Lorentbordeaux - Libertin depuis 5 ans

Salut à toutes et tous,

Je suis Laurent, j’habite la région bordelaise, j’ai dans les 40 ans et je suis libertin depuis plusieurs années.

Comme disait je ne sais plus quel acteur dans un film comique : “Avant, j’étais môche”. Pas séducteur car pas tchateur, avec un physique passe-partout, je n’avais pas de succès auprès des femmes, malgré des qualités d’humour, d’écoute, une vraie sensibilité…

Et puis je suis devenu libertin. Par curiosité d’abord, par goût ensuite.
Le goût de l’autre, l’envie de partager, donner du plaisir.

Cela m’a permis de vivre tous mes fantasmes : baiser avec des femmes de tous les types, de tous les âges (18 à 60 ans), dans tous les lieux possibles, me faire sucer souvent avec grand bonheur (j’ai une très belle bite qui palitr beaucoup et pour ceux qui aiment, je suis un gros gros juteur, comme on dit avec beaucoup de poésie : ).

Par la suite, je suis devenu organisateur de gangbangs.
J’ai créé mon réseau de mecs de qualité, j’ai crée un site (gangbangbordeaux.com, si j’ai le droit de le citer, sinon, désolé), et on vit de vrais super moments, dans le respect des femmes mais aussi dans l’intensité du moment.

J’aime échanger sur les expériences que l’on vit, n’hésitez pas à me poser des questions.

Laurent.

1 J'aime

Bienvenue Lorent,

Tu as l’air d’être un vrai libertin qui a explorer le monde du cul sous presque toutes ses coutures.

J’ai jamais test le milieu du libertinage mais je ne suis pas fermé. Ton site met l’eau à la bouche. Après je n’habite pas Bordeaux, ce qui ne faciliterait pas la tache.

Salut Laurent,

Comme j’aime comprendre et que tu aimes échanger, je vais avoir plein de questions à te poser :slight_smile:

Moi, je suis un bon père de famille 45+ dans le style traditionnel. Une sorte de croisement entre Charles Ingalls et Jean-Claude Van Damme (sans la coke :smiley: )
Bon amant et pas trop mal foutu, je n’ai recherché les belles femmes que pour des relations longues, alors ton univers m’interpelle.

Premièrement, qu’est-ce qui t’amène ici ? Est-ce pour améliorer (ou maintenir) ton efficacité sexuelle ?

Utilises-tu régulièrement la pompe à bite ou l’équivalent des techniques de JeanMa ? Ou est-ce que tu as vu d’autres libertins le faire ?

A 40 ans, on atteint la pente glissante, baisse de vitalité, de beauté, de qualité d’érection etc.
Comment vois-tu ton avenir de libertin ?

Tu dis avoir “une très belle bite” (pas juste belle, mais très), alors qu’est-ce qu’une très belle bite ? :slight_smile:
Car je peux visualiser ce qu’est un très beau cul, mais pour la bite je n’ai pas de certitudes.
18 centimètres, bien droite et lisse avec les boules bien fixées ? (photo, description ?)

Qu’est-ce qu’un “gros gros juteur” ?

Tu en as toujours été un ou cela vient d’un régime alimentaire spécial ou d’un rythme des rapports précis ?

Comment gères-tu ta vie de famille (si tu en as une) au milieu de ton hobby ? J’ai vu que vous faites vos rencontres en semaine, surement pour ménager du temps pour vos proches.

Vos proches sont-ils libertins comme vous ou est-ce que certains ne sont pas au courant de votre vie parallèle ?

Comment en parler aux enfants ? (papa aime maman, mais il va faire jouir la boulangère dans son cul car elle me l’a demandé gentiment, fiston)
Quand ils commencent à grandir, l’image du père et de la famille sont très importants pour leur construction. Leur cacher (ils comprendront vite) ou leur expliquer (sous quel angle), ne doit pas être évident.

Merci de ton temps.

Premièrement, qu’est-ce qui t’amène ici ? Est-ce pour améliorer (ou maintenir) ton efficacité sexuelle ?
=> Pourquoi pas. Je suis curieux de ce que Jean-Marie propose. Pour le moment, tout se passe bien pour moi mais on peut toujours s’améliorer.

