Comment baiser à 15-20 ans ?

Yo, toute est dans le titre :-D.

Je sais que @SilvioBerluscunni t’as des tuyeaux haha, allé balance :stuck_out_tongue:

Tu n’arrives pas à créer des liens avec des filles de ton âge ?

1 J'aime

Le social, le social, le social.
Fréquente les winner de ton bahut : fringue toi comme eux, pense comme eux, fait comme eux.
Il n’y a pas trop de place à l’individualité à cet age là, seul le statut socio-amical compte.
Néglige pas le reste car cette période ne durera pas :wink:

1 J'aime

Des winners dans un lycée ? À part moi ( lol ) j’en connais pas :o.

Mais j’en connais pleins en dehors.

Dr_Duracell a parfaitement raison.

Au collège sans être un has been ou une victime que l’on emmerdait j’étais assez transparent. Je trainais avec une bande de potes, ni winners ni loosers, au milieu … et donc evidemment les winners levaient toutes les bonnes meufs. Il ne restait que les moches, qu’en tant que middle class on aurait pu aisément lever face aux loosers mais hors de questions.

En vacances j’arrivais à choper quand même par ci par là, quelques roulages de pelles et tripotages. En 3ème et après une orientation loupée je décide de redoubler. Je refais une 3ème et là je tombe dans une nouvelle «aire» de ma vie sans aucun repaires et je fais ma rentrée avec un mois de retard.

Premier jour j’arrive comme un con, les bandes déjà faites. Je reconnais vaguement un gars que je connaissais plus ou moins de la 6ème, un très gros winner car simplement LE mec le plus populaire du collège que toutes les meufs voulaient, lui aussi avait redoublé quelques années plus tôt (il était très stylé à son âge, piercings, et déjà sponsorisé en skate par le shop du coin. Pour la petite histoire il a eu quelques soucis plus tard à avoir defouraillé une petite de 14 ans quand il avait 19 ans, mais elle etait hyper formée et est même devenue mannequin ensuite mais je taierai son nom).

Je vais vers lui pour lui demander son emploi du temps afin de le recopier, j’ai choisi lui car j’étais en stress et perdu et sa tête ne m’était pas totalement inconnue … du coup on est devenus potes et j’ai été directement intégré à la bande des winners de la classe, et par effet boule de neige des winners du collège. Je fut même très rapidement un des leaders des winners, j’avais peut être une frustration à rattraper !

Et là tout est allé très vite : meufs à gogo, grop gain de confiance en moi, au 1er trimestre de 3ème j’avais déjà baisé et j’étais dépucelé avec une blonde très bonnasse. Une renaissance, j’adorais aller en cours car on délirait vraiment, on était solidaires et on etait ceux que toutes et tous admiraient. J’étais devenu assez prétentieux et arrogant, mais j’étais infiniment plus heureux qu’avant. Ensuite jusqu’en terminale au lycée et l’obtention de mon bac j’ai fait parti des winners et j’ai serré des meufs à la pelle tout en étant respecté de tous. Ma place était faite.

J’étais passé du bon côté, tout ça en 1 min en prenant la décision de demander son emploi du temps au mec le plus populaire du bahut avec qui j’ai sympathisé. Ça a changé ma scolarité du tout au tout et ce fut parmis les meilleures années de ma vie (des conneries dingues, des soirées folles etc. …)

Tout est dans l’image, entoure toi de ceux qui chopent et tu choperas.

2 J'aimes

Tu as pas l’impressuon que ce comportement c’est se trahir un peu ? :slight_smile:

Non.

Quand tu voudras réellement baiser, quand tu voudras que ton business décolle et dans tout un tas d’autres choses il te faudra comprendre que pour y arriver il faut prendre en compte le contexte social dans lequel tu es en utilisant ses codes, us et coutumes et en les détournant à ton propre avantage. J’appelle ça être malin. Sans ça tu fais de l’autisme et tu restes dans ta bulle, bulle qui ne reflète pas le monde où tu vis ou où tu survies. Genre tu vis dans un jeu vidéo ou quoi ?

Quand JeanMa répond à des clash de demi mongols qui le cherchent, il a bien compris que ça fait parler de lui et donc ça lui fait rentrer de la fraîche, il utilise donc les us et coutumes du contexte social dans lequel il est pour faire fructifier son biz (contexte social d’Internet et les reseaux sociaux en l’occurence).

Les demi mongols en question pensent naïvement qu’il rentre dans leur jeu alors qu’il ne se sert d’eux que comme des pantins destinés à faire fonctionner sa planche à billets. Sans son objectif de business derrière, je pense que JeanMa ne leur repondrait même pas car ça ils n’en valent pas la peine. Enfin je m’avance pour lui et il me contredira ni nécessaire.

Donc c’est qui le con ? JeanMa qui en apparence se trahit en leur répondant ? Pour un oeil non averti oui, mais pour un oeil malin et affûté non.

