La pute de trop

« Ceci n’est qu’une histoire fictive. Toute ressemblance à des personnes réelles ne peut être que fortuite. » (Partie FR)

Récit d’une semaine en compagnie de @WAR. (mes félicitations d’avance aux téméraires qui auront tous lu, vous allez rire :crazy_face:)

Bonne lecture !:fork_and_knife:

Déplacement professionnel en Pologne :poland:(Katowice : 1 semaine) implique comme d’habitude réservation hôtel luxe :star::star::star::star::star: en plein coeur de la ville, location d’une tutur qui a de la gueule un minimum (ici, une MAZDA CX5), et bien entendu consultation de mon catalogue régional d’escorts préférées…

Qui dit Pologne, dit tartinage de blonde aux yeux bleus à gros seins et petit Q.

Je plonge ainsi au milieu de cet océan blond, et « fit », et je flaire (repère) 3/4 models au profil similaire. Elles sont pour les 3 premières bilingues (Polski/English) et la dernière trilingue (Polski/Russian/Italian).

Très bien, il est donc temps de m’organiser…

jour 1 boulot;

jour 2 boulot 1er pute;

jour 3 boulot;

jour 4 boulot 2eme pute;

jour 5 boulot;

jour 6 boulot 3eme pute;

jour 7 bonus. (L’erreur fatale dont je développerai ci-dessous…)

Coté boulot RAS, les clients sont super sympas et le travail est plus simple que prévu, bref, je dégage un maximum de temps libre pour visiter les alentours.

Jour2: 1er pute 21h00

Frais comme un gardon (très peu de boulot), j’attends à mon hôtel mon premier cadeau :gift: de la semaine.
RDV 1h. outcall avec ma 1er blonde (la trentaine) gros seins (silicone, je n’aime pas particulièrement au toucher, mais visuellement ça en jete) … pour la modique somme de : tada tada tada tada…. 250zloty :moneybag: (60e), en clair @WAR est chez LIDL.

Je la démonte dans les règles de l’art. :ok_hand:

Jour4 : 2eme pute 21h00

Rebelote, RDV 1h outcall avec ma 2eme blonde (la trentaine) gros seins (silicone encore une fois)

Passage à la caisse : 200zloty :moneybag: (50e), LIDL brade les blondes, nom de Dieu !

Jour 5 : changement de planning 3eme pute 21h00

RDV 1h outcall avec ma 3eme blonde (la vingtaine) gros seins (naturel !)

Passage à la caisse : 250zloty :moneybag: (60e)

Jour 6 : restaurant 19h30

À la terrasse de mon restaurant favori, ma bière fraîche à la main (une ZYWIEC pour les connaisseurs), j’aperçois une grosse berline blanche s’approcher. La voiture s’arrête en double file et là sort une ESPÈCE DE BOMBE ATOMIQUE PETITE (1m60 max) BLONDE, FULL TATOUE (bizarrement, je n’avais été confronté à une full tatoo girl).
Elle portée des sandales à talon, une grosse paire de lunette noire, et un décolleté noire qui faisait apparaître une paire de seins énorme pour sa taille, littéralement, ces deux seins faisaient 1/3 de son poids et elle « portée » une mini-jupe, mais vraiment mini. On été plus proche de la culotte voyez-vous… Elle est passée devant moi rejoindre le propriétaire du restaurant (peut être son père, son MAC, son client, je n’ai pas encore la réponse) et repartie en moins d’1 minute au volant de son bolide …UN AVION DE CHASSE LA DEMOISELLE.

La naissance d’un nouveau fantasme est apparue, je me dois de revoir cette salo…p… gentille fille polonaise ! (prochain déplacement=enquete).

