Pèlerinage en terre Sainte "Elise"

Bon les gars, certain le savait en suivant d’autre thread mais j’avais entrepris moi… le petit nouveau, le petit suisse, d’aller confirmer ce qui semblait être la règle.

Car comme disait le grand sage Lénine

Lenine

Faire confiance c’est bien… contrôler c’est mieux

Bon il faut dire que je suis joueur et qu’il y avait un petit coté « très » intrigant… et cela fessait bien longtemps que je n’avais plus consommé de gourmandine.

C’étais déjà bien partie car voila déjà une bonne excuse pour faire « peter le budget » pèlerinage en Terre Sainte.

Du coup cette aventure je la voulais avec un peu de fun et de panache… pas comme les autres… sage que je suis devenu.

Telle un Agent du SVR, je collecte les renseignements, étudie le sujet

Ma premier action après visionnage des bandes vidéo sera de mettre sur pied une haute distinction avec l’accord du Roi des Naines si bien sur l’intéressée y aurait droit .

Merci à @Axel-MAG_G1 pour sa réalisation

La deuxième action est de réserver un créneau interrogatoire

et mise en pratique de technique secret assez longue afin d’en faire un récit fabuleux pour les fréro du fofo.

Car oui sans le fofo derrière pour dire… allé… fait le pour les Bro aussi… bha bah sur que j’y serais aller franchement.

Donc ce sera 1h30 de service qui est réservé avec la belle sur une période fin de journée… et nouveauté… + 30jours à l’avance pour combiner cela avec un déplacement pro… histoire de planifier le KIGBS Drill* si celui ci devrait rentré en action

  • K idnaping I ntérogatoire, G oulag, B alle dans la nuque et S oulier en béton

Ou alors simplement 'car je voulais profiter d’un déplacement dans la région pour faire d’une pierre deux coup.

Donc chose déjà nouvelle… l’attente.

unnamed

car l’excitation de du début et de l’idée… fait place gentiellement à une date qui approche alors que je ne suis pas toujours tout les jours 100% dans ce « move » que j’ai entrepris avec l’excitation de la rencontre qui elle varie d’un jour à l’autre.

Action trois

les renseignement dise que la belle soufre d’addiction nomé « Le Thé Froid de la Migro »

je me met en tête donc de lui trouvé un merchandising de la marque, un sac… un lingue… un top, mais le Fanshop à fermé début 2019… shit

On la fera standard avec quelques bouteille (et non des briques) porté à l’attention de la belle avec moi.

Action quatre:

le jour approche et la préparation commence, petit travail sur soit pour être bien présentable, ongle coupé deux jours avant pour qu’ils soient adoucis (le jour même ils seront trop coupant net)

Par contre j’apprend dans ma quête de renseignement que la belle à un second petit vice, Action éclaire je projette donc vue que j’aurais un peu d’avance de lui ramener frais de l’heure, le meilleurs péché de ça ville… et apparemment du monde selon les internets

Donc me voila le jour J:

Ha Genève… ca rade, son jet d’eau, son quai du Mont-Blanc, ces beaux hotel et son PUTAIN DE TRAFIC routier de malade.

30min pour faire 500m et je n’ai pas fini mon périls… il faudra parquer pour se rendre à pied récupérer le précieux Tiramisu.

Et là dans les bouchons la belle m’écrira qu’elle aura 30 minutes de retard, pas grave j’avais déjà 1h d’avance… je gagne le droit à une petite terrasse dans ce petit resto Italien ou il est vrais… qu’il est vraiment remarquable.

de quoi prendre des petites forces, sans oignon comme depuis le début de la journée.

Suite un nouveau déplacement en ville, nouvelle tentative de parking, tain je ne trouve même pas le souterrain payant??.. j’adore Genève -__-

Il pleut comme pas permis, je soupçonne la belle de ce déplacer à vélo et comme échangé plutôt je lui avait offert le choix de la raccompagner chez elle ou, où elle le voudrait suite à notre entretien. tout en disant bien que je comprendrai très bien qu’elle refuserai.

Bref H-20’ je suis parqué et H-15’ 19h45 je suis devant ça porte.

