DBL #12 Indépendance Émotionnelle

Au programme

-comment apprécier ma propre compagnie
-l’organisation et la discipline : mes meilleurs alliés

7 J'aimes

Super live. Tout prend plus de relief dans ce que nous construisons, même si on était déjà conscient avant le COV19

4 J'aimes

Un des meilleurs live, mes sensations sont stimulées!

4 J'aimes

Excellente initiative de Jean Marie d’avoir fait un point sur les minoritées, c’etait necessaire , meme pour les non musulmans

3 J'aimes

Merci pour ce live @Jeanma.

Vraiment tu « déboites » en terme de devel… « conquête de soi ».

Tu as abordé plein de points.

J’apprécie beaucoup ta prévoyance ; un jour effectivement il est probable qu’internet saute.

Autre chose, avoir un plan de famille ok, mais aujourd’hui, dans ce monde hyper-instable, ça demande d’avoir un max, max de tunes pour prendre toutes les précautions (et on est peut-être en deça de qui est sur le point de se produire).

Ton plan de retraite : putain tu t’arrêtes jamais toi !

Hahaha le franc parler de corda m’a beaucoup touché (vers 12:30) énorme respect à toi fréro. T’es pas quelqu’un qui est dans son monde sans comprendre le monde exterieur, t’as vraiment une vision de ce monde externe et ça, ça fait énormément plaisir.

Tu mérites ce succès

1 J'aime

J’aime beaucoup les lives ou on prend le temps de dire les choses importantes.

J’ai aimé le fait que pendant ce live et pour la première fois depuis longtemps, ce qui nous est proposé sont des produits made in Corda. J’aime les affiliations mais ça commençait à faire beaucoup en peu de temps.

Il y a cependant une question que je me pose. Je me retrouve dans ce que tu décris de ton tempérament naturel, à savoir une attitude stoïque. Moi aussi je dois me faire violence - sans jeu de mot - pour réagir dans certaines situations. En fait je passe souvent pour une personne froide et distante. Je ne comprend pas la plupart des humours. Dans un cinéma je suis du genre à trouver une situation drôle, quand la plupart des gens ne la voient pas comme drôle ou ne pas rire quand la salle est hilare.

Quand on m’insulte je n’en ai rien à foutre, cela ne m’atteint pas. Par contre je suis du genre à calculer froidement le coup d’après si la menace devient physique.

Cela nuit à mes relations au quotidien. Est-ce qu’il s’agit d’un manque d’émotivité ou est ce que c’est autre chose? Comment le gérer?

5 J'aimes

Corda travaille réellement autant de temps chaque jour ?! :scream:

5:30 - 21:00 à penser à son projet/travailler

1 J'aime

Corda maîtrise le Sex Tao, et le pratique depuis plus de 10 ans.
Sans le Sex Tao, Corda n’arriverait pas à tenir ce rythme.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la plupart d’entre nous (moi en tout cas) ne travaillons que 7h par jour quand on a du temps libre.
Parce que nous ne maîtrisons pas le Sex Tao justement.

Même 5h ou 6h je trouve que c’est beaucoup parfois, car je n’arrive pas encore à allouer correctement mes ressources énergétiques pour faire plus.
Au delà je fatigue et je n’arrive plus à fournir un travail de qualité.

1 J'aime

Je vois ce que tu veux dire.

T’as toujours été comme ça ou bien avant t’étais hyper émotif?

1 J'aime

Aussi loin que je puisse m’en souvenir j’ai toujours été comme ça. Dans mon enfance j’étais du genre à me battre assez facilement car j’étais toujours pointé du doigt et incompris. Je ne compte pas le nombre de fois que mon père a posé ses fesses sur les chaises du bureau de la directrice.
J’étais du genre à être ce copain bizarre, pas très sociable, avec qui tu montes un petit groupe de potes qui dure des années.

Je me souviens d’une fois, une des rares fois où j’ai réagi à de l’insulte, le mec m’allonge une droite, je m’amuse : c’est tout? Tu tapes comme une fille. Et je me casse. Pourtant je pissais le sang du nez.

Je ne sais pas comment décrire exactement tout cela. Je n’ai jamais accepté d’être un bully, et je me battais férocement pour ne pas l’être. Ce n’était pas ça mon problème. Mais je n’étais pas comme les autres. J’intériorisais beaucoup.

Même maintenant dans ma vie je suis toujours comme ça. Le cinéma c’est un exemple. Il y en a d’autres. Avec mon épouse par exemple. C’est parfois très déconcertant pour elle. Et ma fille qui est une mini femelle en apprentissage, cela se traduit par ce qu’on pourrait comparer à de la patience. Ma fille a très bien compris comment je fonctionne et elle a un comportement tout à fait différent avec moi qu’avec sa mère. Avec sa mère elle sera prompte à faire crise sur crise, alors qu’avec moi pas de tout cela. Elle comprend ce qui fonctionne ou pas.

Je ne sais pas comment interpréter cela. Je ne sais pas dire ce que c’est. Est-ce un manque émotionnel? Est-ce autre chose?

1 J'aime

Je ne saurais pas te dire, je crois qu’il faut accepter cette nature profonde.

Sinon pour vraiment essayer de se connaître en profondeur, je vais essayer l’hypnose et mon rêve serait de faire un voyage pour aller voir un chamane et prendre de l’ayahuasca.

Je suis le seul à sentir des choses enfouies en moi que je n’arrive pas à expliquer?

3 J'aimes

Je pense aussi que c’était clair : 5% de minorités, triés sur le volet.
Les exceptions existes, inutiles d’être dans le déni ou bêtement cruel avec un non blanc qui se comporte de manière exemplaire, mais on reste entre nous à 95%.

2 J'aimes

Évidemment. C’est pour çà que nous devons tous BEAUCOUP nous enrichir.
C’est pour çà que je vous ai connectés à Tugan en débit de mois.

Si ton attitude parait froide, il faut compenser.
Et te forcer à être ouvert et chaleureux avec tes proches.
Calmement leur dire, leur rappeler, que tu les aimes.

Nous maitrisons nos émotions, mais nous ne sommes pas froids.

1 J'aime

Ce DBL était incroyable… Très enthousiaste de voir ce que va nous réserver l’avenir les frères.

1 J'aime

C’est un réel travail sur soi. Je vais m’efforcer de suivre ce conseil.
Les résultats pourront prendre du temps, je ne veux pas non plus forcer le trait et ne pas risquer de donner de fausses émotions. C’est une chimie que j’ai du mal à comprendre. Un dosage savant.

A voir dans le futur et avec les prochains DBL.

Très bon live ! J’ai kiffé !

La vision pour la communauté m’enthousiasme vraiment beaucoup. Hâte que tout ça se mette en place.

Dorénavant, je pratiquerai la méditation micro-orbitale chaque matin, en première séance de Deep Work.

J’ai eu une matinée de merde aujourd’hui. Fatigué, manque de créativité, du mal à rester concentré…

Le management énergétique est donc ma priorité numéro un pour le moment.
Sans ça, j’ai comme l’impression que je ne pourrai pas aller bien loin.

1 J'aime

Jean-Marie, merci !

Je suis d’accord avec toi pour la majorité, jusqu’à la mort à 70 ans ahah.

Ce serait génial que tu discutes du projet avec Piero San Giorgio. En live à DBL?
Ce serait un vrai moment constructif !

Faire un point les pays puis régions ou faire un système de résilience.

Keep continue bro !