Est-ce complètement con ? (Zone de confort / Paire de couilles)

Bonjour à tous mes frérots,

Je vais aborder un sujet assez complexe, j’espère que je serai assez clair et que vous me comprendrez.

Bon si vous voulez ça fait très longtemps que j’ai compris l’importance de sa zone de confort, qui détermine plus ou moins la réussite futur de notre vie. Je pense que l’importance de constamment l’élargir est un élément essentiel pour réussir car dans nos rapports aux autres notre domination est souvent dû à celle-ci. Je pense qu’en ayant une grande zone de confort nous sommes déjà beaucoup moins influençable car nous avons pu expérimenter d’autres situations qui nous permettent d’avoir un point de jugement général beaucoup plus précis.

Nous pouvons élargir cette zone par l’expérience (par exemple aller à la boxe pour Lv up) ou par le savoir (comme lire des livres sur les relations sociales comme « Comment se faire des amis » (livre incroyable)). Mais l’expérience reste à privilégier car elle confirme nos croyances et nous permet donc de croire en nous et donc d’agir avec plus de confiance (je sais que je peux le faire car je l’ai déjà fait).

Cela renvoi d’ailleurs à ce que disait @Jeanma sur ce que lui a apporté son métier d’artiste de rue, (je me permets de donner mon avis) car étant donné la violence psychologique de jouer devant un publique, je pense que cela lui a permis d’élargir sa zone de confiance et notamment en terme d’aisance sociale, ce qui est quelque chose de primordiale pour toute réussite.

On en vient donc à une question que je me pose et qui me taraude l’esprit : est-il nécessaire de constamment élargir sa zone de confort afin de réussir socialement ou cela dépend de quelque chose d’autre comme simplement la confiance en soi ? Le fait de s’aimer ?

Pour vous dire, je m’étais mis en tête d’augmenter ma paire de couilles et de ce fait je suis allé provoquer 3 gars en sorti de boîte par rapport à une fille en sachant que j’allais me déboîter l’épaule (j’ai un problème à l’épaule), cela était complètement con vu par les gens de ma classe mais pour moi cela était logique et s’inscrivait dans un but à long terme : augmenter ma paire de couilles en me prouvant des choses (j’ai fais un 1v1 au final et ça s’est pas trop mal passé).

7 J'aimes

Totalement d’accord, sortir petit à petit de sa zone de confort et aller au delà de ses limites te permettra de
1 - Prendre confiance en soit
2 - Faire la différence avec les 97% (qui se laissent vivre et ne prennent pas de risques)
3 - Acquérir beaucoup de sagesse.

C’est en faisant et en travaillant dans l’ombre que l’on gagne en sagesse, et la sagesse amène le pouvoir. Ne pas dire ce que tu fais quand personne n’est là pour te regarder peut amener un aura divin, et les autres te respecteront pour ton humilité et te demanderont conseil.

1 J'aime

Je pense pas qu’aller se friter avec des mecs augmentera ta zone de confort, à moins que tu vives dans un endroits où règne la loi de la jungle :face_with_raised_eyebrow:

Moi j’étais un grand timide pendant mon adolescence et une partie de ma vie de jeune homme. Jusqu’au jour où j’ai décidé de faire de la prise de parole en public, ça a carrément changer ma vie, ma relation aux autres et ma réussite professionnelle, mais aussi sentimentale.

Je te conseille un autre livre de Dale Carnegie, Comment parler en public ?
Et ensuite de vivre cette expérience :+1:

1 J'aime

Non mais personnellement ça m’arrive assez régulièrement d’entrer en conflit, sans que je cherche jamais la merde en premier (quand je sors, ou quand des gens sont juste lourds)

Super merci je le note :+1:

Du coup en travaillant ton éloquence, tu pourras éviter ce genre de situation en quelques mots bien placés :wink:

Oui je pense qu’il est nécessaire de constamment élargir sa zone de confort, et à mon avis ce n’est pas qu’une question de confiance en soi.

petite parenthèse:
S’aimer soi-même et avoir confiance en ses propres compétences n’est pas inné, d’autant plus que ta zone de confort et ta confiance en toi varient selon les domaines, exemple :
Un guitariste habitué aux concerts se lance dans la boxe, il ressentira beaucoup plus de stress lors de son premier passage sur le ring devant 100 personnes qu’avant un concert devant 1000. (l’habitude évidemment ça joue)

là dessus je pense qu’on s’est compris.

