L'environnement

Je reviens faire un tour sur ce forum après quelques jours d’intense travail et de drama.

Pour parler d’un sujet qui en tant qu’entrepreneur me touche particulièrement c’est le sujet de l’environnement. Je vais vous faire une synthèse de mon expérience et voir comment vous gérez le vôtre et échanger des conseils.

Déjà qu’est que j’entends par environnement ? Un environnement est simplement ce qui t’entoure dans ton quotidien, la ville dans laquelle tu habites, les gens avec qui tu vis (Chez tes parents, en colocation ou autres), si tu as le permis, avec quel matériel tu travailles etc …

Tu dois surement te demander pourquoi je souhaite parler d’environnement car selon moi l’environnement et la façon dont tu le maîtrises et interagis avec sont le pilier numéro un de ton évolution.

Étant des personnes cherchant à devenir meilleur tous les jours, en implémentant des nouvelles routines et ligne de conduite notre plus grande barrière est cette fameuse et délicieuse chose qu’on appelle la MOTIVATION. Si demain tu venais à maitriser ton environnement, tu pourrais faciliter ton corps et ton esprit à acquérir de nouvelles habitudes.

Je te donne un exemple : Imaginons que tu souhaites te mettre au sport pour améliorer ta condition physique et prendre en masse musculaire, pour prendre en masse il va falloir mettre ton corps dans des situations de stress de plus en plus intense pour avoir une bonne courbe de progression. Pour cela, une salle de sports bien équipés et le minimum pour atteindre cet objectif. Tu vas donc regarder la salle de sport la plus proche de chez toi, ah mince, elle est à 30 min en voiture de chez toi, ce n’est pas grave t’es MOTIVÉ. Les premiers jours se passent correctement tu écoutes la playlist de fragile “Beast Mode” sur Spotify et tu réalises tes séances. Mais plus les jours passent et ah … faire 30 minutes de voiture pour aller à la salle c’est long et chiant, tu vas finir par loupé une séance puis deux et tu finiras par ne plus y aller.

Ici les 30 minutes de voiture pour atteindre la salle de sports sont ce que l’on appelle une FRICTION une action intermédiaire à réaliser avant d’exécuter l’action qui t’intéresse. Le but de maîtriser son environnement tu te doutes c’est de faire sauter les FRICTIONS potentielles, car plus une FRICTION est grande plus elle mettra votre MOTIVATION à rude épreuve et désolé de vous le dire mais la MOTIVATION est une ressource limitée.

Dans mon exemple la solution pour faire sauter la FRICTION c’est de déménager. Solution un peu brutal, mais si vous aviez votre salle de sport à 5 min a pied de chez vous ou votre lieu de travail vous aurez beaucoup plus de facilité a y aller. Voila comment on maitrîse un environnement, en prenant des décisions qui font sauter ou diminue le plus possible les FRICTIONS, ainsi votre MOTIVATION est peu ou pas du tout engagé. Ce qui vous permet sainement d’acquérir l’habitude d’aller a la salle et vous voir progresser.

Alors quelles sont les nouvelles habitudes que vous souhaitez intégrer dans vos journées ? Avez-vous identifiez vos FRICTIONS ? Avez-vous trouvez une solution ?

Échangeons nos conseils pour évoluer ensemble :grinning:

1 J'aime

La clef dans la vie, c’est la motivation, ce que j’appelle la détermination.
Décider un truc et le faire coûte que coûte.

Le boulot, les études, le sport, ton corps, ta bite, les femmes, les enfants, TOUT dépend de ta DÉTERMINATION.

Si tu as une détermination minable, tu auras un corps minable, un boulot minable, une femme minable, des enfants minables etc.
Je n’ai pas le temps de rentrer dans les détails, mais je pourrais écrire un livre la dessus.
Dis-toi bien que tout dépend de ta détermination, et elle ne dépend que de toi.

Donc pour reprendre ton exemple, ce que tu appelles des frictions, moi j’appelle ça des excuses.
On aura toujours une bonne excuse pour ne pas faire quelquechose de dur, toujours.

La salle de sport est loin, mes enfants sont difficiles, cette femme est trop belle pour moi, j’ai une trop petite bite, j’ai mal au dos en ce moment, et mes couilles sur l’enclume…

NON, rien ne dois t’arrêter.
Mais bien sur, il vaut mieux réfléchir avant de se lancer dans n’importe quoi.

