Comment l'amener dans mon lit

Bonjour,

Depuis que je fréquente ce forum depuis maintenant 2-3 mois. j’essaye de sortir de ma zone de confort et aborder plus de femmes. La semaine dernière reprise des cours dans ma haute école en Belgique.

Voilà que je sympathise avec deux demoiselles de mon âges. Fin de semaine j’arrive à les emmener faire un tour dans le centre ville après la journée de cours.
On discute, rigole, etc…

On décide de manger dans le centre commercial. On choisit un petit resto Italien tout se passe bien. Me voilà en tête à tête avec deux filles assez bandantes… (étant assez beau gosse selon les dires de mon entourages, 1m80 cheveux noir (yeux) bleu.

J’ai pourtant toujours éprouver des difficultés à conclure avec les femmes. Ce poste pour vous demander des conseils afin de sexualiser en discutant avec les femmes sans passer pour un gros degeu pervers et que la fille ne veule plus me voir.

Cela me serait d’une utilité énorme que la fille comprenne que je ne suis pas là pour faire copain, copain mais pour la sauter. Je suis en la possession de la formation retard ton éjac très efficaces mais seulement utile quand la fille et dans notre lit.

Un tout grand merci d’avance pour vos conseilles.

Le coureur

2 J'aimes

Alerte DRAGUE

Allez les dragueurs pros la !
Balancez vos avis.

4 J'aimes

La sexualisation expliquée en deux points.

  1. L’intention, la fille doit savoir ce que tu veux juste de la manière dont tu l’a regarde. Tu peux lui parler de chaton en marshmallow, elle va mouiller si tu l’a regarde avec de l’intention.

  2. Le toucher. La fille te baisera pas si elle n’est pas habituée à ton contact. On est des créatures sociales, on crée du contact, des connexions, du « feeling » en se parlant et se touchant (et en se léchant mais ça viens après (quoi que tu peux aussi lui lécher le cou avant de l’embrasser )).

Bref, intention + tactile, ça suffit pour être clair. Les filles qui font les connes naïves à ne pas comprendre sont majoritairement hypocrites :facepunch:

8 J'aimes

Bonjour à toi @lecoureur_G1,

De très bons conseils ont été donnés par @Juracob_G1, et je vais m’efforcer de continuer à les développer.

Déjà , je vois par ton post que tu as un peu fait le tour des sites de dragues , notamment par ton vocabulaire spécifique : zone de confort, sexualiser, etc
Sache que la théorie c’est bien, mais l’expérience par la pratique, même en se trompant, c’est mieux.

Concernant l’intention, il m’a été donné de constater qu’en effet, il ne faut pas laisser planer de doute quand à ton intention de baiser.
Même si cela doit être suggéré jusqu’au moment de sortir ton engin, il faut trouver l’équilibre entre l’explicite et l’implicite, afin de ne pas de être un pervers ou de se mettre dans la friend zone. ( Je conseille la vidéo de Wil Aime sur le sujet, bien intéressante https://youtu.be/axOQv7-kDPE )
Le plus dur va être de trier les filles avec qui tu veux être ami et sans plus et les filles que tu veux uniquement baiser, car pour les avoir il faudra que tu prennes le risque de les perdre en étant détaché, et entreprenant.
Sinon, c’est les conseils habituels, habille toi bien et prend soin de ton hygiène, notamment quand tu sors avec une potentielle proie, afin de lui montrer que tu lui portes de l’attention, que tu es beau et célibataire en recherche d’histoires.

Si tu veux baiser il va falloir accepter de prendre des vents, et de te griller auprès de quelques donzelles qui ne sont peut être pas sur la même longueur d’onde, afin de ne pas perdre du temps et d’énergie sur un début de friend zone. Le tout est de ne se griller qu’avec des filles isolées, sans trop d’influence sur le campus, afin d’avoir une réputation correcte et de ne pas être connu comme le loup blanc, car ça n’aide pas trop à faire de nouvelles rencontres (à part si tu es vraiment beau et que il y a des meufs qui ont la dalle).

