Pollutions et influences énergétiques et nombre de partenaires

Salut !

Traditionnellement il est mal vu pour les femmes d’avoir un certain nombres d’amants alors que c’est le contraire pour les hommes.

Mis à part les théories évolutionnistes évidentes par rapport à l’idée qu’on ne veut pas d’une femme qui fréquenté trop de mâles pour ne pas risquer d’élever la progéniture d’un autre, etc… ; il y a des gens qui disent que la femme, étant de nature réceptive, est émotionnellement, mentalement, énergétiquement fortement marquée par ses partenaires masculins.

Est-ce que ceux qui connaissent bien l’énergétique voire la perçoivent un peu confirment que trop de partenaires est mauvais pour une femme ?

Bien sûr pour les putes on s’en fout, on en profite, mais pour une partenaire ( même en relation libre ), la question se pose peut-être davantage… ?

  • une femme qui a fréquenté ( désolé pour l’orthographe, me suis pas relu )