Je reprends ton exemple.
Ta salle de sport à 30 minutes, c’est évidemment une mauvaise idée.
Dans toutes les villes ou villages tu as plusieurs clubs de sport, et parfois une petite salle de muscu/fitness.
Pas besoin de la salle de sport hi-tech, va voir la plus proche si ça pourrait convenir.
Ou achètes toi 3 haltères à 15€ ou des ceintures de poids et agis dès le réveil.

Se taper 30 minutes de bagnole pour faire du sport, c’est vraiment se préparer une future excuse pour ne pas y aller.

Moi je fais de la boxe pied/poing.
Il n’y a pas grand chose de moins motivant que d’aller faire du sport et transpirer en plein hiver.
Mais c’est encore bien pire quand tu SAIS que tu vas te manger des coups, revenir blessé, boiter pendant plusieurs semaines etc.
Car quand tu te donnes à fond, y’a parfois un muscle ou une articulation qui saute, ou tu peux te prendre un mauvais coup.
Donc avant chaque entrainement, 2-3 fois par semaine,… j’ai pas envie.
Il n’y a QUE ma détermination qui m’y pousse, car j’ai toujours une bonne excuse pour ne pas y aller.
J’ai trop de boulot, demain j’ai un rdv, je veux pas arriver en boitant ou avec une marque sur la tronche je suis malade, je suis encore blessé de la dernière fois, je ne peux plus courir etc.
STOP les excuses et GO !

Donc je ne me donne pas le choix. Mon entrainement, c’est sacré.
C’est comme un rdv pro, je n’y échappe sous aucune raison, même si j’ai un client qui veut me voir à cette heure, “je ne peux pas ,je suis déja pris” , si un autre truc arrive “je ne peux pas, je suis déja pris”
Et j’y vais à chaque fois.

La détermination.

D’accord avec notre ami LaCouille,

perso je vais a la salle depuis plusieurs années, et elle a toujours été a environ 45min en transport en commun de chez moi, et j’y suis tj allé minimum 4x par semaine.

Il va y avoir la force de caractère et la persévérance qui rentre en jeu. La motivation est juste court terminste mais n’importe qui qui veut réussir doit voir LONG TERME.
Je sais que chaque effort aura un effet sur le long terme, et que garder cette habitude sera le choix le plus bénéfique pour moi.
Le plus important c’est de prendre des habitudes, pas d’être motivé. Se motiver c’est bien pour commencer de nouvelles choses ( même dans un domaine qu’on connait déjà ) mais ce qui rapport des résultats c’est la persévérance.

Je parlais de force de caractère car j’applique la définition de Cavett Robert : Strengh of caractere is, following through on a decision, long after the emotion and excitement of the moment has passed.

Ca définit juste un concept hyper puissant, qui, lorsque tu prends une décision, c’est une vraie décision. T’es pas en mode hésitation, manque de confiance en soi etc… Parce que la plupart des gens prennent des décision qui dure 1 mois, et encore.
La vraie force de caractère, c’est prendre les décision que tu veux ( pas n’importe lesquelles sinon tu les suis plus ) et que ca dure dans le temps. T’es pas une girouette.

2 J'aimes

C’est hors sujet mais j’ai un blocage à aller dans une salle de muscu. Qui plus est poser mon cul dans un mode de transport (personnel ou commun) pour ne pas faire d’efforts afin d’aller payer m’enfermer dans un lieu afin de faire des efforts. Délirant non ?

On fait tout dans la société pour faire le moins d’efforts possibles et grâce à ça on a réussi à nous faire payer le fait de faire des efforts sur notre temps libre pour palier à notre manque d’efforts dans la journée. Fort quand même.

Mes grands pères ne faisaient pas de sport, personne n’en faisait quasiment à leur époque et les mecs c’était des forces de la nature. Des bras énormes, des énormes mains à la peau cornée. Leur sport c’était leur quotidien.

Quand t’as bossé dans un champ toute la journée ou à la menuiserie où tu es allé par 1h de vélo, été comme hiver, que t’as sué comme un porc avant ton travail, pendant ton travail, après ton travail, t’avais pas besoin d’aller payer et prendre sur ton temps libre pour aller lever des poids dans l’objectif de ne rien déplacer. Car ouais, quand nos grands pères levaient un truc, ça avait un sens : c’était pour déplacer quelque chose.