Ding-Donc…

unnamed%20(3)

et de là j’entend des talons ce déplacer de gauche à droite pendant un instant et ensuite venir ouvrir la porte.

Et quelques instant après c’est une grande Blonde… plus haute que moi sur ces talons rouge de 14cm en peignoir satin rouge transparent ficeler sous ça poitrine voluptueuse qui est emballé elle même dans une lingerie blanche dentelle.

Je rentre, l’on ce fait la bise, petite main sur ces hanches, je m’excuse de la petite avance, cela ne pause aucun problème :wink:

Elle me débarrasse de ma veste fine mouillé, la déco est très soignée ainsi que sympatrique, idem de l’ambiance. elle m’invite à me mettre à l’aise et nous passons à la cuisine.

La belle avait préparer deux tasse de thé chaud au miel et je devine un petit sandwich manger sur le pouce dans le coin de la cuisine.

Une bon moyen de lui notifier que je ne suis pas venue les mains vide, mais que en plus de son thé froid préférer sotie du sac en mode champagne. Ce qui après la première vague de réjouissance… met en place ma pièce maîtresse et lui fait une nouvelle surprise en lui offrant une petite barquette aluminium bien emballé: d’autant plus surprise et contente elle ce demande bien ce que celle-ci peu renfermer.

En lui avouant à nouveau que je suis une personne bien renseignée elle découvrira un Tiramisu. Mais pas n’importe quelle Tiramisu, du frais et fait maison, le meilleures… Surprise elle ne connais pas l’adresse de ce lieu.

Toute en lui expliquant ce parcours de combattant que j’ai franchi en ville hostile de Genève pour son présent, nous rigolons, buvons notre thé et madame terminera l’entier du dessert sans manquer de me le faire sensuellement goutter.

Le renseignement actif continue et effectivement elle est venu à vélo, nous discutons de nos expériences, voyage et autre.

S’ensuite l’invitation à ce rendre à la salle de bain après un petit baisé et mordage de lèvre.

On retrouvera donc dans la salle de bain les affichettes qui était annoncer sur le live JMcorda :wink:


En pro j’ai juste besoin d’un refresh, je suis venu avec ma propre brosse à dent et surtout mon savon perso histoire de lui faire variée ces odeurs habituelles. Idem pour la petite touche de parfum qui va bien.

Serviette à la taille je lui laisse la salle de bain après un petit échange de regard malicieux et des rire sur son Robot aspirateur présent dans la chambre.

Pendant que mademoiselle ce rafraîchi à son tour je prend soin de lui déposer sur son bureau dans le couloir la somme convenue sans quelle ai à me le demander… moité euro car cela m’arrangeais moi… avec un mini bonus en prime de conversion à son avantage bien sur .

La revoilà, belle est somptueuse avec son peignoir ouvert cette fois, petit jeu de caresses avec nos doigts et lèvres devant ces miroirs.

Je la touche, découvre ces courbes, joue de son corps et des tissus le recouvrant. Avec ces cheveux également, ces oreilles. son petit collier à la pierre rouge autour du cou qui est assortie aux boucles d’oreilles. Elle ce retourne peignoir au sol, son dos contre mon torse et m’offre ça poitrine en faisait tombé une brette de son soutien-gorge de ces épaules. Toute est beau, chaud et naturelle.

L’on continue ce petit jeu ou je m’applique de part les caresses d’une de mes mains posée sur son ventre, à faire descendre ces énergies vers son pubis pendant que de l’autre je lui masse la nuque et les épaules sensuellement et virilement.

Plus mes mouvements s’approche de ça zone intime plus ça respiration devient profonde et crispé. Par groupe de deux toujours, mes doigts ce glisse à gauche et à droite de ces lèvres par dessus sont string et ce ressert gentillement comme des ciseaux. La belle à déjà quelques crispation musculaire… l’invitation à venir délicatement faire de même à intérieur de ça dentelle est faite en prenant bien soin furtivement de passer sur le haut de son clito de temps à autre… ces sursauts de respiration me pousse à déposer un de mes doit sur son capuchon clitoridien et de commencer des mouvements circulaire pendant de très longues secondes avant de le décalotter… et là c’est la surprise… elle est vraiment très… très humide.

