Comment réagir face aux orcs?

Bonjour à tous,

J’ai été interpellé une fois de plus par nos amis les orcs, « tu me passes ton tel 2m » (ils étaient 3), ce à quoi je réponds « non j’ai plus de batterie gars » avec une voix hésitante et de soumission, si vous avez des conseils pour réagir à ça sans perdre la face je suis preneur

Ps: je vais déjà à la salle et je sais me battre

Salut !

Bon déjà ça c’est top.

Je n’ai jamais été confronté à cette situation pourtant mon lieu de logement s’y prêterais ahah.
Je pense que marcher d’un pas assuré et montrer (ou simuler) que tu as confiance en toi réduit les chances que ce genre de choses arrivent. En général ils s’attaquent aux personnes qui reflètent une image de faible.

Donc pourquoi pas essayer de faire une gueule assez énervé sans les regarder. Car je pense aussi que les regardé c’est les incités.

Ensuite un pote m’a dit une « technique » qu’il fait lui pour sa part. C’est tout simple : il fait comme s’il n’existait pas. Il ne leur répond pas quand il lui parle. Il me disait que si tu ne leur donne pas de quoi t’embrouiller (donc pas leur répondre), ils auraient du mal à te casser les couilles. La encore faut rester serein.

Bref tout ça se sont des hypothèses mais ça te sera peut-être utile

3 J'aimes

« Je pense que marcher d’un pas assuré et montrer (ou simuler) que tu as confiance en toi réduit les chances que ce genre de choses arrivent. En général ils s’attaquent aux personnes qui reflètent une image de faible »
Ouais en passant j’avais le regard hésitant c’est surement pour ça

« Donc pourquoi pas essayer de faire une gueule assez énervé sans les regarder. »
J’pense que c’est la solution aussi

« Car je pense aussi que les regardé c’est les incités. »
Ouais et ça leur fait un prétexte pour te casser les couilles

« il fait comme s’il n’existait pas. Il ne leur répond pas quand il lui parle. Il me disait que si tu ne leur donne pas de quoi t’embrouiller »
Il est grave chaud c’est hyper compliqué à faire ça

Mais ce qui me rend fou c’est d’imaginer que des situations comme ça se produisent avec ma meuf, sachant qu’ils sont jamais tout seul c’est compliqué de gérer, fin bon

1 J'aime

Regarde les vidéos de Franck Roppers, le combat c’est bien, mais souvent la fuite est mieux, surtout en cas de surnombre impossible à gérer seul. Donc évite tout simplement de te faire coincer avec l’impossibilité de fuir, ils essaieront même pas de te courir après tellement c’est des flemmards :rofl:

2 J'aimes

Mdrr jsuis pas sur que les vidéos de Franck me permettent de faire du 1v3

1 J'aime

Ouais mais c’est pour ça qu’il faut quon se casse de là, ça doit faire la 3eme fois que ca m’arrive et les fois précédentes jmen suis pas sorti aussi bien, bien que je porte mes couilles, j’ai une tête à emmerde jcrois

Ouais c’est sûr qu’il faut faire ça mais bon c’est se soumettre quoi… Mais bon tu me diras que malheureusement on peut faire que ça. Le sentiment d’impuissance me rend fou

Et non c’est pour ça que Franck conseille d’éviter les bagarres de rue :wink:

1 J'aime

Une fois deux chances pour la France faisant chacun environ une fois et demi mon gabarit ( en poids ) ont voulu mon portable.

J’ai sorti un couteau, les mecs étaient dans un état de stupéfaction absolue.

La possibilité qu’un petit blanc soit prêt à se défendre de manière non bisounours ne leur avait visiblement jamais traversé l’esprit une seule seconde.

Ils ont changé de conversation direct

" euh tu fais quoi dans le coin sinon ? "

" Bah je me promène… "

( Bien sûr cette anecdote n’est que pure fiction puisqu’en France, même se promener avec une simple putain de mini bombe lacrymogène est interdit. )

2 J'aimes

Nan mais merde quoi.

2 J'aimes

ahaha

Faudrait acheter un pistolet à bille à la limite et juste montrer la crosse, ca serait drole

Il y a beaucoup mieux:


Choisis ton calibre :ok_hand:

5 J'aimes

Non surtout pas, parce que comme disent les spécialistes en sécurité ( peut-être Franck Ropers l’avait dit, je sais plus si c’est de lui ), il ne faut jamais faire croire que tu as du létal alors que tu n’as rien du tout.

Parce que quand en face ils voient que tu as une arme ils peuvent aussi en avoir donc s’ils dégainent de vrais flingues alors que tu as fait semblant avec un jouet tu es mort.

Donc si c’est du non-létal il faut que ça soit du gomme-cogne ou un machin du genre, mais jamais une imitation d’arme létale si elle ne l’est pas !!!

Jean-Marie disait récemment :

" Je ne bluffe jamais. "

( ou Tugan, merde je sais plus )

3 J'aimes

Une synthèse de ce qui se passe en région parisienne.

2 J'aimes

Salut camarade,

Alors je ne vais pas te mentir je ne pense pas avoir de réelles solutions pour leur faire face, cependant de par une certaine expérience que j’ai eu avec eux, je pense pouvoir entamer une piste de réflexion pour leur tenir tête.

C’était à Bordeaux il y a de cela 2 ans, j’étais avec un pote à un arrêt de tram vers minuit et je vois ce groupe d’orc débarquer vers nous lentement. L’un d’entre eux s’arrête et voit un vélo sur sa droite, il tente (tout naturellement) de le tirer et d’arracher l’anti-vol, mais sans succès.

Suite à cela, les orcs ont vu que nous les avions vus et se sont mis directement à avancer vers nous et à nous entourer en cercle ( ils étaient 5 ). Mon pote et moi sommes restés sereins et calmes, comme si nous avions affaire à des personnes totalement civilisées.

Très rapidement, sûrement après avoir compris que nous n’étions pas effrayés, 4 d’entre eux se sont éloignés puis avancés vers l’arrêt de tram, sauf un qui est resté tête à tête avec moi.

Il a tout d’abord joué la carte de la sympathie, jusqu’au moment où j’ai eu l’incroyable idée de lui demander : " pourquoi avez-vous tenté de voler ce vélo ? ".

L’orc m’attrapa par le col puis tenta de m’intimider avec des propos tel que " je vais t’enculer " ou encore " redis encore un truc je te finis ".

Je l’ai regardé droit dans les yeux et je n’ai pas bougé d’un pouce, attendant même qu’il lève sa main pour lui sauter dessus. C’est à ce moment précis que l’orc a compris qu’il ne ressortirait pas gagnant de l’histoire, et est repartis aussitôt rejoindre son groupe d’animaux.

Ce long pavé avait donc pour moral que ces personnes, les orcs, ne marchent que sur l’intimidation et ne viseront que les personnes dégageant de la fragilité, un manque de confiance en soi ou encore de l’hésitation ( démarche, vêtements, regards…).

Respirez, pensez, agissez comme un mâle dominant, et je peux vous assurer que même sans savoir vous battre, les orcs ( à moins d’être en meute et armés ), ne viendront pas vous embêter.

11 J'aimes

Bonjour Frérot,

L’essentiel tu es là parmi nous et tu n’a pas été agressé!

Je te déconseille de les affronter ou du mois commencer ou leur donne un prétexte de te battre, c’est ce qu’il cherche, la première règle primordiale est de rester neutre, de répondre brièvement à leur sollicitation, ne jamais s’arrêter et rester en mouvement sans se laisser coincer dans un coin.

Tu dois les regarder avec confiance, ce sont des requins et ils sentent ta peur.

Je ne suis pas un mâle blanc et j’ai vécu dans des cité ou je passais tout les jours par des groupes de mec, vendeur de shit et autres, il m’a fallu plusieurs semaine avant qu’on me foute la paix : et en aucun cas je les regarder avec méfiance, ou peur / soumission.

ça m’arrivait sur d’autres ville de me faire approcher par eux, parce que je suis quelqu’un de calme et de civilité, et je le reste avec eux mais si je me sens en danger je n’hésite pas à montrer mon ancien côté racaille.

la prochaine fois que ça arrive, reste droit, parles avec confiance et en aucun cas t’arrêter, toujours en mouvement

2 J'aimes

@Skull-Kid_G1 @Oscar-G1

Merci pour vos retours les gars, je prends bien tout en compte et le rentre dans mon crâne pour la prochaine fois

Je comprends pas le tableau, 1954 c’est dans la france entiere ?

Je confirme et je reconfirme le commentaire plus haut qui conseille de ne jamais rester statique, j’avais failli le marquer tout à l’heure.

Ne pas suivre le conseil qui disait de les ignorer.

S’ils t’interpellent alors qu’ils sont à l’autre bout de la rue tu peux faire semblant de ne pas les avoir entendu ou de penser qu’ils s’adressent à quelqu’un d’autre.

Par contre s’ils sont proches et que tu leur met un vent en les snobant ils peuvent avoir davantage envie de chercher la merde qu’initialement.

Donc tu répond de manière neutre mais très ferme que tu n’as pas le temps, que tu es déjà en retard par exemple et quoiqu’il arrive tu ne t’arrêtes pas de marcher une seule seconde.

Et oui bien sûr, ne pas flipper, la peur se sent.

Comme dit Papacito :

" Quand les gens sentent que tu es une merde ( sous-entendu un excès de fragilité ), ils ont envie de te fracasser. "

Éviter le combat dans la mesure du possible puisque pour le moment ils sont protégés par le gouvernement actuel ( jusqu’à quand je ne sais pas ).

2 J'aimes

Ouais je suis d’accord,

Après personnellement je trouve qu’ils sont très bien protégé par les tendances sociales, c’est à dire qu’aujourd’hui être arabe c’est être à la mode, donc socialement tu peux rien dire. Mais généralement les flics savent très bien à qui ils ont à faire et ils vont pas te mettre plus bas s’ils comprennent qui est le fils de pute, après le bail c’est qu’aujourd’hui porter plainte ça sert plus à rien pour vous dire y’a un tchetchen qui a tué un gars en boîte y’a un mois dans celle ou mon meilleur pote va tout les week end, et là il se balade en liberté et va prendre que quelques mois de taule parce que apparemment c’était pas volontaire mdr fin bref les gars j’vais tout faire pour me casser d’ici

En lisant ce genre de topics, je suis bien content d’habiter au chaud à la Réunion, loin de Paris et de tous ces suédois.

Ici les gens sont plus ou moins civilisés. Il y a bien quelques racailles de merde, mais pas autant qu’en métropole.

Je n’aurai jamais pu supporter de vivre dans une grande ville comme Paris ; une ville gangrenée.

3 J'aimes