On est vraiment arrivé dans une société malade et j’ai du mal avec ça.

Sinon pour revenir au sujet, Jean Marie avait fait une excellente vidéo là dessus : la discipline. Ne pas compter sur sa motivation, qui par nature est fluctuante, mais être discipliné. Si ce jour là tu dois faire ça, tu le fais, point. Sans te poser de questions, et là tu avances.

1 J'aime

Pas vraiment d’accord avec toi dans le sens ou, la société évolue, on a de plus en plus de temps libre ( ce qui n’existait quasi pas avant ) et comparé à avant, faire du sport est devenu un plaisir, comparé au fait de devoir travailler par nécésité pour nourrir sa famille.
Tu vois le fait de payer pour une salle négativement, alors que non c’est un super endroit ou t’as pleins de monde qui se réunissent, avec des machines faite pour t’entrainer, des machines que tu peux pas te permettre d’avoir chez toi.
Tu dis payer pour faire des efforts, perso je paye pas pour faire des efforts, je peux en faire tous les jours à l’extérieur, mais je payer pour avoir des machines à ma disposition.

Tu as un blocage pour prendre les transports, et payer pour une salle, mais est ce que si t’avais une place de street workout ( qui est donc grauite ) en bas de chez toi, est ce que t’irais ? Si t’irais pas, t’as plutot un probleme avec le sport en général.
En tout cas c’est mon point de vue, perso j’ai des problèmes avec d’autres choses, je dis pas ce pour enfoncer qui que ce soit.

Sinon ouais JM est un excellent modèle en terme de persévérance et discipline. J’ai lu un livre qui s’appel Le pouvoir de la vonlonté, très bon livre ( je m’en rappel plus très bien mais je sais qu’à l’époque j’ai voulu appliquer le max de choses direct dans ma vie, j’en ai gardé une partie ), y’a aussi l’effet cumulé qui est bien, pas vraiment sur le sujet de la motivation mais plutot de la persévérance. Ca parle de comment des petites actions au quotidien, on des effets immense sur des années.

2 J'aimes

Je n’ai pas un blocage avec les transports, je suis en plus très mobile.

Je connais mal la muscu donc mon blocage est simplement sur des à prioris, en fait je fais du sport mais uniquement en extérieur (VTT principalement, natation en lacs et mer aux beaux jours).

J’ai envie et besoin de ce contact avec la nature, ça me fait du bien.

En plus il y a 2 ans je m’étais trouvé une petite de 19 ans qui faisait du VTT en partie sur la même piste que moi, elle s’entraînait au sport pour devenir pompier. On allait souvent rouler ensemble et à la fin de la session on baisait toujours dans le même champ entre une rivière et des bottes de paille. Ça a duré plusieurs mois et crois moi que ces mois là je n’ai eu aucun jour la flemme d’y aller, j’étais même passé de 2 à 4 sorties hebdo.

Ça c’est du sport :ok_hand:

1 J'aime

Ah ok je vois, c’est donc les salles de sport, mais si tu fais du vélo franchement c’est top pour garder la forme. Je comptes pas faire de la muscu toute ma vie, a un moment je passerais au sport de fond

En fait faut que je sois dehors, un retour à la nature tu vois ? Plus aucun truc moderne autour de moi. Du brut, du naturel, retour aux sources.

Je pense que c’est important pour un homme de rester connecter à la nature, aux éléments climatiques extérieurs, je pense que ça endurci contrairement à l’intérieur où les conditions de température ou d’hygrométrie sont toujours les mêmes.

Ça permet aussi à son corps de savoir s’adapter aux événements extérieurs.

Parfois j’aime aussi aller en montagne pêcher (je vais passer pour un beauf, rien à foutre), mais pêcher la truite dans des petits ruisseaux et rivières sauvages. Des chemins pourris, souvent même pas de chemins, tu dois «escalader», passer à travers broussailles, ronces, marcher sur des cailloux où tout se pète la gueule … À la fin de la journée tu es MORT physiquement, les bras et mains tout écorchés. Puis bouffer ce que tu as attrapé est cool :ok_hand:

Ça paraît con, mais ça aussi c’est du sport plaisir pour moi.

