🔑 Investir dans l'Or et dans l'Argent

Aucune boutique n’a pu te racheter tes Napoléons ? Cela m’étonne quand même. Tu avais la facture ? Ils étaient emballés/sous scellés ? Pour ma part et dans ma méthode je favorise les actifs les plus liquides possibles à l’international justement pour faciliter la revente. De plus je ne prends que des actifs neufs et avec les plus hauts standards à l’international et donc jamais de Napoléon. En faisant ça tu peux revendre aisément. Aujourd’hui, tu peux aussi stocker dans un coffre extérieur pour pas très cher en France, en Belgique, en zone franche en Suisse… et acheter/vendre tes actifs en deux clics ça règle ton souci aussi.

Après cette pièce franco-française n’a pas les critères suffisants je trouve en fait il y a beaucoup mieux pour le même prix et vendable partout dans le monde. On parle de quel Napoléon ? Le terme regroupe les pièces de 20 Francs émises de 1803 à 1914, la Marianne Coq, le Génie, le Napoléon Tête Laurée, la Tête Nue, il y en a 20 et quelques. Ils n’ont pas le même prix ni la même cote. Certains ont beaucoup circulé d’autres bien moins par exemple donc l’état de la pièce peut déjà être déjà un facteur pénalisant pour la revente c’est pour ça que je n’aime pas trop.

En plus le titre des Napoléon n’est pas assez élevé selon moi, les pièces n’ont que 900/1000 d’or, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas aux normes internationales actuelles à 999/1000. C’est bof aussi pour moi vu les hauts standards actuels.

J’ai tout un tas d’arguments contre les Napoléons mais tout dépend de comment on réfléchit en fait, moi je suis un rationnel pur : je privilégie la qualité, la pureté et la liquidité maximum à l’international.

C’est plutôt normal car les experts achètent seulement si un profit peut se faire, donc il faut que la valeur soit sous-côtée pour les attirer.
Mais toi tu veux une plus-value, ta seule solution c’est de trouver un « pigeon » prêt à payer le prix fort !
Faut faire attention aux pièces de collection, car ça repose surtout sur de la spéculation, comme les voitures de collection d’ailleurs. Sauf que les voitures tu peux les conduire et faire des trucs cools avec :+1:
Perso j’ai une M3 de 1992, une Austin Mini, et une Clio Williams, surement mes meilleurs investissements à ce jour :ok_hand:

2 J'aimes

Oui les pièces de collection il faut des connaissances avancées en numismatique et perso je ne m’y implique pas, en tout cas pas pour l’instant.

1 J'aime

C’est plutôt intéressant et ça tombe plutôt bien, moi qui cherchait une alternative aux banques (même offshore) et au système, j’envisage sérieusement de me procurer ton ebook, j’ai même penser aux montres de luxe :sweat_smile:
Seulement l’or c’est physique, et lourd, est-ce problématique de passer la frontière avec de l’or ? Et est-ce que ça se déclare ?

Mes questions, peuvent paraitre totalement idiotes, et si c’est le cas je m’en excuse.

1 J'aime

Je vais regarder ça avec intérêt ce weekend, merci beaucoup pour ce projet intéressant.

Après tout, peu de gens le savent mais l’or et l’argent sont la seule VRAIE monnaie : toutes les monnaies étatiques ne sont que des contrefaçons.

Sur ce sujet, j’invite les bros à lire « État, qu’as-tu fait de notre monnaie ? » de Murray Rothbard, dispo gratuitement ici : http://editions.institutcoppet.org/produit/murray-rothbard-etat-quas-tu-fais-de-notre-monnaie/

Dans la même lignée, du même auteur : The Case for a 100 Percent Gold Dollar

1 J'aime

Y’a pas de vraie ou de fausse monnaie, que sa valeur soit indexée sur un matériau physique ou non n’a que peu d’importance. Le seul truc qui compte c’est que suffisamment de gens soit convaincus que ton billet/coquillage/lingot à de la valeur et qu’ils pourront à leur tour l’échange plus tard.

En ce sens, c’est même plutôt intelligent de ne pas indexer sa monnaie sur quelque chose de physique mais sur une croyance.

On peut trouver une réflexion similaire dans le livre « Sapiens » de Yuval Noah Harari qui lui ne parle pas d’argent mais d’entreprise pour démontrer que la encore, en dehors de l’existence physique d’une entreprise ça tient pas mal de la croyance.

Je ne prévois pas d’investir dans l’or car je ne suis pas pessimiste concernant l’avenir de l’économie mondiale, mais l’or reste l’une des meilleurs valeurs refuge.

1 J'aime

Tes questions ne sont pas du tout idiotes c’est bien pour ça que tous tes points sont soulevés et résolus dans ma méthode d’investissement. Beaucoup de personnes se posent tout un tas de questions sur le sujet et c’est normal vu que c’est un milieu hyper opaque.