Pour poursuivre sur la sexualisation, autre très bon conseil de Juracob, le toucher.
Il est essentiel dans la construction d’une intimité et d’un imaginaire érotique selon moi.
De plus, en observant la réaction de la fille quand tu viens à entrer en contact avec elle (littéralement), tu pourra avoir un indice sur son degré de consentement : si elle se renferme et reste froide il y a de forte chance qu’elle ne soit pas sur la même longueur d’onde, après les femmes ça reste compliquée, elles réagissent toutes différemment, à toi de faire une analyse en live en fonction de ce que tu sais d’elle et de votre relation.

Pour en venir à toucher la demoiselle, tu peux trouver des stratagèmes, comme l’emmener faire du sport par exemple, mais aussi en tentant des compliments en touchant ses cheveux, en regardant ses ongles après avoir pris sa main…
Je trouve que toucher les mains c’est vraiment exceptionnel car ça les trahis toujours.
Mais à toi de faire selon tes ressources, il vaut mieux t’adapter à des situations et à des opportunités que de sortir des recettes (elles peuvent néanmoins t’aider si tu débute vraiment en drague et que tu n’as pas encore confiance).

En résumé :

  • Soit entreprenant

  • Montre que tu es un homme sexué (qui baise et aime baiser)

  • N’ai pas peur de dire next si tu sens que ça foire

  • Touche lui les mains et autres zones érogènes acceptables pour l’approvisionner

  • Ne te mets pas dans la friend zone par peur de passer pour un chien maigre

           **La confiance en soi est la clé de relations humaines**
    

(Cf le film Attrape moi si tu peux )

5 J'aimes

Merci Pour vos conseils et avoir pris de votre temps pour me lire . Maintenant place à la pratique !!!
@Juracob_G1 @Chick_Norris @Antoni_G1

J ai mis ce message en commentaire sur un autre post. Je pense qu’il a sa place ici. C’est une technique qui a vraiment fait ses preuves pour aborder une fille et mettre en place un jeu de séduction et de sensualité en un temps record, avec un taux de réussite maximal et sans demander aucune compétence. Après si la meuf est mariée-fidèle ou qu’elle a une ceinture de chasteté c’est un autre problème:

je crois que c’est le moment de te dévoiler une de mes techniques secrètes.

Je l’ai donnée qu’à des potos sûrs.

Mais sur ce site, je suis galvanisé par la solidarité masculine alors je t’offre ce soir, l’un de mes plus beaux bijoux en matière de drague: LE BACKSIDE CALIN!

Alors c’est très simple et ça te demande quasi rien: tu as pas besoin d’etre spécialement sur de toi, ou de faire semblant d’etre quelqu’un que tu n’es pas. En fait, la puissance de cette technique c’est qu’elle se nourrit de tes faiblesse pour te rendre attirant!

Step 1: Tu est, mettons, à une soirée. Y a cette meuf. tu t’approche normal derrière elle et tu lui fais un calin par derrière très très tendre, comme tu le ferais à ta meilleure copine (perso, met mes bras autour de ses épaules). Prends ton temps, sois tendre.
Step 2: Ses amis s’il y en a et elle vont réagir. Suis leur réaction naturellement:
En fait tu l’as confondue avec une copine à toi. T’es super gêné (c’est ça le génie: pas besoin de surjouer, t’es vraiment gêné!!!). Bien sûr tu commence par t’excuser. Le moment ou tu dis « Oh pardon! » tout le monde sera rassuré.

Step 3: A ce moment là t’as rien à faire. C’est elle qui va vouloir te rassurer, par empathie. Si une situation pareille lui arrivait elle serait pétrifiée de honte. Donc elle se dit qu’il faut te rassurer… normal! Montres que tu culpabilise, elle se sentira déjà proche de toi.

Step 4: Fous lui la paix: T’es pas venu ici pour elle, t’as forcément autre chose à foutre! Va rejoindre tes potes, marrez vous un coup.

Step 5: A toi de voir quand… 20 minutes si y a le risque qu’elle se barre, 1 heure max.
Tu te retrouves face à elle, environ 3 mètres. Eye contact, sourire, et tu écartes les bras. N’avance surtout pas. Tu lui fais pas un calin. Tu lui propose un calin. à elle de se jeter dans ses bras.
JUSQUE LA, JE GARANTIS 95% DE REUSSITE! Quasi aucune meuf ne refuserait ce calin là.

La suite t’appartiens. Généralement on dense un peu. Je sens souffle un peu d’air chaud dans sa nuque et c’est réglé.

