Junto, 25ans

Bonjour à tous,

j’ai démissionné en juillet dernier, j’étais très bien payé mais ce que je faisais n’avais aucun sens.

Je suis diplômé de l’équivalent du MIT chinois (informatique, avec en sujet de thèse la prédiction immobilière), depuis je suis obsédé par la Chine, je prévoyais de m’expatrier hors de France et d’y retourner hier mais le virus m’a empêché de rejoindre le pays.

En attendant que ça se calme je prévois de rejoindre la Géorgie, Bali ou bien le Vietnam, mon coeur balance.

J’ai fais de l’humanitaire au Bénin (et aussi en France).

Ayant lu beaucoup de classiques de la littérature française, j’en suis venu à développer une détestation de la France, comme un sentiment de monumental gâchis, une civilisation n’existant plus que dans les livres. J’ai réalisé que tous mes points de repères pour parler de la grandeur de la France remontaient systématiquement à plus de 150ans, c’est un problème.

Je manque légèrement de discipline, j’arrive à travailler 4-5h par jours de manière intense, cela fonctionne, mais ce n’est pas suffisant pour sortir de sa condition d’esclave.

Je suis convaincu de la nécessité du communautarisme (français ou non, blanc ou non, religieux ou non), l’absence de communauté c’est la mort, peut-être plus physique mais symbolique, c’est la stagnation et la médiocrité.

Je suis curieux de nature, alors parlez-moi de P.A.B, de rhétorique, de musculation et de discipline, j’ai du temps et l’envie de m’améliorer, de progresser et de penser long terme.

Sur le plan financier, j’ai un peu investi en bourse, j’ai acheté 2 appartements à crédit que je loue et j’ai mis assez de côté pour vivre 2ans en Asie. Mon but c’est donc de pérenniser tout ça.

Je prévois de lancer deux podcasts.

Le premier sur le conservatisme (podcast éminemment politique donc pour y parler de rhétorique, de l’art d’écrire, d’auteurs vénérés il y a peu, oubliés depuis, d’idéologies et surtout de solutions pragmatiques pour changer son état d’esprit. Je veux pas sauver le monde)

Le deuxième portera sur l’automatisation au sens large, finance, délégation, marketing, informatique et j’en passe.

Bon je me rends compte que ça commence à être long comme présentation alors parlez-moi plutôt de P.A.B

PS: Je suis actuellement une sorte de Paul Erdos des temps modernes, j’ai du temps libre et mon cerveau est disponible. Si quelqu’un souhaite lancer un projet intéressant (hors de France), tout en souhaitant un cofondateur doué en informatique et j’en passe, je peux faire mes valises et être présent demain.

2 J'aimes

Ca veut dire quoi ?

Tu as un lien avec ton CV ?

Ça semble vouloir dire Pompe À Bite, je connais pas du tout les tenants et les aboutissants mais j’ai regardé 2 vidéos de JMC et c’était mentionné, j’ai rapidement parcouru le forum et c’était mentionné, alors j’ai fait un petit trait d’humour.

Je communique plus de CV, si tu veux te faire une idée je suis dispo pour qu’on en discute en visio sur Whereby ou un truc du genre.

Jamais lu personnellement mais je l’ai vu passé pas mal de fois, ça m’a l’air d’être un bon bouquin d’introduction qui intègre des exercices pratiques.

Références gaullistes d’ailleurs bien navrantes, j’ai pas le moindre problème avec de Gaulle mais il a beaucoup trop éclipsé tout le reste.

Je suis en train de faire les démarches pour être e-résident estonien, pour le moment cça sera suffisant avant de vraiment couper le cordon avec l’UE.

Effectivement c’est ce que j’ai cru comprendre, j’y ai passé 2 semaines y’a pas longtemps, j’ai eu une idée de business à monter là-bas et je suis resté en contact avec un guide. Le concept de nomades digitaux ne me dérange pas en soi, mais quand on creuse un peu ça manque (souvent) de substance.

Je suis resté 2ans avec un chinoise, effectivement ils aiment beaucoup la France, enfin ils aiment l’idée qu’ils se font de la France. Après ils arrivent à Paris et ils voient les vendeurs de Tour Eiffel agressifs, les migrants sous crack.

La Corée du Sud (et du Nord d’ailleurs, j’ai gardé des « amis » de là-bas) m’intéressent, j’y passerai à minima quelques mois (pour le moment je stabilise mes finances en lançant quelques projets depuis un pays pas trop cher)

C’est pour ça que je lui crache pas dessus. Mais d’autres ont aussi été des références, CDG occupe une place trop importante, tout le monde s’en revendique, c’est devenu un banal gage de républicanité.

Le but c’est pas d’y vivre (même si j’ai bien aimé la Lettonie) mais juste de domicilier sa boîte là-bas.

JVP me semble très drôle, dommage que l’assemblé nationale agisse comme un véritable trou noir émasculant tout ceux qui s’y frottent (du moins publiquement)

Je connais ce montage, mais j’ai pas de revenus suffisamment élevés pour me prendre la tête pour le moment. Je veux juste éviter l’enfer fiscal français, les aller-retours incessants avec l’administration.

Le but après ça va être de me trouver un appartement calme, et de me lancer dans la production de contenu (podcast, vidéo) en gérant quelques missions freelance, le tout en me remettant en forme physique.

L’optimisation je verrai ensuite, puis si je me trouve un pays qui me plaît, où le gouvernement fait du bon travail, où les dépenses sont raisonnables, je suis pas contre le fait de juste payer des impôts sans me suroptimiser.

Je touche 35 fois le SMIC mensuel vietnamien, je manque pas d’argent. Par contre effectivement en toucher plus avec un truc que j’aime faire, ça me botte bien