Entraînement Sex Tao, éjalucation & effet secondaire!

Ave Frères Couillus!

Cela fait environ huit mois que je pratique le Sex Tao et l’entraînement du muscle PC associé, tous les jours pour ce dernier. Il me semble que j’ai un effet secondaire de l’entraînement: quand je décide d’éjaculer pendant le sexe, je ne débande plus après éjaculation. Je peux donc repartir pour un tour sans probème

Avez-vous aussi ce même effet secondaire intéressant?

Salut frérot !

Effet secondaire effectivement TRÈS intéressant.
Donne plus de détails SVP.
Tu fais une éjac totale, ou tu éjacules seulement partiellement en utilisant le bloc-couille ?

Je fais une éjaculation totale et sans bloc couilles. NB: je ne le fais que lorsque j’'ai décidé d’éjaculer, selon ton enseignement.

ok.

Moi perso, après éjac, je prend un moment de repos,
avec perte d’érection.

Mais j’ai d’autres témoignages de gars qui comme toi tiennent l’érection même après éjac.

Quel âge as tu ?
Quel est ton temps moyen de rapport avant cette érection qui dure après éjac ?

Merci pour ta réponse 33 ans. Et environ 25-35-40 minutes. Cela dépend des fois.

Sur le sujet de la récupération après éjac, nous ne sommes pas tous égaux.
Je ne sais même pas si c’est un point qui peut se travailler.
Quoi que… une éjaculation “consciente” c’est à dire “faites au bon moment, dans un pic d’énergie, et pas à une éjac forcée à un pic de fatigue”,
permet une récupération-après-ejac plus rapide, c’est évident.

Mais certains gars récupèrent ultra vite : l’extrême étant un gars comme doit qui peut éjac 2 fois sans perdre son érection dans le processus.
D’autres, comme moi, ont une vitesse de récupération hyper lente.
Pour ma part… je dirais 24h pour être normal.
48h pour être “confortable”.

je pense que cette période de récupération particulièrement longue, est un des facteurs qui m’a poussé à contrôler ma fréquence éjaculatoire.
Et j’ai une dépression post-éjaculatoire particulièrement violente (faiblesse, someil lourd, état de quasi-désespir, besoin d’isolement…)

Après l’éjac, c’est simple : je suis une merde ^^

Sauf que maintenant que j’éjacule plus (ou presque), je suis un surhomme :slight_smile: !!!

Le point est que je ne récupérais pas comme ça avant ton entraînement. J’étais plutôt sur ton modèle “post-traumatique”. Autre précision: cette récupération n’arrive pas si l’éjaculation est due à une masturbation. C’est un peu comme si j’extraie de l’énergie de ma partenaire.

J’ai également fait une expérience un peu similaire :

Pendant une période (qui a fini par s’arrêter), lorsque j’éjaculais dans le vagin d’une fille je récupérais lentement (comme si elle me prenait mon énergie),
et lorsque j’éjaculais dans l’anus d’une fille je récupérais rapidement (comme si je lui prenais de l’énergie).

Bon… aujourd’hui je n’éjacule quasiment plus. Çà simplifie tout ^^