Le mental dans la pratique sportive - Conditionnement

(Partie 1 )
Salut à tous les gars !
En temps normale, je suis le petit frère. Celui qui poses les questions. Étant moi-même sportif et ne sachant pas forcément comment apprivoiser les séances dur, ou les compétitions, comme un petit frère j’ai poser plein de questions aux grands de mon sport ( j’ai la chance d’en connaître pleins, dont Gaëtan Denis, qui est un grand ami, et qui m’a guider au début).

Le mentale en sport est important, en faite, le cerveau à toujours une sorte de cadenas, un mode sécurité, et si vous ne cherchez pas à le briser par vos émotions, votre concentration, votre détermination et confiance en vous, vous n’exploiterais pas votre pleins potentiel.

Aujourd’hui je vais vous donner quelques astuces en préparation mentale pour vous préparer aux grosses séances et aux compétitions. Des astuces qui sont applicables par absolument tout le monde et qui vous permettront de moins appréhender vos séances et surtout d’être plus performant.

Le premier point important, avant de donner ces techniques :
il va être de faire un travail d’introspection, c’est-à-dire que vous devez savoir quelle émotion vous rend le plus performant. Certains seront plus performant stressés, énervé, en se sentant supérieur ou inférieur et certains comme moi sont plus performant en étant énervé et en se sentant supérieur. Mais moins performant en se sentant stressé.
Une fois que vous avez trouvé cette émotion, qui vous rend meilleur en termes de performance, vous devez trouvez des actions ou simplement des moments de votre vie, des souvenirs, clair dans lesquelles vous avez eu cette émotion.

Maintenant pour la première astuces vous aurez besoin d’une musique, soit une musique qui vas vous rappeler ce souvenir là, soit une musique que vous allez programmer pour vous rappeler de ce souvenir.
La musique, c’est quelque chose de très puissant, quand une musique te motive, il y a quasiment rien qui peut t’empêcher de te motiver autour puisque la musique t’isole du monde.
Si vous avez déjà musique associé à ce souvenir là tant mieux, sinon, vous allez devoir programmer une musique pour l’associer à souvenir là. Pour vous programmer une musique, c’est simple, on vas utiliser de la PNL.

Simplement, vous allez prendre une musique que vous aimez , par exemple moi je prends souvent des musiques style hard-rock ou métal,
par exemple :
La musique qui me motive le plus c’est hero de Skillet.
Parce que cette musique là me rattache à un souvenir, me rattache à une émotion et donc tout de suite je suis beaucoup plus performant. L’émotion qui est, de l’énervement et de la tristesse.

Vous allez écoutez cette musique, tout en essayant de vous concentré, de visualiser votre souvenir ou même, mieux, de faire remonter directement votre émotion. Vous devez imaginé tout les détails en rapport à l’émotion et accepté cette émotion. La garder et essayer de la comprendre au sens du “ah, je me sens comme ça”. À partir de maintenant, dès que quelques choses fait remonter cette émotion, sortez vos écouteur, isolez vous et écouter cette musique. Il faut limite que ce soit votre musique réserve à ces débordements émotionnel.
Si vous arrivez correctement à capturer ses émotions, alors, lors de l’écoute de votre morceau en situation de combat, sans forcément de raison extérieure, l’émotion ressortira.

Maintenant, on peut appliqué la même règle avec des mots, vous allez associé votre émotion à un ou des mots. De manière à juste avant le moment ou il faut passer à l’action, répétez un mot, pour vous mettre en conditions. Par exemple, votre sensation fétiche est le stress. Associé le au mot " fonce" par exemple. Et des que le stress arrive, dîtes ce mot. Comme cela, vous allez programmer votre cerveau à déclencher cette émotion au débit de votre mot.

Autres technique, si vous avez par exemple, 1*5@150kgs au squat à faire, par exemple. Vous allez la veille et dès que vous pouvez en faite, avant ou après, visualiser votre série dans votre tête, dans les moindres détails. À savoir, la sensation de faciliter, les poids sur la barre, la sensation de l’air sur votre peau, vos chaussures…
Et visualisez le plus réalistement possible la scène. En réalité, le cerveau ne fait pas la différence entre ce que vous pensez et faites. Et sans rentrer dans les détails, votre circuit nerveux seras donc meilleure et vous aurez moins de peur limitante. Le tout, en étant plus facile. Mais surtout, lors de la visualisation, soyez facile lors de votre série.

