Education des hommes de demain

Salut à tous,

Bien que nouveau sur le forum, j’aimerais vous proposer un sujet de réflexion.

Suite à une discussion que j’ai eu avec l’un de mes cousins, étant tous deux pères de garçons, nous avions évoqué la prise en main de leur première relation sentimentale afin de leur éviter de trop fortes déceptions.

Le débat tournait surtout autour de l’accompagner ou non à la maison close pour le déniaiser. Nous avons évoqué, entre autre, la pratique chinoise qui consistait, pour les élites, à présenter leurs jeunes hommes à des « petites amies » choisies expressément dans un but d’éducation à la sentimentalité.

Sans parler, de toutes les dames de compagnies à travers l’histoire, chargées par les parents de futurs souverains d’éduquer leurs progénitures.

Quel est votre avis à ce propos ?

De laisser mes fils faire leur propres expériences, à leur rythme, selon le hasard de leurs rencontres, en faisant en sorte qu’ils sachent que je suis disponible pour les conseiller et soutenir si besoin.

En aucuns cas j’amènerai des jeunes hommes au bordel, ce n’est absolument pas leur place.

À chaque période de la vie ses expériences.

Intervenir de façon active dans la vie sexuelle de ses enfants est pour moi du délire et frôle le côté incestueux, surtout s’ils n’ont rien demandé …

Un jeune homme doit faire ses propres expériences pour devenir un homme.

2 J'aimes

Et pourtant au 19e siècle, les grands bourgeois amenaient leurs fils au bordel. Dans d’autres cultures, indiennes par exemple, c’est les parents qui se chargent de présenter à leurs enfants des prétendant(e)s potentiel(le)s.

1 J'aime

Et c’est des idées de merde.

@SilvioBerluscunni a raison. Un enfant doit faire ses propres expériences, tout seul, tout en sachant que son père est là pour l’aider, le conseiller sans jugement et le protéger.

Et ça vaut pour n’importe quelle expérience.

1 J'aime

Les grands bourgeois étaient aussi d’immenses pervers où les sordides histoires de cul étaient légion. Le vice sans limite était de rigueur …
Ils ne sont pas un exemple, quand on fout rien on devient forcément déviants.

Idem chez les musulmans. Est ce pour autant intéressant de s’en inspirer quand on voit comment fonctionnent les pays peuplés majoritairement par ces gens ? :thinking:

2 J'aimes

Je reste sceptique par rapport à ces arguments. Je serais plutôt d’avis, comme j’avais pu le souligner justement à mon cousin lors de notre échange, de briser le mythe de la femme qu’ont pu nous transmettre nos pères. Une éducation sexuelle et sentimentale teintée de réalisme (les vidéos de notre roi des naines préférés et de certains autres comme le sociologue à lunette, TN.dna, voir même les livres et le film de Soral sur la drague). L’idée de ce post était de savoir si d’autres hommes y avaient réfléchi. J’ai l’impression d’avoir perdu un temps fou à courir après les filles durant mon adolescence alors que si j’avais compris les règles du jeu, je me serais concentré sur des choses plus importantes. J’ai envie malgré tout de permettre à mon fils d’avoir un meilleur jeu en mains que mon père a pu me transmettre.
De plus, ce n’est pas parce que certaines choses sont détestables dans d’autres cultures, que les choses qui fonctionnent ne pourraient pas être reproduites, sinon on aurait pas les chiffres arabes :wink:

@Gruerien ecoute le sage, le bon…Ecoute WARLOVE

j’ai passé mes 18 ans (le Jour J) avec mon papa dans un club de strip (sans alcool) (USA-Californie)

Ce fut un souvenir mémorable ! pour un jeune garçon. Voir de belle poitrine, fesse et glisser des billets de partout de 1$.

Papa m’a filé 200$ en liasse de 1$ (tu vois un peu le bordel en main), le petit cocktail (sans alcool, 18ans je rappel) et de superbe filles a seins nue avec mon papa a coté de moi qui me racole toutes les meilleures au Frenchy !

Pour rien au monde, j’enlèverai ce bon vieux souvenir !

Les putes non, le strip tease avec papa OUI !