Mes mouvements de doigts sur son intensifié, se font plus lourd et mon autre mains encore plus virile caresse son buste, ces seins et son ventre.

Tout est tellement mouillé que l’un de mes phalanges plonge et ce perd presque de toute seul dans ça fente.

Un moment après cela, la Belle ce penche sur son lit les fesses en arrière et sollicite mon aide pour lui enlever son string blanc. Chose que j’exécute volontiers avec délicatesse et lenteur pour profiter du paysage dévoilé toute en lui embrassant une fesse.

Elle m’invite ensuite à m’allonger à ces cotés et commence le jeu des caresses et embrassades sur son cou, ces bras et aisselles… qui en passant son mon petit fétiche perso.

De là, une de mes mains continue son petit travail pendant que l’autre redressant à nouveau vers ces cuisses que je caresse de l’extérieur à l’intérieur, direction ces grandes lèvres avant de reprendre la technique du hamburger avec en variante « doigt centrale » qui lui s’occupe de plonger à nouveau dans son intimités… poussant contre le bas lors de son élongation avant de partir pour de bon vieux mouvement en U de plus en plus insistant et virile.

La Belle Elise mouille de plus en plus dans ce jeu de touchés, de baisés et de regard croisés. Telle le Titanic, ces cloisons lâche les une après les autres inondant tout sur son passage. D’autant plus quand un deuxième doigt s invitera à cette dense de la pluie. L’entier de son bassin et détrempé sous les assauts de mes doigts et le bruit de ceux-ci font penser à une classe d’école sautant tous ensemble dans une pataugeoire.

Après ce long moment chaud et TRES humide Mademoiselle me fait part de son désire de me dévorer la bite. Voila qu’elle m’installe alors soigneusement sur le dos ou je prend soin d’installer un cousin plier en deux sous mes épaules pour ne rien louper au futur spectacle.

A genou devant moi elle commence à jouer de sa langue sur mon gland toute en me lançant des regards d’enfers avant de l’engloutir de plus en plus profondément et sensuellement. c’est très doux et rempli de sensation… et vraiment sans les dents APPROUVED.

A mon désarroi… sur le moment, elle ne joue pas trop avec mes boules et mon scrotum, mais c’est finalement une très bonne chose. c’est mon points faible… si elle commence à faire cela mon trigger Control en serai dévaster. C’est vraiment pour moi l’arme de destruction massif… comme dans les films ou deux scientific ou généraux ce regarde dans les yeux avant de tourner ensemble leurs clé secret personnel pour déclencher la fin du monde.

Mais retournons à l’action, je lui demande ensuite si je peux passer à genou car il est bien dommage de ne pas avoir meilleurs vue sur son tombé de hanche couleur vacance topless, pendant qu’elle me pompe avec dans le reflet du mirror, ça croupes humide et son petite anus tout tendu là devant moi.

De cette vue de rêve, je lui caresse le dos, les épaules et ces joues qui ce déforme sous les vas et viens de mon gland dans ça bouche si chaude. la musique est entraînante et dicte le rythme… je me surprend à faire de la percussion sur son dos et ces hanches au rythme du son et de son travail… ce qui réveil en moi un ancien souvenir…
Celui qu’il est vraiment très bon de ce faire sucer dans cette position au rythme des assauts d’une autre personne la pérennant le levrette.

Je lui fait d’ailleurs savoir ma reflection, mais aussi que cela voudrait dire que je devrais la partager… ce que ne j’ai vraiment pas envie sur le moment là maintenant.

Passer ce nouveau grand moment, la belle remonte à moi et viens s’essuyer la bouche sur un coin de coussin avant de me chevaucher et venir plaquer ca chatte humide à souhait sur ma bite bien dur… là il nous faut du contrôle pour pas venir nous emboîter sans les recommandations d’usage prescrite.

Sainte Elise et limite en transe… ces hanches bouges avec insistance… elle tremble et je sent mon bassin ce faire recouvrir de liquide chaude. Un bon moment pour que je passe ma tête sur ça garde droite et lui attrape ces fesses ou deux de mes doigts finisse directement au fond de ça chatte tellement la pente est glissante. Je lui dit que cela doit être merveilleux dedans… ce à quoi elle répond que cela tombe bien car voila justement le pass d’entrée.

