Impuissance émotionnelle

Salut les gars,
ça fait quelques mois que j’ai pas posté ici.
J’ai beaucoup posté à l’époque. Je cherchais à vaincre mes problèmes d’érection.

J’ai lancé le sujet sur l’angoisse de performance, le pas de lâcher prise… et d’autres. Un autre sur mon experience à la Jonquera, où je me suis mis des doses de putes.
Pour ma présentation je vais pas la refaire, voyez plutôt le post #1 ici: Angoisse de performance, pas de lacher prise

J’ai beaucoup tourner en rond. le sress, le porn… En fait rien de tout ça. Je ne regarde plus de pron depuis des lustres. Je ne me sens pas forcément en stress quand je suis avec une pute.
Par contre je suis absent. Je suis là sans être là.

Et là je voudrais entamer un sujet plus profond. Une cause qui explique les problèmes, et qui au final n’est pas de l’angoisse de performance. On entend parler que de ça aujourd’hui. De ça et du porn.

Or clairement je crois que le problème chez moi, c’est que je suis émotionnellement indisponible.
Incapacité à exprimer et ressentir des émotions. C’est un mécanisme de défense comme on peut s’en douter, qui s’installe avec le temps et parfois de manière inconsciente. Un mécanisme qui se met en place pour ne plus souffrir. Et évidemment comme tous ces types de mécanisme, ils ont une cause qui remonte souvent à loin. Manque d’affection, mauvaises expériences…
On cite souvent les toxicos, alcooliques, boulimiques… comme étant des personnes bloquées émotionnellement.

Pour finir. Je suis aller voir une pute hier. Et comme d’hab, rien, aucune connexion. Je me retrouve à essayer de me faire bander comme si j’étais seul chez moi, comme à l’entrainement, MAIS en faisant abstraction de la meuf en face de moi. C’est un peu absurde comme situation.

C’est bien beau tout ça, mais comment en sortir.
Car il faut savoir que les thérapies ou autres trucs comme hypnose et je ne sais quoi… glissent sur nous comme de l’eau sur les plumes d’un oiseau. En d’autres termes ça ne marche PAS du tout.

Comment renouer avec ses émotions?

Je vis la même chose. J’étais au collège, impossible de m’exprimer, au lycée, impossible de me faire des potes. Et ca a continuel longtemps, impossible de partager ma personnalité, de parler de moi, de comment je suis, de ce que je kiff.

J’étais dans une situation apathique qui me menait à rien, j’étais un zombie. Parfois avec le peu de pote que j’avais au collège, ils parlaient entre eux, moi souvent j’étais absent dans ma tête, et disont qu’il y a débat, au bout d’un moment l’un d’eux demande à une main vierge (moi) de confirmer son avis.
A maintes reprises j’avais aucune idées de ce qu’il s’était dit. Complètement absent.

J’ai mis extrêmement longtemps à seulement commencer à m’en sortir et reconnecter avec moi même.
Ca a commencé en juin de cette année après 8 ans. C’est un processus de développement personnel dur, mais t’auras la meilleure vie qu’il soit.

Ca s’appel le game.

D’ailleurs j’ai aussi été accro au porn au lycée, j’ai fait du nofap, pendant plusieurs moi ( je ratais souvent ) jusqu’à arriver à un moment ou je me branlai 1x/semaine.
Et récement, genre en début d’année 2019 quand j’étais encore apathique, j’en étais arrivé à un moment ou je me branlais juste pour me branler. C’était devenu une habitude, même si j’en avais pas envie, je me branlais mini 1x/ semaine.

Et il y a un mois j’allais coucher avec une fille, et j’ai pas bandé. J’me suis rendu compte que j’avais un pb d’erection. Lié à tout le porn que je regardais. J’avais besoin d’une stimulation extérieure pour bander. Je pouvais plus le faire avec mon excitation seule.
Du coup la je suis en nofap noporn depuis début novembre. C’est ultra bizarre au début c’était hyper facile, aucune envie de fap ou de porn. Je bandais jamais, comme si j’avais 0 libido.

Et la ca commence à revenir, une érection normale quand je vois une meuf bonne qui passe.

Ca fait aussi partit de ma reconnection avec moi même. Avoir besoin de juste moi pour faire ce que je veux. Rien d’extérieur.

Stu veux on peut parler de ca aussi plus en détail si ca t’intéResse

1 J'aime

Je suis moi aussi a peu près dans le cas que tu décrit @CiziaG1
Pourrai tu nous en dire plus sur ta façon de reconnecté avec soi meme?

Le game.
Sortir et se mettre dans des situations inconfortable en parlant à des meufs.
Rentrer chez soi, analyser la situation, ressortir en changeant ce qu’on veut changer.
Et répeter le tout.

C’est un processus qui à pour objectif de juste faire ressortir ta personnalité à fond, social freedom, ça a autant de valeur, voir plus que la liberté financière.

j’ai fais quelques topics sur le forum, hésite pas. J’ai parlé de la drague et de Tyler, deux gros gros topics, si t’as des questions hésite pas

Le game j’ai fait ça pendant des années.
Quand on commence et qu’on commence à avoir des résultats on se sent bien certes.
Et d’une manière général, je recommande à tous les jeunes de passer par là. C’est l’école de la vie. On apprend à sortir de sa zone de confort. Et on apprend sur les meufs. En général, c’est comme ça qu’on casse un peu l’image d’épinal qu’on se fait des meufs. Ce qui est bien et pas bien ne même temps. Bien car il n’est pas bon de les mettre sur un piedestal. Et pas bien car à vouloir tout comprendre, tout analyser, le monde devient fade et froid.