Restaurant fini, j’ai tout de même le droit à un lot de consolation :gift:

4eme pute 21h00

RDV 1h. Outcall avec ma 4eme blonde (la vingtaine) gros seins (silicone…)

Passage à la caisse : 250zloty :moneybag: (60e)

Sachant que le lendemain, je devrais prendre le 1er avion pour un retour en France, je décide de me prendre l’Hôtel le plus proche de l’Airport de Katowice. Mon vol est prévu le matin suivant à 6h10 embarquement 5h45…
Il est 22h30, ma pute 4eme pute de la semaine vient de quitter les lieux avec un restant de mon DNA en elle, il est temps pour moi de plier bagages.
En ni une ni deux, je me jette dans la douche, shampoing, après-shampoing, brossage de teeth, lotion corps cacao-banane et petit chignon Made in WAR, me voila fin prêt.
Je monte dans le bestiaux direction Airport Katowice (Hotel Moxy), 35 minutes de prévu au GPS, finalement, 20minute auront suffit à 160km en moyenne avec quelques pointes à 180km…(la Pologne, une vraie piste de course !)

Arrivée à l’Hôtel sous les coups de 23h00,

Je traverse le patio et commence à me mouvoir à l’intérieur de cet hotel au look… Comment dire, très « gay ». Je m’explique l’hôtel ressemble étrangement à un entrepôt aux couleurs vives : rouge, jaune… Avec beaucoup de lampes, néons, de faux vestiaires de gym et des statuettes de partout de gorilles avec des solars, des insects…Bref je suis en terrain hostile.
Après quelques échange avec le réceptionniste qui lui aussi semble bien « éfiminé », je rejoins ma chambre 318.
Je badge, j’entre et y découvre une chambre spacieuse, mais je remarque rapidement que le systeme d’éclairage est automatisé (détection des mouvements). Au fil de mes pas, mon lit s’éclaire plus ou moins par néons, puis vient les tables basses (détection du poids des objets) , puis les dessous de bureaux, pour finalement arriver dans ma salle de bain qui l’a aussi est pimped (ambiance bar gay as fuck!). Ceci dit, c’est quand même original et sympatoche pour une courte nuit.

Jour 7 : 4h00

J’ouvre les yeux (réveil sous Al Green - Let’s Stay Together), prières (life plan)…etc, cleanliness ritual. Je balance le badge sur le comptoir au même réceptionniste de la soirée d’hier (putain, le type bosse toute la nuit au comptoir d’un hôtel d’aéroport, bordel, qu’elle vit de merde…)

À 40 000pied, innocemment dans mon siège business, je me repasse en boucle mes parties de jambes en l’air avec mes 4 blondes de la semaine (À l’Hôtel, les putes sont bien plus expressives !) … J’entends encore le son délicieux de la bonne pipe baveuse, des aspirations, et des petit claquement de langue…Je distingue encore le bruit de mes couilles sur leurs parois, les gémissements, cri et pincement de douleur.

Oui, sous son air innocent et pur, cet homme se replonge dans ses folles soirées perverses polonaises…

Bilan de la semaine : 4filles 4h 230roses+extra taxi = 250roses:trophy:

11h00 Airport FR.

On paume ma valise (comme d’hab. trop de connection flights) bref, je voyage léger sur le retour, c’est pas plus mal !

12h00 : arrivée dans l’appart. WARLOVien, (Cette partie est fictive, Messieurs les gendarmes:see_no_evil:)

Je balance en machine le peu de linge que j’ai sur moi, fonce à la douche, et rapidement par en quete pour remplir le frigo pour mes deux jours en France avant les States.

En train de choisir mes oranges, je me dis, "quand même, tu as bossé toute la semaine, et tu t’es levé tôt, tu mérite ton bonus. (grave erreur)

Course faites, je contacte deux demoiselles, les deux Latines bien sur (on ne change pas les bonnes moeurs @SilvioBerluscunni :wink:).
La première me demande un paiement par « Toneo first » (carte pré-payé de bureau de tabac) je l’envoie chier gentlemannement. La seconde me réponds très rapidement, trop rapidement.Elle n’a aucun commentaire et low-cost (150roses 1h), mais je repense à mes 4 blondes de PL. Qualitad à 60e :moneybag:…j’arrive a me convaincre d’essayer en France une pute à 150roses.

