L’indépendance affective , et se détacher de ses attentes version 2.0

Salut Jean Ma ! Salut tout le monde !

Je refais ce message pour cause de non respect des codes de la comm écrite.

Pour faire clair et concis , nous avons tous fait l’expérience que l’orsque nous étions attaché à quelque chose , nous n’avions rarement ce qu’on attendait .
Tandis qu’à linverse lorsqu’on était totalement relax et détacher de ses attentes tout nous venez sans aucun soucis .

Voilà le sujet principal de ce message , je veux que tu me dises comment être indépendant affectivement , être seul et être dans l’amour , être ouvert à l’amour sans avoir cette attente d’être apprécié , de vouloir qu’en les autres nous aiment , ou quoi que ce soit .

Et notamment comment se détacher de ses attentes de manière definitive, ne plus être dans cette frustration de je veux absolument une meuf , être aimé , et comment tout simplement être bien , relax , être en plein d’amour de soi et la juste de manière superflu pour couvrir le fossé avec la réalité mais de manière profonde.

J’espère avoir été clair , cette réponse compte beaucoup pour moi , Merci frérot ;).

Très bonne question.

L’indépendance affective c’est quoi ?

Çà veut dire, de NE PLUS DÉPENDRE de qui que ce soit pour être heureux.
Que ce soit tes meufs, ta famille, tes potes…
Ils peuvent évidemment te faire plaisir ou te faire de la peine.
Mais l’indépendance veut dire que ton bonheur ne dépend pas UNIQUEMENT d’eux.

Exemple :

J’ai rendez vous avec une meuf,
elle est à la bourre.
Mais à l’aise, le rdv est chez moi donc je me suis pas déplacé pour rien.
Je prend mon téléphone, je réserve une pute.
J’y vais.
La meuf du rdv m’appelle avec une heure de retard.
Je rate son appel parce que je tartine ma pute.
Indépendance affective level boss.

Autre exemple, un peu plus commun :
J’essaye d’organiser un rdv avec quelqu’un que j’apprécie
(une meuf, un pote ou même quelqu’un de ma famille).
Mais malgré mes efforts on arrive pas à se voir,
l’autre personne a pas l’air intéressée et ne fait pas d’effort.
J’arrête d’insister, je fais autre chose, je passe du temps avec les gens qui
MONTRENT une vraie envie de me voir.

Comment obtenir l’indépendance affective et sexuelle :

Il faut travailler dur à s’aimer soit même.
Et ATTENTION !
La deffinition de l’amour est très important.
“le souhait actif du bonheur de l’être aimé”
çà veut dire :

AMOUR = TRAVAIL

s’aimer soit même c’est pas s’assoir sur un canapé et se caresser le corps en mode
“je suis trop cool, je m’aime”

Non.
Çà veut dire ce bouger le cul pour AGIR (donc travailler) dans des projets qui vont participer à notre bonheur.
-faire du fric
-faire du sport
-s’éduquer
-organiser des activités saines et plaisantes (tout type de loisir qu’on apprécie)
-avoir des activités sociales saines et plaisantes (rencontrer des individus autour d’un contexte ou d’une activité qui nous intéresse)

Au bout d’un certain temps, tout ce travail (cet investissement) ammène des fruits.
Ce fruit c’est une relation d’amour avec soit même.
Ce qui fait que quand une personne nous néglige : on ne dépend pas d’elle.
Si quelqu’un me fait perdre du temps, ou ne souhaite pas me rencontrer,
je suis en mode : “pas grave, je suis très bien tout seul, et j’ai tellement bossé que plein de gens de valeur et qui m’apprécient seront content de passer un moment avec moi”.
Et donc je me retrouve en situation d’indépendance.
Car je peux m’AUTO-SATISFAIRE dans mes besoins affectifs.

Et les gens le sentent.
on donne toujours plus facilement aux riches.

on aime toujours plus facilement les gens qui reçoivent déjà beaucoup d’amour.

Ok je comprends bien , donc c’est juste une question de patience et de travail .
Et à force de travailler pour son propre bonheur un jour on sera en adéquation avec sa propre identité a 100% .

oui c’est çà.

on va être honnête : au début, c’est l’enfer.
tu bosses, tu investies, et t’as rien. Juste des miettes.

Et puis au fure et à mesure, si t’as investit intéligemment, tu commences à être bien.
Puis peut-être un jour à mener la vie d’un mac.