Tu veux niquer ? Alors utilise les mecs qui te permettront d’accéder aux meufs en te validant auprès d’elles comme un mec supérieur du lycée. Sinon ne te trahis pas comme tu dis et regarde ces mecs là niquer toutes les bonnes meufs de ton école pendant que tu fais l’amour à ta main le samedi soir.

Sois malin, et utilise les pour offrir des abris chauds et humides à ta teub. Je t’ai déjà dit pour ton biz de ne pas réinventer la roue, utilise ce qui marche et fais le mieux que les autres. Et bien trainer avec les mecs cools du bahut pour niquer ça marche, alors pourquoi t’emmerder ?

Je comprend bien la démarche mec, je ne remet pas en cause ça, mais plus le fait de trainer avec des gars qu’on apprécie pas forcément juste pour baiser. C’est ça mon problème. En faisant ça j’ai un sentiment de propre trahison. Et soyons honnête, les mec qui pèse sont pas de bonnes fréquentations. Et je veut pas avoir leurs codes pour traîner avec eux. Je t’assure que j’ai déjà essayer, mais je suis pas du tout dans le même monde mon gars :slight_smile: .

Donc je comprend que ça marche, et c’est cool que tu ai plus en profité. Mais moi je rencontre un réel problème d’application.

De plus, les meufs sont de plus en plus des connasses à mon âge, 16 ans elles se prennent pour des reines et nous parlent mal. Et ça ne fait que s’empirer avec le temps ( nouvelle génération ).

À 16 ans elles se prenaient aussi pour des reines il y a 20 ans. Elles sont pas si connes, elles savent qu’elles sont dans le top de leur période d’attractivité sexuelle, 15 à 25 ans avec un pic de 16 à 20 piges.

Donc normal qu’elles vous parlent mal, elles ont une valeur énorme sur le marché du sexe alors que vous petits mâles de 16 ans vous ne valez rien du tout, encore moins quand tu n’es pas un leader de 16 ans.

Putain si les mecs cools de ton lycée sont tous des racailles de merde c’est la loose.

Y’a que des meufs style racailettes ? Ou d’autres styles ? Car tu pourrais devenir le mec cool de telle ou telle typologie de meufs (affection vestimentaire et musicale à cet âge là).

Vise un style assez développé avec un cheptel conséquent, pas un groupe hyper minoritaire car le cheptel sera trop faible pour tremper le biscuit régulièrement.

1 J'aime

Ouai mais tu verrais le niveau de féminisme au lycée maintenant, tu saignerais des yeux. Oui elles sont pas connes vue comme ça.

Que des wsh qui fument h24, je veut pas m’y associer. Oui y’a BEAUCOUP de meufs wsh wsh aussi. Et même la plupart qui s’habille bien se comportent comme des hommes. C’est la folie !

J’vais analyser tout ça, merci pour tes conseils :slight_smile:

Qui baise les bonnes bien habillées ? Les wesh shités ?

1 J'aime

Bah ouai… Les mecs qui teuf…

Mais t’es en ZEP ou quoi ?

Quand on parle d’effet papillon, l’exemple de Silvio est tout a fait éloquent.

Ce n’est pas se trahir soi-même, on reste soi-même mais en mieux. C’est l’objectif du développement personnel lorsqu’il est appliqué intelligemment, on deviens singulier et naturellement attractif de serais-ce par l’énergie et par l’authenticité qui véhicule de soi.

Au collège : j’avais une mentalité de looser et je n’avais absolument rien, seul sans amis. les filles c’était un rêve inaccessible.
Au lycée, j’ai commencé à prendre quelques gallon. J’ai fait parti du groupe des loosers, ceux qui faisaient rire la classe mais on nous prenais pour des cons. Les grande gueule, les sportifs et les prétentieux avaient toute les gonz. Faire parti du groupe des loosers, c’était pas la canapé mais au moins je ne mourrais plus.
Arrivé à la fac : Je suis en mode bête à concours. Je changé mes croyances et comme par magie le monde que j’avais devant moi s’est offert à moi. Sans qu’il n’y avait rien de magique, juste des faits !

On a que la calorie que l’on dégage !

1 J'aime

Non non lycée basique

Alors attend ! Je suis dans le groupe des sportifs ( je traine raremant avec des non sportifs), plutôt grande gueule qui bosse, qui font des choses.

Pourtant on se fout de notre gueule hein ^^.

Les non sportifs eux non. Mais je commence à capter le soucis. Mais je vais pas trainer avec des gens par interêt. Eh les gars, moi et mes potes on se bougent vraiment le cul depuis longtemps et les meufs c’est la misère !

Yyeeaah fieu ! :hap:

Attention, je suis pas en chien complet, parce que déjà j’arrive à bricoler pour voir des meufs de temps en temps, et ensuite par la magie du sex tao je contrôle mes pulsions