Fuckedup

Rebelote cleanliness ritual, petite chemise blanche, Rayban classic edition Gold, montre lourde OR et pantalon costume carreaux gris Homme, en bref, la définition même du raffinement.:ok_hand:

Arrivée sur les lieux du crime

J’observe les alentours RAS, je contacte la demoiselle…bip bip bip…elle décroche, « Zoui chéry, ji t’uvre la porte, le nouméro es diez, sept y nueve » tout cela avec un bordel autour d’elle…(Je me dis intérieurement : @WAR, dans quoi tu t’embarques…)
J’arrive a décrypter son charabia et accède à un nouveau sas. Celui-ci avec une caméra (tiens donc), je remonte mes lunettes, j’attends bien 2 bonnes minutes comme un con avec elle au téléphone qui me dit « atten, ji me prépare…. » (avec toujours un bordel autour d’elle en espagnol)

À ce moment précis, je me dis la chose suivante : @WAR, pourquoi tu persistes ce plan pu la merde… pourquoi tu persistes dans cette connerie, tu as 3 mètres à faire pour sortir de cette situation non-professionnelle…
Mais vous savez que mon âme courageuse d’aventurier me pousse par moment au delà de l’entendable. C’est ainsi machette à la main, chapeau en peau de couille vissé sur la tête et boots croco que je m’élance dans cet escalier infernal…

La porte s’ouvre (à 3/4), personne… Même pas un bout de hanche, pas un œil, ABSOLUMENT RIEN. Le temps se fige, les secondes deviennent des minutes…je me retrouve ainsi dans mon ralentissement spatiaux temporel, et me dis: « bon, j’entre, pas chassé sur la gauche et je décroche mon plus beau coup de coude droit dans la face du bamboula qui m’attends derrière. J’enchaîne avec pivotement du bassin et une mythique droite, gauche dans le menton. Menace éradiqué, je me barre vite… »
Mon plan mental (1) est fait.

Je me dis alors aussi : « oh bordel, c’est la fameuse pute qui n’est pas celle des photos…oh bordel, je vais rencontrer claudia 150kg avec de la moustache. Bon, je lui file 10 balle pour le dérangement, quelle puisse préparer sa future overdose de cacheton et je me casse »
Mon plan mental (2) est fait (1.5seconde en temps réel se sont écoulé)

meur!

Je « pénètre » les lieux, et y découvre une Latine…oui…qui a bien mangé… Qui a bien bien mangé…(mes mannequins polonaises sont à une année-lumière de notre position actuelle)…Putain elle est grosse, elle fait bien 70kg pour 1m70 un truc genre…Pratiquement pas de seins (pour une grosse le comble…) , un gros Q , pas mal, ouep, les genes ont pas merdé sur cette partie-là (pourquoi pas), son visage n’est pas vilain…(en y repensant, j’aurai dû opté mes lunettes de soleil.).

Elle est moche.

Vais-je vraiment baiser une moche ? Nom de Dieu, ça ne m’est pas arrivé depuis bientôt 8ans. (Tant que j’y pense, futur topic: histoire de moche (pour tous comme les cousines) ça risque d’être très fun. @SilvioBerluscunni tu es libre de créer le topic si l’idée t’amuse, j’apporterai mon histoire cette fois-ci)

Pour la recherche, pour la science :lab_coat::goggles: @WAR, tu es un aventurier :man_farmer:, tu te dois de tester les putes à 150roses en France.
Mon esprit critique me guide ainsi à sa chambre (mon laboratoire) pour y découvrir les mystères des putes low cost.

Rituel de déssapage devant la moche fait, je lui balance comme un « all in » sur une paire 2 :black_joker::black_joker: 150e :moneybag: au visage…

Je lui demande rapidement un massage. J’essaye de ralentir la cadence, car elle est très, même très entreprenante avec mes bijoux de famille…Et mon divin.

Je crois bien qu’elle n’a jamais vu un corps d’Apolon :muscle:…Tu m’étonnes. (8h. de sport par semaine, tu ne dois pas en voir souvent)

Je calme immédiatement les hostilités et lui demandes de simplement me masser le dos. Je m’allonge avec mon caleçon pour faire barrage à ses mains vicelardes. Elle commence a enduire ses mains avec du nivea (genre body milk de merde).
Je me dis :« oui elle doit hydrater ses mains avant d’appliquer une huile de massage style CLARINS. »

Mais intérieurement, je me dis aussi: « mais putain, en plus d’être moche, elle va vraiment m’enduire de cette merde de nivea? »

Et mal heureusement, c’est bel et bien avec cette immondice que mon corps commença à être enseveli ! Ces mains grasses couvertes de cette merde blanche répandue sur mon dos…

Un instant : si l’on éjecte la moche, on pourrait réellement croire que je suis au milieu d’une joute entre gays. Mon corps servant de table à sperme. Vraiment très gore comme scène !