Voilà je vous est donné 3 astuces simples, j’espère que c’était bien lisibles haha, et que je vous ai aidez ! Si vous voulez d’autres techniques, dîtes moi. J’en ai de méditation, de concentration, etc… J’en ai une excellente pour se concentrer dans les 5 min avant le moment, une technique permettant de faire le vide complètement et de vous isolez avec la situations. Je vous la donnerais demain :-).

4 J'aimes

Salut Malik,

Très bon topic sur le conditionnement et le renforcement. Il y a des informations qui sont pertinentes. En effet, si on reste dans le topic de la musculation, utiliser des musiques récurrentes clefs pendant sa séance semble bénéfique. Je ne pratique clairement pas autant que toi, car je me limite à 3 séances par semaine et je n’ai pas une vocation compétitive sur cette activité. Cependant, comme tu l’as dit, tout le monde peut utiliser ces astuces pour préparer au mieux ses séances.

Je dirai que le plus dur en musculation c’est la continuité sur le long terme et c’est ce frein qui va pousser 85% des pratiquants de musculation de « nouvelle année » à arrêter au bout de deux semaines de pratique. Il possible d’effectuer une activité sur le long terme uniquement grâce à sa discipline et son mental. Le fait d’utiliser une chanson et de la « programmer » pour qu’elle nous pousse à effectuer une action ou à ressentir une émotion est une excellente technique de conditionnement. Les régies publicitaires ont bien compris ce phénomène également et l’utilisent allègrement.

Afin de renforcer ma discipline et mon mental, lorsque je n’ai pas envie de faire ma séance, je me lance une petite chanson sélectionnée au préalable. Je me suis conditionné sur cette chanson et dès que je l’entends j’ai envie de m’échauffer car je me suis échauffé sur cette chanson pendant 2 ans. A partir de là je déroule ma séance et tout se passe bien. Se conditionner et être dans les meilleures dispositions pour un exercice lourd comme tu le décris est également possible. Cette astuce sera très utile pour les débutant qui ont du mal à faire certains exercices ou à débuter leur séance.

Ce que tu décris par rapport à la visualisation et à l’éventuel renforcement du réseau de neurones associé au geste est intéressant. J’avais tenté de faire une expérience cherchant à voir si on pouvait renforcer un geste par la visualisation mais c’était une expérience pourrie et j’ai absolument pas les bases bibliographiques sur ce sujet. Je ne peux donc ni confirmer tes dires, ni les infirmer mais le sujet reste intéressant.

1 J'aime

Pour la visualisation, ça peut t’aider :
http://jcchabot.com/le-pouvoir-impressionnant-de-lautohypnose-et-de-limagerie-mentale/

Et oui, la musique tout comme le mot, c’est puissant ! La PNL (programmation neuro linguistique) est une des techniques les plus efficaces en préparation mentale, pour tout, que ce soit le sport ou le boulot.

Maintenant, comme tu le dit c’est des genres de techniques pour les performeurs et/ou compétiteur. Mais n’importe qui qui veut vraiment être bon pratiquera ne serais ce qu’un peu.

Dès que j’ai le temps, je rajouterais une technique de concentration basé sur l’imagerie mentale aussi, mais plus vite applicable, juste avant sa barre par exemple en musculation.

Salut les gars,

C’est un très bon topic que tu viens d’ouvrir. Pour progresser dans la vie comme en muscu il n’y a qu’un mot : la régularité, s’imposer une discipline. Il faut surtout ne pas éviter car l’évitement c’est le carburant de la loose, l’énergie qui alimente ta perte

Cependant avant de partir dans la PNL et des choses trop avancée, je conseille plutôt de partir sur du comportemental simple. Il y a plusieurs type de conditionnement étudiés en psychologie dont le conditionnement skinnerien (ou opérant). Le principe est simple, une action gratifiante aura pour pour effet de faciliter la répétions de cet action (conditionnement positif) où à l’inverse la punition va conduire à l’évitement de cette situation (conditionnement négatif). Je te conseille de regarder ça sur internet il y a 1000 exemples qui en parle bien mieux que moi. A force de répéter ce circuit, il n’en sera que renforcer et tu finiras par faire ça automatiquement. Dans un second temps tu pourras t’attaquer aux émotions et cognitions qui sont rattachés à ça mais n’oublie pas qu’une maison solide repose sur de bonnes fondation et la stratégie comportementale pure par conditionnement représente les fondations.

