Il est jamais trop tard pour reboot

Bonjour à tous,

J’ai 35 ans, et depuis une rupture difficile il y a plus d’un an, je suis dans une phase de remise en question et d’exploration de moi-même afin de résoudre des problèmes (timidité, impuissance chronique, addiction au porn, absence de désir hors solo) que je traine depuis la puberté. J’ai découvert JM par hasard sur Youtube et j’ai tout de suite accroché à sa franchise et sa pédagogie, qui mettait des mots et des solutions sur ce que je ressentais. C’est d’autant plus frustrant que mentalement j’ai envie et que je plais !

Cela fait 4 mois que je suis ses conseils, mais la route est encore longue !

Salut et bienvenu,
Tu trouveras surement de bons conseils et des expériences qui se rapprochent de la tienne, déjà sur le forum.

Quand tu dis “absence de désir hors solo”, tu parles surement d’un problème d’érection (lié au stress) plutot qu’un problème d’absence de désir, non ?

Car face à la sainte Yulia, qui pourrait manquer de désir ? :slight_smile:

Je parle vraiment d’une absence de désir face à une situation qui devrait normalement être stimulante. Disons que c’est très aléatoire et que ça dépend de la fille et de mon état physique (alcool et drogue jouent toujours en ma défaveur). Pour donner un exemple, il m’arrive de fantasmer sur une nana, avec un désir bien présent, puis une fois que je l’ai réellement dans mon lit (où que j’ai une ouverture pour l’y emmener), je n’ai plus aucun élan physique ou émotionnel, tout devient purement mental et mécanique. Du coup si je ne suis pas stimulé en permanence (par l’attitude de la fille ou par mon imaginaire), perte d’érection ou pas d’érection du tout. Plus tard, je peux de nouveau être exité si je me repasse le film dans ma tête, mais avec la frustration de ne pas être allé au bout ^^’

Le stress explique en partie la situation, mais après plus de 20 ans d’addiction au porn (j’ai commencé tôt) et peu d’opportunités (j’ai commencé tard), je suppose que ma sexualité s’est développée mentalement et pas assez dans le réel, ce qui fait qu’en situation je ne parviens pas à me connecter à l’instant présent et à me lâcher (j’ai complétement arrêté le porn depuis 6 mois).

J’essaye de méditer régulièrement et la masturbation consciente afin de me reconnecter avec mon corps.

Mouais, tu sais sur le porn, moi j’ai jamais arrêté et ça m’a jamais posé de soucis.

Bon ensuite si t’es shooté ou complètement bourré, faut pas attendre des miracles de ta bite.
Ensuite le stress de l’échec, de ne pas être à la hauteur, préférer abandonner plutôt que l’humiliation font surement aussi parti de l’équation.

Vie saine (sommeil/bouffe/sport) + belle fille + détendu du gland + quelques entraînements = envie de baiser 10x par jour + béton armé

1 J'aime

Tu as raison, il faut un déclencheur (ou plutôt une declencheuse :slight_smile: ). En attendant je préfère mettre de côté tout ce que me détourne de mes sensations.

Bienvenue à toi!

Ne t’inquiète pas, en lisant toutes nos passionnantes histoires de putes et de teen, tu devrais reprendre du poil de la bête rapidement!

1 J'aime