Retournons à ce massage dorsal, voyant mes fesses musclés (« tou a les faissesse tri dour »), elle ne pu s’empêcher d’ôter mon dernier rempart. Q à l’air, elle commença méticuleusement à imbiber mon jolie petit Q de nivea-merde, une vraie patinoire.
Repensant au Forum (topic de la prostate) Je me dis : « Oh bordel de Dieu, j’ai craché sur le massage prostatique tout l’après midi et je me retrouve avec une moche qui risque de m’en infliger un malgré moi. L’arroseur à arroser voyez-vous, j’assiste un upside down mental violent ».

Je me retourne à la manière de Bruce Lee, juste avant de sentir des doigts dans mon anus.

Situation stabilisée, je lui prodigue à mon tour un vrai massage…(tuto massage si vous le souhaitez dans le futur) au niveau de son dos qui est « normal » , son Q de latine est quand même pas mal donc c’est pas si désagréable.

Elle a vraiment apprécié le massage. Tu m’étonnes, tu as Apolon sur toi bite à l’air qui te paye et qui plus est masse divinement bien!, régale toi ma moche. Cela sera mon geste humanitaire pour cette année…

Elle commence à se tourner pour me présenter son « corps » (son carnage) de face, bourrelets, une légère cicatrice ventrale, des petits seins sans vitalités… je la regarde avec mépris et lui dit « estoy cansado » : je suis fatigué.

Pour la science :lab_coat: :goggles:, tu es un aventurier…Je lui présente mon divin dur comme du béton (va comprendre pourquoi.). En un éclair, la moche se planta frénétiquement les amygdales à coup de bite. Elle en a vu des bites, car elle est très bonne à ça, vraiment agréable ! Pas de dent, bonne pression, malaxage des couilles, bave…

Bien sur sans capote…Je me déteste à ce moment-là…Je suis pris entre une bonne pipe, il faut l’admettre et une moche qui me dégoûte…et mon divin dans tout cela reste droit et stoic.

Elle m’en file la capote (La rouge, vous la connaissez tous…Encore une belle merde, mais je n’ai pas eu l’envi d’utiliser des miennes, l’investissement en serait que trop grand pour ce genre de moche.).

Nous sommes donc, correction, elle est donc (moi, je me suis réfugié dans mes pensées polonaise) en cowgirl (je déteste cette position, en plus!) et chose très étrange, elle est réellement excité. J’ai même un sentiment de viol qui traverse mon esprit. :« Suis-je en train d’être abusé par une moche ? OUI ! TOTALEMENT. »

Je la calme, et commence avec difficulté a essayer de la tourner, c’est quelle est lourde la moche…Les mannequins polonaise a un bras, je m’amusais à les jeter au bout du lit ; avec elle, on s’approche d’un tirage menton à 70kg (estimation visuelle peut être plus.).

Tant bien que mal, elle se retrouve en levrette, ouf ! Le cachalot est en position. :pig: :pig2: :pig:

Je m’agrippe à son Q et pousse les rapports rapidement. Démarrage en 3eme pied au plancher, je lâche l’embrayage comme un porc, je passe aussitôt une 4eme a faible régime, j’en ai décidément plus rien à foutre ! je donne de gros coup de bassin en 5eme avec de grosse féssé, puis dans une propulsion kamikaze, je pousse ma 6eme à fond, l’aiguille dans le rouge! Elle gueule comme une possédée dans l’oreillé.
Tandis que je suis au commande de son Q, une drôle d’odeur vient me chatouiller le nez, que DIS-JE une drôle d’odeur vient de me DÉSINTÉGRER LE CONDUIT OLFACTIF ! :pig: :pig2:

Oui, oui, vous savez exactement de quelle odeur il s’agit, CELLE QUI PROVIENT DE LA MER, CELLE DE LA CREVETTE… LA CHATTE QUI PU !!!:squid:

Je me dis qu’il me faut euthanasier la moche sur-le-champs ! Donnez moi immédiatement 10mg de Pentobarbital…


Je me retire, prends quelques lingettes de merde nivea elles aussi, me rhabille, et me barre très vite et loin!