Il y a différents actifs en or (bijoux, lingotins, débris, pièces, jetons, médailles…). Ils ont des fiscalités différentes donc il faut calculer au cas par cas non seulement pour optimiser l’achat mais aussi la revente qui peuvent être sanctionnés par la TVA et/ou des taxes sur les métaux précieux ça dépend de comment tu t’arranges. L’or n’est pas si lourd que ça tu peux avoir plusieurs milliers d’euros dans la paume de ta main donc c’est même plus pratique pour se déplacer que des liasses de billets ! Les pays ont des fiscalités non harmonisées sur le sujet même au sein de la zone euro, j’étudie tout ça également dans la méthode mais en tout cas pour se déplacer pas de problème tant que tu ne dépasses pas les 10 000 € de valeur totale sinon tu dois déclarer à la douane ; si tu ramènes des métaux en France de l’étranger par exemple, tu dois aussi payer la TVA en fonction du pays d’où tu viens.

Super, merci pour ta réponse :slight_smile:

1 J'aime

Sujet passionnant, merci pour ce que tu apportes dans le forum.

Frèro, je suis désolé, mais il y a beaucoup de confusion et d’éléments faux dans ce que tu dis (même si tu n’as pas tort sur certains aspects). Du coup, ça me motive encore plus pour mon projet de bibliothèque qui vous dévoile les coulisses du système, que j’ai expliqué ici. En attendant, je t’invite à lire au plus vite État, qu’as-tu fait de notre monnaie de Murray Rothbard comme je l’ai mentionné plus haut.

Comme tu es un fréro, voici un extrait d’une de mes traductions en cours de préparation.

La monnaie est la marchandise qui, du fait de son fort attrait commercial, est utilisée comme moyen d’échange. Pour devenir monnaie, une marchandise doit avoir une grande capacité marchande, c’est-à-dire que les gens doivent être désireux de l’accepter pour sa valeur propre. Cela signifie que la monnaie marchandise doit avoir une valeur élevée en tant que marchandise, outre sa valeur d’échange, pour devenir et rester une monnaie.

Au cours des siècles, deux marchandises sont devenues dominantes comme monnaies à travers le monde civilisé : l’or et l’argent. Ils ont un fort attrait commercial du fait de leur valeur en usage ornemental et industriel, et de par leur relative rareté. Ils sont homogènes, divisibles en unités égales, inaltérables et assez faciles à transporter. Pour ces raisons, ils ont connu une plus grande acceptation pour l’échange que n’importe quelle autre marchandise.

Ainsi, à ce jour, or et argent constituent la monnaie. Elle n’est pas, et ne peut être, un simple bout de papier, car le papier n’a pas assez de valeur pour être hautement commercialisable. Les bouts de papier peuvent être des substituts de monnaie si, et seulement si, il y a un stock d’or et/ou d’argent contre lequel ils peuvent être librement échangés à tout moment.

Les États ne peuvent donner quelque valeur que ce soit à des bouts de papier, et les bouts de papier n’ont aucune valeur, sauf s’ils sont adossés à or ou argent, et que tout détenteur de tels billets peut les échanger contre or et/ou argent à tout moment. Un État qui utilise du papier comme monnaie sans détenir une réserve d’or et/ou d’argent librement accessible force son économie à vivre sur du temps emprunté.

Dans une société de laissez-faire, seul l’or serait accepté comme norme de valeur monétaire — il ne peut y avoir qu’une seule norme (et le libre marché a établi l’or comme la marchandise étant norme de valeur). Il n’y aurait pas d’État pour émettre des billets fiduciaires, les appeler « monnaie » et adopter des lois interdisant aux gens d’utiliser tout autre moyen d’échange.

Là aussi, je suis désolé, mais ce livre est une mauvaise référence (Obama sur la 4e de couverture en version originale…). Je comprends maintenant pourquoi tu es confus. Mais en bon frero, je te prépare un remède : j’ai une traduction en cours qui va à l’opposé de « Sapiens » (bien plus cours en plus !)

Je veux pas être rabat joie, mais la réalité va à l’encontre de ta position. Le concept d’étalon-or tient plus de l’anomalie qu’autre chose. La monnaie papier en Chine date du Xème siècle, celle-ci n’était alors plus indexée sur rien (les Chinois étaient déjà à l’aise avec le fait d’utiliser des moyens d’échanges fiduciaires basés sur des supports sans grande valeur). Ils ont connus les même problème que les pays utilisant les métaux précieux comme unité de compte.