C’est ça un PAPA EN OR! :ok_hand:

(ecris depuis mon tel…à l’arrache, désole !)

5 J'aimes

@WAR Hahahaha, l’idée est excellente, j’en prend note. ^^

C’est surtout ça qui les rend attractive. Pourquoi casser l’image de la femme à leurs yeux, et si jeunes ? Laisse les rêver, laisse les vivre et expérimenter. Ne te projette pas en eux.

De ton réalisme du à tes expériences. Qui te dit qu’ils auront les mêmes que toi ?

Ils ne comprendront rien.

Putain … Tu veux les rendre totalement désespérés et blasés ? Si oui excellente pioche.

Oui bien sûr. En les laissant expérimenter mais en leur était disponible si besoin. Je ne suis pas eux.

Projection …
Moi j’estime avoir à peu près allié les deux : j’ai fait des choses «importantes» et j’ai baisé des filles. J’ai eu une adolescence des plus merveilleuses … sérieusement, c’est une des périodes de ma vie la plus dingue et plaisante.
Qui te dit que ça ne sera pas ainsi pour eux ?
Qu’est ce qui est important pour toi dont tu estimés être passé à côté ? :thinking:

C’est noble. Moi aussi, mais leur fournir ça par l’expérimentation réelle, la confiance et estime en eux que je peux leur amener par plein de petites choses du quotidien, et par ma disponibilité bienveillante. Ensuite leurs expériences avec les femmes se feront naturellement, dans des esprits équilibrés et bien faits.
Je n’aime pas le guidage apparenté à la manipulation, je préfère l’expérimentation avec des bases de jeune homme sain et un soutien paternel inconditionnel.

Mouais …
Mais moi je parle de la culture sociale, pas intellectuelle.

Non, mais quand on voit certaines femmes, c’est lui donner les outils pour éviter qu’il soit piégé.

Rien, je me dis parfois qu’il pourrait en avoir des pires quand je vois l’évolution de la société (féminisme ambiant).

A l’adolescence, en ayant préparé le terrain, oui, ils comprendront.

Justement non, TN.dna dit régulièrement qu’avant de s’inscrire sur des sites de rencontres, il faudrait analyser le marché. D’une certaine manière, c’est lui faire comprendre le marché. Le faire réfléchir en entrepreneur.

Nous ne sommes pas eux, mais rappelle-toi l’idée de ce forum. :wink:

J’aurais mieux investi mon temps en comprenant mieux les filles. Le but pour moi serait de créer un outil, un manuel pour qu’ils sachent la galère que c’est. Pas aussi radical que « Calmos » ou les MGTOW, mais un condensé de Corda, TN.dna, Édouard, Delavier et d’autres encore.

Dans un monde idéal où le jeu n’est pas faussé par les applis de rencontre et le féminisme radical, je serais entièrement d’accord avec toi.

Et moi, j’analyse les données sur ce qui fait qu’une société puisse survivre. Écoute un Piero San Giorgio par rapport à ceci.

En bref, je pense que les projets de Corda vont aussi tourner autour de ça. Il veut être père et il a déjà parlé de l’évolution de son activité de coach entre autre dans le domaine du lifestyle. Il aura probablement un avis très éclairé à nous apporter dessus.

Pour ma part, je note toutes vos remarques constructives (merci @WAR :wink: ) pour développer qqch. On pourrait faire de ce topic un projet pour l’avenir dans lequel tous pourraient s’inspirer et piocher ce qui leur semble de bonnes idées. Ou créer une catégorie dédiée, pour savoir comment aborder les questions sexuelles avec nos fils et éviter comment disait Corda déjà ?

Ce con d’Anthox avait passé un extrait dans son MCNA. :wink:

Mais si Anthox a pas tronqué le message, je suis à 100% d’accord avec Corda. Après tout quand on écoute Marion Sigaut et Judith Reisman, on sait qui est Kinsey et si vous savez pas, je résume, c’est un déviant force 1’000 et l’éducation sexuelle à l’école est basée sur ses « travaux ».

Très long, mais voilà.

