La sodo, comment la convaincre?

Bonjour à tous !

La question est dans le titre : Comment convaincre une partenaire de me laisser passer par la petite porte ?

Pour ceux qui pratique cet art avec leurs partenaires (hors tarifées), comment vous vous y êtes pris ?

Était-ce un travail de longue haleine ou bien c’est peut-être elle qui vous a invité à essayer ?

Éclairez moi, car j’ai toutes les techniques (de How2Fuck) pour la préparer et la faire kiffer, et j’ai une envie croissante d’essayer (d’après vos récits), mais elle ne semble pas très partante (mais pas complétement opposée non plus).

Personnellement, c’est elle qui voulait.
À une soirée, elle m’a mit ma bite dans son cul sans me prévenir…

2 J'aimes

Une femme à marier :heart_eyes:

Je la quitte dans 2 semaines… :joy:

Ca ne se demande pas. On masse l’anus avec le produit pour faciliter la pénétration et on l’enfile. Une fois sodomisée, elles se taisent.

@Roger66 va te présenter stp.

Déjà, est ce que tu lui lèches l’anus ?

Pour moi c’est la base pour amener une novice vers l’anal.

Oui, et elle ne dis pas non !
Je lâche et je joue un peu avec avec les doigts (je fais des cercles autour de la rondelle), et elle aime moins, j’ai l’impression qu’elle appréhende avec les doigts, alors que la langue ne pose pas de problème…

C’est déjà un excellent début, elle a intégré que son anus était lui aussi source de plaisir.

Étape 2, une fois son anus léché avec amour tu peux passer au jeu du frotti frotta : son anus commençant à être dilaté et bien humecté de ta salive mais aussi de sa mouille ruisselante tu la fais passer sur toi, avec ton gland tu te frottes en alternant chatte, périné, anus …
Petit à petit elle s’habituera à sentir ton gland dur contre son trou du cul, en tirera du plaisir, et se dira «Tiens, et s’il rentrait doucement en moi ?».

2 J'aimes

Ne tourne pas autour du pot :sweat_smile:
Dit lui : " Chérie, ce soir, j’ ai envie de t’ enculer "
Ça va tout de suite ouvrir le débat.

1 J'aime

Le truc de base, mais tu le sais déja : c’est de ne jamais demander l’autorisation.

  • Est-ce que je peux venir maintenant dans ton cul, car on en avait parlé une fois et gnagnagna

Non.
Tu fais, du mieux possible, en préparant le mieux possible et tu vois sa réaction.
Si tu l’as bien menée jusqu’a là, elle continuera surement à s’abandonner à toi.

.
Mais on dirait que vous en avez pas encore parlé ouvertement ?
Moi je commençais direct au resto, lors des premiers rdv.
La faire saliver à cette idée, lui donner envie même si elle avait jamais essayé.
Et si elle en avait de mauvais souvenirs, lui expliquer que ça ne fait pas mal quand c’est bien fait, au contraire.

  • Ahh évidement ! C’est parceque ton ex. ne savait pas faire, c’est normal que tu aies eu mal.
    Moi je vais te préparer et te montrer à quel point c’est bon et intense…

:princess:

Puisque vous êtes débutants tous les deux sur ce chemin, tu peux aussi lui parler de ton inexpérience et vous aller apprendre à découvrir cette voie ensemble ?
Ça peut faire un beau moment de partage, une bonne sodomie tendre (mais à la fin, il faut bourrer :slight_smile: )

Le sage disait : Quand l’anus est une serrure, le clito en est la clef.

Alors, dans l’action :
.
Un petit massage de clito… 1 doigt qui rentre dans le minou… après quelques léchouilles… tu y mets 2 doigts et tu continues tes mouvements…
Tu en profites pour bien saliver et lui masser le petit trou… et puis tu infiltres le petit doigt dans l’anus pendant qu’elle jouit avec ta langue et tes autres doigts.
En plein orgasme, le petit trou va s’ouvrir tout seul, donc il faut bien prévoir de la lubrification sur ton petit doigt et son petit trou (salive ou autre)
Tu vas te retrouver à lui faire du bien avec tes 2 doigts dans le minou et le petit dans l’anus, qui font des aller-retours.
Langue en option, et le trou sera prêt pour ta bite.

.
Technique Woodman.
Fille allongée sur le dos, les cuisses écartées, pieds vers le haut (elle peut tenir ses jambes) pendant que tu lui fais un bon cunni.
Tu mets du lubrifiant sur 2 doigts.
Quand elle commence à gémir, tu commences à glisser un premier doigt dans son cul.
Tout doucement pour y étaler le lubrifiant, bien partout, sur toutes les parois internes.
Quand les gémissements augmentent, tu y mets 2 doigts pour dilater et rajouter encore plus de lubrifiant à l’intérieur.
Au bout d’un moment, tu fais des va et vient pour dilater son cul et simuler le coït…
Après l’orgasme elle sera toute ouverte pour ta bite.

.
Après un peu de baise et au moins un orgasme, pour qu’elle soit bien ouverte et mouillée, tu peux te retrouver derrière elle. (assis ou debout)
Lui caresser le clito avec tes doigts, la paume sur le bas-ventre pour la faire monter très haut, et glisser doucement ta bite dans son cul (que tu auras déja un peu préparé-> lubrification importante pour une bonne sodomie)
Avec le massage clitoridien, son trou va se détendre (elle va le sentir) et s’ouvrir autour de ton gland tout chaud… Plop !

.
Tu baises la fille, sur une table, sur un radiateur, un lavabo ou n’importe quoi pour être à la même hauteur, face à face.
Tu la fais jouir vaginalement, et quand elle a bien mouillé partout, tu te retires, tu masses son clito, pour ouvrir son cul et la faire mouiller plus fort…
Et tu glisses ton gland avec un peu de salive, dans son petit trou…
Il faut bien masser le clito pendant que tu entres doucement pour ouvrir la voie. (et lubrifier l’intérieur)
L’embrasser, lui sucer les tétons ou autre pour lui faire penser à autre chose que sa dilatation anale.
Ensuite sa mouillure va auto-lubrifier ta bite qui baisera son cul avec amour et profondeur.

.
Ensuite, si elle est au courant qu’elle va se faire baiser son petit cul.
Tu peux aussi commencer par la prendre debout, en lui soulevant une cuisse ou être couché sur le dos, avec elle au dessus. Mais à un moment il faut la faire jouir pour qu’elle s’ouvre bien. (tu peux masser et lubrifier son petit trou déja sur cet orgasme)
Puis tu te lèves, tu passes tes mains sous ses cuisses, tu la soulèves et tu la portes.
Tes mains écartent ses fesses, et ses cuisses sont au dessus de tes coudes.
C’est à dire que c’est toi qui gère l’écartement de ses cuisses, la position, la vitesse et la dilatation anale.
Elle ne peut rien faire sauf t’accrocher le cou pour ne pas se retrouver par terre.
Soumission, étonnement, maîtrise, plaisir.
Tu peux jouer avec ta bite sur ou dans son minou, frotter ton pubis sur son clito pour faire monter la tension. (ta bite va glisser entre ses fesses et sur son anus… gili gili…)
Tu peux aussi la baiser pour qu’elle mouille bien sur ta bite…pendant que tu lui titille son petit trou.
Et à un moment, tu la soulèves et tu l’empales délicatement et langoureusement. Plop !
Surprise et intensité garantie
Mais là encore, la lubrification est importante, car même si son trou ou ta bite sont bien trempés, c’est peut être pas la même chose pour l’intérieur (technique woodman utile)

.
Bref,
L’idée principale, c’est de bien lubrifier avant de rentrer.
Car le moment sensible est quand le gland va faire plop dans son cul.
Son anus va être étiré d’un coup avec la pression de ta bite qui pousse.

Donc il faut rentrer tout doucement, car l’intérieur est peut être sec ou déjà habité (!), ou tu peux plisser un bout de sa peau en rentrant et lui faire mal.
Si tu lui fais mal dès l’entrée, elle va avoir un mouvement de recul (ou un petit bobo) et c’est mal barré.

Ensuite, ne va pas au fond tout de suite.
Fais des petits mouvements de va et vient pour habituer son cul à cette nouvelle dilatation.
Tu peux ressortir pour relubrifier si elle te dit que ça accroche.
En tout cas, ne force pas le début. Elle sera accro avec la suite, donc il faut passer ce cap en douceur.

Au début tu dois être doux et lent, tout en caressant son clito, c’est trés important pour un cul pas habitué.
Le massage du clito va la faire s’ouvrir et elle ne ressentira que ce nouveau plaisir dans son cul.
Et a force de va et vient, tu vas devoir accélérer pour lui donner du plaisir.
Il ne faut pas rester lent tout le temps, son plaisir va venir quand tu vas commencer à accélérer ou taper le fond… .
Pour elle aussi, c’est excitant, c’est un truc nouveau, très intime, rare…

Donc lent au début pour l’ouvrir, puis soutenu pour la faire jouir.
Ensuite, tu peux tout lâcher et partir sur un bourrage maximum pour jouir en même temps qu’elle.
Ou tu gère ton rythme pour la faire jouir… et tu en garde encore pour un changement de position pour continuer avec une autre figure acrobatique.

Mais l’explosion de ta bite dans son cul (sans capote) est magique, c’est le deuxième effet kisscool pour la fille.

5 J'aimes

@LaCouilleVaincra nous a encore une fois léché un texte exceptionnel, voir même un tutoriel des plus complet et détaillé :+1:

On sent l’ingénierie qui l’habite (la bite ?) :ok_hand:

2 J'aimes

Je vais partir en exploration grâce à ce tutoriel de qualité ! Merci beaucoup ! :ok_hand:t2:

1 J'aime