8 J'aimes

Ça a l’air si puissant et drôle à faire. Je ne sors pas beaucoup mais si l’occasion se présente je suis obligé de tester putain. C’est tellement sioux que j’en ai ri pendant ma lecture.

4 J'aimes

Ca peut aussi se faire pendant les enterrement, les marriages, les aniversaires, les bar mitzvah et les réunions maçoniques.
Merci pour ce retour :cowboy_hat_face:

3 J'aimes

Merci pour ce conseil !!!

1 J'aime

Yo @lecoureur_G1, la majorité des conseils ont été donné, c’est dans la vibe que ca se joue. Ca dépend un peu de toi, mais une vibe dominante et joueuse. Il faut que la meuf soit en confiance, que t’ai balancé un peu de fun et de physicalité.
La dominance ca joue pour le fait qu’elle te suive, si t’es dominant elle sera plus enclin à te suivre naturellement. Ca passe par, par exemple le fait de donner les directions quand vous trouvez le resto, dire quand vous partez, ou vous vous asseillez pour reprendre ta situation.

Et sinon regard + ne pas cacher ses intentions. Si t’as envie de lui toucher l’épaule, fait le. Si t’as envie de remettre ses cheveux derrière son oreille vas y. Une meuf te sanctionnera plus sur le fait de ne pas tenter un moove, plutôt que d’essayer ( je sais c’est facile à dire ). Et sexualiser c’est pas parler de sexe, ca peut être super cool si vous êtes sur la même longueur d’onde sur ca, mais loin d’être nécéssaire. Les petites phrases avec un sourire taquin et l’intention assumée derrière valent autant, voir plus.

4 J'aimes

En fait il y a énormément de techniques qui peuvent très bien fonctionner.

Ce que j’aime bien faire aussi, c’est faire monter les émotions en flèche de la fille puis tu la délivres pour créer un soulagement et une complicité.
Pour créer de l’attraction chez une femme il faut bousculer ses émotions.

Exemple, une fois à un mariage, une fille pas mal portait les mêmes chaussures que ma sœur.

Je suis allé vers elle, je 'm’approche, et une fois face à face, je luis dis « oh non j’y crois pas »
Et là la fille ne sait pas ce qui se passe, grosse montée émotionnelle, et je lui dis « tu portes exactement les mêmes chaussures que ma sœur » et je me mets à rire de façon complice avec elle ce qui crée un soulagement instantané de sa part. J’en profite pour lui toucher vite fait le bras naturellement pour établir une complicité.
Je parle un peu avec elle, et puis je repars parler à d’autres personnes pour créer une frustration chez elle et lui donner envie de me courir après.

Pendant le repas on s’échangeait des regards, des sourires. Plus tard dans la soirée, elle est venue me demander de l’accompagner à sa voiture car il faisait tout noir et qu’elle avait peur d’y aller toute seule. On a commencé à se toucher et s’embrasser avant d’arriver à la voiture :laughing:

1 J'aime

" Pardon? Quoi? Excuse-moi, j’étais perdu dans la profondeur de ton décolleté / distrait par ton joli p’tit cul".

En riant, l’oeil pétillant, ça passe et ça oriente dans la bonne direction.

1 J'aime

Bonne technique merci

C’est un très bon exemple. Ça illustre le fait qu’il faut focaliser sur les émotions.

En fait, à la longue, ca devient un entrainement.

Ca pourrait paraitre simple, mais en fait pas tant que ca. Suivant comment, lui offrir des fleurs ca pourrait plus la faire réfléchir que kiffer.

Pour ça que l’humour est ton meilleur ami. Avec le temps, tu vas apprendre à établir une complicité et un cadre sécurisant.

Du pur génie, merci pour ce partage !

Heureux de découvrir ce topic @lecoureur_G1 :ok_hand:

De très bons conseils

2 J'aimes

hahahahha le post qui a 4 mois. Heureux que tu l’aies déterré! Un vrai archéologue!
C’est probablement la seule technique que j’ai développée qui soit réellement « clé en main ».

J’ai même réussi à embrasser une 9/10 qui était maquée une fois. Elle a eu trop de scrupules à me suivre jusque chez moi, mais après avoir embrassé une bombe pareille je pouvais avoir qui je voulais dans la pièce.

2 J'aimes