Une fois celui ci sensuellement installé, c’est partie pour un auto-empalage en lenteur et douceur afin de profiter de tout ces premiers mm l’un après l’autre jusqu’à en arriver au fond et d’y insister.

S’en suit une chevauché athlétique de ça part… dans un balais de sensation et de liquide chaude. je la laisse faire la quasi totalité du temps… Elle maîtrise trop bien son sujet… je lui caresse les seins, son ventre… ces hanches de temps à autre, lui saisit la nuque ou les lèvres quand l’occasion se présente… La sainte qui est là empalée sur moi est mi-déesse, mi-démon… ces moments sont fantastiques.

Je rappel la belle athlete qui humainement fatigue quand même pour profiter de prendre les choses en mains dans cette même position. je cale ca tête à coté de la mienne dans le coussin, lui soulève les hanches et commence un pilonnage dynamique… ca tête viens ce coller contre la mienne pour empêcher de nous assommer au rythme de mes vas et viens. Ce qui me fait sentir ces lèvres danser sur mon cou et mon épaule au même rythme.

De là, passage à nouveau de ma tête dans ça garde droite pour lui attraper à nouveau son cul… et sentir de mes doigts posés sur son anus caresser ma bitte à l’entée de son jardin secret. De cette position hors garde je la retourne sur le dos et lui dit que c’est à elle de ce reposer maintenant.

Je lui attrape une jambe, et bon dieux qu’elle souplesse!!! je lui la remonte genou contre son épaule… et ma vaillante bitte viens fouetter son intimité avant d’y plonger en douceur mais en pression maximal… afin de lui démontrer que moi aussi… quand elle crois que c’est fini, je peux aller chercher le cm magique au fond d’elle.

J’y passe 3-4 variantes de missionnaire, de la bonne vielle position planche à pompe tendu sur elle à l’accroupie mains sous son cul et pilonnage massive avant de revenir plus ou moins en position normal afin d’y déposer mon pouce sur son clito et des autres doigts, de m’accrocher à son pubis. Mes mains l’atrappes et la marque de partout… le moment est phénoménale comme les autres. Mes doigts revenue dans le game, j’y introduit à nouveau ma langue avec cette fois une chatte toute dilaté depuis des dizaines de minutes.

Dans un bref retour au calme dicté par mon cardio… la belle me dévisage et fini par me demander si j’ai envie d’une bonne gorge profonde…

au non pitié non… pas cela… que je lui répond

De retour allongé sur le dos, Sainte Elise est venu empaler ça bouche sur mon chibre… de plus en plus profondément… sentant mon gland ce resserrer dans le fond de ça gorge… glissant sur ces amygdales. Et là quand vous croyez qu’elle est arrivé au fond… survient également le cm merveilleux … celui que peu de sainte vont chercher… celui qui oblige à ressentir ces dents du fonds s’écrasser sur votre pubis tellement la performance et pousser au maximum.

De plus en plus profond… et longtemps… mon corps me dicte de l’aider à l’aide de petit coup de rein et en lui soutenant la nuque… la belle aime cela est insiste… restant de longues secondes au fond toute en me laissant ensuite loisirs de lui baiser le fond de la bouche à mon rythme de gentleman.

La belle Elise, le souffle à moitié coupé et la bouche baveuse comme malicieuse me regarde alors dans les yeux et me dit:

Tu sais, si tu le veux… tu peux jouir dans ma bouche..

En voila une belle façon de dicter la mi-temps… je l’installe donc comme je l’aime, à genou devant moi… bouche ouverte… je lui caresse la joue d’une main toute en commençant à me branler dans ça bouche… cela prend du temps à venir… mais dieux que c’est bon… de la voir comme cela devant moi… de pouvoir respirer et être moins dans la folie que toute à l’heure… yeux dans les yeux je me sent arriver et j’explose mon gland posé dans le coin de ces lèvres toute langue tiré dehors…

3, 4 impulsions plus tard mon corps tremble de partout et mon cerveau est sur le point de fondre à voir mon liquide blanc épais se répandre dans ça bouche.