Je disais donc que ce n’était pas qu’une question de confiance en soi, il y a aussi à mon avis peu de volonté de dépassement, ou volonté de puissance. Tu ne va pas en dehors de ta zone de confort seulement pour gagner en confiance, tu cherches aussi à gagner en compétence, en capacité, tu cherches à t’améliorer physiquement en quelques sortes.

Maintenant le fait d’aller faire chier des gars à la sortie d’une boite n’est peut être pas le meilleur moyen de dépasser sa zone de confort.

Alors je vais te proposer 2 questions à te poser avant de sortir de ta zone de confort, peu importe le domaine :
1/ Qu’est ce que ça m’apporte sur le plan Psychologique ? (en général ici c’est la confiance en soi qu’on évoque tant)
2/ Qu’est ce que ça m’apporte sur le plan Physique/Concret ? (plus de compétences, d’expérience ou une prise de risque qui peut t’apporter beaucoup de thunes par exemple)

Dans ton cas, pour la boîte de nuit tu as peut être gagné en confiance mais je me demande si ça t’as réellement apporté quelques chose de concret ?

1 J'aime

Merci pour ton message :+1:

Honnêtement je sais pas vraiment, ça m’a peut être apporté un peu sur le plan de la confiance et encore j’en suis pas sur mais en tout cas c’est quelque chose que je referai pas

1 J'aime

C’est bien de sortir de sa zone de confort, mais un point essentiel où je ne suis pas en accord avec toi c’est emmerder des gens (les 3 gars en sorti de boîte).

Si tu avais un intérêt légitime, ok, mais de ce que je lis, ça relève de la bêtise.

Ça partait d’une fille mais en j’avais pas à aller jusque là, je suis d’accord avec toi

Salut frérot,

L’histoire des trois mecs à la sortie de la boîte c’est pas terrible: trop de risques juste pour te prouver que t’es pas une merde… Je l’ai fait aussi quand j’étais un peu en crise d’identité donc je te comprends.

Pour répondre à ta question je pense que sortir de sa zone de confort est la clé, et c’est ça qui t’apportera la confiance en toi et l’amour propre. Récemment j’étais allé aborder des filles dans la rue; j’ai kiffé, j’ai tellement kiffé que je le refais demain, pour m’améliorer, devenir meilleur et vraiment être séduisant. J’ai fait quelques castings de film histoire de bouger, je suis allé dans des soirées où je connaissais personne…

Tous les meilleurs moments que j’ai eu se sont déroulés en dehors de ma zone de confort. J’ai envie de vivre une vie de dingue, une putain de vie intéressante, et la seule manière d’y parvenir, c’est de faire des trucs de dingues et des trucs intéressants.

Donc évite de t’embrouiller en sortie de boîte (d’ailleurs, faut-il aller en boîte…), là ça te fera une histoire drôle pour les copains, mais agis intelligemment frérot, prend des risques utiles et calculés et éclate-toi.

2 J'aimes

Salut @Nicolas.P-G1

De par mon expérience personnel, le fait de sortir de ma zone de confort m’a permis d’élargir mon champ de vision et d’opportunités sur de très nombreux domaines.

La plus grosse décision de toute ma vie fut lorsque je décidai d’aller vivre en Equateur pendant 11 mois (dans le cadre d’un échange universitaire). Ce fut il y a déjà 2 ans, à cette époque je savais à penne cuisiner des pâtes, je ne m’occupais d’aucune tâche ménagère (ma mère s’en chargeait), j’osais à penne aller à des soirées à plus de 30 minutes de chez moi, en bref j’étais complètement assisté et peureux de la vie de manière général.

