Le porno faut-il arrêter?

Alors cela fait, environ 5 mois que j’ai arrêté le porno, le truc c’est que pendent plus de 10 ans ma sexualité s’articulait et dépendait pas mal de ça. Des fois ça m’arrivait de pas m’en servir mais je pense que mon cerveau était tellement habitué à recevoir des merdes que de couper tout d’un coup à eu un impacte. je vais vous les lister :

  • Alors déjà tu te masturbe de moins en moins
  • Tu dure beaucoup beaucoup plus longtemps pendent l’acte
  • tu te rends compte que tu doit te refaire tes propres fantasme vu que tout ce qui était un peu parasite et qui venait pas de toi commence à disparaître

Alors une fois ça m’est arrivé d’avoir une panne, après je me suis relaxé j’ai réussit à bander mais j’ai eu très peur. Et impossible de mettre la capote. Alors que normalement même bourré ça passe si il est pas 6h du mat et que je suis a moins de 2g.
Alors je me demande si ça a pas anesthésié mon cerveau ou le stresse ou la fatigue ou alors que c’était après mangé. ça m’est arrivé une fois seulement mais vu que j’aimerais que ça ne se reproduise pas j’aimerais avoir votre avis si vous avez arrêté le porn d’un coup? Quelqu’un a fait ça?
Si oui qu’est ce qu’il s’est passé pour lui? Quelqu’un a déjà eu une panne même partiel? Alors pendent un moment j’ai même pensé à reprendre le porn alors que ça me manque pas vraiment.

Alors j’aimerais bien avoir des avis, des points de vu. Et évidement j’ai commencé le premier entrainement je vous dirais l’avancé des progresses dans peu de temps.

Merci de vos témoignages et réponse

Très intéressant comme témoignage.

J’ai pour ma pour toujours eu une consommation quotidienne de porno. J’y allais le matin au réveil et le soir avant d’aller me coucher, parfois je craquais aussi en journée quand je m’ennuyais et ne trouvais rien de mieux à faire.

J’en ai eu marre un moment donné car j’avais tendance à me refermer sur moi même et ne pas forcément chercher à rencontrer des femmes.
j’ai eu une abstinence de 6 mois et ça ne m’avait pas du tout manqué. J’en avais profité pour me recentrer sur moi même et ça m’avait fait du bien.

Puis un jour je me suis ennuyé, je n’ai rien trouvé à faire et …
je ne suis plus dans le type de consommation que j’avais avant. Je me laisse aller 3 jours / 7. Mais je sens que je n’arrive pas forcément à arrêter totalement.

et c’est chiant parce que j’en ai envie, mais pas forcément la volonté.

Salut les gars !

Ce qui a pu se passer pour toi Capitaine ressemble un peu à ce qui m’est arrivé…
Perso j’ai décidé d’arréter le porno car c’etait devenu une grosse habitude, une dépendance psy et physique.
Le porno était à l’origine notamment de pertes de notions du réel, et il m’arivait souvent de ne plus être exité par le fait de baiser en vrai sans me plonger dans les images en mémoires que j’avais du porno… bref, pas cool. La nana est là, mais ses caresses, son corps, etc … me déroutait, j’avais fini par associer le sexe à autre chose et quand je baisais c’était uniquement pour la performance mais n’en tirai finalement plus auncun plaisir sensuel et concret.
J’ai d’abord cessé totalement le porn puis j’ai modéré (soft, cam occasionelle avec nana rencontrée sur le net) et atténué énormément ma conso.
Durant la phase d’arret total, au début j’avais l’impression de perdre encore plus ma libido, en fait, n’ayant plus de repere dans ma tete par rapport a un porno que j’aurai pu voir, et bien je n’avais plus de fantasme, j’avais céssé de créé mes fantasmes seuls. Ne parlons pas du plaisir sensuel uniquement.
Petit à petit tout est revenu tranquilement et dorénavant j’ai une erection sans porno facilement meme sans en avoir visioné les jours précédents.
Les phase ou je me déconect totalement du net et des possibles images sexy me font vite ressentir des choses tres interessante au niveau de l’energie.
Esprit plus sains, dans l’amour de la vie et de l’instant présent.
Un peu comme tu dis Vinz … On devient plus connécté à la vraie vie. Pour nous les Grands ou ex Grands consomateur de porno, il est important de ne pas prendre cette adiction à la légère. Mais il est toujours beaucoup plus dur et ingrat de “ne plus faire” que “faire”… ainsi en effet les moment de détentes doivent être ceux où l’on dois faire preuve de vigilence pour etre present, sans avoir besoin de se toucher la queue… travailler sur son energie et avoir la force de ne rien faire.
Pour ça que le matin et le soir sont les pires instants !!.. Les rituels nous aides et sont primordiaux.
Rituels et rigueur… sont les clefs de la constance nécessaire pour toute évolution personnelle.
Alors chapeau les gars ! Et ne lachons rien '-)

PS: Jean-ma avait fait de bonnes vidéos sur le sujet de la dépendance au porno, n’hésitez pas à lui en parler en pv je pense qu’il saura prendre le temps de vous dire ce qu’il en pense.

Bise à tous ! (Et allez les bleus bordel ! )

:flagfrench:

Merci beaucoup pour vos réponses,
Après que j’ai commencé l’entrainement (bien qu’il soit pas du tout régulière car il est dit que si on voit sa copine ça compte comme un entrainement)
j’ai vu une amélioration ça commence à aller mieux, mais ça me fait très plaisir de voir que je ne suis pas le seul dans ce cas.

Je vous dirais l’évolution au cas ou ça pourrait aider d’autres gens dans ce cas !

Bise les mecs =)