Immobilier oui ou non?

Salut les bro’,

Bon cela fait plusieurs mois que j’ étudie un projet, j’ aimerai avoir vos avis éclairés car j’ hésite à me lancer sur cette voie.

J’ ai déjà un peu joué avec l’ immobilier, ce qui fait que à trente cinq ans je suis propriétaire d’ un petit immeuble. Immeuble que je suis sur le point de vendre car j’ ai eu une bonne proposition d’ achat. Je vais donc en tirer une somme suffisante pour m’ ouvrir de nombreuses perspectives d’ évolution personnel.

J’ hésite donc à me lancer à fond dans l’ immobilier, me servir de cette somme pour faire plusieurs apports pour des crédits afin d’ acheter plusieurs appartements. Une partie en Airbnb car je suis dans une région touristique et une autre partie dans une ville de taille moyenne ou la rentabilité prix d’ achat/loyers est bonne, ces derniers seront loué à l’ année. Le tout en location meublée non professionnelle afin d’ éviter les impôts sur les revenus fonciers car j’ai déjà un bon salaire ce qui fait que chaque somme qui vient s’y ajouter est lourdement taxée.
Le but est d’ atteindre doucement une autonomie financière ( survivalisme quand tu nous tiens ) et me préparer une retraite confortable voir même me libérer prématurément du salariat.
Voilà j’ approche de la quarantaine et je suis donc à une période charnière de ma vie, les décisions que je vais prendre aujourd’hui seront capitales pour le reste de ma vie et celle de ma famille. Bien que je soit d’ un optimisme inébranlable ( :wink: @SilvioBerluscunni ) il y a forcément une partie de moi qui doute du chemin à prendre.

J’ ai choisi l’ immobilier car c’ est un secteur que je connais, mais je suis ouvert à toutes vos idées et remarques.

1 J'aime

Si tu veux de la liberté et du rendement réinvestir dans le locatif saisonnier est une bonne idée car la rentabilité est généralement au rdv.

De plus le plus grand avenir de la France est le tourisme car nous n’arrivons plus à produire quoi que ce soit (lois anti travail, syndicats, normes et règles folles, charges délirantes, personnel fainéant et revendicateur), nous devenons un immense parc d’attraction car nous avons un fabuleux patrimoine (naturel, architectural, historique) que beaucoup n’ont pas.

Sinon as tu une appétence pour les placements financiers, la bourse ? Ça peut être aussi une bonne solution, ou pour une partie de la somme du moins. À condition de se former ou d’en déléguer la gestion.

Mais si tu t’y connais en immobilier et que tu es un bon continue en ce sens. Ne mets pas toutes tes billes dans le même panier, un petit investissement ou 2 à l’étranger peut te permettre d’acquérir de nouvelles compétences immobilières dans un autre pays et d’éviter de tout perdre si une loi française à la con vient pourrir tout ton business (ce qui arrivera un jour quand ils légiféreront AirBnb comme des enculés).

Prendre des parts dans un bordel d’un pays où c’est autorisé peut apporter aussi de gros rendements je pense.

Profite d’un peu de cet argent pour voyager dans un pays et ville/région touristique ciblée de ce pays afin d’apprendre à connaître le lieu pour y investir.

Merci @SilvioBerluscunni d’ avoir pris le temps de me répondre.

Je vais étudier ton idée de part dans des bordels, être un pimp même indirect me plairait bien. :joy:
Sais tu quel est le process pour acheter des parts ?

Je pense que l’investissement à la création du bordel est plus simple et plus gérable que dans un bordel déjà créé. Ça permet d’y amener ta touche personnelle.

Bon nombre de français vont par exemple s’installer en Thaïlande et certains ont ouvert des bars à gogo, se mettre en contact avec un mec qui a ce projet là est digne d’intérêt. Mais se croiser relève un peu du hasard. Peut être aller trainer sur des sites d’expatriation même si je doute que ça parle de bordels librement, ou sur des forums de tapins genre Youppie (en français) ou d’autres en anglais.

J’ai vu un français faisant pareil en Espagne (en, réinvestissant le fric de ses affaires louches vers Marseille qu’il avait revendu, disons qu’il faisait apparemment parti du milieu), mais bien moins nombreux qu’en Thaïlande car même si c’est moins cher qu’en France ça reste plus cher qu’en Thaïlande, de plus les bordels légaux sont souvent tenus plus ou moins par des mafieux là bas, et la concurrence est mal vue … Ça peut amener pas mal d’emmerdes sauf si tu fais parti de la mafia toi aussi et que tu es en capacité de protéger ton bar à putes :joy: Mais là on part sur d’autres terrains …

Je connais bien la Thaïlande, le problème est que pour n’importe quel entreprise il faut un Thaï en actionnaire majoritaire.
On pourrait peut être ouvrir un bordel en crowdfunding avec les gars du site :moneybag::moneybag::moneybag:

1 J'aime