Henri : Journal de Progression

18 ans
Je passe mon bac parce que personne ne m’a jamais parlé de rien + la famille non plus ne connait rien d’autre.

Jusqu’à mes 24 ans
Je fais des études pour … plaire. A ce moment je passe pour un rebelle alors que j’ai simplement l’impression de sortir des banalités ( aller travailler pour un salaire c’est con etc)

25-26 ans
Je passe par une startup qui se lance. Pour la première fois j’ai l’impression d’avoir trouvé d’autres gens « en marge ».
Ça finit dans le pugilat avec les associés.
Je deviens fasciné par les psychédéliques et je finis par vivre pour fumer du cannabis.

31 ans
Je suis allé « trop loin » avec le cannabis.
Je vis une « expérience mystique » super intense de 20 minutes env (ou deux heures, j’ai jamais su) : une présence qui peut écraser ma vie comme une noisette me fait comprendre que j’ai frappé à la dernière porte avant la mort subite.
Moment très profond et agréable pendant lequel je crains pour ma vie comme une feuille tout en me sentant rassuré de prendre contact avec « quelque chose de plus puissant ».
Mon entourage ne comprend pas mon évolution enthousiasme soudain face à la vie ni la chute de toutes mes peurs. On s’inquiète pour ma santé et je passe deux fois 2 semaines en HP. Expérience que je ne souhaite à personne. Déshumanisant.
Pendant presque deux ans je suis comme une souris dans un vase, je gratte mais les parois sont lisses. Mon expérience est tabou et je suis encore sous le choc.
Je fais des crises d’angoisse, je prends des médicaments qui me shootent le cerveau. Je me vois devenir une merde. Je déteste.

32-33 ans
Je trouve la sortie du tunnel. J’ai tâtonné comme un malade et me voici soudainement dans ma salle de bain un soir : Je chantonne un vieux chant scout ( l’autre école de la vie pour apprendre à se sortir les doigts) et je me sens bien « enfin ». Je relis l’autobiographie de Carl Gustav Jung et ce vieux maître me tire à la surface. L’homme le plus puissant que j’ai lu.

35 ans / 2020
L’eau bout sous le couvercle depuis longtemps, j’ai toujours aspiré à autre chose.
Je parle avec un « pote » des comédiens qu’on a pu voir à Paris par le passé. Je lui demande s’il se souvient de ce type qui était fou et génial.
Le pote m’envoie une vidéo de Jean-Marie Corda (Ah oui c’est ça son nom merci). Putain qu’est-ce que je me marre en voyant toute la vérité qu’il balance. J’en regarde de plus en plus. Jean-Marie devient l’étincelle qui met le feu aux poudres de tout ce que j’ai accumulé jusque là sans clairement le comprendre.
Je suis les cours de DBL et la formation de DropShipping.

Pour 2020 :

  1. Avoir raison EN PRATIQUE.
    J’ai vécu dans la théorie trop longtemps. Désormais je pars de zéro et regarde de très prêt ces habitudes pernicieuses quand elles se présentent.
    J’inscris tout ce qui est bon pour évoluer dans des rituels. Rituel à la fin d’un coup de téléphone, rituel avant un rendez-vous, rituel de la fin de journée, rituel etc.

  2. Atteindre la fluidité productive (rien ne se perd, tout se qualifie) pour le mois de Juin (d’après les experts il faut deux ans pour y arriver quand on est bon)

  3. PENSER APPORT DE VALEUR : écouter les réels besoins du monde et mettre mon égo de côté pour les servir efficacement.

Mon insight depuis que je finis par ne plus me mentir à moi-même : Je découvre le momentum de la discipline et ça change tout :
Je suis fier de moi, sincèrement
Je réalise que j’ai longtemps eu une grosse tendance à sous-estimer le temps réel que prenne les choses.

3 J'aimes

Ton récit est marquant.

Puisses-tu dominer aussi rapidement que tu le souhaites.
Scar

2 J'aimes

Merci Scar,
touché de lire ton témoignage.
Un grand merci pour tes encouragements qui me touche.
Je t’embrasse frère.

je te soutient a fond frérot
bonne chance est progresse bien

Courage à toi, en effet le récit est poignant… Keep going!

Merci, merci, merci !!!
Au plaisir de pouvoir échanger avec toi.
Toi aussi progresse bien.
Je traque les progrès de pres et je pense les reporter ici par la suite.

1 J'aime

Merci Nicolas,
Merci à tous ceux qui me lise. Les gars, c’est con mais sur mon vélo ce matin j’ai pensé à vos messages et ça m’a fait chaud au coeur.
Amour et Bienveillance

Merci pour ton message scar.
Avec un nom pareil j’imagine que tu dois avoir aussi de belles cicatrices. Porte les fièrement. Au plaisir d’échanger avec toi (de la valeur bien sûr)

1 J'aime

Salut Henri,
Tu as à moitié raison, mon pseudo n’a rien à voir avec mon histoire. C’est juste le diminutif d’un pseudo (Scaramuch) que j’utilise sur le net. Mais le reste est correct.
J’attends avec impatience que tu mettes à jour ton journal !
Au plaisir de te lire.
Scar