Et le vrai luxe c’est de faire un feu sur place et de bouffer tes truites directement là bas.

Un de mes grands père arrivait même à choper les truites sauvages à la main sous les rochers, quelques cèpes ramassés ici et là et tu te faisais un repas de roi directement.

Nan mais je suis grave d’accord, moi je pechais quand j’étais petit, la j’ai plus trop d’endroit pour le faire mais franchement c’est super relaxant. Et j’adore faire du vtt dans la foret tu ressors de la tu te sens super bien, léger etc…
Mais d’ailleurs la peche c’est pas percu comme un truc de beauf, j’ai pas mal de potes qui seraient pas contre pêcher de temps en temps

Jeune j’y allais aussi avec des potes avec les tentes, on y restait 2 ou 3 jours sur place, à vivre dans les bois.

C’était cool oui :+1:

1 J'aime

@CiziaG1 pourquoi as tu choisi ce sport et pas un autre ?

Et qu’est ce qui te motive là dedans ? Enfin surtout qu’en ce qui t’a motivé au début ?

Je faisais 58kg pour 1m80.
De base je faisais du water polo, et avec ce gabarit je me faisait marcher dessus dans l’eau, j’avais un physique largement en dessous des gens dans ce sport ( même a mon age ), et j’en avais marre d’être toujours un des plus faible de la classe.

Maintenant c’est devenu un test de ma discipline hebdomadaire, et c’est ce qui m’a mené jusqu’au développement personnel. Pour moi ca a commencé par le bien être par le sport, et aujourd’hui j’adore le fait de pouvoir me regarder dans le mirroir en étant fier de moi et de ma transformation, et j’aime aussi le fait d’être saint et toute la mentalité derrière le fitness, ca demande beaucoup d’effort et c’est cool

1 J'aime

Ok, tu voulais donc te transformer avant tout !

Ah ouais clairement, sinon j’aurais continué le water polo, faire un sport collectif c’est génial, même individuel. Je comprends que la muscu ca a un air chiant pour beaucoup de monde, comparé à des sports ou y’a un “but”

Je pense que le but est remplacé par le plaisir de voir son corps se transformer et devenir «harmonieux».

Ouais possible, y’a tout le coté, il m’arrive des choses nouvelles, tu vois des résultats dans ta vie de tous les jours, c’est assez gratifiant, et ton image de toi même change beaucoup

J’essaierai peut être un jour s’ils font une salle extérieure :wink:

Ouais y’a beaucoup de spot de street workout. Moi je trouves que ca fait du bien de casser quelques fibres musculaire, tu m’en dira des nouvelles :slight_smile:

Bien que je sois d’accord avec @LaCouilleVaincra et vous autres, “friction” = excuses, discipline über alles, c’est la discipline qui t’oblige à y aller peu importe les contraintes, … Je pense que le message de @Romain_BG_G3 reste pertinent.

On n’a aucune fierté à retirer de subir ces “frictions” si on a la possibilité de s’en passer. Dans l’exemple du trajet à la salle de sport, les 45 minutes de @CiziaG1 sont usantes. Alors oui la discipline te permet de passer outre mais n’empêche que c’est du temps perdu ou contraint même si tu arrives à faire qqch un minimum productif et ça reste fatiguant.

Certaines frictions sont trop difficilement effaçables donc là on doit compter sur la discipline pour passer au-dessus. N’empêche que savoir identifier ces frictions est important pour les réduire. On ne va s’imposer des contraintes inutiles pour en tirer une fierté de les subir. Je préfère dépenser mon énergie à autre chose.

D’autant plus que ces frictions/excuses dont parle @Romain_BG_G3 ne sont pas des excuses du type : fatigué, pas envie, oh il pleut, … Ce sont des contraintes qui sont là tout le temps même les jours de grande motivation.

2 J'aimes

Moi ca me fatigue pas, après 45min pour moi c’est rien, j’ai 1h30 de transport quand je vais en cours donc je m’en fou. j’ai juste été habitué à pire.
Mais clairement le mieux c’est de changer ta situation si elle te convient pas. Ca sert à rien de s’infliger ca juste pour le fun