"Les contraires s'attirent" ou "les semblables s'assemblent volontiers"

Salut les frérots, on peut partager des liens ou des réflexions sur un nouveau sujet du forum ou bien faut-il forcément que cela soit une question que l’on a à poser ?

Je voulais partager un lien sur les relations de partenaires entre hommes et femmes, d’un point de vue de civilisations plus évoluées ( bien sûr si certains sont sceptiques faites vos recherches ou alors partez du principe que cela est une fiction néanmoins intéressante par les concepts ) :

http://fr.figu.org/science_spirituelle/partenariat

Ils disent donc que la maxime " les semblables s’attirent volontier " est juste et que l’inverse ne l’est pas, et ils précisent que cela s’applique aux relations amoureuses entre hommes et femmes mais aussi entre hommes ( pas au sens amours mais au sens civilisationnel, social, etc… ) ; donc on peut en venir à certaines conclusions concernant la remigration de nos chances pour la France…

En ce qui concerne ça, certains disent que le plan spirituel prévu pour la Terre, qui peut cependant être un peu modifié en fonction de divers paramètres ( attention accrochez-vous on part dans le cosmos là, nan je déconne on reste sur notre planète ce coup-ci ) est de supprimer les frontières des pays pour que l’humanité vive dans la fraternité, mais bon déjà il faudrait que tout le monde ait le même niveau d’évolution, ce qui risque de prendre quelques siècles, et puis ce n’est pas parce qu’on est tolérant qu’on doit vivre sur le même territoire avec d’autres ethnies.
Vous mettriez-vous en couple avec une fille, dans la même maison, avec qui vous n’avez rien en commun ?
Non, et ça ne voudrait pas dire que vous avez de la haine pour elle ; ben pareil pour les civilisations.

Sinon, du même site, hors sujet, mais l’homosexualité chez les hommes serait une dégénérescence génétique alors qu’elle serait normale chez les femmes ( traduction toutes les femmes sont bi et c’est apparemment dans l’ordre naturel des choses ) :

http://fr.figu.org/science_spirituelle/lhomosexualite

Voilà voilà, encore une fois ce n’est pas vraiment une question, mais un simple partage entre couilles :slight_smile:

1 J'aime

HS : Le site est également intéressant sur le sujet de la surpopulation, mais ce sujet est lié à l’immigration, aux conditions sociales et donc également indirectement aux relations avec les femmes.

http://fr.figu.org/surpopulation/le_combat_contre_la_surpopulation

Je pose ce message là comme post-it “à suivre + à lire” plus tard. Le topic semble intéressant là, il est juste un peu tard pour mes yeux ^^

Salut weak :slight_smile: met toi une photo d’avatar stp

Salut Bidule,

En fait tout dépend de ta définition des contraires et des semblables. :wink:
C’est surtout la complémentarité qui permet une bonne relation long terme, à mon avis.

  • Si on entend contraire quand un homme est dur (viril) et la femme douce (féminine), ce n’est pas tout a fait exact.
    Ils s’attirent, non pas car ils sont tellement différents qu’ils sont contraires, mais justement parce-qu’ils sont différents dans le sens “complémentaires”.
  • Si on entend semblable, quand un homme est dur et la femme dure, la maxime ne marche pas.
    Ils sont peut être semblables mais pas complémentaires, alors à un moment ça va chier très fort dans le ventilo.

Un couple heureux qui dure, c’est déjà un homme et une femme qui sont semblables mentalement. Même vision de la vie et des critères de base. Ensuite ils doivent être complémentaires sur les traits de caractères secondaires. (tout en sachant que tout le monde évolue un peu dans le temps.)

On a tous des qualités et des défauts, on peut l’imager avec une main. Il y a des défauts, avec les doigts, et des qualités, avec les creux entre les doigts.
Il faut que ta partenaire ai des qualités et des défauts qui ne rentrent pas en contradiction avec les tiens.
Là, les deux mains peuvent s’enlacer parfaitement.
Mais si les deux personnes ont les mêmes gros défauts (trop mous, trop violents, trop cons etc.), les doigts s’entrechoquent et ça ne colle pas. Un jour, ces traits semblables deviendront des points de conflits, souvent impossibles à résoudre sauf par la séparation.

Concernant le plan spirituel, le niveau d’évolution, et les frontières, je te propose une autre théorie corroboré par les dires de nombreux médiums et autres habitués des autres plans/dimensions. :slight_smile:

La terre est sur le plan où s’incarnent des entités provenant de pleins d’autres dimensions (autant du “bien” que du “mal”).
Ce qui nous permet effectivement de côtoyer des humains qui n’ont pas tous le même niveau d’évolution ou la même manière de penser ni les mêmes buts dans la vie.
Mais à part quelques cas qui évoluent et vont changer de “famille d’âme” , il y a t’il un intérêt (à part sa propre destruction) à se mélanger à des êtres tellement différents, qui ont leur propre chemin et leur propre évolution à faire de leur coté?

Pour imager tout cela, on pourrait s’amuser à se demander pourquoi des Gobelins, cette race fourbe et destructrice, qui attaque toujours en meute, irait pratiquer la mixité avec les Elfes, ces êtres gracieux et honorables qui prônent l’ordre?
De même, on peut se demander ce qu’auraient à partager, des Uruks-Hai, cette race de boue, lourde et massive au teint sombre, avec un Gandalf le Blanc, l’intellectuel noble et courageux dont les ancêtres ont inventé tant de choses.
Bien sur, il peut y avoir des Uruks-Hai respectables ou des Gobelins pacifiés, mais peut être que leur rôle est aussi de faire évoluer le Mordor et leurs congénères au lieu de se retrouver à la CAF du Rohan :smiley:

Absolument xD

Je suis évidemment pour que les habitants du Mordor suivent le cours de leur évolution en Mordor.

Je disais juste que chez les gens spirituels ( donc ceux qui sont plus proches des hiérarchies spirituelles qui gèrent la planète de manière occulte ), les avis sont parfois partagés et qu’il me semblait important d’affûter, d’affiner, les arguments visant à faire savoir le fait que nous voulons évoluer entre elfes, et que le fait de vouloir laisser les orcs en Mordor est une demande raisonnable et non extrême.

Pour les couples, tu l’as mieux résumé que moi : semblables sur le fond mais complémentaires sur la forme ( enfin là j’ai fait une mini reformulation ).