jeûne de sexe et dysfonctionnements sexuels

Yo !

J’me faisais chier et je réfléchis beaucoup quand j’me fais chier. Et du coup, j’me demandais un truc. On sait maintenant que le jeûne a des vertus curatives sur l’organisme, car il permet de le rebooter, de le reposer et de régénérer le système nerveux en passant. Ce qui nous intéresse question sexe.

Or, je me demandais si les personnes souffrants de troubles sexuels genre éjaculation précoce pourraient bénéficier de laisser leur bite de coté, arrêter de la stimuler un peu, sachant qu’on l’a généralement stimulée tous les jours depuis le début de la puberté, pour la plupart, et pas nécessairement de la bonne façon.

Je ne parle pas de s’abstenir a vie comme certains membres de mouvements noFap où les gars mènent une vie ascétique ; (une vie sans orgasme, c’est fade)
Mais seulement pendant disons quelques semaines, voir quelques mois.
Faire un jeûne sexuel quoi.
Et donc est-ce que ça ne pourrait pas avoir des effets bénéfiques sur le cerveau et le système nerveux qui contrôle la zone génitale.

De plus ça pourrait bénéficier à ceux qui ont des troubles de l’érection, car ça sauvegarde de l’énergie, et puis un mois sans se toucher la nouille, ça doit la rendre sensible après.

Evidemment après ce serait sans aucun doute bénéfique de faire une rééducation, genre suivre les cours du grand JM.
Et donc exploiter la plasticité cérébrale pour créer plus facilement de nouveaux réseaux neuronaux sachant que le système nerveux liée au sexe a beaucoup moins été stimulé pendant la phase de jeûne.

Après je dit peut être de la merde, vu que la plupart des sites sur internet disent qu’il faut se branler bien pour se rééduquer, mais j’ai l’impression qu’ils reprennent tous ce qui est écrit sur un autre site.

bye.

PS : en vrai faudrait que je fasse l’expérience mais je sais pas si j’aurai la motivation.

Je me suis tenté à l’expérience pas par choix mais 1 mois de vacances avec mon père à 17 ans sans avoir rien à serrer et sans pouvoir me branler. Je le déconseille personnelement appart un mal de couilles et ejaculer en 2min à la première masturbation en rentrant. Franchement pour moi ce ne fut pas une bonne expérience. Après je ne m’entrainer pas encore donc faut voir.

Salut frérot

J’ai testé pendant 1 mois de ne pas éjaculer mais tout en ayant un rapport avec ma zone génitale avec les exos que donne Jean-Marie. J’avais une érection en béton qui tenais pendant plus de 2 min, je n’avais pas d’envie d’éjaculer et ma bite était normale J’avais de l’énergie et cette énergie il faut s’en servir pour quelque chose de productif. En fait cette énergie c’est de la testostérone accumuler, dans les couilles, Faut pas oublier que la masturbation trop fréquente + trop de porno, baisse ton niveau de testostérone. Il faut revoir sa consommation de porno. Je te recommande la vidéo sur le Sex-Tao et érection en béton. Même les mecs sur les forums de nofap recommande la méditation mais le Sex-Tao est beaucoup plus complet et te prépare pour faire remonter les sensations pendant le bloc-couilles.

J’ai rechuté après ces 1 mois, je consommais beaucoup trop de porno, c’était l’enfer de passer plus de 5h par jour à regarder ça. Aujourd’hui j’en regarde qu’une fois par semaine ou deux semaine mais j’en regarde que quand je suis bien excité.Il faut être indépendant du porno.

Quand j’avais 13 ans je devais attendre que tout le monde partent pour regarder du porno, des magazines, des photos ou juste utiliser mon imagination, c’était un moment que j’apprécier pendant un long moment et puis après à 16 ans t’as ton premier smartphone et t’as accès à tout, n’importe où. Tu peux te cacher, regarder ça la nuit dans ton lit, c’est le début d’une perte de plaisir, c’est dommage. Personnellement le trop de porno m’a amené à l’isolement et à un manque d’action de ma part dans ma vie… Mais aujourd’hui c’est le moment de reprendre tout ça en main !

Pour la motivation ne compte pas sur ça, c’est une émotion instable, y’a que la discipline qui t’en sortira. Si t’as l’habitude de te masturber (avec éjac) le soir, à 18h fait du sport jusqu’à en crever, c’est ce que je fais et t’as juste envie de dormir en rentrant chez toi. Tu serais plus productif et en plus tu gagnes en puissance physique tout est bénéfique.