A ce moment là, je déboule à fond dans la rue, je me dois d’activer le PROTOCOLE D.T.R !

Oui messieurs, j’ai bien dit le PROTOCOLE D.T.R alias PROTOCOLE DE DESINFECTION TOTALE ET RADICALE.

Autrement dit, je vais en chier !

La simple pensé de cette moche et de son odeur me donne la nausée, j’ai même des vomissement internes… horrible !

Coup de frein a main sur le parking, les graviers fusant dans les vitres et porte du rez de chaussé, je fonce !
Pas le temps d’attendre l’ascenseur, je me tape au pas de course 5 étages. J’arrive devant ma porte, j’enfonce mes clés au pied-de-biche ! Je balance mes vêtements (sur-mesure, très cher) comme de vulguaire merde KIABI, je saute dans ma douche brosse à dent à la main et Spray chlorhexidine.
Je lance les hostilités directes. Jet à fond chaud, me frotte avec mon éponge et balance le savon, shampoing a gogo tout cela avec ma brosse à dent à la bouche, un vrai sketch !:rofl:

  • je prends la chlorhexidine est m’en fou directement en bout de verge, et autour de ma queue, je m’en fou sur le visage et sur mon téton sucé !;

  • je reprend une douche dans la foulé;

  • je désinfecte à la javelle mon portefeuille, et mon téléphone. et me relave les mains;

  • mes vêtements et les serviettes machine à lavé special;

  • me relave une derrière fois les mains ;

  • je me prépare de l’eau bouillante aux micro-ondes est commence à me faire un mini sauna du visage, car elle m’a touché les joues la moche !

Situation rétablie, je reprend mon business!

Bref, c’était ma pute de trop…:sparkling_heart:

Amicalement WARLOVE:love_you_gesture:

9 J'aimes

@WAR bordel de bordel de merde :heart_eyes::heart_eyes::heart_eyes::heart_eyes:

TU AS NIQUÉ TOUTES LES HISTOIRES DU FORUM

Je crois que je n’ai jamais autant voyagé et ri dans un texte de forum ! Je suis encore sous le choc, ton histoire est littéralement parfaite putain !

Tu m’as fait rêver l’ami, je vais la relire encore et encore tellement il y a de passages EXTRAORDINAIRES ! Du grand art, du récit hyper propre et ficeler.

Mille merci !!!

1 J'aime

j’en pleure encore de rire…j’ai vraiment vecu cela cet aprem…

1 J'aime

Putain quand même après toutes ces bombasses tarifs discount il faut être un sacré queutard pour cartoucher la grosse latina qui sent la sardine :slight_smile:

Tu es aussi addict que moi …

Génial tous tes voyages pro, l’idéal pour baiser sans relâche.

2 J'aimes

Pas de nouvelles réactions ? Merde, mais c’est le meilleur report de putes de tout le forum :scream:

Vous êtes teubés au point d’être découragés de lire un truc de plus de 20 lignes ou quoi ?

Putain cette semaine de folie, ca fait rever la Pologne, le retour en france un peu moins :joy: !!!
Vous faites pas demi tour quand la fille ne correspond pas au photo ou que c’est un thon qui approche le quintal ?

J ai lu est bien ri pour le style narratif.

Ensuite les souvenirs sont remontés et mon regard c’est perdu dans le cosmos…

Trop d introspection sur la fin… J ai réouvert des parties de ma mémoire que j avais enfuis au plus profond de moi.

1 J'aime

Bordel qu’elle histoire @WAR
J’ai également beaucoup ri, en particulier sur ton protocole de désinfection.
As tu pensé au moins à te passer au compteur Gegeir ? Elle est peut être radioactive…

Mais comment as tu pu aller jusqu’au bout de ce plan pourri depuis le début ?
Est-ce que tu es maso ou une scientifique qui cherche le remède d’une maladie rare ?

En tout cas n’aurais fait demi tour immédiatement.

En tout cas merci pour ton témoignage, ton style et pour nous avoir fait rire

Dr Duracell

C’était marrant !
Tu as expérimenté ta 1er (?) SALE PUTE

Le passage ou tu sais, tu te doutes, ton intuition te dit que ca va etre merdique, que ca pu le traquenard, mais tu y quand même !

Hé bin j’ai fait pareil…:smile:

Le hic c’est que a 150 tu as de très bonne comme de très mauvaise.

#putesurprise

Bordel @WAR, j’ai vraiment cru que t’allais te prendre 2 doigts dans le cul :laughing:

Sinon il faudra que tu nous parles de ton côté très maniaque et à cheval sur l’hygiène!

Merci a tous pour vos retours positif sur cette amusante petite mésaventure ! :ok_hand:

Très sérieusement, je me suis persuadé qu’il fallait que j’aille butiner d’autre prairies, et que j’allais tomber sur la perle rare ! :pray:

Exactement.

Techniquement, j’en possède deux aspects (plus développé que la moyenne, je suppose) :

  • La propreté ; (je recherche le blanc unique partout ! Mur, sol, mobilier…)
  • Le rangement ; (je classe et organise méticuleusement ma penderie, mon frigo, ma salle de bain, lit…)

À vrai, je ne recherche que l’harmonie, la cohérence entre mes actions et mon environnement.

Prov. :« La propreté vient de Dieu, mais non la crasse. »

Un élément de réponse (mode de vie) à travers cet extrait : https://www.youtube.com/watch?v=RjKNbfA64EE

Amicalement WARLOVE :love_you_gesture:

1 J'aime

La rumeur dit même que quand il ne fait pas de chignon, il se fait une queue de cheval à la Francis Lalanne (attention à ne pas te faire attraper si @RiRi passe par là).

Je me suis tué à le dire plusieurs fois. Recevoir une pute à l’hôtel garanti une baise de bien meilleure qualité … Déjà la pute n’est pas dans son milieu naturel et est donc un peu apeurée par ça, et nous savons tous que peur et excitation sont très proches comme sentiments.

Secondement elle sera nettement plus enclin à se lâcher, à être naturelle, quand sa copine n’est pas dans la pièce à côté …

De plus si comme @WAR ou moi vous recevez vos putes dans des hôtels de standing, la pute sera ravie d’être dans un lieu agréable, propre, avec quelqu’un d’éduqué.

Évitez à tout prix le incall avec les putes car chez « elles » elles sont conditionnées / bridées … Il y a pire : les apparts avec plusieurs putes. Là on touche le fond.

@Jeanma je te conseille de prendre le temps de lire la prose de l’ami @WAR, il mérite une vidéo à lui tout seul … Ainsi que la décoration du punter d’or :trident:

2 J'aimes

Ce forum est la raison pour laquelle on ne fait pas demi tour face au laideron.
Parce qu’on se dit : « au moins je pourai raconter aux frerots »

4 J'aimes

60e l’heure en Pologne, wahou c’est pas cher

Clair … J’avais jamais pensé à la Pologne …

Ma bite n’a jamais exploré ce pays, intéressant …

Ça parle anglais facilement @WAR ?

Je vais y aller et baiser la bombasse à la jupe ras la salle de jeu puis t’envoyer un cliché :slight_smile:

1 J'aime

Alors figurez vous qu’elles parlent pour la plupart bien anglais, et même de temps en temps Français !
(elles adorent la France, blablabla…on est les plus chanceux du monde à l’étranger, sachez le).

@SilvioBerluscunni , concernant la fameuse tatoo blonde pimped venu en bolide; J’en fais personnellement mon affaire. (Bien sur entre gentleman, on partage la viande ! :fork_and_knife::plate_with_cutlery:)

J’ai déjà compris grossièrement son schéma de pensée (en 1minute, je rappel) qui se résume par : MONTRE LUI TA THUNE, MONTRE LUI UNE PLUS GROSSE TUTUR ! :rocket:

1 J'aime

Langage universel de la femelle. C’est un peu leur langage des signes.

1 J'aime