Pour faire simple, impose toi tes séances de musculation dans ton agenda et vas y sans te mettre dans la tête de perfomer. Essaie de te créer une routine où tu iras à l’entrainement quoi qu’il arrive, peu importe que tu fasses du rameur ou que tu soulèves des poids de gros porc au dvp couché, l’essentiel c’est que tu y ailles ne serais-ce 45 min. Personnellement je prépare mon sac la veille que je place à l’entrée de chez moi. Lorsque je rentre du boulot les lundi, mercredi et vendredi le sac est prêt quand je rentre du taf. Je pose mes affaire de travail, je prend le sac et file à la salle sans réfléchir. Si jamais tu te poses alors t’es baisé.
Le fait d’y aller, finalement même lorsque je suis fatigué me permet de travailler un peu et être fier en rentrant (conditionnement positif). Redis-toi encore une fois que le pire en progression c’est l’évitement. Pour ma part, je suis très maigre et sec de base et ça fait un peu plus d’un an que je m’impose cette discipline. Aller au sport est devenu pour moi un besoin, me fait sentir bien en plus d’avoir bien sculpté mon corps (je reste mince, sec mais beaucoup plus musclé qu’avant).

Petit conseil : si tu peux aller à la salle sans ton téléphone c’est le must. Tu profite d’un moment pour toi, t’es focus sur ton corps où ton exercice, ça fait comme une séance de méditation.

Salut mec,

Déjà merci,

Ensuite, je m’entraîne depuis 3-4 ans ( j’ai commencé à 11ans et demis) et faut dire que je ne me suis jamais posé la question en faite :
Si ya entrainement, je m’entraîne, point.
Et c’est réglé. Envie, pas envie, 6h du mat’, 21h… c’est pas mon problème. Je me bouge et c’est tout, pas le choix
Donc je vois pas de quoi tu parle vraiment car en réalité, je me suis imposé cette discipline par moi même sans vraiment la calculé, je voulais juste être le meilleur, comme d’hab. ( je veut toujours être le meilleur, et particulièrement dans le sport)

Ensuite, niveau musculation, vouloir performer à toutes les séances est suicidaire, on est d’accord :slight_smile: . J’en ai pas parlé, mais on parle bien ici de records à battre pour ces techniques. J’ai une planification personnalisé par rapport à moi, avec des cycles, une logique de progression, des exos adapté à ma morphologie, et des périodes en fin de cycle ou je force et d’autres de repos relatif, mais quand je vais à la salle, je sais ce que je vais faire. Je ne laisse aucune place au hasard.

Ensuite, 45min je peut pas haha, nan sans DEC je met environ 30minutes à m’echauffer. Et après entre les temps de recup et les séries de transition je met au moins 1h15.

Pour le téléphone, oui c’est mieux de le laisser au vestiaire :slight_smile:
Mon meilleur ami Judoka le fait, mais pour moi, j’en ai besoins, pour la musique, le chrono, la planif et aussi parce que des fois des mecs de la salle me posent des questions ( très souvent, en même temps quand tu vois un jeune faire un squat à 155kgs complet, ou encore un couché à 115, le tout pour 68kgs de pdc, généralement on me posent des questions force et muscu, et j’adore ça) donc j’en ai besoins pour leurs montré des livres sympa ( force athlétique de marc vouillot, DC des fondamentaux au perf de Fabian Bernard, la bible de la musculation au naturel de Rudy coia, la méthode delavier ( les 3tomes ) gundill et Delavier… Et j’en passe), des sites (SP), des études ou mon insta pour échanger dessus directement.

Mais sinon, la méditation j’en fait une sorte, une recentration plutôt, après ma séance.

Et sinon, tu connais “L’apprentissage moteur " de Dr. Schmitt ?
La citation " la réflexion empêche l’action” est ouf je trouve!! Et si vrai !

Super Topic :slight_smile: Merci Malik pour ces contributions de qualité !
Continuez de pousser, pour peut-être un jour atteindre ce corps de rêve :


(je précise que sur la photo je suis au repos, no fake)

2 J'aimes

Mais quels homme ! Point fort : Mustang !

Regardez les gars, ce soir je me suis posé en mode petite boisson pour bosser et j’ai voulue me mettre un peu de musique :
Skillet - Rise.
Une musique que j’écoute plus trop mais que j’ai écouter en boucle lors de ma première compétition en septembre 2017. Eh bah vous savez quoi? Je suis putain de chaud et énervé, concentré avec une seul envie : Tirer une barre lourde.

Faut avoué que c’est vraiment puissant.

Salut Malik un topic qui me parle

Mon problème a l’entrainement ,c’est le mental et les pensées limitante ,(exemple :tu n’y arrivera pas ,c’est dangereux ,tu vas te blessé…)
Je dois être en mode machine ,si je veux faire une bonne scéance.

1 J'aime

La réflexion empêche l’action, c’est aussi simple que ça. Évite de trop réfléchir en réalité, juste tu envoie. Fait le job.

Si tu veut je peut t’aider à plus pensé à rien, c’est de ça que tu parle ou pas ? :slight_smile:

salut Malik

C est exactement cela ,une pensée d 'échec et je loupe ma rep.
Je ne peux pas mettre ma musique en salle ,les ecouteurs sont interdit.Donc je prends tout les conseils mon point faile c est le mental.J veux bien de ton aide

1 J'aime

Sérieux ? Putain ! C’est quoi cette salle ?! Haha

Je pense que ton problème c’est le manque de coupure du monde extérieur. Il faut que tu sois dans ta bulle, et surtout ne te laisse pas influencé par les mauvaises énergie.
Peut être que tu te compare trop, ça sert à rien la plupart du temps, donc coupe toi et arrête de te comparer et/ou ne pas être vraiment présent.

-Déjà, pratique le plus possible la visualisation, pour te convaincre que tu peut;

-Toi, ton émotion c’est l’émotion du je suis supérieur, essaye de te coder cette émotion non pas avec de la musique mais avec des mots que tu peut répéter avant ta barre, associe l’émotion avec un mot, par exemple répète le mot pendant la sensation puis avant ta barre;

  • ÉCHAUFFE TOI longtemps si il faut, mais faut que tu te coupe de tout, plus aucunes distractions ;

  • Répète toi le plus souvent, même le matin si tu veut ou tu te répète des mots doux, à savoir : “Je suis le meilleur”, " je peut", “Je suis le plus fort”.
    Au début ce seras bizzare, après tu seras convaincus de ce que tu dit ;

-Attention, exercices de concentration, cadeau :
1- Ferme les yeux, vide toutes les pensé qui te passe par la tête_
2- Imagine toi dans un couloir et au bout, ta barre ou tes haltère, visualise bien, prend ton temps si possible. Quand tu prend ta barre ou tes haltères, reste dans ton couloir, tu ne doit pas bouger. Et si tu reste dedans, tu restera à fond_
3- Évite de trop parler, dit bonjour, entrevoir, répond simple, reste focus_
4- ET ARRÊTE DE TROP RÉFLÉCHIR !! Vas-y, go !
Avant ta barre, fait le vide comme dit dans l’exercice de concentration au dessus.

(@Jeanma c’est bien la le message est bien rédiger )

J’aime cette discussion :slight_smile:

1 J'aime

hello Malik

En 2 ans dans cette salle je ne connais même pas les prénoms des gars.Je rentre ,je dis bonjour (politesse oblige lol) et je m’entraîne sans parler et je pars .Je prends le training trés au sérieux ,pas le temps de passé 2 h en salle a blablaté .
Mon truc a moi c’est de retiré mes lunettes pour éviter les distractions visuelle.J’avoue que mon coté mâle est un peu perturbé en présence féminine .J’ai du mal a en faire abstraction.
Je dois encore travaillé mes limitations mental du je n’y arriverai pas et toute ses merdes…
A+ mec

1 J'aime

Yo !

WTF ? Quels ambiance de merde dans cette salle !!
Toi au moins tu dit bonjour, en salle commerciale cela n’existent pas, heureusement qu’il existent encore nos bonnes vieilles salles associatif !

Ah les meufs c’est chaud, mauvais et bon en même temps… je veut dire par là :

  • Testostérone à fond, psychologiquement plus fort;
  • distrait…
1 J'aime

hello,

Grace aux vidéos de Jean ma je me rends compte que tout est entrainement même le sexe.Il n’y a pas de fatalité.Donc a chaque problème adaptation entrainement et solution .
Le mental va devoir et va suivre ce que je décide .
Comme on dit quand on veut on peut .Affaire a suivre
Bon training a tous

1 J'aime

Bon training à toi mec !
:slight_smile:

J’ai tout écrit là dedans : https://www.powermass.org/articles/conditionnement-pratique-sportive.html

Je pense avoir passer en revue toutes les meilleures techniques !