Le jugement malveillant des autres

Salut à tous !

J’ai depuis peu créé des pages et un site qui est en cours de création (par une meuf, la pote à mon pote avec qui je suis sur le projet. Comme quoi elle servent pas qu’à la bouffe, au ménage, aux pipes mais aussi au boulot ! :rire: ). Bref, mon ami avec qui je bosse à 17ans, on est un peu les 2 jeunes du games, on prend le relais en quelques sortes. Et ça avance super bien, en peu de temps on as déjà reçu pas mal de soutient et on est suivie de près par quelques personnes. Bref, c’est super. Même si personnellement je suis épuisé, j’ai écris une cinquantaine de pages construites, avec des recherches en amont sans compté les mises en avants des pages, le temps pour les mettre en forme, le logo, le site. Enfin bon, c’est pas mal de temps, mais je kiff ! Franchement, je prend un gros plaisir.
Aujourd’hui, j’ai presque fini une sorte d’ebook gratuit, rien à voir avec les articles, podcast et vidéo. Nan, j’ai remarqué un truc, les pdf facile à donner dans des groupes te donne beaucoup de visibilité. Pour l’avoir déjà fait, ça marche. (Je l’avais fait juste par plaisir avec des conseils nutrition, j’avais fait ça après avoir lu la panoplie de Julien Venesson.).

Bref, au moment de commencé à tout partager et à en faire la promotion, une peur reviens, la peur de “si les gens ne sont pas d’accord, si on se fout de moi…”
Peur que j’ai toujours eu, mais surmonté. Oui on s’est toujours plus ou moins foutue de ma gueule : le pire : quand j’ai commencé la muscu.
J’en pleurer ! C’était horrible ! Tout le monde dans mon collège à ce moment se fouter de ma gueule, je suis passé par toutes les moqueries. Juste un qui ne me rabaisser pas, mon meilleur ami. Lui aussi à vécu le même enfer et aujourd’hui c’est un des meilleurs Judoka français. Mais bref, j’ai pas lâché et aujourd’hui je suis un des meilleurs mondiale dans ma catégorie.
Mais le net, c’est autres choses !
Ce qui me rassure c’est l’infinité du monde et du temps, je suis limité en taille et temps, pourquoi ne pas tenté, j’y perd rien ?

Le meilleure est effectivement de virer tout les chieurs, mais dans mon sports, ça peut vite finir par se savoir qu’on se fout de ma gueule, vue mon niveau, je connais les meilleur. Je les connais surtout parce que je pose pleins de questions au meilleur, pour apprendre. Et eux m’aime bien apparemment, vue leurs compliments et leurs encouragements.

Bref, comment passer au delà de la peur du rejet, de la pensé négative des autres et de leurs éventuels contestation ? Car c’est dur pour moi, mais encore plus pour certains.
Personnellement je suis déterminer, et je vais arrivé à faire marché mon projet! Mais cette peur peu s’avérer gênante pour avancer.
La peur du rejet.

J’ai oublié de préciser pour les intéressé,
Avec mon ami on travaille sur le power et la musculation sans dopage. Moi je bosse sur le côté power et lui musculation. Le but est de devenir formateur en ligne sur le même format que corda.

Et bah voila qui est fais ^^

Charles, mineur de topics pro

1 J'aime

Pour l’anecdote la meuf à abandonner le site au bout de 2 jours et mon ami à arrêter après 1 mois

2 J'aimes

Voilà voilà :rofl:

3 J'aimes

Ouais, j’applique la règle : chercher sur le forum si il n’y a pas déjà la réponse avant de poser une question à la communauté :wink:

1 J'aime

Hahahaha tu m’à tué enfoiré haha

Tu as raison :slight_smile:

Salut Malik! J’ai une approche très différente de cette problématique, c’est pourquoi je pense important de la partager. Je sais pas si ça va me permettre de te donner des pistes d’action claires… On verra.

Enfant j’ai subi beaucoup de moqueries et j’en ai souffert. Puis j’ai développé mes premières amitiés. Entre copains on se parlait mal et on se moquait beaucoup les uns des autres. Mais en même temps on était là les uns pour les autres et on créait des liens forts. On était très loyaux (on l’est toujours avec certains) les uns envers les autres.
Donc en fait, mes amis m’apprenaient à supporter les moqueries des autres, en se moquant gentiment de moi. C’était une forme plus ou moins bienveillante. Tu sais quand t’appelles ton pote « Trou du cul » pour lui dire bonjour. Parce que c’est ton pote et que vous êtes habitués à ça.