Y’a pleins d’effets bénéfiques avec le fait de garder sa semence, t’as beaucoup plus de force, un meilleur développement musculaire, une meilleur concentration, certains on même dit avoir guérit leurs anxiété social, moins de saut d’humeur et à ce qu’il paraît, ça attirerais les filles mais je ne l’ai pas expérimenté personnellement.

Je trouve que les gars de nofap se frustrent pas mal avec leurs envies, c’est naturel de bander ou d’avoir envie de baiser à un moment dans la journée, j’ai qu’une chose à dire pour ça: Sex-tao.

Bise

Salut mes frérots !

Totalement d’accord avec toi Kyba…

J’ai moi aussi vécu une dépendance au porno dont je me sépare depuis plusieurs mois. Ma fréquence masturbatoire a réduite en conséquence et je suis passé d’une moyenne de 2 éjacs par jour à 2 par semaine.
Il m’est arrivé dans mes périodes les plus sereines de n’éjaculer qu’ 1 fois par semaine et je confirme que je me sentais plein d’énergie, de motivation, et même plus beau ! … Du cœur au corps j’étais viril, tout simplement.

Lorsque l’on se trouve dans une période plus combative et plus ardue, il est clair que la masturbation et l’éjaculation sont une solution instinctive pour décompresser, c’est comme bouffer une bonne grosse bidoche, c’est bon, ça fatigue et ça calme.
Déjà bannir au max le porno est une bonne chose, réduire sa fréquence éjaculatoire aussi, mais le tout est de mettre son énergie ailleurs. Pour cela moi aussi j’ai décuplés mes séances de sport et de travail, la lecture aussi et l’intérêt pour bien des choses, plus saines et moins excitantes de prime abord que le porno et le sex.

Pour ce qui est des couilles bleues et autres phénomènes de grande frustration qui peuvent apparaitre, la seule solution est de ne pas se masturber du tout, ou du moins pas longtemps. Ne pas tenir une érections plus de 2 minutes (dans le cas de la masturbation consciente, ne pas insister lorsque l’on chope ses érections).
L’erreur que j’ai souvent commise est de me caresser pour tester mes sensations, puis de garder mon érection à fond, puis de savourer un peu… au final, on se branle 5 à 10 minutes et c’est clair que quand on accumule ce genre de séances, on se retrouve avec un putain de mal de couille.
Pour cela la maitrise du Sex-Tao et de la méditation orbitale est sans doute efficace, je n’en suis pas encore là dans ce domaine, mais le fin mot de tout cela étant le contrôle énergétique, je n’en doute pas.

D’ailleurs suite à mon addiction au porno et mes difficultés à évoluer dans les exos de la “masturbation consciente”, Jean-Marie m’avais très clairement conseiller l’arrêt total du porno et de n’éjaculer qu’une fois par semaine… ça a marcher, j’ai fortement gagner en sensations.

Comme le dit Kyba, la motivation ne suffira pas, elle ne sert que de percuteur, le canon c’est la rigueur !

Comparer le jeûne sexuel à celui de la bouffe est une bonne chose je crois. Ce sont les 3 premiers jours les pires, la faim et le désir sont proches, on sait que c’est sain pour notre corps mais ce dernier essaie de nous tromper car il a été programmé autrement… Il faut donc en passer par là pour lui faire perdre ses vieux schémas.

Perso je vois pas en quoi 1 mois sans sexe pourrai faire du mal lorsque c’est réaliser de façon consciente et tout en s’exerçant (pompe et chopper des érections sans insister).
Par contre ça me parait difficile de tenir 1 mois sans accumuler de tension sexuels…

Fais le ! Au pire tu tiendras 10 jours… 15 jours, mais comme disait le vieil oncle Oscar « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles » …

:flagfrench:

Salut,

retours géniaux et très intéressants. C’est vrai que le porno est, je pense, la cause principale de l’éjaculation précoce car on est sur-stimulé, on arrête pas de naviguer de vidéos en vidéos, et ça nous “dresse” a nous masturber rapidement pour atteindre l’orgasme. D’autant plus que l’orgasme nous permet de relâcher la pression qui s’accumule toute la journée avec notre mode de vie stressant.

A la vérité j’avais déjà tenté l’expérience de l’abstinence pendant 1 mois et demi je crois mais ça remonte à plusieurs année et j’me souvient pas trop du résultat. Je sais que j’avais resombré dans le porno et du coup je ne faisais pas de masturbation “consciente” qui aurait pu m’aider à mieux me maîtriser.

