L'ingrédient magique pour rendre accroc les femmes

J’ai souvent remarqué que les hommes se démenaient pour combler toutes les attentes de leurs femmes. Quelle erreur !
C’est une faute monumentale qui mène souvent au désintérêt de votre dulcinée au bout de quelques mois ou années. Le plaisir prend racine dans la frustration, et c’est en frustrant votre copine qu’elle sera accroc à vous.

Imaginez une femme accroc à la glace à la vanille, pensez-vous qu’elle sera plus accroc à vous si vous lui donnait un paquet de 24 glaces par jour, ou bien une simple léchouille qui la plongera dans un état de manque permanent et une recherche perpétuelle d’une nouvelle dose ?
Remplacer maintenant glace à la vanille par calins, attention, appels/sms, intérêt, écoute, intérêt sexuel, etc… et vous aurez le même résultat.

Donnez lui ce dont elle a besoin à petite dose, elle ne sera jamais rassasiée et toujours en demande pour en avoir plus. Pour avoir ce qu’elle veut de vous, elle féra tous les sacrifices et efforts nécessaires.
Dites lui clairement ce que vous aimez, ce que vous attendez, et augmentez les doses les jours où elle fait de très gros efforts pour vous plaire, cela permet de la récompenser et de valider ses bons comportements. Réduisez les doses quand son comportement et son attitude vous déplaisent, et faites lui remarquer ce que vous n’avez pas aimé.

Elle vous offre une baise mémorable ? augmenter la dose
Elle s’habille et se maquille comme vous aimez pour sortir avec vous ? augmenter la dose
Elle vous prépare de super plats ? augmenter la dose
Elle vous fait un super massage simplement car vous vous touchez la nuque ? augmenter la dose

Au lit elle fait le strict minimum ? baisser la dose et faites lui savoir ce que vous attendiez d’elle.
Elle s’habille comme un sac et ne fait pas d’effort ? baisser la dose et dites lui comment vous aimeriez qu’elle s’habille.
Elle se contente de vous faire des plats congelés ? baisser la dose et dites lui que vous aimez les bons plats fait maison.

Ce système de récompense/punition des bons et mauvais comportements est vraiment très efficace. Certains diront que c’est une forme de dressage, et bien oui c’est tout à fait ça.
Au bout d’un certain temps votre femelle cherchera votre aval pour toutes ses décisions.
Car elle n’aura envie que d’une chose, éviter le déplaisir en ayant sa dose !

De part votre attitude elle doit sentir immédiatement sa dose. Vous devez devenir tactile, sympa, la toucher, lui caresser les cheveux, ou le visage, la regarder avec intensité, lui sourire, l’écouter vraiment, être très posé et détendu en parlant avec elle. Faites lui part de votre satisfaction au sujet de son bon comportement (pour qu’elle imprime dans son cerveau : tel comportement = dose)

En cas de mauvais comportement, faites lui savoir que vous êtes déçu et faites lui savoir ce que vous attendiez. Devenez moins tactile, un peu plus froid, distant, moins intéressé.

C’est de l’éducation positive, testé et approuvé sur mes dernières relations.
Les plus belles femmes sont les plus sensibles à cette forme de « dressage », car elles ont l’habitude que les hommes se plient en 4 pour satisfaire toutes leurs volontés.
Vous paraitrez différents des autres hommes car vous aurez inversé les rôles.
C’est elle qui se pliera en 4 pour éviter le déplaisir, et avoir sa dose.

4 J'aimes

Ouai c’est le même principe que je fait avec mon chien quoi

1 J'aime

Excellentes explications pleines de sagesse et de vérité @philippeFG1, je valide totalement :+1:

Évidemment.

Il est d’ailleurs également important de vérifier régulièrement la dentition et l’humidité de la truffe de votre compagne :ok_hand: :poodle:

3 J'aimes

Oui, beaucoup se plient en 4 pour leur compagne qui devient lacée finalement. Merci pour tes conseils :wink:

Le conditionnement opérant ou Skinnerien.

À la base l’expérience à été faite sur des rats qui devaient choisir entre deux leviers. Un bleu qui donnait des croquettes et l’autre un rouge délivrant une décharge électrique.

Les rats ont favorisé et le bleu et évités le rouge.
On appelé cela l’apprentissage par conditionnement opérant.

On y dégage deux notions importante

  • le renforcement positif = conséquence positive d’un comportement qui viendra favoriser la reproduction de ce dernier
  • le renforcement négatif = conséquence négative d’un comportement qui aboutira à l’evitement ultérieur de ce dernier.

Tout cela par remodelage des circuits cérébraux sous jacents (schéma cognitifs, croyances, mémoire, émotions)

Une phobie ou une aversion aura pour conséquence d’un renforcement négatif. Pour traiter ce genre de désagrément, il faut combattre ce renforcement négatif qui a tendance à nous faire éviter ce qui va mal. Le problème est que plus on évite, pire la phobie est.

Il en est de même avec le renforcement positif. Plus je vais aux putes et plus ça se passe bien donc plus j’irais. En soi ce renforcement est bon sauf lorsque ça rentre dans la pathologie (certaines addiction). La encore il faut avec le thérapeute étreindre se renforcement ou le changer par un autre plus vertueux.

Une vie saine est un juste équilibre entre les deux !

Dr Duracell
Prix Nobel de la chatte

2 J'aimes

Une remarque pleine de bon sens que de nombreux hommes oublient, c’est vrai…

Rappelons toutefois que ces remarques sont valables dès lors que tu as démontré ta valeur à la femelle convoitée (=un mec moche et sans le sou aura beau maitriser cet « ingrédient magique », la femelle n’en aura que faire).

L’augmentation de sa valeur perçue par la femelle, voila ce qui est le plus primordial et le plus difficile.

1 J'aime

Check this out

2 J'aimes

Pour une éducation soignée de vos femelles:

1 J'aime