A ce moment, rien que le souffle de ça respiration sur mon gland me fait tressauter, je suis en sensibilité x 1 million… et là la belle vient finir le travail en gobant les dernière goutte et en me sucent profondément… c’est presque douloureux de plaisir…

l’on fini écrouler l’un à coté d l’autre sur son lit. la pauvre c’est couché sur la veille capote… je prend alors soin de lui ôter de sous elle et de l’installer confortablement.

Fin du premier round… je la caresse gentilement à nouveau du bout des doigts toutes en rigolant et s’amusant de ces moments. Je fini par l’inviter si elle le désire de passer en première à la salle de bain pendant que je bois un verre d’eau à la cuisine.

éditon kekette

j’en profite également pour lui sortir le certificat bien mérité que je dépose ensuite sur le lit.

Dans mes pensées j’en oubli ma mise en scène au moment de son retour et m’en rend compte quand elle explose de rire en découvrant son diplôme.

Je lui explique alors le petit délire et le lui remet avec fierté au nom du Roi des Naines et du forum entier.

Elle ce propose d’elle même que je la prenne en photo pour immortaliser ce moment… mon mobile étant vraiment naze… voyez la qualités des autres photos. ce sera même le sien perso qui prendra la photo que le Roi des Naines recevra de Saint Elise personnellement dans la soirée.

On passera ensuite de longue longues minutes à discuter de plein de chose en mode sensuelle dans le lit… de nos vies… expérience personnel qui ce recoupe régulièrement.

Preuve de complicité, lors des discussions Sainte Elise en viendra à me dévoilé son vrais nom… ce qui personnellement est très… très touchant.

Il pleut toujours aussi fort dehors, la belle s’inquiète de la rentrée et hésite à rester dans son appartement pour la nuit. je me propose à nouveau de la déposer ou elle le souhait qu’importe le détour, n’aillant pas de deadline de mon coté. chose qu’elle acceptera avec un grand sourire.

De discussion en discussion… de cul surtout, cela nous amèneras sur le sujet de l’ANAL

je lui est donc demandé si le faite qu’elle ne le proposait pas en service était du à un question de plaisir?

Je m’explique: avec ma dame à moi, nous avons une sexualité très actives ou quelques fois par années les planètes sont bien aligner pour un rapport Anal (alimentation, temps, désire de chacun… surtout elle et perversité). Pour que cela fonctionne à merveille pour elle (et donc pour moi) tout cela passe par une stimulation clitoridienne olympique, bien que lui enfoncer des choses dans le cul est un facteur démultiplicateur pour elle… une bite… ou ma bite?? c’est autre chose.

c’est comme ces premiers jeux Electronique ou vous devez rester difficilement dans une zone précise.

unnamed%20(4)

trop peu de stimulation et le rapport anal passe mal… trop fort = douleur/inconfort et les deux mène à l’échec de l’acte.

Proposer un service ou la fille pour son plaisir à elle doit rester en ZONE verte par l’acte d’un random est impossible… à moi d’être un de ces fille qui n aime et ne veule que cela.

Elle me répond que oui… il y a de ca… car oui Messieurs… Sainte Elise pratiquait l’anal avant… mais quelle à vite arrêtée de l’avoir au catalogue… car la quasi totalité des prestation l’incluait. et à ces dires… elle à eu 1 seul orgasme sur 200 sodomies pratiqué… qui de plus n’a pas eux lieux avec un client… le rapport plaisir pour elle et donc très faible de ce coté là.

Sans compter que au rythme de 4 par jour… si de plus vous êtes de plus sportive, vous voudriez pouvoir continuer de marcher la suite de votre semaine… sans, de plus, les risques de liaison que cela peu occasionner.

Alors que là par sa sainte chatte… je veux pas m’aventuré dans du décryptage profond… mais bordel elle a vraiment pris sont pied à tout les étages avec ma bite dedans.

Bref on discute on rigole mes 90 minutes sont théoriquement fini depuis longtemps… on a du baiser 35-45min sans compter le long social time du début.

