Clitoridienne et ... vaginale?

Salut les frérot, j’en ai brièvement parlé dans la rubrique sextoys, ma copine ne ressens pas de plaisir réel (comparable à de vulgaires caresses sur son bras) lorsque je la pénètre vaginalement que ce soit avec mon pénis, mes doigts (en mode fist ça lui est désagréable à cause des os des phalanges).

Du coup je voulais savoir si avec du temps et des connaissances en tao (je pense au livre de mantak chia pour les femmes) elle pouvait prendre du plaisir en vaginal, ou si elle était conçue par mère nature pour jouir uniquement grâce à son petit clito.

Pour le moment je la caresse pendant la pénétration pour qu’elle prenne bien son pied, je compte m’équiper d’un stimulateur clitoridien pour que ce soit plus simple, même si je lui lèche toujours goulûment le minou pdt les prélis.

C’est juste un peu contraignant pour certaines positions.

Avez vous déjà eu cette expérience avec des amies à vous ?

PS:(Les meufs simulent vraiment bien, elle a fait ça pendant 1 an et demi et on avais des rapports réguliers, je ne m’en suis JAMAIS rendu compte)

Relis le début de ta phrase et corrige là parce qu’on ne comprend rien ça ne donne pas envie de lire la suite.

Et son anus alors ? :thinking:

2 J'aimes

En effet, quid de l’anus?

1 J'aime

J’ai pas lu ce livre. Mais je repense aux vidéos de JM. A un moment, il explique comme on peut augmenter sa sensibilité et rendre érogènes des zones qui ne l’étaient pas.

Il est clair que la pratique du tantrisme et du sex-tao va lui permettre d’avoir plus de plaisir. Notamment la musculation de son périné (et là je me base sur les témoignages de mes partenaires et ma propre expérience) va lui permettre d’avoir plus de plaisir vaginal. Vous allez pouvoir faire vos exos Kegel ensemble si c’est pas déjà le cas :blush:

Elle n’apprécie pas vraiment ce genre de plaisir, ça lui fait comme des sueurs froides un peu comme si elle avait une envie de chier imminente.

Après je pense que la sodomie passe toute seul si je la prépare bien et qu’elle a eu un ou 2 orgasmes du clito mais le problème c’est qu’on avais déjà essayé un certain nombre de fois et que ça ne lui avais pas vraiment plu, et même gênée, alors que pourtant j,'étais bien à l’écoute…

Mais bon c’est sûr que c’est la voie qu’il reste à emprunter :sweat_smile:

Elle a une très bonne musculation du périnée quand elle me serre j’ai l’impression qu’elle peut m’écraser la bite, le problème c’est qu’elle ne sent pas grand chose de plus …

D’où mon questionnement mais je pense que je vais prendre le livre de mantak chia pour les femmes qd mm

1 J'aime

Super! Je pense que c’est la meilleure solution. Et qu’elle se mette directement à la méditation. Je sais pas si la méditation microcosmique se fait pareille quand on est une femme mais elle peut se mettre au qi gong ou au yoga.
De ce que je lis et vis depuis que j’ai commencé le sex-tao, on arrive tous très vite à avoir un PC solide mais on est des quiches en méditation. Je crois que de se trouver un prof avec qui apprendre hebdomadairement n’est pas une option.

1 J'aime

Si elle a simulé un an et demi sans rien dire c’est peut-être qu’elle le vie bien, qu’elle ne ressent pas le besoin de l’orgasme?
Enfin la première question c’est es-ce que ce n’est qu’avec toi, ou elle avait déjà ce problème avec ses précédent copains? Ça pourrait déjà orienter vers quoi et qui travailler.

J’ai l’impression que pas mal de femmes ne connaissent tout simplement pas leur corps. Souvent c’est du à une éducation ou un manque d’éducation sexuelle, sujet tabou etc…

Non non elle le vivait mal, elle se forçait par amour et moi je bourrinait pour lui faire plaisir à elle parfois alors que j’étais désensibilisé.
Je suis son premier copain donc au début la première fois elle a rien senti et elle s’est dit que c’était « normal » car la première fois c’est toujours nul.
Ensuite on a eu une dizaine de rapport pendant environ 3 semaines je dirais voire seulement 2, sans qu’elle ne ressente grand chose.

Un soir je l’ai doigté assez longtemps et avec vigueur et du coup pour la première fois elle a simulé (je lui a mis des doigts, pas caressée)

Du coup elle m’a fait croire que ses « blocages » psychologiques etaient partis, je l’ai cru et elle simulais mais de façon si réaliste que je ne l’ai jamais soupçonnée. Par exemple elle me faisait croire qu’elle était frustrée parfois, assez souvent même quand je n’allais pas à un rythme assez soutenu. En plus elle criait alors que ma famille pouvait l’entendre et que je lui demandais de se retenir… sauf qu’elle n’y arrivait pas.

Après je l’ai toujours léchée et caressée de temps en temps donc elle avait quand même de réels orgasmes, mais clitoridiens.

Elle a toujours eu honte de ne rien sentir et a simulé pour que he reste avec elle, de peur que je la quitte

Oulala URGENCE!

Avant de commencer à lire un livre ou faire du yoga y a un vrai truc à faire (peut-être tu le fais déjà en fait).
Mais il faut la rassurer et lui assurer que vraiment mais vraiment y a aucun problème avec le fait de pas etre vaginale.
Déjà elle est clitoridienne. Elle a des orgasmes. QUE DEMANDE LE PEUPLE?

Plus elle va etre dans la culpabilité, moins elle va etre en mesure d’avoir un orgamse vaginal.
En plus je suis pas sûr mais il me semble qu’il y a aussi des filles qui ne sont pas vaginale.
Amuse toi à l’explorer en la doigtant: Point G, point A, chakra racine, etc. Mais pas dans une dimension orgasme, plutot dans une dimension relaxation, pour pas qu’elle se dise « Il essaie de me faire jouir faut que j’assure ». Dis lui vraiment que tu essaie des trucs pour la relaxer et pas pour qu’elle jouisse. Et qu’elle peut te dire ce que ca lui fait.

Faut tout faire pour estomper et contourner cette culpabilité

1 J'aime

Ne t’inquiète pas, je l’ai bien rassurée je ne suis pas un gros con quand même !

Je sais bien que ce n’est pas grave, et je lui ai dit, je lui ai juste proposé si elle le souhaitait d’pprendre à faire circuler son énergie comme moi je le fais, mais pas forcément pour qu’elle jouisse en vaginal.

Personnellement je pense qu’elle ne pourra pas vraiment y arriver sans stimulation du clitoris, mais je pense qu’avec une bonne excitation, un contrôle de ses sensations elle devrait tout de même prendre beaucoup de plaisir, personnellement j’en prend beaucoup quand elle me caresse le torse par exemple grâce aux techniques de jean ma et mantak chia, mais je ne jouirais pas pour autant rien qu’avec des caresses.

1 J'aime