Mais ca à ses limites, selon les personnes, les personnalités.
C’est très chronophage. C’est bien à certain âge. Après faut avoir rien d’autre à foutre pour passer son temps draguer des françaises, car bien souvent elles n’en valent pas la peine, lol.

Et justement en ce qui me concerne, le bug c’était que je faisait tout le taf pour ramener des meufs chez moi, des meufs pour qui je ne ressentais pas grand chose en réalité, et donc avec qui ça ne marchais pas sexuellement.
Alors il m’arrive d’aborder des meufs encore, mais uniquement quand j’en ai vraiment envie, ce qui est très rare. Je suis difficile, et les française, je sais pas pourquoi, instinctivement c’est pas les meufs qui m’attire. 90% des meufs avec qui il s’est passé un truc c’était des étrangères.

En ce qui concerne RSD et beaucoup de coach en seduction, on est beaucoup dans la putification et dans l’ego. Le but étant de chopper et d’en baiser un max le plus vite possible.
Je simplifie mais je pourrais en parler longuement aussi.

Je pense que le fait de ne rien ressentir vient plus d’un bloquage de ta part que d’une réalité naissant du fait que t’abordais bcp.

Au contraire la drague c’est les montagnes russes de l’émotions, tu passes par tous les états.
Enfin je pense, perso je suis passé d’un stade complètement apathique ou je ressentais rien, à un état beaucoup plus en phase ou je m’autorise de plus en plus à ressentir mes émotions.

Pour rsd après je suis pas d’accord, mais ca c’est plus personnel, je pense pas que ce soit utile d’argumenter, mon avis est dispo sur le topic que j’ai fait de tyler durden alias owen cook :+1:

Bonjour les gars,

Je pense qu’il faut s’observer, vous vous sentez angoissée ?.

Le problème est qu’avec la vie que l’on mène entre métro boulot dodo. Les tracas financiers, performances au lit, exigences féminines et j’en passe, nous vivons dans l’angoisse permanente ça développe chez nous une crispation extrême notamment au niveau pelvien.

Et ont a beau dire que muscler le périnée et une bonne chose, mais le relaxer en est un autre.
Les 2 sont bénéfiques, je me répète faut s’observer, si vous avez le périnée qui reste constamment en contraction t’arrivera pas à bander comme tu veux, à cela viens s’ajouter la confiance en sois là tu as le cocktail détonnant pour être en échec constamment.

J’ai eut accès à internet tôt donc au porno en libre accès qui m’a complètement déréglé le cerveau.
Je me soigne petit à petit sur une EJP Et des pertes d’erection.

Faut vraiment essayer de lâcher prises je fais pas mal de yoga et de méditation.

Tout vas trop vite de nos jours trop de stimulation que ont s’oublie carrément.

Je remarque très bien que quand je suis en vacances, ou moins en contact avec des gens toxiques, donc moins de stress je bande comme un fou et j’arrive á avoir un contrôle sur l’ejac .

Depuis peu j’ai observé ça comme évolution depuis plus de 6mois en pleine reprogrammation personnel donc plus d’emotions

Donc je la partage ici avec vous en espérant que ça vous aidera.

Peace✌🏻

Yoo ! je suis super curieux que tu parles de ton expérience !

Je vie la même chose en ce moment. En fait j’ai eu une période de dépression qui a engendré une perte de libido. Mais je continuais à me branler par habitude, et quelques mois plus tard je me branlais et éjaculais même sans bander à fond, juste une demie molle. Et ca a engendré des problèmes d’erections. Ces problèmes je les règles depuis le premier novembre, j’ai complètement arrêté le porno et la branlette ( en terme de branlette j’étais a 1fap par semaine depuis 1 an environ ) mais je consommais du porno plus régulièrement, ce qui fait que j’étais a un stade ou j’étais obligé d’avoir une stimuation extérieur pour bander.

Et donc depuis le 1er novembre j’ai tout arrêté ( ca faisait des mois, voir des années que j’essayais d’arrêter sans succès mais je sais pas pourquoi la, ca a fonctionné ) et j’ai rien retouché depuis.
Au tout début j’ai pas bandé pendant 1 voir 2 semaines… Trop bizarre j’avais aucune excitation.
Vers la fin de la 2e semaine j’ai commencer a me fap dans la douche, sans porno donc, pour essayer de retrouver une erection correcte. J’ai fait ca de temps en temps pendant la semaine. Et récement j’ai recommencer à bander pendant la journée quand je voyais une bonne meuf, je bande bcp plus régulièrement et je commence à ENFIN retrouver une érection stable et saine !!

Du coup je suis curieux de savoir ton expérience sur ca, et comme je règle le problème en ce moment, peut etre qu’on peut s’aider !

Je ferais peut être un topic sur ca parce que je suis quand même arrivé à un cas extrême donc bon … Ca pourra en aider quelques un s