Au contraire si tu perds ton temps, tu finiras avec une vie de merde et des compétences inutiles.
Donc pauvre, et a faible valeur.

tout celà est très dificile.
Çà s’appelle la sélection naturelle.

Beaucoup de gens le nient. Çà leur permet se donner bonne conscience et pas se suicider,
ou mieux accepter leur vie d’échec.

Mais moi je veux que chacun de mes gars regarde la vérité bien en face.
Çà fait mal,
mais c’est le seul moyen d’avancer.

Tous les bosseurs ne mèneront pas une vie au top,
mais tous ceux qui mènent la grande vie ont forcément beaucoup bossé.

Merci Coach!

La philosophie de la couille nous a été révélée :cool::cool::cool:

Amen !
Prions pour la sainte-couille

Salut les gars.
Puisque ça parle de couille, je me permet de vous donner mon avis sur le sujet. :stuck_out_tongue:
Je plussoie ce que dis Jeanma : être un bosseur (sport et intellectuel) ce qui amène évidemment à la fierté de soi, même si on est pas encore reconnu par les autres (car très jeune par exemple.)

Un gros point d’indépendance se trouve là : se connaitre et avancer sans attendre une validation/acceptation des autres.
Tu bosses pour TOI, déplaces des montagnes, fais ce que tu aimes et deviens le meilleur.
Tu pourras te planter parfois face à des types plus expérimentés…Pas grave… Prends le avec philosophie, une erreur est un bon signe car cela veut dire que tu viens d’apprendre quelquechose, et bats-toi encore plus fort !
Tu continues d’avancer à ton rythme et l’élève dépassera le maître un jour, on est tous passé par là.

Par cet état d’esprit, tu deviendras décontracté du gland, naturel et serein avec tout le monde puisque tu ne te soucieras plus de leur jugement. (et tu sentiras leur appréciation montante)
Et c’est un point déterminant pour les femmes : baigner dans des rivières de confiance en soi, ce nectar des winners qui les attirent tant.

Ensuite un point qui me semble primordial comme philosophie de vie.
Si tu veux quelque-chose, rien ne doit t’arrêter, surtout pas l’effort, mais reste toujours humble. (face aux gens qui le méritent évidemment)
Prends du recul sur tes actes, regarde toi de l’extérieur, débrief tes actions régulièrement.

As tu été bon aujourd’hui ou as tu été un gros con?

Dans les relations homme/femme, on fait tous des erreurs, c’est normal…On apprend tous les jours.
Mais ce qui n’est pas normal, c’est de ne pas s’excuser ou réparer ses erreurs.

Il faudrait citer mille exemples pour être clair… Ce qu’il faut comprendre c’est que personne ne doit pouvoir s’essuyer les pieds sur ton ego.
En revanche tu dois le faire par toi même régulièrement, pour te recadrer et t’améliorer.

Une fille qui te plait agit mal envers toi ?
Temporise une fois ,car 90% des problèmes entre les gens viennent de malentendus, de susceptibilités parfois inconscientes, ou de simple fatigue…
Discute avec elle, vois si tu peux lui laisser une autre chance, mais pas plus . Sinon dégage là de ton existence sans attendre.
Dis-toi toujours qu’une fille que tu poursuis mais qui ne t’aime pas pleinement,(parceque putain son cul, son cuuuuul) te fais perdre du temps.
Et durant ce temps, il vient de passer la femme de ta vie (putain son cuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuulllll) devant toi, mais elle a vu que tu étais avec quelqu’un d’autre donc c’est loupé…

Ou toi, tu as mal agit envers une fille qui te plait ? Va t’excuser et explique lui pourquoi tu as été con sur le coup. La fierté mal placée est une erreur de jeunesse.
Là, tu mets de coté ton ego, il n’y a que toi qui a le droit d’y toucher.
Tu as fait une erreur, c’est pas grave mais il faut s’expliquer et être un homme. C’est à dire, pas rattraper quelqu’un par la pleurniche ou les larmoiements mais c’est d’aller lui dire dans les yeux, c’est vrai j’ai été con.
Tu lui montre que t’es solide, sur de toi et qu’elle peut compter sur toi, même en cas d’erreurs.
Et si elle ne peut pas t’excuser, c’est pas bien grave non plus, tu as déjà fait le plus important, t’assumer.

1 J'aime

on sent l’expérience de l’ainé ^^