MST : Attrapper les tous :)

Hello tout le monde,

J’ouvre ce poste afin de savoir si la communauté de la pompe à bite a déjà eu l’heureuse opportunité de connaitre des MST ou suis-je un cas isolé. Et oui, nouveau sujet « santé », qui je pense pourrait intéresser plus d’un voir aider à surmonter cette épreuve.

Pour ma part, j’en ai connu 2 :

  1. Pisse chaude ou chaude pisse : Comme son nom l’indique, ça brule à mort quand tu pisses. Des cachetons d’antibiotiques et le problème est réglé.

  2. Herpes genital type 2 : Je me demande encore comment je l’ai choppé… Putes, ONS, meuf officielle … Que sais-je xD Poussée de boutons sur la teub, perso ça m’arrive 2 à 3 fois par ans. Des antiviraux pendant 5 jours et plus rien jusqu’a nouvel ordre. Malheureusement on ne peut s’en défaire et il faut vivre avec. Mais bon apparemment 20% de la population mondiale l’a.

J’aurai une autre question pour la communauté. Etant des gentlemen, nous baisons nos putes bienaimées avec capote. Cependant, les pipes se font souvent nature (dans mon cas), au dela de la peur de se faire rayer le casque, avez vous des craintes concernant le fait de recevoir des MST de cette façon (Herpes, Papillomavirus, Hépatite, etc.)

@Jeanma : Dans une interview, Rocco disait que tous les Pornstars avaient de l’herpès. Tu confirmes?

Au plaisir de vous lire. :slight_smile:

Phil

Nan tu peux quasi rien choper. J’ai déjà néanmoins vu un malheureux avec des condylomes surinfectés du gland, ce qui arrive avec les virus HPV, qui peuvent être présents dans la gorge ; tu peux par contre refiler ce virus qui reste sur ton gland ( même si il reste silencieux ) à une gonzesse, qui elle, voit son risque de cancer du col augmenter.

1 J'aime

J’ai jamais rien chopé sur une capote nature.
Et pourtant j’en ai reçu un max.

L’herpes bucal : presque tout le monde en a.
Evite d’embrasser les putes avec des boutons d’herpes.

L’herpes génital : déjà plus chiant. çà j’ai pas.

Chaude pisse : çà veut rien dire.
Plusieurs infections donnent des douleurs de ce type :
infection urinaire, clamydia, gonorée

Personnellement j’ai choppé du Molluscum contagiosum au niveau du pubis et la racine du pénis. C’était avec une fille d’adopteunmec qui enchaînée les plans cul, les festoches et la drogue.

C’est un virus de type herpes virus qui te créer des mini verrues ou boules de chair disséminées partout.
J’en ai parlé à mon père qui m’a emmené voir le dermato. La solution fut radicale : azote liquide !
Ce fut très douloureux et j’ai eu des croutes pendant plusieurs jours.

Bien sûr j’ai eu une deuxième poussée quelque semaine après, que le dermato a de nouveau brûlé et cette fois-ci définitivement !