L’on recommence à ce chauffer à nouveau au fils des discussions. Mes doigts eux aussi glisse à nouveau vers son pubis… activation des énergie… ensuite vers son intimités et à nouveau… 2min plus tard c’est le fleuve amazone entre ces lèvres, Elle vient alors lécher ces doigts avant de venir saisir elle aussi mes parties intimes.

Jeux de doigts… deux doigts… un troisième posé avec insistance sur ça rondelle anale détrempée par ce qui ce passe au dessus…

Ma paume frappe sont entrejambe alors que mes doigts tornades à l’intérieur… de l’autre main je la contraint à nouveau à garder ces bras tendu pendant que le lui dévore son cou et aisselle…

Tous mes doigts de la mains veulent y passer… du petit doigts au pouce, tous plongerons dans ça cavité inondé… un big up au pouce qui me permet dans cette position d’avoir accès à son bouton anal de mes 4 autres doigts.

Dans l’élan de cette folie je passe en 69 sur elle… position marrante mais sans plus… on n’arrive rien à faire correctement depuis là… se concentrer sur ça partenaire ou sur les sensation que elle nous procures et difficile en même temps.. et ca ne manquera pas quand je commence à nouveau à sentir mon gland s’enfoncer aussi profondément de sa bouche et ces dents du fonds s’appuyer sur mon pubis… bordelle… et m’aspire ma queue tellement intensément… je suis en pilote automatique sur son clito pour assurer le stricte minimum… mais je râle comme un cerf… cette déesse taille des gorges profondes dans toutes les positions.

tremblotant je l’invite à passer en doggy style… chose qu’elle fait avec sourire et malice… toute en ce cambrant d’avantage pour attraper une capote… et là… t’elle un pokémon rare

unnamed%20(5)

j’attrape de mes deux mains ces fesses pour lui bouffer son cul, ça croupe et son anus avec folie… jusqu’à m’en brûler le nez dans ça chatte.

Pass d’entrée à nouveau enfiler, c’est partie pour un sacrée levrette de légende… sérieusement c’était tellement humide que si je me serai lancer dans une toupie japonaise ou dit l’hélicoptère.. je serais encore en train de tourner à l’heure actuel… et en 2020 prix nobel de physique pour découverte du mouvement perpétuelle.

A nouveau un bon nombre de variante y passe… à croupie sur elle mes jambes devant ces anches. En pompe, ma mains sous ca nuque ou encore sa figure de sainte planté dans la tête de lit que j’ai faillit arracher à un moment donner…

mes mains pouvaient recouvrir le 70% de chaque fesses que j’écartaient pour mieux voir la scène du crime sous mon nez… même mon pouce baveux et aller dire coucou avec insistance sur son anus…

A nouveau 10min après mon cardio commençait a avoir raison de moi… Elise m’invite… ou me supplie de venir sur ces fesses… la belle n’étant jamais descendu en dessous de position princess …

je l’invite à retourner en légend avant de me donner ces deux mains qu’elle posera sur ces fesses pour bien les écarter… Et de là… à nouveau un pilonnage de cul intensif!!! Mais mes muscles me lâche l’un après l’autre t’elle une voiture de course dans son dernier tour…lui recouvrir les fesses de mon offrande ne sera pas possible… je sais que j’ai besoin d’eux pour finir et que la la stratégie de course doit changer pour finir victorieux.
j’ai besoin d’eux et de mon mentale en même temps… et je ne vais quand même pas enfoncer mon pouce sans son cul pour me créer l’électrochoc nécessaire.

Je l’invite alors dans ma nouvelle stratégie à me branler entre ces seins et de venir ainsi comme cela… mon mental pouvant prendre le pas dans cette position.

Mais voila… je suis habitué au petit seins dur et ferme… ils sont magique pour ce branler dedans… là c’est autre chose… un autre calibre et cela marche moins bien… elle le ressent aussi et en grande professionnel me reprend en bouche… à nouveau avec ces dents du fonds touchant mon pubis… arggggg

Cette fois je finirai en petite facile sur la Sainte Elise… oui petite car là je suis à sec… toute est partie avant… j’ai des crampes dans la jambes droite, j’en peu plus…j’ai du me branler par dessus ca figure à nouveau 1min pour réussir à venir. je pourrais encore la baiser mais le physique est HS et il faut finir en beauté. . il faut que je fasse quelques choses d’ailleurs… je n’ai plus 22ans et il est maintenant passer 22h15… par respect pour la belle et ma santé… c’est la fin.

On est à nouveau couché… je dégouline comme si j’avais couru le 5000m à Doha à 12h30… mais en combinaison néoprène… a nouveau je l’invite a passer à la douche en premier et moi je je m’en vais me balader à poil sur le balcon pour me réguler thermiquement.

S’en suit ma douche à moi… en mode refroidissement de barres de combustible de Fukushima afin d’éviter un nouveau accident nucléaire.

Tout le monde ce réhabile, discute… Sainte Elise cette fois en fille normale sportive… top et mini-short… mon dieux elle est encore plus belle comme cela… son cul et ces courbes sont d’autant plus magnifique… la regarder ce pencher pour remettre de l’ordre dans la zone de guerre est un plaisir charnel à lui tout seul.

Elle me demande si cela me dérange pas qu’elle lance une lessive avant que nous partions. Je lui répond que bien sur que non. Elle descend au sous-sol à la buanderie et moi en gentleman, je prend l’initiative de rincer, laver et essuyer la salle de bain.

j’ai découvert que les femmes adore les hommes qui essuie les douches et baignoire après leurs passages… effectivement cela marche pour les bon petits points :wink:

bientôt 23h on quitte l’appartement, on marche direction son vélo et il ne pleut plus, elle me demande si cela ne me gène pas qu’elle rentre seul quand même à vélo… bien sur que non, je comprend et ces petits moments nocturnes sportif sont souvent très savoureux et permette une sorte de sas entre ces deux moments et monde à venir.

Une dernière bise, un dernier sourire… et surement à une prochaine.

Bref ce fut plus que mon meilleurs RDV éscorte… ce fut vraiment une sorte d’échange complice…

j’étais partie pour 90min qui on fini en 180min… pourquoi cette aura et ce privilège?

J’aime à penser que c’est ma qualités et ma personnes… mais il y a surement aussi un peu l’effet JMcorda.net inspecteur des travaux… présenter moi les dents du fonds :wink:

C’était tout simplement magique.

Deux-trois échange sur le chemin du retour, comme quoi elle était bien arrivée et avait envoyer la photo au Roi des Naines… De mon coté dans les 2h de route j’ai été pris d’un élan de désire pour ma femme… comme j’ai très souvent… que j’ai eux le plaisir de la retrouver toutes chaude et légèrement vêtue sous la couette de notre lit et je me suis permis une session cette fois très amoureusement à 1h du matin pour lui passer et redonner une partie de l’énergie reçu d’Elise.

Mes 3 plus belles baisses de l’années en moins de 5h rapproché… tout cela grace à Elle :wink:

Voila

Bon être le plus « objectif possible » et ne pas que lancer des fleures voici quelques points d’améliorations ou que j’aurais préférer.

[ ] J’aime les belles femmes comme Elise plutôt avec une petite pilosité pubienne que peau de pêche :wink:

[ ] Elle a ôtée ces talons trop rapidement pour mon esprit fétiche :’(
[ ] J aime que les femmes gardes une partie de leurs vêtement lingerie pendant l’acte
[ ] Elle n’as pas jouer de ca bouche sur mes boules, scrotum et anus… mais tant mieux pour mon trigger control

18 J'aimes

Sacré récit, j’ai passé un bon moment :ok_hand:

1 J'aime

Super recit, merci @Redkey un vrai gentleman.
J etais plonge dans ton texte, encore une fois, merci.
J ai appris 2 3 choses nouvelles un reel plaisir pour le partage a experimenter de mon cote, maintenant.
Tu fais honneur au Forum :ok_hand:
Bien entendu, bravo a Elise qui rend meilleurs les Hommes avec leurs femmes.
Felicitation, good job !

Merci :upside_down_face:

Je serais curieux de ce qu’un seigneur de guerre comme toi à pu noter comme petites notes :wink:

haha je viens de voir le dernier live du Roi des Naines.

Bien ri… bonne démonstration du syndrome « téléphone arabe »… ou à la fin Elise offre la moitié du Sandwich est part à vélo :rofl::star_struck: