Offrir plutôt que demander?

Bonjour à tous,

Dans le dernier live de DBL Jean Marie nous dit plusieurs fois qu’il faut offrir, faire une offre plutôt que demander mais comment formuler l’offre?

Cette question me trotte le crâne depuis que j’ai vu le live et je me vois mal dire à une femme « je t’offre l’opportunité de venir chez moi etc ».

Je vous remercie d’avance.

Salut,

Si tu as du fric et de la puissance, si tu es un homme libre, tu auras quelque chose à offrir aux femmes.

Si tu es au RSA ou au SMIC, si tu es un esclave, tu n’auras rien à leur offrir.

Je doute que ce soit dans ce sens la enfin si un peu mais ça répond pas vraiment à ma question

Les femmes bien éduquées sont expertes pour déceler le potentiel d’un homme. Plus tu as de qualités, de compétences et d’activités variées et plus ton temps sera précieux: une fois que tu as ta preuve sociale, offre ton temps et partage quelques unes de tes passions. Si tu es fan de saut en parachute, plutôt que de lui proposer un café, emmène la avec toi dans un saut en duo par exemple.

Le cul viendra tout seul si tu as créé une bonne vibe et qu’elle décèle ta haute valeur. Inutile de tenter une approche type : je t’offre l’opportunité de t’enculer.
Ça ne fonctionnera pas, sauf si tu tombes sur une vorace.

2 J'aimes

Dans ce cas la on fait un proposition et non une offre?

Oui Arthur j’entends bien, je partais du postulat qu’on est pas dans une démarche coup d’un soir ou premier RDV. Quoique partager une activité en premier RDV peut être sympa sans sur-investir.

Pour un coup d’un soir je ne peux pas aider. Ce n’est pas mon domaine. Je n’ai jamais été sélectionné au carrousel de la bite.

C’est certainement des restes de quand j’étais plus jeune et dragueur de rue mais dans ces cas-là (rencards etc) dans ma tête c’est plus moi qui offre de mon temps (j’ai des projets et une hygiène de vie, mon temps est précieux) qu’elle.
Elle, elle a de la chance que je lui en offre. Pour moi j’ai l’impression de ne rien demander.
Ensuite la ramener chez moi, ça se fait naturellement, ce n’est pas une « demande », c’est une envie mutuelle.

Mais tu le formulais comment?

Je te propose de venir boire un café à la maison.

1 J'aime