Après je pense que une fois un certain contrôle de notre éjaculation atteint on peut essayer de se masturber devant du porno histoire d’avoir plus de challenge, grâce aux sons et images. Evidemment c’est mieux de rester sur du soft selon moi, mais chacun se fait son avis.

Mais oui c’est vrai que c’est un bon entrainement de se masturber sans éjaculer à la fin. Puis se le permettre 1 ou 2 fois par semaine, mais que ce soit décidé et non subi.

bye

Salut
Tout a fait d’accord avec vous.
Moi en ce moment je fait une masturbation master sans ejac quasiment tous les jours, et j’ai gagner en sensation et en énergie.
Aujourd’hui le porn ne m’intéresse plus vraiment et j’en suis vraiment fière.

Il faut avoir un etat d’esprit basé sur la performance sexuelle. Le porn sa va a l’encontre de la performance donc du coup faut arrêter.

J’ejacule 1fois par semaine.
Si on ejacule plusieurs fois dans la semaine notre corps va s’épuiser. Moi qui avait un boulot assez physique je peut vous dire que j’étais pas bien au boulot je n’avais plus de force. Je ne me rendais même pas compte que c’était les ejac qui m’affaiblissait… .Désormais avec mes masturbations sans ejac j’ai une patate de fou au boulot.

cool gg mec !
Moi je suis exactement comme toi par périodes, mode no porn et 1 ejac/semaine et d’autres c’est l’inverse haha, je suis constamment en train d’osciller entre le pire et le meilleur. Mais je pense que je vais réussir à trouver un juste milieu avec de la discipline.

Le porno habitue le cerveau à jouir plus vite. Quand t’as du mal à avoir une érection après tant d’heures de vidéos, tu cherches quelque chose pour vite te faire bander, tu choppe une érection merdique et quand ça commence à être pas mal t’as déjà envie de jouir car c’est monté trop vite. Inconsciemment tu reproduis le mécanisme éjaculatoire avec ton corps, avec une certaines posture, les muscles tendus…

Les rechutes c’est quelques choses de normal, faut pas du tout se culpabiliser car tu perdras de l’estime envers toi-même.Met toi un timer au pire. Si t’as déjà fait 2 semaines c’est déjà un bon début. Faut habitué le corps à ça et lui donner une nouvelle routine. Faut aussi se donner raison. On es tous là pour devenir les maîtres de nos bites.

Haha ouais je compte bien la maitriser. :slight_smile:
Quand je suis dans mes bonnes périodes je met toujours un timer, ça aide bcp, et quand on voit qu’on a duré une heure ça remonte le moral haha.

Le mieux pour toi benoit c’est de choisir un jour dans la semaine pour éjaculer. Le jeudi par exemple.
Impose toi des regles à toi même… dis toi par exemple que si tu n’arrives pas à respecter cette règle ba t’es un connard qui ne progressera jamais un truc du genre.^^
A toi de voir pour le jour et le motif.

Apres je sais pas si tu es en couple ou pas mais quand t’es en couple en general tu stop un peu la masturbation ejac et le porno parce que tu sais qu’il faut que tu assures par la suite avec ta meuf…
A l’heure d’aujourd’hui chopé une bonne erection en solo sa me suffit amplement.
Apres quand je ne fait pas le mode master c’est à dire que je pense à ce que je veux sa peut déraper mais bon sa se pardonne ^^

Ouais t’a raison faut s’imposer une discipline dans tout ce qu’on fait si l’on veut persister. ^^
Non j’suis pas en couple et je trouve que c’est génial parce que ça me donne justement l’occasion de m’entraîner seul, pour pouvoir ensuite gérer suffisamment bien quand je serai en couple.

Faut surtout pas se culpabiliser, c’est un frein. Dit toi plutôt les bienfaits que cet action t’apportera

Ouais ! t’inquiète ! :wink:
merci bcp pour vos conseils en tout cas ça remonte le moral ^^

Mais au final pour mieux bander
Sur une semaine, il vaut mieux ne pas se toucher la bite ou se toucher quasiment tous les jours sans éjaculer ??

La logique est que l’abstinence fait mieux bander…

Une reponse d’expert serai appréciable ^^

Toujours avoir un contact avec sa bite. Faut pratiquer la masturbation consciente, c’est le mieux pour redonner au système nerveux l’habitude de bander correctement même après avoir éjaculer. C’est mon avis.