La monnaie fiduciaire fonctionne donc

c’est-à-dire que les gens doivent être désireux de l’accepter pour sa valeur propre. Cela signifie que la monnaie marchandise doit avoir une valeur élevée en tant que marchandise , outre sa valeur d’échange, pour devenir et rester une monnaie.

est faux. Les gens sont prêts à accepter une monnaie sans valeur marchande. Je pense que tu es juste victime d’un biais courant qui fait que plus on s’intéresse à un domaine plus ou l’intellectualise plus on s’éloigne de la réalité du quotidien (dans le fond tu as raison, basée sa monnaie sur quelque chose de rare ça permet effectivement de ne pas imprimer ni de manipuler l’inflation à sa guise). Mais dans la pratique tu es dans l’erreur, tu oublies quelque chose de primordial: Le deuxième placement préféré c’est le livret A Oui, le deuxième placement préféré des Français c’est un truc qui ne rapporte même pas l’inflation, alors s’attendre à ce que des gens comprennent comment fonctionne des mécanismes complexes concernant la monnaie et le fiduciaire…

Encore une fois, c’est le cas. L’étalon-or n’existe plus et les gens commercent.

Le fait qu’Obama soit en 4ème couverture, c’est un argument ? Je précise que je cite Sapien pour son histoire sur le concept d’entreprise, pas d’argent.

Bon très bien, je ne débat pas avec toi, car le débat est une perte de temps. Tu ne m’intéresses pas car tu ne veux pas comprendre (déjà que tu as du mal à lire, visiblement). Bises

Quand on vient pour dire à quelqu’un qu’il est confus, oui le but c’est quand même d’en débattre, sinon ça n’a aucun intérêt, c’est juste toi qui crache gratuitement à la gueule de quelqu’un sans apporter la moindre substance, surtout quand la réalité et le comportement des gens démontrent le contraire.

Après chacun est libre de prédire une grosse crise imminente, d’acheter de l’or pour en faire une valeur refuge (ou comme investissement, même si le passé démontre que c’est rarement performant)

Wow. Tu dois pas beaucoup progresser si tu ne débats jamais ni avec les autres ni avec toi-même. Le débat est une perte de temps quand tu ne peux objectivement pas tirer profit ni influer sur le résultat => la politique / théologie, philosophie en sont des bons exemple.

Pour tout le reste, le débat est évidemment intéressant, qu’il concerne le marketing, le fitness, les mathématiques ou que sais-je encore, débattre avec quelqu’un permet l’amélioration.

Mais effectivement le débat n’est pas intéressant, critiquer un livre (qui ne parle d’ailleurs JAMAIS de comment la monnaie devrait être mais qui se contente de parler de comment la monnaie a évolué) avec comme seul argument « Obama a écrit la quatrième de couverture »…

Je doute fortement que ta traduction aille à l’encontre de Sapiens, ce livre étant majoritairement descriptif, ne prenant que rarement position sur le plan idéologique.

@Francky_G1
Pour l’instant ma répartition est 80% OR et 20% ARGENT.
Qu’en penses tu ?

Je prédis une crise financière majeure avant fin d’année… on verra si j’ai tort…
En tout cas je dors mieux la nuit depuis que je n’ai pas tous mes avoirs dans une seule banque.

image

1 J'aime

Ne vous battez pas les gars haha. Ne confond pas l’étalon-or international de 1870-1914 (et 1914-1971 sous une autre forme) et le fait que l’or et surtout l’argent ont été les monnaies du monde jusqu’à que des orfèvres-banquiers ne commencent à émettre plus de certificats papiers que les métaux qu’ils avaient en stock (vers le 17e siècle). Je vais revenir sur tout cela plus en détail bientôt je posterai un lien ici cela répondra à toutes vos questions sur l’étalon or. Le problème du fiduciaire c’est qu’il est cyclique et amène aux crises, banques run, etc. L’étalon-or (ça dépend lequel) est bien plus stable mais il en existe différentes conceptions qui sont tout à fait critiquables/difficile à mettre en place. J’y reviendrai vous me direz ce que vous en pensez !

C’est beau ! Oui pas plus de 10 000/15 000 € par compte bancaire c’est le mieux perso j’ai 4 banques et 2 compte paypal haha. Sinon oui tu as la formule classique c’est bien mais, je te suggérerai de ne pas hésiter à miser plus sur l’argent perso je suis à 60/40 or/argent voire 50/50 des fois. L’argent a de forts arguments je posterai mes prochains articles sur le sujet ici ça arrive dans 1 ou 2 semaines tu auras quelques éléments.

1 J'aime

Salut les frérots, petite vidéo d’actualité de Février 2020 pour appréhender le marché international des métaux !

:mortar_board: SOMMAIRE

► ACTUALITÉ DE L’ARGENT
_Ratio or/argent
_VĂ©hicule Ă©lectrique/panneaux photovoltaĂŻque
_Le facteur énergétique dans la hausse de l’argent métal

► ACTUALITÉ DE L’OR
_Prévision
_Performance des ETF
_Mines
_Production, consommation et investissement
_Performance des cours
_USA et Ă©talon or

► ECONOMIE GÉNÉRALE

â–ş REVUE OR & ARGENT A VENIR

2 J'aimes

:chart_with_downwards_trend: On en arrive donc à un niveau ressemblant au Krach de 1929 quand le S&P 500 avait chuté de 86% en moins de 3 ans.

:eyes: C’est le bon moment pour analyser le marché de l’Argent métal, l’or du pauvre ou la monnaie du peuple.