Conseils, astuces pour gagner ou économiser de l'argent

Nous ne sommes pas sur ce forum pour jacasser mais pour s’entre aider et améliorer notre valeur.

Avez-vous des conseils et astuces pour améliorer son pouvoir d’achat ou faire des économies ?

Je vais modestement débuter avec une expérience personnelle. Je vais être bref et aller à l’essentiel :

J’ai travaillé pendant près de 10 ans auprès de différentes SSII en tant que consultant salarié.
L’année dernière, à 35 ans, je plafonnais à 55k bruts (3100€ nets après prélèvement à la source).
J’enchainais les missions d’une durée de 6 mois à 2 ans max. auprès de différents clients (grands comptes du CAC40 essentiellement).
Quand j’intérrogeais mes collègues sur le markup que prenait les SSII, on me répondait qu’en général ces dernières prenaient entre 30% et 50% pour couvrir les frais de structures (ton laptop, ton manager, les RH) et tes périodes d’intercontrat (quand tu arrives en fin de mission, tu continues d’être payé par ta SSII qui doit te trouver une nouvelle mission).

Je pensais que 50% c’était un peu abusé mais que c’était le prix à payer pour éviter le stress de se trouver sans revenus pendant plusieurs mois. Si jamais tu n’étais pas à la hauteur de la mission et que le client ne souhaitait pas continuer avec toi, ce n’était pas bien grave car tu passais en inter-contrat.
En résumé, la SSII c’est le bon plan pour ceux qui ont une mentalité de fonctionnaire et qui veulent en faire le moins possible avec un salaire correct qui leur permet de payer impôts, factures et partir à la mer 3 semaines l’été…

Un beau jour, le commercial de ma SSII (généralement un jeune de 25ans qui sort d’école de commerce) envoie par erreur (en me mettant en cc) la facture de renouvellement annuel associé à ma prestation et je découvre que je suis vendu plus de 200k€.
Ils ma payaient 55K bruts, tu ajoutes 20k de cotisations patronales et tu aboutis à 125k de marge !

J’ai naturellement demandé à ma SSII une augmentation pour passer de 55k à 65k après 2 années auprès de ce client qui était très satisfait de mon travail.
Réponses de la SSII : On va réfléchir. 1 mois plus tard, je les relance et ils m’envoient un mail de 50 lignes me demandant de justifier tout ce que j’ai fait pour le client et pour la SSII, de demander une lettre d’appréciation du client, de noter mes forces et mes faiblesses dans tels et tels domaines…
Bref des arguments pour sans nul doute me dire que je ne mérite pas mieux que 60k€

Je leur réponds poliment d’aller se faire foutre.

Je commence dès lors à postuler ailleurs avec des offres en CDI ou freelance.
En CDI je demande 65K et de nombreuses portes se ferment car je suis systématiquement au-dessus de l’« enveloppe budgétaire ».
Puis je modifie mon CV et je postule en tant que freelance. Je demande 650€ de TJM.

Aujourd’hui je suis entre 5000€ à 6000€ nets mensuels (suivant dégré d’optimisation fiscale) et je fais le sensiblement le même taf.

J’ai fait un x2 uniquement parce que je suis sorti du pool d’esclaves salariés.

7 J'aimes

J’ai pas tout compris ce que tu faisais mais GG.
T’es juste sortit du cadre en fait, et c’est comme ca que t’as doublé ton salaire ?

Oui, j’ai pris le risque de me lancer en freelance, de sortir du salariat que je considère comme de l’esclavage, et je suis passé de 3000 à 6000 nets mensuels.

4 J'aimes

Ces plateformes sont intéressantes pour rejoindre une PME.

Les grandes entreprises disposent d’une liste de fournisseurs référencés et ne bossent pas directement avec les freelances.

Perso, je suis passé par une petite SSII honnête qui m’achète 650 et me revend 780.

Pour les ignorants comme moi, qu’est ce que « SSII et freelance » stp ?

Comme je l’ai écrit dans mon premier message, je suis passé de 3000 à 6000 en sortant du salariat et en étant freelance.
Rien ne m’empêche de m’expatrier tout en restant freelance.

Cela ne m’intéresse pas de former les autres à mon métier.
Encore plus sur internet.
Faut arrêter de croire que nous allons tous faire fortune sur internet :slight_smile:

Bien joué @Julien_Paris_G1 :+1:

Mais finalement le meilleur deal resterait encore de créer une SSII quand on connaît les importantes marges :thinking:

1 J'aime

Je connais bien un couple de quadra qui ont créé leur petite SSII…

Le plus dur sont les 3 premières années :
Les départements achat des clients préférent référencer les grandes ssii qui brassent des centaines de consultants (solution de facilité).
Le seul moyen pour cette toute petite ssii de faire rentrer leurs consultants chez le client (idéalement grand compte qui paie bien) est d’adresser les décideurs opérationnels directement et de monter des deals avec la grande SSII référencée.
Le consultant se fait alors prendre a la fois la marge de la grande SSII et de la petite SSII (double booking). Typiquement ils achètent le consultant a 550 de tjm qu’ils revendent a 700 puis la grande SSII vend ai client a 850.
Du coup, comme tu le comprends, les consultants qui acceptent de signer sont des gars proches de la retraite dont personne ne veut ou des jeunes qui sortent de l’école.
Il y a beaucoup de turn-over, il y a la gestion de la grande SSII qui fait généralement plus chier que le client final…
Beaucoup de boulot, quelques sueurs en terme de trésorerie mais après le cap des 3 ans m, ca roule pas mal pour eux.

2 J'aimes

Félicitations @Julien_Paris_G1 !

C’est le genre de message qui fait plaisir à lire. Je te souhaite un très beau parcours et une très belle progression !

Merci Antoine,
Je bosses aussi pour une ss2i…ton exemple m’inspire.
Merci à toi, ça nous rappelle que le courage peut payer !
Nicolas

1 J'aime

@Julien_Paris_G1 ton témoignage me parle beaucoup, j’ai eu un parcours similaire, mais beaucoup moins long, environ 5 ans dans 2 SSII sur Toulouse. Les loueurs de cerveaux ont les appelle.
C’est pas facile de sortir de la matrice ! Il en faut dans le slip :wink:
Du coup l’astuce que je te conseille pour améliorer ton business c’est d’avoir une partie de tes revenus qui tombe de façon récurrente. Il faut réfléchir et trouver des solutions, mais une fois que c’est fois t’es peinard, plus qu’à faire grandir tes revenus passifs petits à petits, en plus des investissements que tu fais à titre perso.
A bientôt !

1 J'aime