Faut-il dire la vérité sur la domination des hommes aux femmes?

Voila suite a une expérience personnel , j’ai dit a une fille que les hommes dominer mentalement les femmes et physiquement , résultat : je me suis pris une gifle. J’ai continué a débattre (j’aurais pas du ) cela ma fallu 3 ou 4 gifles ( j’ai arrêter de compter après la 2eme) . Et la ce phénomène de féminisme est apparu je lui ai pris les poignets pour qu’elle arrête , « au secours me touche pas » alors que elle m’avais mis 3/4 gifles .
Voila encore une fois ce qui illustre le problème des femmelles , en France sa se barre en couille . Physiquement on n’a pus le droit de toucher une fille mais elles peuvent nous gifler .
Je demande conseille faut il dire la vérité aux autres ? ou la garder en sois

2 J'aimes

Ma copine est d’accord sur le fait que les hommes et les femmes sont fondamentalement différents, et même si je la domine, elle pense que les autres femmes n’ont pas forcément à se faire dominer donc ça varie et elle est comme moi en terme de pensée. Je pense que beaucoup de femmes sont contre l’ancien système, comme cela se passait avec les cigarettes qui ont été données aux femmes. Les vendeurs en ont profité après la guerre et la cassure de la mentalité des hommes traumatisés, et ont vendu l’image de la femme garçonne donc je penser y voir la même chose mais là avec les valeurs masculines. Enfin regarde les lives DBL ou la dernière vidéo de JM https://www.youtube.com/watch?v=w7VZbS_FmHU (extrait de DBL). Tu verras qu’il est mieux de lui imposer ta domination (mais faut dominer, pas être un sous homme) et tout se passera bien, ne tente pas de la convaincre, sous la domination (pas la violence, la domination par tes qualités, toi même) elle rejoindra tes idées logiques.

En espérant t’avoir aidé, bonne soirée frérot

1 J'aime

Ok merci pour ta réponse , allons dominer en utilisant la domination par l’amour ! Bonne soirée frérot

Voilà c’est l’esprit. de toute façon les féministes qui sont contre nous, contre les valeurs masculines n’ont que leur plastique pour t’attirer. Bonne chance dans ton développement personnel et avec les femmes.

3 J'aimes

Je viens de visionner sa vidéo , belle découverte . Le totem d’impunité est véridique … De mon point de vue on n’est dominé si l’on ne réagit pas et en laissant la femelle user de la violence . L’ancien temps me manque même si c’est paradoxal car je ne suis pas de cette génération …

@TedBundy merci de soigner un peu plus ton orthographe et de te présenter dans la section associée.
Merci à toi.

1 J'aime

Je m’étais présenter avant d’écrire ce post , merci de bien se renseigner :wink:

Avatar s’il te plaît @TedBundy

Ne traîne pas

Non effectivement faut pas le dire. En tout cas pas comme ça.
Déjà parce que dans les fait c’est pas nécessairement vrai. Plein de meuf sont méga dominantes et comprendront pas de quoi tu parles.
Et aussi parce que personne comprend ce que tu veux vraiment dire quand tu dis ça.

C’est pas tout à fait vrai de prétendre que « L’homme domine la femme », dans l’absolu.

Les études éthnologiques éthologiques et sociologiques (et d’autres) démontrent une tendance au patriarcat dans les organisations sociales chez les humains, ainsi qu’une tendance à la domination de l’homme sur la femme en générale. C’est une tendance. A traveers le monde, des tas de mecs se font dominer dans leur couple ou dans divers interactions sociales.
Jeanma décrit un modèle sain, dans lequel l’homme exerce une domination bienveillante sur la femme, découlant d’un schéma traditionnel issu de notre culture et des roles de l’homme et de la femme depuis les temps les plus anciens (jusqu’à nos ancetres singes).
Le modèle qu’il décrit est magnifique, mais plutot rare dans la réalité. C’est un super objectif de vie mais pas quelque chose que tu vas observer chez monsieur tout le monde.

En général, les rapports de domination sont le plus souvent sales et malveillants.

De plus, les rapports de domination sont plein de tabous, en relation avec les différentes discrimination et également les recherches en psychologie qui ont tendance à décrire les interaction dominant-dominé comme à éviter, prechant plutot des approches du type Comunication non-violente.

2 J'aimes

ta copine t’a frappé parce qu’elle s’est sentie agressé. C’est difficile de comprendre ca quand on n’a pas subi de vraie discrimination. Son comportement peut paraitre excessif. Il l’est peut-etre. J’ai de la peine à juger sans avoir vraiment vu la scène et avoir tous les éléments.
Faut comprendre que quand on parle à une personne qui subit de la discrimination, on parle à quelqu’un qui a une sensibilité différente.

Ce que t’as dit, c’est presque comme si t’avais dit à un noir « c’est vrai que vous êtes une race quand meme nettement inférieur » ou à un juif " C’est vrai que bon vous êtes un peuple quand même super malveillant."

Je fais pas référence à ce que tu as voulu dire mais réellement à ce que je lis que tu lui as dit, en me mettant à sa place. En aucun cas je ne prétend que tu méritais de prendre des baffes. Je n’excuse pas l’acte non plus (ce serait un jugement et j’ai dit que j’en ferais pas).
Je suis plutot dans la recherche d’explication rationnelle.

2 J'aimes

1h de retard , les putes vont pas se payer toute seul , business avant tout chick , maintenant la je peux .

J’apprécie le contenu de ta réponse , elle est très constructive. De mon point de vue DBL c’est la plus soft est une des meilleurs que j’applique avec les femelles .

1 J'aime

Pas la peine de leur dire. Personne ne comprendrait. Sauf si tu es avec une femelle de qualité supérieure genre petite catho ou femme de l’Est.

Par contre, il faut bien le leur montrer. La base tu payes les sorties etc.
Aucune femme ne s’énervera si tu la domines dans les faits.

Par contre, si tu lui dis que tu la domines la tu auras des problèmes. (sauf si c’est une femelle de qualité comme précisé au dessus)

De toute façon, je suis les conseils de Viriliteam, je ne fréquente que des femmes qui acceptent ma domination. Sinon c’est même pas la peine.

1 J'aime

Aucun intérêt de faire ça … À la limite tu peux discuter de ça avec TA copine / compagne si tu la connais et que tu sais qu’intellectuellement elle peut le comprendre.

Mais pas avec une fille de passage, ou une connaissance …

Pas surprenant.

Après la première tu aurais du comprendre que cet échange était stérile. Tu es en tort.

T’as eu totalement raison de porter tes couilles jusqu’à la fin et d’avoir dis la vérité, ne regrette surtout pas !

1 J'aime

Il ne faut pas le dire mais le faire sentir au travers de tes réussites et de la sélection impitoyable (ni pitié ni agressivité) de tes fréquentations. Démonstration de la Vérité par la Réalité.

2 J'aimes

@TedBundy Innutile de lui dire à part si tu veux créer une émotion négative. Je pense que même Jeanma ne s’ammuse pas à placer sa théorie dans une conversation avec une femelle. Je vois pas pourquoi tu t’es sentis obligé de le faire… enfin si je l’ai déjà fait en pensant que c’était utile mais regarde le résultat que tu nous décrits. Franchement poses-toi la question suivante : en quoi expliquer la domination des hommes sur les femmes t’apporteras des ressources ?

Ma conclusion perso est la suivante ; dans notre culture occidentale flingué, tu t’attieras des problèmes ( peut-être même juridiques vu comment tu expliques la réaction de la meuf, mais c’est normal elle a réagit émotionnellement sauf que son cerveau est fligué par le féminisme). Quand bien même le féminisme n’existerait pas, je ne vais pas parler de sujets comme ça, totalement logiques. La meuf n’en a rien à foutre. En bref je donne des émotions sans ramener ma connaissance du monde pour parler philosophie.

Entre de nous si tu parles avec une meuf, c’est pas pour discuter de métaphysique avec elle :wink:

2 J'aimes

Tout a fait.

Il faut prendre en charge la situation de telle manière à ce que ce soit les femmes qui nous avouent qu’elles aiment qu’on les domine.

Ce n’est pas à nous de le dire.
Nous on agit.

11 J'aimes

Merci pour le topic.

Ma réponse ** 2 points très concrets que tu peux implémenter dès maintenant **

  1. Une P**** de différence psychique dont on ne vous parle pas

Une femme et un homme n’ont pas le même rapport à leur inconscient.

C’est loin d’être anecdotique quand tu sais qu’une immense majorité (litote) de nos prises de décisions reposent sur de l’inconscient.
Et c’est là que le bas blesse pour tous les féministes bien-pensants :
Le rapport de l’homme à son inconscient est marqué par le sceau de l’émotion (appelé « anima » par les psychanalystes un peu éveillés). Autrement dit, en simplifiant un peu, le conscient de l’homme est rationnel tandis que son inconscient est émotionnel.

En revanche, Le rapport de la femme à son inconscient est marqué du sceau de l’opinion. Ce rapport à l’inconscient est appelé « 'animus ».

  1. Ceci entraîne des conflits si vous restez dans l’ignorance

En situation de potentielle vulnérabilité, c’est notre rapport à l’inconscient qui prend le dessus, le pilote automatique.
Pour les hommes le rapport à l’inconscient est teinté par l’émotion On comprend donc pour nous le besoin impérieux de savoir gérer nos émotions.

Pour les femmes, quand elles perdent le contrôle, c’est une marée d’opinions qui sont déversées. Ce ne sont pas des raisonnements, c’est une logorrhée d’opinons créées inconsciemment en assemblant depuis la petite enfance toutes les opinions des hommes de son entourage (ouvrez un livre d’une auteure féministe à la mode et vous aurez mal au crâne, ça ne va nulle part, ça « sonne » seulement)

Or face à l’émotion, l’opinion c’est de l’huile sur le feu.

En termes psychanalytiques, anima et animus se cherchent pour créer des étincelles et vous emporter dans un conflit qui vous détruit.

Donc soyez vigilants les gars. Quand une femme vous donne l’impression de vouloir raisonner avec vous, la chance est grande qu’elle ne cherche qu’à vous sucer de l’énergie.
Et rappelez vous qu’**elle ne le sait pas **.
Je suis étonné de constater qu’il n’y a que des livres ridicules sur le sujet de la différence homme / femme alors que cette méconnaissance structurelle basée sur des travaux psychanalytiques de plus de 100 ans d’âge est une pierre fondamentale à la construction de notre identité.

Merci à tous ceux qui auront pu prendre le temps de me lire.

anima et animus ont en fait des rôles complémentaires à jouer, peut-être pourrons nous en parler si l’occasion se présente.

9 J'aimes

très belle explication. Très clair. Et on s’y retrouve.

Ca ne veut pas dire qu’on ne peut pas dialoguer avec une femme. Ca veut dire qu’on doit dialoguer différemment avec une femme. Nos arguments ne doivent pas nourrir son analyse mais ses émotions. C’est aussi simple que ca. Enfin je dis simple mais pour moi c’est super difficile. J’évite toujours de parler politique avec ma copine. Elle monte dans l’émotionnel meme quand on est d’accord!

Pour revenir aux rapports de domination homme femmes, on peut en parler, donc, à condition de savoir le présenter en provoquant des émotions positives chez la femme, par l’argumentaire. On perçoit tout de suite le niveau d’exploit totalement héroïque que ca constitue.
A éviter à moins d’avoir un niveau de rhétorique énorme comme une bite de cétacé.

1 J'aime