Masturbation et augmentation de l'énergie

Salut salut,

C’est peut-être le thème des DVD de Jean-Marie, je ne sais pas exactement, mais je voulais savoir si la masturbation ( sans aller jusqu’à l’éjac bien entendu ), pratiquée de manière régulière, permet d’augmenter les résultats de pratiques de yoga sur les chakra et tout le reste.

Quand je m’allonge dans mon lit, complètement épuisé, et que je me branle jusqu’à l’extrême limite sans éjaculer, au bout d’un certain temps, boooom, je déborde d’énergie et finalement, au lieu de dormir, je sors de mon lit et reprend mes activités pour quelques heures, en pleine forme.

Donc je sais pas si c’est du à un bien être et à la bonne humeur ou bien si l’énergie générale est augmentée par ces pratiques ( simplement masturbation sans aucune éjac, sans rajouter de techniques de respiration spécifiques ).

La question est donc, est-ce que se branler sans éjaculer booste les résultats en yoga ?

Bonne soirée à tous,

Salut,
Je pense que tu devrais être dans la section sex-tao(mais je ne suis pas modérateur).
Je ne fais pas de yoga mais du QiGong (qui est le yoga chinois), et je peux t’assurer que tout exercice stimulant la testostérone, avant une séance de QiGong, ou de méditation est bénéfique. C’est parfaitement normal que tu n’arrives pas à dormir après, puisque tu t’es “énergisé”. Et je dirai même que c’est très bon signe dans le sens où tu parviens à faire circuler l’énergie chauffée dans tout ton corps. Si tu ne le fais pas exprès, ça signifie que tu le fais inconsciemment: dans ce cas, tu dois avoir des gènes de JEDI.