Aujourd’hui, je me rends compte que grâce à ce choix, je pourrais partir vivre dans n’importe quel pays sans avoir peur de me lancer dans l’inconnu, je suis capable de m’autogérer (courses, cuisine, ménage, argent…), j’ai appris une nouvelle langue (l’espagnol) de manière courante, et j’ai surtout eu un énorme déblocage avec les filles puisque j’ai eu de très nombreuses relations avec les latinas !

Il y a pleins d’autres exemples que je pourrai citer, tel que le jour où j’ai décidé de m’inscrire à la boxe, ou lorsque je me suis inscris à un concours d’éloquence à parler devant un public d’environ 100 personnes…

En bref, fais toujours en sorte de repousser tes limites, lorsque tu hésiteras à entreprendre quelque chose à cause de la peur, du manque de connaissance / compétence, d’un blocage ou traumatisme, je souhaite que tu te forces à le faire en te disant que maintenant, tu es un mâle dominant qui prend sa vie en main et qui veut avoir une vie de réussite et de succès. Après tout, tu ne fais pas partie de ce forum pour rien.

3 J'aimes

:joy::joy:franchement GG pour la paire de couilles et le combat provoqué, mais perso je pense pas que t’ai besoin de frapper des gens pour augmenter ta zone de confort, même si a mon avis, ca l’a énormément élargie.

La confiance ca vient de sa zone de confiance aussi, plus elle est large, plus tu sais que tu peux endurer un large pannel de situations, et plus t’es confiant.

Et ouais clairement, je pense que tout le monde est d’accord pour dire qu’élargir sa zone de confort c’est primordial.

Mais c’est déjà mega cool que t’ai remarqué que sortir de sa zone de confort = confronter ses hypothèses au monde réel.

Y’a beaucoup de gens qui développent des « principes », et en découlent des «  »" lois «  »" universelles, alors qu’ils ont eu une seule expérience qui la vérifiait.
Exemple : je pense que les riches sont des connards.
Ils ont vu un riche dans un film qui volait les pauvres, et ils en ont fait une réalité générale.
Et l’expérience réelle te confronte, et te martèle la vérité, t’as pas d’autres choix que de te confronter à la réalité et l’accepter, vu que tu l’expérimente, et tu l’as en face de tes yeux ^^.

Après t’es pas obliger d’aller de tap’ avec des mecs en sortie de boite, c’est un mauvais plan a mon avis, même si c’est courageux. En revanche tu peux prendre des douches froides, aller parler à des meufs qui te plaisent, faire des trucs nouveaux tous les jours, etc…
Mais GG!

1 J'aime

Salut,

Si tu as vraiment envie de te prouver quelque chose à toi-même, monte sur un ring.

Déjà parce que c’est moins dangereux. Les trois mecs auraient pu avoir un couteau sur eux et l’utiliser.
Et le mec en face tu ne l’emmerderas pas pour rien. Il a envie de se battre à la loyal. C’est pas un type que tu as provoqué et qui ne t’a rien demandé.

Ça t’apportera autant de bénéfices, voir plus, et moins de pénalités.

2 J'aimes

Le sujet de la zone de comfort est évidemment très important,
je lie et prends des notes pour un prochain Live :slight_smile:

Merci à @Nicolas.P-G1 pour avoir ouvert le sujet.

Et qu’importe la manière maladroite dont tu t’initie à l’élargissement de ta zone de comfort,
au final tu domineras toujours ceux qui n’ont pas fait le premier pas.
avec le temps tu augmenteras ton niveau de conscience,
et tu trouveras des alternatives à la baston pour sortir de ta zone de comfort.

3 J'aimes

Super !! Hâte de voir ça

Merci pour la réponse

Ça me fait tilter que moi aussi, merci beaucoup pour ta réponse frérot

1 J'aime