Utilises-tu régulièrement la pompe à bite ou l’équivalent des techniques de JeanMa ? Ou est-ce que tu as vu d’autres libertins le faire ?
=> Non, pas encore. Et toi ?
=> Je n’ai pas vu d’autres libertins le faire. Je vais peut être paraitre critique ou élitiste mais la réalité, c’est que le “milieu libertin” est peuplé à 95% de “gens normaux”.
Tellement normaux qu’ils amènent tous leurs soucis avec eux :

  • Les couples qui s’engueulent en pleine soirée échangiste parce que l’un ou l’autre est jaloux (sisi).
  • Les gens complètement coincés dans des schémas pré-établis (on ne baise QUE avec des gens plus beaux que nous sinon tu comprends, c’est “se rabaisser”, etc.).
  • Les femmes qui font littérallement leur marché, puisqu’elles ont le choix, en ne visant QUE les critères physiques et en oubliant tout le reste. Au final, les mecs seuls sont traités comme du bétail, des queues, sauf s’ils sont super attirants (haha…).
  • Les mecs qui ne pensent qu’à leur gueule, qui savent à peine baiser 3 mn et disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus.
  • Les sans cerveaux de tout types, les irrespectueux maladifs, ceux qui se croient supérieurs en tout, les timides, …
    Parmi tout ça, on trouve, parfois, une perle. Une femme attentive, qui s’éclate, qui sait recevoir. Idem pour un mec ou un couple.
    Le VRAI milieu libertin devrait être ouvert d’esprit, pas sectaire, bienveillant, avec des personnes qui se connaissent bien elles-mêmes, qui savent vraiment bien baiser. Mais ça, d’après les anciens, c’était avant. Et encore : )
    Au final, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a. On passe de bons moments, mais sans prétentions la plupart du temps.

A 40 ans, on atteint la pente glissante, baisse de vitalité, de beauté, de qualité d’érection etc.
Comment vois-tu ton avenir de libertin ?
=> Ce qui est super, c’est qu’il n’y pas vraiment de limite d’âge. On peut être un libertin actif à 60 ans, certaines femmes réclament des hommes de cet âge.
Mais bon, il est vrai que la plupart des propositions de gangbangs par exemple, demandent des mecs de moins de 45 ans (ou qui le paraissent).
On peut aussi aller en saune, glisser sa bite dans un gloryhole et se faire sucer à tout âge…

Tu dis avoir “une très belle bite” (pas juste belle, mais très), alors qu’est-ce qu’une très belle bite ?
=> Oui, dans les 18 cm, pas forcément droite mais avec des formes harmonieuses, un gland pas trop gros, des couilles régulières, le tout pas trop poilu voire pas du tout. Pas d’odeur non plus et un sperme qui a bon goût (il vaut mieux manger des sucreries).

Qu’est-ce qu’un “gros gros juteur” ?
=> Un mec normal envoi dans les 2,5 ml de sperme à l’éjaculation, je fais le triple.

Tu en as toujours été un ou cela vient d’un régime alimentaire spécial ou d’un rythme des rapports précis ?
=> Je suis né comme ça, pas le choix : )

Comment gères-tu ta vie de famille (si tu en as une) au milieu de ton hobby ? J’ai vu que vous faites vos rencontres en semaine, surement pour ménager du temps pour vos proches.
=> Oui, la famille est protégée parce qu’il est difficile d’assumer dans nos cultures judéo-chrétiennes. J’applique toutes les consignes de sécurité vis-à-vis du web et tous les rapports sont protégés.
Dans le milieu, il n’y a pas de sentiments (normalement) : on est pas là pour tomber amoureux, ça ne pose pas de problème quand on est clair sur ses choix et objectifs.
Et pour tout dire, je n’ai jamais eu le moindre sousi avec un mec, une femme, un couple envahissant ou insistant. Au contraire, tous le monde garde ses distances.
Après, certains sont super potes, ils se voient souvent, etc.
Dans le milieu, il y a le culte du secret : on a tous intérêt à ce que ça ne se sache pas. Et là aussi, je n’ai jamais vu ou entendu de problème à ce niveau.
Des connards, il y en a, mais pas sur ce point.

Vos proches sont-ils libertins comme vous ou est-ce que certains ne sont pas au courant de votre vie parallèle ?
=> La famille ne sait rien. Pas mal d’amis savent mais ça n’a absolument rien amené de bon. Je pensais pouvoir partager mes expérience, leur apprendre des choses, qu’ils seraient au moins curieux. Rien. En parler n’amène que des emmerdes.

Comment en parler aux enfants ? (papa aime maman, mais il va faire jouir la boulangère dans son cul car elle me l’a demandé gentiment, fiston)
Quand ils commencent à grandir, l’image du père et de la famille sont très importants pour leur construction. Leur cacher (ils comprendront vite) ou leur expliquer (sous quel angle), ne doit pas être évident.
=> Certains en parlent à leurs enfants, qui le deviennent aussi, mais ils sont rares. A chacun de voir. On peut toujours leur cacher, je pense.

Merci pour tes réponses détaillées qui sont donc très intéressantes.

J’en conclue (tu peux me corriger si je me trompes) que tu es très bienveillant (moi aussi) et extrêmement ouvert (moi pas du tout), mais que le milieu du libertinage réuni autant de minables et de mesquineries qu’ailleurs. (voilà pourquoi ^^)

Oserais-je dire que c’est, donc, un rassemblement de gens à forts désirs sexuels, qu’ils ne peuvent assouvir dans leur milieu familial classique?
Qui, comme d’autres iraient aux putes ou iraient voir leurs amants/maîtresses, se réunissent pour baiser ce qui vient à la soirée ? :thinking:
Avec les bonnes comme les mauvaises surprises de chaque nouvelle rencontre.

Oui, tu peux paraître élitiste, mais c’est très bien pour moi.
Sans élitisme on occulte toute sélection naturelle, ce qui fini toujours par des problèmes. (la preuve dans ta description du milieu libertin lambda)
D’où ta volonté de faire ton propre site pour ne garder que les meilleurs, ceux qui te ressemblent, qui partagent la même vision, etc.

Pour répondre à ta question, oui, j’ai testé la pompe à bite et les exercices de JeanMa.
Comme toi, par curiosité et par désir de découverte d’éventuelles améliorations personnelles.
Même si je n’ai jamais eu de soucis à ce niveau étant bien plus demandeur et performant que toutes les femmes que j’ai pu rencontrer… (avec le coté frustrant, ou gratifiant que cela peut avoir)
Et il y a effectivement eu du mieux durant les périodes d’entraînements (érection/contrôle). Déja par le fait de travailler la dessus tous les jours et d’avoir une motivation d’ordre scientifique :stuck_out_tongue:
Alors qu’après 20 ans de mariage, 2 enfants, les devoirs, les amis, le boulot, les maux divers, les règles etc… Je me la met souvent sous le bras, même si c’est pas le désir qui manque :slightly_smiling_face:
Bref, c’était marrant, par exemple de sortir ma pompe à bite pour la montrer à ma femme qui découvre l’engin de torture.
“Regarde j’ai un micro-onde pour ma bite”, je me la met dedans et pschit schit !
“Maintenant montre moi ton petit cul, tu vas me dire ce que tu en penses”, là elle s’enfuit dans l’escalier et je la pourchasse en faisant l’hélicoptère :grin:

Ensuite, la pompe que j’ai acheté était nulle, (la même que dans la vidéo, mais surement montée par une femme ! :stuck_out_tongue: ) l’air fuyait de partout, c’était laborieux et j’ai arrêté au bout de quelques semaines. Mais l’expérience était intéressante, je m’en prendrai une autre un de ces quatre, pour recommencer le délire :slight_smile:

Ahh au fait ! Non, non et non.
Nos cultures n’ont rien de judéo-quoi que ce soit :slight_smile:

Nos cultures Européennes sont Chrétiennes.
Ou Heleno-Chrétiennes, si on veut parler de notre inspiration à la philosophie grecque ou nos racines Greco-Latines.
Ou Pagano-Chrétiennes, si on veut s’affilier à nos ancêtres Celtes ou Wisigoth.

Mais la France n’a rien à voir avec une culture du désert ou un dieu vengeur et destructeur.
AU CONTRAIRE.
Pour ceux qui aiment les femmes, n’oublions jamais que Jesus (Jayyzouus) a sauvé une pute des connards qui voulaient la lapider. (par malhonnêteté)

  • juif : “touche pas à Jésus sale pute ! Hey les gars, défoncez là avant qu’elle atteigne Jaysus”
  • Jayyyysus : “Ho les gars, touchez pas à cette femme, elle est belle, elle n’est qu’amour.
    Que celui qui n’a jamais fait d’erreur lui jette la première pierre, sinon vous pouvez vous la mettre dans le cul et rentrer chez vous.
    Si vous continuez, avec vos conneries, je me tire, vous deviendrez tous pédés et vous organiserez l’eurovision en 2019, ok ?”
    (ça, ils ont pas aimé et ont commencé à aiguiser les clous^^)

Bientôt les médias nous parleront de nos racines arabo-judéo-chrétiennes ?
NON :slight_smile: