L'ecstasy pour le développement personnel

Bonjour à tous !

Tout d’abord une bonne année à tous.

Je vous écrit ce post pour partager votre avis sur une de mes expériences qui m’a conduit à plusieurs réflexions.

Il y a peu, j’ai pris de l’exctazy en club techno et house.

Franchement je me suis pris une énorme claque dans la gueule. Je suis quelqu’un qui a déjà fait une belle introspection. Je me connais donc bien consciemment et inconsciemment. Pourtant, l’excta a permis à mon inconscient d’exprimer des choses qui était enfouie en moi et qui me touchait. Notamment l’amitié et l’amour. J’ai d’ailleurs compris l’amour lors de cette prise de produit.

Je comprend maintenant tout à fait ton dominiation by love maintenant @Jeanma.

À ce propos Jean Marie, pourras tu nous faire un live sur ce que tu penses de la drogue dans le programme domination by love ? Je pense que ça pourrait être vraiment intéressant.

Bref, tout ça pour vous dire que je pense que l’excta peut-être un outil très puissant pour votre dev perso. Il est utile pour ceux qui ont déjà fait une bonne introspection, et pour ceux qui se connaissent moins aussi.
Mais par contre gros warning, pour les gens ayant un inconscient et un conscient peut connecté, faites attention car l’inconscient peut parfois cacher de très grosses blessures. Et c’est ça qui cause les bad trip. Prenez ce genre de produit uniquement quand vous allez bien. Jamais quand vous allez mal.

Bon ce post sera très bordeline. Mais quel endroit mieux que celui ci pour ça ?

Et vous quelles sont vos avis à ce sujet ?

S’il vous plaît ne venez pas faire de leçons de moral en mode « La drogue c’est mal voyez ! ».

Merci !

Le Marquis de Sage

1 J'aime

Coucou

je n’en ai jamais pris, mais pour les bien-pensants, sachez que la grande majorité des gens qui se font opérer à l’hôpital ressortent sans être toxicomanes et pour cause, ils prennent de la morphine pour résoudre un problème limité dans le temps (la douleur due à l’opération)

Le problème des drogues c’est que c’est souvent utilisé pour échapper à un « problème de vie », et que tant que la vie ne s’est pas améliorée, la drogue (quelle qu’elle soit) devient une bonne solution pour « ne pas traiter » le « problème de vie ».

Ceci dit, je ne suis pas convaincu que ça soit la meilleure méthode pour explorer son cerveau ou encore « débloquer » des compréhensions de la vie.
En tout cas, pas comme ça, seul, sans but précis et avec des produits pas du tout destinés à cet usage.

En effet, lorsqu’il y a des effets bénéfiques sur la « compréhension du monde par les drogues » la plupart du temps, ça se fait avec un chaman (ou un guide du même genre), pour trouver une réponse à un problème et avec des drogues d’origine naturelle (et pas chimique).

Voilà, j’espère avoir fait progresser le débat :slight_smile:
et en bref, il existe d’autres manières de faire pour obtenir de pareils résultats (soit dans l’encadrement, soit dans la substance, soit les deux)

2 J'aimes

intéressant de faire un live sur la drogue.
J’y penserai

3 J'aimes

J’ai un témoignage sympa sur une prise de champis « psilocybe cubensis » ça a changé ma vie…

2 J'aimes

J’ai déjà pris plein d’ecsta aux compositions et dosages évidemment irréguliers, donc aux effets irréguliers aux aussi.

Tout ça était avant mes 30 ans, aujourd’hui à 35 ans ça ne me dit plus grand chose comme produits. Pour ma part j’ai en effet pu avoir certaines «réflexions» intéressantes (je pense avec des dosages plus forts en mdma) mais des descentes le lendemain parfois très désagréables et lentes (amphétamines +++).

La mdma pure est dans mes souvenirs une drogue très «love» dans ses effets, par contre les ecsta (mdma + amphétamines) donnent un grand speed mais évidemment avec un effet rebond important (déprime le lendemain etc. …).

Je ne m’y amuserais plus au jour d’aujourd’hui, préférant un bon whisky avec un cigare tout en faisant une introspection dans l’anus d’une tendre demoiselle. Ingérer un produit au contenu douteux réalisé dans un labo artisanal est, avec ma maturité d’aujourd’hui, une prise de risque nettement trop importante pour moi et en inadéquation avec qui je suis.

L’idéal serait d’arriver à synthétiser soi-même son propre produit pour les jeunes curieux …

5 J'aimes

@Fafache

Tout à fait d’accord avec toi. C’est pour ça que j’insiste bien aussi sur le fait qu’il faut vraiment prendre ce genre de drogues puissantes uniquement quand tu te sens bien dans ta peau et que tu n’as pas de problème actuel (et évidemment ne pas avoir de problèmes cardiaques).

Je pensais également que je pouvais me passer de drogues pour connaitre mon inconscient. J’avais déjà une bonne connaissance et conscience de moi-même. À la base j’ai pris le tazze dans un but uniquement récréatif. Juste pour kiffer la soirée et vivre une expérience de dingue.

Et au final je me suis pris des déclarations par mon inconscient. Je ne m’y attendais pas et pourtant ça m’a apporté des réponses. Ça m’a permit de déterrer des problèmes enfouies (bon c’était de légers problèmes car j’ai déjà fait un très gros travail de développement).

Après je te rejoins sur le fait que le faire avec un chaman est beaucoup plus puissant et « safe ». Mais déjà là je trouve ça utile.

@Isaac

Ça m’intéresse beaucoup ! Tu pourrais nous la partager cette expérience ?

@SilvioBerluscunni

Je te rejoins sur le fait de la composition. On ne peut jamais en être en sûr. Après on peut limiter les risques avec des tests de pureté.

Et aussi d’accord sur le fait que le combo mdma amphet et hard. Mdma est le mieux.

1 J'aime

bien sur! je ferai un truc, t’inquiète!

1 J'aime

Pas bête :joy:

Ça fait longtemps que je n’ai pas tapé une trace sur la poitrine d’une escort :smiley:

On peut être dépendant de la substance ou alors de l’exploration qu’elles permettent (les drogues). Pour moi l’extasy avait tendance à me garder en surface donc c’était agréable, et de ce fait moyen intéressant. Selon les personnes, les drogues considérées comme dures peuvent passer pour douce, et inversement.
L’inconscient a ses propres représentations, sensations, besoins et fonctionnement. Aller jeter un œil et plus « là-dedans », oui, le danger c’est d’être happé, trop influencé par lui et lui laisser les commandes au final.
Pour moi les drogues font parti du passé ! J’arrête d’être maso en cherchant la remise en question perpétuelle (on guérit pas aussi facilement de cette maladie mdr). Et les drogues ne sont pas forcément un passage obligé je pense. Rien est obligé !!

Je préconiserais pas tellement l’exta. Aucune drogue de labo d’ailleurs. Dosage trop irrégulier d’une fois à l’autre. De plus, l’ecsta et la mdma on des effets provoquent une descente assez violente. C’est à magner avec précaution. Du coup, l’introspection est possible, mais ça demande une prise relativement régulière, ce qui comporte beaucoup de risque vu que c’est un opiacée qui provoque une dépendance assez malsaine.

J’ai vu que certains ont parlé de psylocybe. Je sais qu’on peut en cueillir en automne dans les régions jurassienne. L’effet est assez puissant et dure envion 4 heures. ça se prête vraiment bien à la méditation. Je pense que c’est un bien meilleur outil pour le développement personnel, à condition d’avoir défini un protocole efficace et de vraiment être dans l’étude et pas dans le récréatif.

En générale, je dirais que les hallucinogènes sont les meilleures drogues pour l’introspection: Cannabis, champignons de toutes sortes, Ayahuasca, etc.

L’idéal quand on fait ca, c’est d’avoir de quoi dessiner et prendre des notes, de filmer et d’avoir quelqu’un de sobre à disposition pour observer, sécuriser, donner un retour.
Enfin si tu le fais avec de la beuh, un crayon et un bloc note suffisent.

Les psylo donnent je trouve des trips trop psychédéliques pour moi. J’en ai eu testé qui venaient des Pays Bas, mais aussi de production personnelle d’un ancien ami chimiste (oui oui, il cultivait ça dans le labo) et certains ramassés dans les Pyrénées. Ceux des Pays Bas ont été les plus agréables avec une clairvoyance visuelle et auditive très importante, de légères hallucinations, mais pas de «révélations» pour moi.

Ça m’a semblé adapté à la création artistique mais pas vraiment au voyage personnel.

Concernant le cannabis sous toutes ses formes c’est pour moi une drogue d’adolescents et ça rend trop fainéant, trop mou …

Pour les petits voyages et le développement perso c’est vraiment la mdma «pure» qui m’avait apporté les meilleures sensations, cerise sur le gâteau des baises incroyables avec des sens amplement augmentés si votre partenaire du jour était sous le même produit.

1 J'aime

J’ai repensé à ton post tout a l’heure
Tu vois, j’ai passé une petite aprèm tranquille : pas mal de deep working, j’apprends à coder en ce moment
Je commande deux menus fast food que je mange tout seul, avec 3 boissons sucrées (erreur 1)
Je bois un fond de whiskey de dégustation dans la soirée (erreur 2)
Je continuer à travailler dur, je prends des notes, mon cerveau surchauffe
Je finis tard, toujours pas envie de dormir
Mes dents claquent, mon corps est ultra crispé, j’ai des pensées différentes de d’habitude : je vais me regarder dans le miroir : pupilles hyper dilatées
Ca va être une nuit blanche pour moi, alors que j’ai du travail très important demain
Sucre + alcool + gras + apprentissage intensif + musique electro (erreur 3)
Tu vois j’ai fait une remontée d’exta alors que ça fait plus de 8 mois que j’ai tout arrêté
C’est pas la première fois que ça arrive et je fais une nuit blanche comme ça environ une fois par mois, dès que mon cerveau chauffe trop et que je fais pas gaffe à ma bouffe
Je souhaite ça à personne ça en devient handicapant
Il suffit de l’exta de trop ou de faire une erreur et tu met énormément de temps à t’en remettre
Tu vois j’ai 19 ans et je dois faire très attention a tout ça a cause d’erreurs passées
Ça te dérègle ton système nerveux pendant des mois voire des années
Donc je conseille pas du tout l’exta de même que le LSD ou les truffes qui continuent à me jouer des tours des mois après

1 J'aime

Salut , je consomme 5 fois Max par ans . Donc j’ai pus avoir un avis dessus .

La majorité des consommateurs en prennent en soirée ( club , rave ect). Sa c’est à proscrire car il y’a aucun dev personnelles , juste kiffer la music donc en gros tu perds ton énergie et ton capital santé .

Après ce qui peux être pas mal c’est d’être avec sa copine chez soi, au calme . Avoir des conversations profondes . C’est du développement . Sa enlève certaines barrières psychologique , et sa renforce le couple .

Après taper tout seul ,je n’ai jamais tester donc je ne pourrais pas te dire. Parcontre je pense que pour les artistes sa doit être plutôt bien ( au niveau de la créativité , comme le LSD )

Sinon avec des amis c’est de bonnes expériences car sa renforce les liens . Une meilleure compréhension des autres . ( parcontre faut qu’ils aient taper aussi ).

La j’ai présenter les effets positifs , maintenant je vais parler des côtés négatifs ( je suis pas médecin, mais je me suis renseigné sur la chose )

1- tu peux crever en prenant de la mdma, si tu as des malformations cardiaques
2- États dépressif ( la redescente ) , c’est plutôt passagères , car tu as exploser ton taux de sérotonine, il faut que ton stock se refasse ( de préférence faire du sport , prend l’air et manger certains type d’aliment ( banane par exemple ) .

3- possibilité d’avoir un syndrome serotonninergique ( qui peut provoquer la mort)

4- Possibilité de contracter des maladies cardiaques

La plus part des consommateurs qui ont de l’expérience utilisent des benzo (lexomil,xanax …) pour trouver sommeil et contrer le plus possible la redescente .

Pour finir , l’usage des benzo peut être utiliser lors d’un bad trip .

@AntoineDBL_G1

Effectivement ce genre de remontée ne doit pas faire plaisir…

Ta consommation était raisonnable ou un peu trop exagéré ?

Par contre oui ce genre de produit il faut y être vigilent. Sa puissance n’est pas anodine.

@LeLoup_G1

Je dois t’avouer que ma première prise était dans un club techno. Je l’ai pris au début dans un but purement récréatif pour assouvir ma curiosité. Par arrogance, vu que j’avais déjà fait un gros travail d’introspection, je ne pensais pas que j’allais aller encore plus profondément dans ce chemin. Mais ce tazze m’a prouvé le contraire. Donc tout ça pour dire que même si le but est récréatif à la base, il peut tout de même être utile au niveau spirtuel et développement.

Pour le fait de tester avec sa copine, ça doit être incroyable et je vais très probablement tester prochainement.

Concernant les risques, je te rejoins.

Je n’ai pas honte de le dire , je suis tombé amoureux sous taze . De mon point de vue sa peut être géniale , mais il faut connaître les risques

Exagéré, j’en avais pris 4 en un mois… une fois avoir découvert l’exta j’ai rapidement oublié qu’il était possible de faire la fête sans

Ce qui est intéressant avec les drogues de ce type c’est que l’état de conscience est modifié.
C’est simple, rapide, mais avec des risques parfois désastreux!
Pour avoir testé une dose 20-25gr de psilocybine. J’ai eu un bon tripe mais j’ai connu des sensations plus fort sous hypnose.

Plutôt que dire des conneries voilà une vidéo sur le sujet :wink:

@LeLoup_G1 exactement ça. Mais à l’inverse de toi, j’ai peur de me rendre compte que finalement je ne suis pas amoureux de ma copine ^^’. Ça m’avait fait ça la première prise.

@AntoineDBL_G1

4 prises en 1 mois ça fait 1 par semaine. Ca fait beaucoup de mon point de vue dans la mesure où le cerveau n’a pas le temps de recharger son stocks de sérotonine.
Mais clairement oui il est possible de faire la fête sans alcool, sans drogues… Mais c’est plus difficle malgré tout.

@Romuald_hypno-44

Ah oui ?? Plus fort sous hypnose que sous drogue ?? Tu étais avec un thérapeute ?

Tu peux aussi obtenir des effets similaire aux psychotropes grâce à la méditation. Mais faut être un expert et avoir des années d’expérience derrière.

J’adore ma personnalité sous exta, j’ai l’impression que le vrai moi s’exprime :slight_smile: Si je pouvais atteindre ce niveau d’ouverture et de bonheur sans, ça serait incroyable!

J’ai essayé LSD / shrooms / ayahuasca pour le dev perso (à prendre dans un cadre intime et calme, pas en festoche), très bonne expérience à chaque fois.

1 J'aime

Attention , je sais que c’est ton business l’hypnose, mais de la a dire que c’est plus fort ,non et non.
La science a prouver que il y’a des gens qui ne sont pas réceptifs . Alors que la MDMA tout le monde est réceptif sauf cas très très rare , mon discours est très scientifique , mais prouvé.

J’ai tester l’hypnose et la mdma , rien n’avoir , deux mondes différents et qui ne sont pas comparable .