Ado j’ai commencé la capoeira. Je me suis fait beaucoup de potes issus du nord du Brésil. Dans cette région plutôt créole, les gens ont une approche assez similaire. C’est beaucoup moins grave de dire à quelqu’un qu’il est moche, à une femme qu’elle est grosse, etc. du moment que c’est fait avec humour. La moquerie est souvent perçue de manière bienveillante, parce qu’en fait elle l’est vraiment. Quand quelqu’un veut faire du mal, ça se voit.

Du coup, même chose. Ces liens m’ont appris à gérer les moqueries des autres avec humour, à me moquer aussi de manière bienveillante. Je me suis assez vite illustré par mon sens de la répartie. Et les gens adorent que je leur taille un costard.

En entrant dans le monde professionnel, je me suis rendu compte à quel point les gens peuvent faire des réflexions blessantes et merdiques. J’ai découvert tout le coté malveillant du « client ».
Je me suis vite rendu compte qu’il y a un moyen très simple qu’on te dise rien: Ne rien faire. Quelqu’un qui fait rien n’a jamais de commentaires négatifs.
A contrario, j’ai bien compris que dès le moment où tu bouges le petit doigt, on va te faire d’atroces commentaires.

Toi qui fais de la muscu et du business, en plus en ayant du succès, tu n’as pas besoin de me le dire. Je le devine que tu reçois des commentaires dégueulasses. Ça fait partie du game. Pourtant tu as eu le courage d’entreprendre comme peu d’hommes le font et d’aller jusqu’à la victoire.

Les commentaires négatifs des gens me touchent toujours. Je les écoute parfois à la recherche de remise en question, mais je ne les laisse pas me détourner de mon cap. Et les amitiés que j’ai tissées et qui m’ont broyé les couilles toute ma vie m’ont appris à pas trop en souffrir.

Peut-être que mes conseil seraient

  • de développer ce coté « moquerie bienveillante » avec tes amis, avec les gens. (Oui oui, souvent je vanne des gens dans la rue que je connais même pas et on rigole ensemble.)
  • de t’intéresser à analyser ce que c’est la moquerie, la médisance. A classifier différents types et à observer ce que chacun d’eux provoque en toi.
2 J'aimes

Ça t’a quand même mis un an pour tout préparer ?
Tu as du avoir une charge conséquente de travail.

En tout cas bravo, tu n’as pas baissé les bras.

Naaan j’ai sorti des trucs avant mais j’améliore au fil du temps, et aussi avec le lycée c’était la merde.

Mais la par exemple je suis en train de faire des versions vidéo avec des passages formation et d’autres motivation dans les programmes Muscu, Force et Maison de mon site.
Donc j’améliore constamment

D’ailleurs je suis très pressé de sortir ça, évidemment ceux qui ont déjà l’ancien programme je leurs ferais soit un gros discount soit cadeau de la version vidéo et tout :slight_smile:

Salut Malik,

Clairement on sent que tu as été dans la fameuse situation de merde qu’on a tous expérimenté à un moment de notre existence. Faire des alliances foireuses avec des gens peu fiables, alors que toi tu es haut potentiel. Ça me fait penser à l’adage : on est la somme des 5 personnes qu’on fréquente le plus.

Le lycée n’est clairement pas le bon endroit pour construire des partenariats à haut potentiel, sauf avec une ou deux personnes qui sont dans un délire proche du tien et super déter.

Il y a toujours des gens jaloux qui essaient de te déstabiliser et te détourner de ton objectif. Considère simplement que ta réussite les renvoie à leur propre échec, et ils projettent sur toi cet échec. Ils espèrent que tu vas abandonner, ainsi ils se sentiront moins médiocres. La parade c’est de les encourager à revenir sur leurs échecs et à gagner en puissance. Pour certains ça marchera, pour les autres, il reste la résilience.

La résilience comme une carapace que tu dois construire autour de toi, une barrière psychologique impénétrable. La résilience est un processus complexe à mettre en place, cela demande de maîtriser ses émotions, apprendre à les dompter. Ce que tu fais chaque jour, le but que tu poursuis, peut aussi t’aider à prendre de la hauteur par rapport aux moqueries. Qu’ils se moquent. Pendant ce temps tu avances et pendant que le gars postillonne sa bile, toi t’as fait 3 rèps.

Dis-toi que t’es comme Rocky vieux. Personne ne croyait en lui.

2 J'aimes

Tu sais que tu me touche au coeur là.

Tu ne le sais pas mais je suis un grand fan de rocky, j’ai vue la série de films au moins 10 fois haha. (Et je l’ai en fond d’écran etc…)
Au niveau du mindset c’est pour moi un des meilleurs personnage.

Souvent les gens voient Rocky comme un film de baston beauf, en réalité ce film c’est 10% de baston physique et le reste c’est bagarre contre la vie.

Je recommande les Rocky à tous

2 J'aimes