Tu vois ce qui est bizarre c’est que le féminisme je le vois à la télé, mais je ne le vois pas chez les femmes du quotidien. Je le vois également être critiqué sur Internet (à juste titre quand on voit justement la télé ou certains magazines), mais pas chez les hommes du quotidien. Les gens lambda, hommes comme femmes, on s’en branle en fait de tout ça dans la vraie vie.

Je n’ai remarqué aucun changement d’attitude des femmes dans la rue, dans les bars, au travail, dans les soirées …

Les femmes et jeunes femmes se mettent à leur avantage (maquillage, tenues légères aux beaux jours) pour charmer et être attirantes auprès de la gente masculine. Et quand un homme faisant preuve d’habilité, d’intelligence sociale et d’aisance vient les aborder des contacts se nouent si c’est un moment de leur vie où elles sont disposées aux rencontres. Comme c’est le cas depuis toujours en fait …

Il faut savoir prendre du recul sur ce qui est dit sur les écrans et les mettre en opposition avec la réalité de son quotidien. Il y a un moment pour tout dans une journée, couper son écran pour aller dans la vraie vie et se rendre compte que non, nous ne sommes pas entourés de féministes hystériques aux cheveux bleus et d’hommes castrés en jeans skinny.

Et tu lui diras de ma part de couper son smartphone pour aller parler aux filles normales, celles que l’on croise toutes coquettes quand on dépasse le seuil de sa porte.

En haut à droite tu laisses appuyé le petit bouton quelques secondes, cliquer sur «éteindre», ensuite se rendre vers l’endroit extérieur de son domicile où il y a la lumière du jour, fermer la porte derrière soi et comme par magie plus de féministe radical ! Merci qui ? Merci Silvio.

Oui @SilvioBerluscunni , mais moi je vois des filles dans la rue et en boîte toute coquettes… les yeux rivés sur leur smartphones. Pour quelle raison être gentille avec le mec qui les aborde en boîte alors qu’elles pourraient choper des 8 à 9 sur 10 sur les applis de rencontre ? Pour ma part, je sais comment leur faire éteindre, mais l’ado, lui, il fait comment ?

Le mien a 4 ans et je pense comme toi.

C’est justement l’idée que j’aimerais lancer. Créer un « manuel du gentleman du 21e siècle à l’usage des pères pour leurs fils ».

Je te clarifie mon idée : depuis un certain temps, j’ai ma mère qui me serine pour que j’emmène mon jeune frère (majeur depuis une décennie) rencontrer des filles. Elle a peur qu’il finisse seul. Mon frère est universitaire, membre de diverses associations (pompiers entre autre). Mais malgré tout ça, il sait pas comment s’y prendre avec les filles. La première étape que je pensais réaliser pour éviter qu’une salope lui mette le grapin dessus était de lui faire perdre son pucelage (si vous saviez le nombre d’annonces de dominatrices qui veulent ça pour mieux leur imposer leurs volontés), mais il s’est débrouillé sans moi et heureusement. Mais franchement, dans son cas, j’aurais appelé sainte Elise.

Et mon idée serait justement qqch d’approchant pour aider aussi non seulement nos fils mais aussi nos petits frères à trouver la voie vers les chattes en esquivant les pétasses comme vous, @SilvioBerluscunni, @Isaac et @WAR, avez pu le faire avec @jeremio.

Et qui mieux que Corda et sa communauté pour être un phare dans les ténèbres.

2 J'aimes

Faut pas pousser, puis quelqu’un qui engage un contact social lui fera lever les yeux …

Parce que le mec sur une appli ne pourra valider quasi aucuns points importants sur des photos derrière un écran.

Le face à face permet d’être validé (ou non) socialement par une femme quasi immédiatement (a t il l’air normal, confiant, à l’aise, charismatique, d’un bon statut, éduqué … ? Points quasi impossibles à vérifier pour une femme sur une appli), ce qui est un immense avantage par rapport au virtuel.

Le même mec qui a très peu de résultats sur le net va exploser son nombre de rencontre en face à face s’il valide le plus grand nombre possible des points suivants du dessus.

