrètement utilisé l’hypnose pour augmenter tes performances au travail? En traitant une thématique à la fois? En global? Quelle est ton ou “le” mode opératoire?

Mon mode opératoire est de trouver une voir deux séances sur lesquelles «j’accroche». Généralement ce sont des séances thématiques, en travailler deux plus ou moins simultanément a été bénéfique pour moi afin d’éviter la lassitude.

Je les travaille plusieurs fois (généralement le soir à l’endormissement, même si on s’endort durant une séance celle ci parle tout de même à ton subconscient) sur une semaine, 10 jours maxi car ensuite c’est lassant.

Puis, quelques fois dans le mois (disons 4 ou 5 fois) je refais une séance si j’en ressent le besoin. J’ai quelques séances favorites, celles où j’ai le plus accroché, que je refais de temps en temps. C’est un peu comme les livres ou les films, tout le monde a des livres ou films que l’on adore relire ou revoir.

Mes performances au travail ont augmenté sur certains paramètres notamment sur la gestion du stress, la gestion émotionnelle. Mon niveau de confiance également : par exemple les premières fois où tu dois parler longuement devant un auditoire, et bien tu stresses (une fois l’habitude prise tu stresses aussi, mais nettement moins), l’hypnose m’a aidé à augmenter mon niveau de confiance en moi.

Au jour d’aujourd’hui elle me sert plus d’équilibre que d’ascension. C’est à dire que des séances de relaxation m’aident à rester sur un bon niveau d’énergie, de calme, de garder les idées claires lors de périodes mouvementées où d’autres s’agitent partout et prennent les décisions peut être pas les plus optimales car dépassés par leurs émotions, leur stress, l’agitation.

Les techniques psychologiques utilisées par les traders sont également excellentes pour la gestion des émotions, tout comme l’eau froide : je ne commence jamais ni ne termine jamais mes journées par une douche gelée. Même lorsque je n’en ai pas envie comme en plein hiver, par confort … Mais les bienfaits psychologiques que cela m’apporte (esprit analytique aiguisé après) sont tellement plus importants que ces quelques minutes d’inconfort qui en fait n’en sont pas.

J’ai fait la séance d’hypnose de ton premier lien Silvio. Hier soir avant d’aller me coucher. Ça m’a vraiment bien relaxé et j’ai été surpris par la respiration qui devient à la fois thoracique et ventrale automatiquement durant la séance. Vraiment des bonnes sensations qui produisent un degré de relaxation musculaire que j’avais rarement atteint. Merci beaucoup pour ce partage !

Je vais chercher d’autre hypnoses dans un but « d’ascension » pour voir si cela peut fonctionner sur moi, mais déjà le but de « relaxation » fonctionne à merveille. Je vais check la chaîne de Benjamin Lubszynski :slight_smile:

Ravi que ça t’ai apporté du positif, la relaxation physique et mentale sont une des bases d’un corps et d’un esprit sain.

Franchement, si les raisons de rupture que tu as écrites, sont celles que t’ont dit tes ex…
Cela ne me semble pas crédible, et je chercherai plutôt la vraie raison ailleurs.

1 - Je me sent nulle, c’est trop dur d’être avec un homme exigeant …
Bizarre, est-ce que tu as voulu dire “tu es casse-couilles, tu es tout le temps en train de me faire des reproches, laisse moi un peu vivre” ?
L’exigence fait parti des qualités des Hommes que les Femmes apprécient normalement, mais il ne faut pas que cela se transforme en harcèlement.
Il ne faut pas être trop souvent réprobateur et savoir que leur coté irréfléchi/spontané/futile/tête en l’air fait parti d’elles.
On est justement là pour leur apporter cet équilibre, donc il ne faut pas (trop) leur reprocher nos complémentarités. Prends le avec philosophie, tu sais que tu vas passer ta vie à leur rabâcher les même trucs, ça fait parti du jeu.

2 - Tu es trop bien pour moi, alors je te quitte…
Ça…euhhh… non, une femme ne pensera jamais cela.
Ou alors c’est un appel de détresse, un test, pour que tu lui montres à quel point tu tiens à elle ?
Mais je ne vois pas 2 filles différentes te sortir ce genre de balivernes.
Quand une fille est persuadée que tu es trop bien pour elle, elle est prête à se couper les veines ou dormir sur ton paillasson pour ne pas te perdre.

3 - Tu proposes trop de choses, laisse moi un peu de temps pour moi
Là encore : le dynamisme, la prise d’initiative ou l’organisation sont des qualités des hommes qu’aiment les femmes, normalement.
Mais comme tout, à trop forte dose, le médicament devient un poison.
Lui proposer un truc spécial certains week-end lui fera plaisir, mais si tous les week-ends elle doit te suivre quelque-part, ça devient vite fatiguant ou oppressant.
Elle a besoin de faire des trucs à elle, seule ou avec ses copines. Elle a besoin d’avoir son monde à elle, ou même ne rien faire, seule. Et c’est même indispensable pour pas qu’elle soit toujours derrière toi et que tu puisse aussi faire des trucs à toi.
Peut être que tu te dis qu’elle n’a qu’a refuser tes propositions. Mais ce n’est pas si simple et suivant comment tu es ou comment tu le proposes, elle pourra refuser une fois ou deux, mais se sentira obligé d’accepter la fois suivante pour ne pas te froisser.

Tu es intelligent et compréhensif, ce qui renforce ma supposition comme quoi les vraies raisons de tes ruptures ne sont pas celles-là.
J’ai plusieurs pistes :

  • Dans un de tes posts tu expliques que tu baratines les filles pour accéder à la première phase. C’est un très mauvais point pour une relation longue.
    Faire le mytho, ça peut marcher pour baiser une fille quelques temps (souvent une connasse).
    Mais tu vas te griller définitivement si c’est une fille bien (et même avec certaines connasses de qualité qui le deviendront encore plus pour les prochains mecs :smiley: ).
    Car à un moment, elle te connaîtra dans l’intimité et tu n’auras plus de cartouche.

  • Le problème ne vient peut être pas de toi. Tu dis que tu as eu peu de relations, donc tu es peut être assez jeune (moins de 25?).
    Alors tes quelques relations ne prouvent pas obligatoirement une déficience à ton niveau.
    Tu as peut être rencontré des filles dans leur période de découverte ou de dévoiement, et pas grand monde n’aurait pu les fixer.
    Un an ou deux ans plus tard, elles auraient pu être les femmes de ta vie. Mais une rencontre au mauvais moment, fait que cela ne peut durer longtemps, c’est normal.
    On cherche un autre en fonction de ce qu’on espère (nos rêves) et de ce qu’on connait (nos échecs)

  • Le problème vient peut être de toi, niveau physique ou mental.
    Tu dis être “extrêmement peu conventionnel”. Tout va dépendre de ce que tu veux dire par là.
    Et la vraie raison des ruptures vient peut être de ce coté aussi.

  • Comment tu la baises ?
    Est-ce qu’elle a déja explosé en sanglots après lui avoir bourré sa chatte ou son cul avec amour ?
    C’est pour moi, un point primordial pour une relation long-terme.
    Si ta femelle, pleure après un orgasme dans les premiers jours de votre relation, elle est à toi, elle a oublié tous les autres, tu es devenu son alpha.
    Sinon, tu es un mec de plus sur sa liste, et peut être pas le dernier.