Les plantes/arbres Aphrodisiaques à tester

Salut à tous,

Si vous voulez faire des expériences, solo ou avec vos femmes, voici quelques infos sur des Aphrodisiaques pas trop connus que j’ai testé, avec un résumé de leurs effets.

Il existe plusieurs formes et utilisations de ces aphrodisiaques.
En feuilles ou écorces : à faire macérer dans l’alcool (le rhum est pas mal pour ça) ou à faire infuser en tisane.
En poudre : pour faire des gélules, des yaourts, des confitures, à faire infuser dans des sacs à thé, ou à faire macérer dans l’alcool puis filtrer.

Perso, je ne fait que des liqueurs car ces plantes ont un gout assez prononcé et souvent pas très agréable.
Et puis ça permet de faire déguster mes tests aux couples d’amis qui viennent dîner.
C’est toujours un plaisir de les voir repartir chaud-patate, surtout quand plusieurs mois plus tard ils me disent innocemment… hmmm, tu as encore ta petite liqueur bizarre :slight_smile:

La catuaba
Il tient une place prépondérante dans la médecine traditionnelle brésilienne.
Ses propriétés aphrodisiaques et son action sur le système nerveux central font l’unanimité.
Les effets aphrodisiaques sont dûs à la présence de catuamines (A, B et C) qui agissent sur le système nerveux central et aux effets vasodilatateurs de la catuaba qui contribuent à démultiplier la libido aussi bien masculine que féminine.
On retrouve souvent la catuaba pour soigner l’impuissance et les disfonctionnements érectiles.
La catuaba reste avant tout l’archétype de l’aphrodisiaque, associée parfois à la muira puama ou à la damiana. On trouve sur internet des recettes où elle est souvent utilisée en macération alcoolique (30 à 60 grammes par litre pendant 1 mois en secouant chaque jour).

Le muira puama
Le muira puama est souvent confondu avec le bois bandé (que j’ai testé aussi et qui marche fort, mais dur à trouver)
Il est utilisé de longue date par les tribus indiennes d’Amazonie et de Guyane, pour guérir l’impuissance, comme tonique du système nerveux central et surtout comme aphrodisiaque.
Certaines études qui n’ont jamais été publiées présentent des résultats intéressants aussi bien vis à vis des hommes que des femmes avec diverses associations dont le ginkgo biloba…
En parcourant de nombreux articles sur internet, on voit qu’une consommation de 0,5 à 1 gramme par jour en cure d’une quinzaine de jours permettrait d’améliorer considérablement la libido masculine comme féminine…

La damiana
Son utilisation comme stimulant sexuel par les peuplades d’Amazonie remonte à la nuit des temps. De récents travaux scientifiques ont contribué à faire connaître ce produit dans nos régions où son pouvoir relaxant du même type que celui du haschich à vite conquis de très nombreuses personnes.
Très connu pour son action sur le désir masculin, cette plante régulatrice de la tension artérielle aide à fluidifier la circulation sanguine et contribue de ce fait à améliorer le tonus sexuel. En apportant relaxation et détente, voir un sentiment de bien-être qui ne peut qu’être propices aux relations amoureuses, elle est devenue un des incontournables et des plus puissants stimulants de la sexualité aussi bien masculine que féminine.
La damiana est des composants de liqueurs traditionnelles mexicaines qui sont souvent des bases de cocktails type margaritas…
Son utilisation en infusion se résume à faire infuser 2 à 3 cuillères à café de feuilles de damiana hachées dans un litre d’eau presque bouillante (arrêter le chauffage aux premières bulles) pendant une dizaine de minutes. Filtrer et boire deux tasses par jour (après les repas). Une cure est en général étalée sur 20 jours…

Je prends tout ça chez : www.meszepices.com
Je n’en suis qu’un client et je peux juste vous dire qu’ils sont sérieux.

Catuaba + muira puama + damiana = une bombe pour faire exploser les hommes comme les femmes !

Salut !

Avant tout merci pour ton partage ! J’ai acheté tout ces ingrédients et je me demandais quelle quantité est ce que tu met pour un litre de rhum silteplait, j’ai un peu peur de faire un truc toxique :s

Merci d’avance :wink:

Cool Gianni !
Franchement, j’y vais à l’arrache :slight_smile: Une poignée par ci, une poignée par là, avec beaucoup de sirop de canne dans le rhum.
Au début j’essayais de faire un peu comme ce qui est préconisé sur le site (2-3 cuillères à café de damiana pour un litre, 60 g de catuaba pour un litre et autant pour le muira) mais maintenant j’y vais à l’instinct :slight_smile:
Cela ne sera pas toxique si tu restes raisonnable, mais plus ou moins fort en gout (âpre) selon la dose et la durée de macération.
Ensuite à toi de voir, pour avoir la même dose de principe actif, si tu veux boire moins d’alcool mais avec un gout de plante fort, ou plus d’alcool avec un gout léger.

Ces derniers temps j’ai testé les infusions, genre un verre tous les jours pour voir l’effet d’une petite cure. (je me fais 1L le week-end, pour la semaine)
J’aime pas les infusions normalement, mais j’aime pas non plus boire de l’alcool seul (si y’a pas le coté fraternel de trinquer avec des gens qu’on apprécie, je vois pas l’intérêt)
Alors je m’y suis forcé car l’infusion permet d’avancer dans ses tests, seul et sans s’alcooliser.
L’infusion est aussi plus simple à faire (et plus rapide!!) qu’une liqueur, car les plantes en poudre sont chiantes à filtrer quand elles sont dans l’alcool et mélangées avec d’autres feuilles.
Même après plusieurs filtrage au filtre à café, il reste de la poudre dans la bouteille, c’est pas top.

Je précise que j’ai jamais eu de problème d’érection. Mais au bout de 2 semaines j’ai l’impression que la moindre stimulation ou si je me détends trop, je bande tout seul.
Ensuite, c’est peut être un hasard ou une période propice pour moi, je recommencerai dans quelques semaines.

Dis nous ce que ça fait sur toi, tout ça ! Ça m’intéresse ! :slight_smile: