Le film de cul du mois (de mai 2019)

Salut à tous, je vous présente “DROIT DE CUISSAGE”
un film aux dialogues incroyables.
Les 5 premières minutes, on dirait du Audiard.
c’est collector.
Plus personne ne bosse comme çà.
Quelle magie putain !

2 J'aimes

Il y a une certaine esthétique. Je vais peut-être regarder cela avec un verre de rhum à la Bernard Lugan :face_with_monocle:.

1 J'aime

Ils sont tellement bien les films porno de 70’s à 90’s. Les tenues super sexy, les situations… Y’a vraiment quelque chose qu’on ne retrouve pas aujourd’hui.

Je me rappel d’une scène avec Julia Taylor. Une soirée réunion, la serveuse qui sert le champagne à tout le monde. Elle utilise un pouvoir, plus personne la voix, elle se met a sucer tout les mecs.
Elle arrête son pouvoir. Une fille monte à l’étage et appel un gars pour qu’il la baise. Peu de temps après tout le monde rapplique et là grosse partouze. J’ai toujours cette image en tête de Julia Taylor dans sa robe luisante avec ses seins qui dépassent pendant qu’elle se fait prendre.

Les gonzo d’aujourd’hui c’est bien sympa mais une fois que t’as fini de te branler t’as tout oublié.

Pour les beaux décors et vêtements je conseille Suze Randall.

1 J'aime

Tout à fait.
Aujourd’hui on produit industriellement des films qui se tournent vitent, se regardent vite, et s’oublient vite.

J’ai également des souvenirs encore précis de films des années 70 à 90 qui resteront à jamais gravé dans ma mémoire.
Pour ma part :
-la point Q
-la princesse et la pute
-l’italien

L’italien ça me dit un truc.

Les gens rigolent des porno vintages allemands avec leur accent fort mais ils sont retenus grâce à ça. C’est vraiment rester.
J’ai eu une période où je ne consommait que de ça. Revoir un gonzo actuel ne m’avait pas fait grand chose. Malgré qu’il y ai des gonzo bien réalisé.

Les pornos vintage italiens ont leurs signatures avec une ambiance tamisé, de beaux plans… Répétitif mais tu ne t’en lasse pas.

Harry S. Morgan a fait de très bon film.

La diversité des scènes. Tu ne sais pas à quoi d’attendre parfois.

Y a beaucoup à apprendre.

1 J'aime

Le premier porn c’était sur une VHS de mon padré
Rocco Siffredi et Zara Whites

La scene de fin était magique.
Elle, allongée devant la cheminée sur une peau de bête.
Lui arrive, classe, chemise noire, et il l’a baise enfin.

Musique romantique, et Il l’encule tendrement sur la peau de bête.

C’était beau :cry:
C’est fini cette époque.

Je retrouve pas la scène, mais :point_down::point_down::point_down:

1 J'aime

Puis l’excitation de quand est-ce qu’il va se passer quelques choses.
Tu attend avec impatience de la voir baiser. se déshabiller dans sa tenue magnifique. La voir embrasser une autre fille…

Et les scènes de dirty talk on en fait quoi ?
Aujourd’hui tu fais du jumping de séquences sur la même scène. C’est saoulant. Là les scènes sont parfois courte mais tu y prends du plaisir.

Y en a qui ont pris le peine de remarquer que dans mes films de boules
je fais des vrais intros ?

Et çà prend généralement PLUS DE TEMPS que de tourner la scène de cul elle même.

Mais je reçois jamais de commentaires à ce sujet.
À croire que tout le monde s’en bas les couilles :sob:
Genre quelqu’un se souvient de l’intro “clean my balls” ?
https://www.sweetyx.com/fr/clean-my-balls

(“astique mes boules” en Français)

1 J'aime

T’en avais fait une aussi pour la scène threesome schoolgirl avec Gina Gerson si je dit pas bêtises ?

D’ailleurs très sympa ce pyjama velvet.

Très honnêtement j’ai jamais bandé devant tes films même si la fille est mignonne, les costumes et les angles sont bien choisis. Je sais pas pourquoi haha.

Je pense que c’est ça qui rebute les grosses productions c’est que ça prends du temps. Faudrait faire une formation de théâtre payé par pôle emploi. Et encore… Haha

Je pense que le fait de trop bien me connaitre peux empêcher certains de mes gars de bander devant mes films. Comme si ils mataient un pote baiser.

Je ne pourrais pas voir un de tes pornos perso, clairement, je serais gêné déjà. Le porn éducatif ça va tu vois, j’apprend, je note, j’écoute. Mais le porn classic, wow, non, je pense pas

Mes premiers pornos

  • Machos : Avec Ian Scott et le regretté Greg Centoro. Deux mecs qui pinent à tout vas. Une de leur proie consulte une sorcière qui change les deux potes en meufs.
  • La collectionneuse : Toujours avec Greg Centoro en mode vendeur d’aspirateur.
    Des scènes cultes (à 8min excellent) :
    https://www.youtube.com/watch?v=x8mq0KFlDS8
  • Cum in my ass, not in my mouth 2 (2004) : Bienvenue dans le gonzo hard de chez Redlight District (le studio number 1 à l’époque). La scène avec Angelina Crow (une des plus belle teen de l’époque) et Lara Stevens, toutes deux en schoolgirls qui se font défoncer le cul !!!
1 J'aime

Je regarde peu de porno, une fois par mois environ.

La dernièrement fois je suis tombé sur des films parodiques qui m’ont fait rigoler :

Remake de «Mariés 2 enfants» (excellente série au demeurant)

That 70’s show :

Pornhub reste pour moi LE meilleur site de vidéos. Bien fourni, mise à jour continuelle, rapide, propre et pour tous les goûts. Le seul site de cul de ma vie où j’ai créé un compte c’est pour dire …

Et si jamais je veux vraiment la vidéo entière d’un extrait que j’ai adoré je bascule chez https://sxyprn.com

Ce sont vraiment les deux seuls sites que je consulte de temps en temps.

Un film très culte et peu connu des années 90 : From dusk till dawn (une nuit en enfer) de Robert Rodriguez.

Le film est totalement barré avec des scènes d’antologie

La danse de Salma Ayek

1 J'aime