La pute, le cunni, et les bactéries

Salut les kheys,

Etant full novice en matière d’amour tarifé, je me demande… y a-t-il des techniques pour faire un cunni de ouf à une pute avec les techniques de @Jeanma sans choper des bactéries de destruction massive ?

Mon imagination sèche un peu là…

quel intérêt de mettre autant d’energie a satisfaire une pute? C’est son boulot à elle, pas le tien…

2 J'aimes

et puis les cunnis peuvent être exécutés avec un preservatif exprès…

Vous vous posez bien trop de question sur les teups les amis.

-Oui tu peux faire un bon cunni, même sans les techniques de Jeanma.

-Faut « dissocier » teups et bactéries. Ce n’est pas parce qu’elles font cette activité qu’elles sont pleines de virus ou de bactéries. Sauf, si tu vas la chercher dans un vieux bouiboui dégueulasse.

Les courtisanes se doivent d’avoir une hygiène corporel irréprochable, pour elle et le client.
En général, leurs hygiène est BIEN supérieur à une fille lambda.

Je bouffe la chatte à toutes mes courtisanes, parce que j’en ai envie, parce que je kif ca et qu’elles couinent comme des petites cochonnes.

J’ai vu et goûter les plus beaux minous d’Europe qui soit et, je n’ai jamais de problème par la suite.

Jeune insolent ! :angry:
C’est ton devoir en tant qu’HOMME de satisfaire n’importe qu’elle femme, en la respectant

4 J'aimes

Je suis pas d’accord…

Ce que je voulais dire, c’est qu’un bon cunni ça dure minimum 8 10 minutes, et c’est toi qui paye. En plus, si il parle de

C’est que ca peut durer encore plus longtemps…

Là tu perds du temps, et de la thune…

Quand c’est du sexe non tarifé, je suis d’accord avec toi, tu DOIS faire de ton mieux le plus souvent possible, mais là, en la baisant correctement je trouve que ça suffit…

Pour avoir bouffer une 100aine de chattes, je peux affirmer qu’il n’y a pas de technique magique et que chacune est sensible à des stimuli différents.
Teste différentes approches, sois à l’écoute, vas y crescendo…

Tu fais un bain de bouche à la vodka après le cuni.
Sinon le vin blanc marche pas mal #moulesmarinieres.

Aussi, un ptit coup de labello avant prévient contre les irritations.
Sinon : baume du tigre sur les lèvres et synthol dans la bouche pour les plus précautionneux.

2 J'aimes

Après Vladimir je fais des études de microbiologie entre autre donc je peux te donner 2 trois tips

1 J'aime

C’est complêtement con.

La bactérie est déjà dans ton estomac à ce moment là. Et même dans ta bouche, elle s’est déjà infiltrée dans toutes les microcoupures du palais…

Dans mes bras Chick Noris. Toi et moi on se comprend :slight_smile:

Pour les autres : il n’y a à priori pas de risque. Ou très peu.
genre très très peu.
Certains cas de figure avec gonocoques ou chlamidia dans la gorge.
Mais c’est plutôt la fille qui peut recevoir çà lors de gorge profondes.
La bouche a une fonction antiseptique, et normalement avec le cunni vous ne chopez rien.

J’ai bouffé 500 chattes, et la seule chose que j’ai chopé c’est un herpes bucal.

Donc évitez les chattes douteuses ou nocturnes.
regardez ce que je vous bouffez, inspectez un minimum le terrain avec de foutre votre bouche

4 J'aimes

" J’ai bouffé 500 chattes, et la seule chose que j’ai chopé c’est un herpes bucal."
A cause de la punk à chien mon pauvre :rofl:

1 J'aime

Un vulgaire et banal herpès buccal qui maintenant se promène sur 500 chattes :rofl:

Moi aussi je bouffe les chattes de mes putes, et même leurs rondelles :ok_hand: :revolving_hearts:

rondelle-plate-m12x27x25-m-acier-zing-blanc

Pas pour toutes évidemment, j’analyse au préalable le matériel avant de plonger dedans, comme avec une meuf lambda en fait.

Arrêtez de vous prendre la tête, si vous ne voulez pas de bactéries restez enfermés chez vous et branlez vous avec des gants Mapa.

5 J'aimes

Ya beaucoup de risque de contaminer des minous en les bouffants pour un porteur de l’herpès bucal ?

Je crois qu’un herpès buccal peut se transmettre sur les parties génitales et donner donc un herpès génital.

Et l’inverse bien sur également.

Mais je ne suis pas un fin connaisseur de tout ça, l’avis de notre @Dr_Duracell officiel est demandé.

ça marche, oui on va attendre le connaisseur :wink: .

Pour rebondir sur le sujet, si un client a un herpès labial et qu’il va voir une escorte. Même si c’est en dehors des crises de boutons, il vaut mieux avertir la fille de sa maladie au risque de se faire jeter ? Pourtant si on n’embrasse pas il n’y a aucun risque pour la fille en utilisant un préservatif pour le rapport.
Pour le cunilingus j’ai lu qu’il y a un risque dans les 2 sens même si cela est fait en dehors des périodes de boutons, alors que pour l’anulingus il n’y a pas de risques pour la receveuse. Peut être que @Jeanma ou @Dr_Duracell pourraient m’éclairer sur ce sujet qui me turlupine pas mal. Merci beaucoup d’avance.

@Karl68

Non car tu te feras virer systématiquement si tu évoque ne serais-ce le mot disease or illness.
Sache qu’une grosse partie de la population est porteur d’un virus herpes. ce dernier est contagieux qu’en cas de poussée. Si tu es en dehors d’une poussée, tu ne contaminera personne.
Si tu es vraiment parano ou que tu es entre deux période rémission/poussée : un peu d’aciclovir 12 heures avant le rapport (prescrit par ton médecin) te permettra d’avoir la conscience tranquille.

3 J'aimes

Utile merci beaucoup.

@Dr_Duracell

Oui environ 70% de la population est atteinte du virus de l’herpès labial.
Je ne suis jamais allé chez les filles de joie, mais je m’en voudrait de les contaminer. Si bouton il y a, no sex!!
Merci beaucoup pour ta réponse. Et merci pour l’info du médoc anti-viral, je vais m’en procurer comme ça aucun souci. :+1:

je confirme : en cas de poussée d’herpes sur les lèves, je fais abstinence (ou alors je baise UNIQUEMENT mes amantes mais sans les embrasser).

Mais j’ai l’impression que mon corps à appris à traiter l’herpes.
Je l’ai depuis 10 ans. (chopé sur un cunni à priori)
Et j’avais au début 3 ou 4 crises par an (stimulés par le stress, froid, fatigue).
Ces crises donnaient au début des gros boutons douloureux, qui duraient jusqu’à 2 semaines.

aujourd’hui j’ai une crise par an, voir même un peu moins.
4 ou 5 jours grand maximum, pour des boutons à peine visibles.

Je pense avoir amélioré mon niveau de santé, baissé mon stress, augmenté mon immunité.

Et comme dit Rocco : « on a tous l’herpes »