[Copywriting] #1 Souriez vous êtes lu

Je remarque que beaucoup de sujets sont ouverts chaque jour sur le forum, avec pour une grande majorité d’entre eux, un point commun: quelqu’un pose une question. Ensuite soit la communauté participe, soit il tombe dans le vide abyssal.

J’ai décidé de prendre la chose à contrepied et de partager des connaissances sur mon second domaine de prédilection: le copywriting

Vous êtes beaucoup à tenter de vous lancer dans le dropshipping, le marketing ou la vente au sens large. Vous allez donc en avoir besoin.

Aujourd’hui on va parler d’une petite chose toute bête mais qui peut faire une énorme différence

La subvocalisation

Qu’est-ce que c’est que ce mot barbare ? En fait c’est très simple, la subvocalisation on en fait tous plus ou moins consciemment.

Si vous n’êtes pas un grand lecteur, très souvent, une petite voix prononce les mots dans votre tête, et ça, ça change TOUT.

C’est notamment grâce à ça que quand vous lisez Victor Hugo ou Chateaubriand vous ne pouvez pas vous empêcher de penser que « ça sonne bien » sans trop savoir pourquoi. La voila la raison, même quand vous ne lisez pas à voix haute, une voix dans votre tête le fait.

C’est d’autant plus important quand vous écrivez dans le but de vendre ou de convaincre, il faut écrire en ayant à l’esprit que le résultat doit sonner juste à l’oral.

Un exemple plus moderne avec Michel Houellebecq, connu pour son style très oral.

Tu vois, dis-je, de temps en temps on ferme une usine, on délocalise une unité de production, mettons qu’il y a soixante-dix ouvriers de virés, ça donne un reportage sur BFM, il y a un piquet de grève, ils font brûler des pneus, il y a un ou deux politiques locaux qui se déplacent, enfin ça fait un sujet d’actu, un sujet intéressant, avec des caractéristiques visuelles fortes, la sidérurgie ou la lingerie c’est pas pareil, on peut faire de l’image. Là, bon, tous les ans, tu as des centaines d’agriculteurs qui mettent la clef sous la porte.
— Ou qui se tirent une balle… intervint sobrement Frank, puis il secoua la main comme pour s’excuser d’avoir parlé, et son visage redevint triste, impénétrable.
— Ou qui se tirent une balle, confirmai-je. Le nombre d’agriculteurs a énormément baissé depuis cinquante ans en France, mais il n’a pas encore suffisamment baissé. Il faut encore le diviser par deux ou trois pour arriver aux standards européens, aux standards du Danemark ou de la Hollande – enfin, j’en parle parce qu’on parle des produits laitiers, pour les fruits ça serait le Maroc ou l’Espagne. Là, il y a un peu plus de soixante mille éleveurs laitiers ; dans quinze ans, à mon avis, il en restera vingt mille. Bref, ce qui se passe en ce moment avec l’agriculture en France, c’est un énorme plan social, le plus gros plan social à l’œuvre à l’heure actuelle, mais c’est un plan social secret, invisible, où les gens disparaissent individuellement, dans leur coin, sans jamais donner matière à un sujet pour BFM.

Je vais essayer de donner un conseil tous les 2-3 jours, mais pensez-y la prochaine fois que vous écrirez pour convaincre.

13 J'aimes

Excellente initiative Swann, merci pour ta contribution à la communauté.

Le copywriting est une compétence que je cherche personnellement à développer, je suivrai donc tes conseils avec intérêt.

Merci @Junto ! Je suis débutant dans le copywritting mais je l’étudie tous les jours de 7h à 17h. Je dois avouer que cela devient une passion. J’ai hâte de lire tes prochains conseils sur le sujet.

Merci pour la contribution frérot :slight_smile: