Couilles bleues avec exercices

Bonjour à tous et à toi Jean-Marie,

Bon voilà j’ai commencé le training et niveau exercices ça se passe plutôt bien. Ça fait deux semaines et j’ai déjà quelques satisfactions au niveau de la masturbation consciente.

J’ai également suivi ta vidéo qui conseille de garder son sperme ce que j’essaie de faire autant que faire se peut.

Mais en revanche, entre l’exercice de la douche et la masturbation consciente, j’ai toujours l’impression d’etre Dans un léger état de couilles bleues et c’est douloureux quand finalement j’ejacule. (Une fois par semaine)

Est ce que quelqu’un a le même problème ? Est ce que je reste trop longtemps en erection ? Pourtant je ne crois pas … la masturbation consciente me prend 20 minutes environs et la douche 10 minutes …

Si vous avez des idées, je suis preneur !

La bise !

Salut !
voici des solutions :

1-Va moins loin dans le plaisir.
Que ce soit la douche ou la masturbation consciente,
le but n’est pas l’accumulation de plaisir, mais l’érection.

2- Fait circuler les sensations.
Relax l’ensemble du corps pendant les exos.
Fais de longues inspirations nasales pendant lesquelles tu visualises
les sensations qui remontent le long de la colonne vertébrale.

3- En cas de couille bleu : éjacule pour te libérer de la douleur.
Ensuite, tu réduiras progressivement ta fréquence éjaculatoire tandis que tu gères de mieux en mieux tes couilles bleus

Salut le gars !

J’ai eu exactement le même soucis.

Le fait de moins ejaculer d’un coup tout en travaillant tous les jours son erection, pas evident de ne pas accumuler de plaisir et quelques frustrations au fils des exos.
D’autant que pour obtenir une belle érection, j’ai souvent besoin de m’exciter beaucoup…
Petit à petit j’essaie de bander sans m’ exciter autant mais c’est pas encore évident.

Lors de la mastrubation consciente, ou meme pour une séance de jelk (je met pas de porno, sevrage oblige '-) ), si ma bite ne bande pas facilement, j’ai tendance à partir vite dans une stimulation faites de fantasmes et de plaisir intense, que je stop vite, en respirant afin de ne pas accumuler de tensions.

Depuis que j’ essaie de réduire les temps d’erection j’ai moins ce phénomène de couilles bleues.
C’est sans doute aussi l’habitude de les avoir et de moins ejaculer, notre corps met un peu de temps à se réhabituer.

Je pense que la pratique plus régulière de la méditation micro orbital joue aussi beaucoup.

Par contre en baise, putain j’ai de plus en plus de mal à tenir. J’ai décuplé ma sensibilité, un peu comme si j’avais les couilles bleues… sauf que je les sens pas, pas de douleurs.

Jean-Ma penses tu qu’avec le temps mon corps va s’habituer au rythme restreint d’éjac que je lui impose ?

Tu m’avais dis que c’etai bon signe, car signe que je décuplai mon energie sexuel, et je le ressent ainsi en effet.
Par contre toujours du mal a faire circuler l’energie pendant la baise, c’est comme si j’etai devenu chatouilleux du gland !
Je fait les exos de désensibilisation et continu les visualisations, je verrai si ca m’aide.

Bise '-)

:flagfrench:

maintenant que j’y pense, moi aussi j’avais eu une phase “couilles bleus”
çà m’avait duré quelques mois.

Au sujet de la sensibilisation accrue, et des difficultés à se retenir d’ejac :
regarde de nouveaux mes vidéos :
-retarder son ejac
-sex-tao

il y a sans doute des techniques que tu n’as pas bien assimilé,
ou que tu ne pratiques pas de la bonne façon.
quand tu les auras identifié précisément,
tu pourras alors les bosser ou bien me poser des questions plus spécifiques.

Salut Jean-Ma et merci pour ta réponse.

Pour l’instant je pratique la medit sex-tao tous les deux jours et l’exo de désensibilisation du gland tous les jours.

Et lors de la baise je pense à me redresser et respirer plus lentement.
Lorsque je complique la position pour la rendre acrobatique je perd vite le fil de mes sensation et du coup le contrôle de ma queue, mais j’y pense aussi.

Je sens lors de la masturbations que la visualisation de l’energie qui remonte dans la colonne me fait du bien, je commence à sentir quelque chose mais en baise c’est plus dur.
Je pense qu’il me faut plus de temps et de pratique car j’avais zappé la médit pendant un certain temps et ca ne fait qu’une quinzaine de jours que je m’y suis vraiment remis avec rigueur et constance.

J’ai revisionné la video “Retarde ton ejac” il y a peu de temps, je vais faire de même pour celle du sex-tao.

très bien.
Poursuis tes efforts.

A savoir : à part dans la position du missionaire, il est relativement difficile d’avoir un vrai controle sur ses sensations. Les autres sont là pour le fun.

Merci coach !

Je sais que ma plus grande difficulté dans les exos consiste à obtenir une bonne erection sans me sur éxciter.
J’associe erection avec excitation totale.

Comme tu l’expliques très bien, ça donne une courbe d’exitation merdique qui me fait atteindre trop rapidement la tension sexuelle max.
J’ai beaucoup de mal à associer “sexe” et “détente”.

Quand je respire et que je prend mon temps, l’erection ne viens quasiment pas. Bref en gros j’ai du mal a passer les étape de la mast consciente.

J’aimerai ton avis :

Je sais qu’il n’est pas bon en generale de se branler sans obtenir d’erection, mais dans mon cas je me demande si je ne devrais pas me forcer à me masturber uniquement en restant relax quitte à ne pas obtenir de bonnes erections dans un premier temps, afin d’ habituer mon corps et mon esprit à cet état de détente et de douceur lors des stimulations sexuels.

En gros passer au niveau 2, et si je n’ obtiens pas une erection max, me dire que c’est pas grave… faire avec pour arriver enfin avec la pratique à une bonne configuration en habituant mon mental et mon corps à associer sexe et relaxation…

Avoir des érections sans être trop exité : çà n’est pas grave.
Par exemple des fois je secoue ma bite en mattant un film (sans me branler, juste de la secousse)
pour la relaxer et bander sans exitation. Comme un exo.
Çà c’est bien, çà travail l’érection facile, et le streching de la bite.

Au contraire : se branler (donc se stimuler) sans obtenir d’érection, c’est très mauvais.

Ce que tu décris là c’est justement ce que j’ai du mal à faire, obtenir une érection avec peu d’excitation.
Je progresse très peu dans la masturbation consciente.

D’après toi quelle est la meilleur méthode pour évoler :

  • Pratiquer la masturbation consciente uniquement quand je sens que l’érection vient rapidement, (que je sens mon corps prédisposé à bander facilement (voir même avec un état d’excitation élevé) ?

ou

  • Pratiquer la masturbation consciente peu importe mon état d’excitation corporel et mental, pour apprivoiser mes sensations et m’habituer à bander sans excitation forte ? (au risque d’avoir une érection moins franche et plus longue à venir)

Comme pour tous les entrainements physique : le moment où tu as le plus d’énergie est celui où tu peux faire le plus de progrès.
Personne ne s’entraine à l’athlétisme en pleine nuit.
Là c’est pareil.

Entraine toi à ton pic d’énergie.

Compris !

Je te remercie Jean-Ma.
J’ai souvent ce pic d’energie sexuelle au reveil, le matin et en sortie de sieste, ou de méditation (autre que sex-tao).
D’ailleurs j’aime bien pratiquer le sex tao apres une petite medit ou sieste de 20 à 30 minutes.

Bise à toi l’ami !