Homme multi-éjaculatoire

Bien le bonjour,

J’écris ce message surtout par curiosité. J’ai perdu une faculté il y a pas longtemps.
depuis ma première baise jusqu’à, on va dire mes 28 ans (oh putain 10 ans), j’avais la faculté de jouir plusieurs fois. Biensûr, je connaissais rien au Tao donc ce que je vous explique c’est que j’avais la faculté d’éjaculer plusieurs fois, sans débander du tout.
C’était plutot commode, vu que j’avais tendance à juter très vite. Du coup, c’était très marrant de regarder la meuf dépitée au moment où elle s’aperçoit être tombée sur un éjaculateur précoce et de pouvoir lui faire remarquer que la partie n’est pas DU TOUT terminée, en la returbinant aussi sec.
En général, je jouissais 2 fois, parfois 3 si l’échange était vraiment sympa.
Une fois, ne ex qui était particulièrement folle de moi m’a pompé le dard non stop et m’a fait éjaculé 5 fois sans sortir ma bite de sa bouche. Elle a avalé quasiment l’équivalent de la population de l’Inde en spermatozoïdes en environ une heure de marathon de pompage de noeud. Vers après la 4ème éjac, j’avoue l’avoir supplié d’arrêter. Mais elle arrêtait pas, et moi, même si j’avais un peu peur et que j’étais complètement liquéfié, j’allais quand meme pas mettre fin à ça! Enfin faut pas déconner! Au pire quoi? Je meure? T’imagine la héro que j’aurais été?!?!

Alors bref! J’écris ça parce que j’imagine qu’une anecdote comme ça ça se partage.
Et si les spécialistes ont des commentaires la dessus à faire ça m’intéresse. Aujourd’hui, je suis en couple avec une femme magnifique et d’une sensibilité incroyable. Elle a tout de suite ressenti que ce don n’en était pas vraiment un. Lorsque je voulais continuer après éjac, elle m’en décourageait parce qu’elle ne ressentait plus la même connection.
C’est pourquoi je suis très heureux de commencer le sex-tao!

1 J'aime

C’est beau, une bien brave fille…

1 J'aime

Mais ce genre de faculté est arrivé comme ça? sans rien faire de spécial? tu as vu d’autres personnes en parler sur internet? C’est quand même bizarre.

Salut.

Alors c’est bizarre mais possible.

J’ai réussis aussi quelques fois fois, ça se compte sur les doigts d’une mains, de pouvoir continuer après l’éjaculation. Les sensations sont peu communes et ensuite je pouvais y aller comme un sauvage, c’était fun. Je tien à préciser que c’était en me masturbant.

Je vous renvois à Yummy-couple une chaine « amateur » sur porn hub dont c’est sa spécialité, en plus de pratiquer la « super-éjaculation ». J’ai échanger quelques mail avec eux, le mec m’avait dit que sa venait de paire avec la préparation qu’il fait pour envoyer des litres de foutre. Il disait qu’il faut se concentrer sur ses sensations et refaire remonter la tension le plus vite possible.

Faut VRAIMENT que je fasse un sujet sur la super-éjac…

ah oui je veux bien en savoir plus!

En gros, les premières fois que j’ai fait l’amour, j’ai réalisé que j’étais assez précoce. ça m’a soulé et j’ai tout de suite commencé à chercher des solutions (plus de préli, etc.). Pis tout à coup, on s’est rendu compte avec ma meuf de l’époque que c’était pas nécessaire, ma bite redescendais pas.

ça ne m’est jamais arrivé en me branlant. ça m’arrivait seulement lorsque j’étais avec une meuf vraiment très bandante et qui me mettait suffisamment à l’aise. Du moment que j’étais assez excité je débandais pas. Je pensais que c’était commun. Mais du coup je pouvais baiser des heures sans que ce soit trop un problème.
La meuf au 5 pipes l’avait bien compris et elle aimait bien ça. des fois j’avais presque l’impression qu’elle me violait et je trouvais ça marrant (quand j’en pouvais plus elle savait comment me relancer. mais du coup il m’arrivait de me dire que j’allais crever)… Un jour très chaud d’été, je l’ai douillé pendant bien 3 heure. je transpirais des énormes gouttes sur son cul. J’avais l’impression de pleuvoir. J’ai joui 3 fois j’me souviens.
Après ça j’ai eu une migraine de 2 jour. Je buvais des litres de flotte mais ça partait pas.
Mon frère qui est toubib a pensé que ça pouvait être une hémorragie post coïtale (sisi ca existe). Y avait peu de chance mais autant pas prendre de risques.
J’ai fini à l’hosto avec un scanner, 2 prises de sang et une ponction lombaire. On m’a mis des perfusions avec de l’eau salée. J’augmentais le débit au max tellement j’étais sec. ça faisait gueuler l’infirmière mais elle s’est découragée.

Tu veux dire que pendant tout ce temps j’aurais du porter une cape?
Méga classe!

Je veux bien en savoir plus, moi aussi! Surtout au niveau des énergies. C’est surtout pour ça que j’ai écrit.

Alors perso je bande toujours aussi après avoir éjaculé, ça 5 minutes après si je fais rien; je pensais pas que c’était un super pouvoir :open_mouth:

1 J'aime