De plus, instinctivement pour une femme un homme sur un site / appli de rencontre est un homme en recherche, non déjà pris par une autre femme donc à la valeur faible, moyenne ou tout au mieux discutable … Pourquoi crois tu que certains hommes en couples et mariés baisent infiniment plus de gonzesses que certains célibataires : ils sont validés par d’autres femmes et ont donc une valeur importante pour elles. Surtout si leur femme est belle et qu’ils ont une famille (réussite, validation de normalité et de responsabilités).

À contrario des applis, le charmant jeune (ou moins jeune) homme lambda, qui passait par là un peu pressé dans la rue ou dans telle file d’attente parce qu’il a apparemment une vie remplie (validation statut social + normalité), qui a lancé à la va vite un petit brin d’humour sur un petit événement que vous venez de voir (validation aisance, validation intelligence sociale), un petit compliment pour récupérer en suivant son numéro de téléphone (validation courage) avant de devoir prendre congés pour reprendre ses activités (validation éducation et re validation statut) aura déclenché infiniment plus de validations chez cette femelle en 3 minutes que Brandon le beau gosse qui passe 4h par jour à la muscu, qui bouffe un demi kilo de whey et un poulet au petit déjeuner depuis 5 ans avec ses photos Tinder, noyé au milieu de tous les autres.

Un mec normal, non dans l’attente d’une appli de rencontre comme un daleu noyé dans la masse, actif, charismatique, apparemment doté d’un cerveau avec de bonnes connections cognitives, charismatique, avec de l’aisance. Voilà ce qu’il aura démontré en 3 pauvres minutes, IMPOSSIBLE sur un site.

Et là cette femme, ayant donc eu des émotions contrairement aux swipages habituels de profils en masse depuis des mois / années, va assurément laisser tomber quelques temps ses profils Tinder si elle a validé ces points là chez un mec.

Émotions, validations : c’est dans la poche. Brandon peut continuer d’aller à la salle pour améliorer ses photos avec filtres.

2 J'aimes

Je suis fasciné par l’abnégation et l’éducation opiniâtre de notre cher @SilvioBerluscunni

Même dans les débats foireux, il ne s’arrête pas ! Trop pédagogue, je me dois d’apprendre de lui…

@SilvioBerluscunni le saint Homme !

2 J'aimes

Oui, @SilvioBerluscunni, je suis d’accord avec toi. Toutefois, je disais dans un sens général sur comment faire pour que mon fils ose aborder la fille dont tu parles quand il sera en âge de s’y intéresser.

Tu me répondras que c’est à moi de faire son éducation et tu auras parfaitement raison.

Toutefois, pour recentrer le débat, l’idée que j’ai avec ce topic est de réunir ce que notre communauté offre de mieux pour faire de nos fils de parfaits gentlemen couillus et respectueux.

Si on peut leur éviter les misères du désir le plus tôt possible, ils pourront nous surpasser à un âge précoce. Ce que tout fils doit faire vis à vis de son père.

1 J'aime

Le fiston peut être fier de son père ! :point_up_2:

1 J'aime

Une phrase me revient : « C’est un honneur pour un père d’allumer la flamme qui forgera un grand homme. »

2 J'aimes

Tu as vu @WAR ? Résultat de mon opiniâtreté sans limites, d’où mes excellents résultats commerciaux et le fait que je n’ai pas branlé grand chose aujourd’hui hormis être allé bouffer et trainer au golf :ok_hand:

C’est tout ce que je voulais entendre :sweat_smile:

L’habituer à voir du monde, à demander, à échanger avec celles et ceux de son âge qu’il ne connaît pas (comme l’a habilement dit @Astaa_G1), lui faire faire des activités où il se dépasse et sort de sa zone de confort. Tout ça lui forgera peu à peu une confiance en lui, une bonne estime personnelle et de l’aisance relationnelle.

C’est en effet ce que l’on veut tous pour nos progénitures :+1:

@LaCouilleVaincra pourrait lui aussi venir apporter sa pierre à l’édifice car il a de l’expérience et un lot de théories réfléchies, croyez moi qu’il va être du genre à relancer le débat. Il se pourrait même qu’on se frite gentiment :ok_hand:

On va envoyer nos mômes chez tonton @SilvioBerluscunni