Pleurez-vous ? tao

Bonsoir mes frères,

Je souhaite aborder un sujet « tabou » chez les H, les pleurs; il m’arrive a une fréquence d’environ 1mois de pleurer délibérément ou non, c’est comme une discipline de reset nerveux, j’ai l’impression que ceci rééquilibre les chakras n°2 et 3 et me permet de réellement de me détendre. pourtant je ne crois pas avoir une forte part de F (voir Stéphane Edouard)

je crois avoir entendu @Jeanma dire qu’il avait un blocage génétique sur les pleurs, ceci expliquerait peut être tes spécificités sexuelles; étant des quêtes endorphiniques?

Vous arrive il de le faire? quels effets en tirez vous? qu’en pensez vous? ceci affecte il le tao?

merci d’avance

Je confirme : j’ai pas pleuré depuis 19 ans.
Mais avec le sex-tao, et la boxe, j’ai trouvé d’autre moyen de faire circuler mes tensions émotionnelles ou de les relacher.

Les sanglots c’est surtout çà : un relachement de tensions émotionnelles (tensions placées dans la poitrine).

Les sanglots sont assez semblable à une éjaculation.
Mieux vaut éjaculer que de ne pas avoir d’activité sexuelle.
Mais encore mieux : réduire sa fréquence éjaculatoire et faire circuler les tensions grâce au sex-tao.

Je pense pareil des sanglots.

A savoir :

Dans mon cas de figure, le fait de ne pas pleurer est extrême, et peu parraitre comme un déséquilibre.
Par exemple : j’éjacule pas JAMAIS. J’éjacule rarement. 2 fois par mois environ.

Et pour les larmes, je ne pleure JAMAIS avec implication de sanglots (bouche qui tremble, nez qui coule, respiration sonore, parasite nerveux, etc…)
Par contre, sous une montée d’émotion, je peux avoir une ou deux larme qui coule, et des sensation qui remontent dans le dos. Tout en gardant une respiration nasale.
Ces montées d’émotions sont toujours très positives.

J’ai programmé mon corps pour devenir insensible et indiférent face aux stimulations négatives,
ET
devenir très sensible face à la beauté, l’amour, et tout ce qui est bon. Cette sensibilité est la cause de mes larmes, les fois où j’en ai une ou deux.

2 J'aimes

Car sans cette contrepartie, il y aurait des conséquences néfastes, non?